Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

PSA recrute à Rennes pour produire les 5008 et C5 Aircross

Dans Economie / Politique / Social

PSA recrute à Rennes pour produire les 5008 et C5 Aircross

Une quatrième équipe de production sera mise en place sur le site de Rennes à la fin de l'année. Le groupe PSA va recruter pour cela 350 personnes.

On vous en a parlé il y a quelques semaines, le lancement du C5 Aircross va entraîner un jeu de chaises musicales pour les usines de PSA. Pour l'Europe, le SUV familial des chevrons sera assemblé à Rennes. Il partagera ses lignes avec le 5008, dont une partie de la production sera transférée début 2019 à Sochaux. L'Opel Grandland X, pour l'instant construit dans le Doubs, migrera en Allemagne.

La montée en cadence du C5 Aircross (dont l'objectif est d'atteindre 110 000 ventes par an sur le Vieux Continent) et le succès du 5008 vont entraîner la mise en place d'une quatrième équipe à Rennes. PSA a annoncé aujourd'hui qu'il va y avoir à la clé 350 recrutements, avec toutefois seulement 10 CDI, le reste étant des CDI intérimaires.

Les postes concernent la plupart des métiers de la production : agent de fabrication, caristes, maintenanciers, mécaniciens auto et chefs d’équipes. La nouvelle équipe sera mise en place à la fin de cette année. Elle travaillera les vendredis, samedis et dimanches. PSA annonce que les modalités de mise en œuvre seront discutées dans les semaines à venir avec les syndicats.

Le groupe rappelle qu'il s’est engagé à recruter en France 1 300 personnes et 2 000 emplois jeunes en 2018.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

du travail pour rocky :oui:

gardes la pêche man :bien:

Par

"PSA a annoncé aujourd'hui qu'il va y avoir à la clé 350 recrutements, avec toutefois seulement 10 CDI, le reste étant des CDI intérimaires."

Ah... Ça fait 10 recrutements, pas 350.

Par

En réponse à Profil supprimé

du travail pour rocky :oui:

gardes la pêche man :bien:

Oui oui...

" 350 recrutements, avec toutefois seulement 10 CDI, le reste étant des CDI intérimaires."

Et on ne va pas repasser pour la n..ième fois le post où on demanderait simplement à ce que la rédaction Cara fasse son boulot de journaliste.

Comprendre : obtenir réponse de la communication Pigeot à cette simple question :

Quelle sera la balance de l'emploi France à fin 2018 entre les départs encouragés, les départs naturels, les démissions (en général d'un niveau assez constant dans les grosses boites France ) et les embauches promises.

Et quelle sera la proportion CCD /CDI.

Est ce si compliqué que de s'intéresser à ça quand on est journaliste ?

Par

"PSA a annoncé aujourd'hui qu'il va y avoir à la clé 350 recrutements, avec toutefois seulement 10 CDI, le reste étant des CDI intérimaires.La nouvelle équipe constituée travaillera les vendredis, samedis et dimanches.

Le groupe rappelle qu'il s’est engagé à recruter en France 1 300 personnes et 2 000 emplois jeunes en 2018.

Nous pourrions avoir de quoi nous réjouir mais nous constatons que les nouveaux emplois, industriels ou non, sont soumis à conditions...à savoir:

Embauche à durée déterminée (la production s'ajuste aux commandes) retour du travail les samedis et dimanches (on ne peut rien dire sinon on y place encore plus de robots qui eux se moquent du dimanche) et embauche de jeunes (c'est bien pour eux mais c'est surtout qu' on paie moins cher un CAP ou BTS fraichement arrivé sur le marché du travail qu'un mécanicien ou un régleur avec 20 ans d'expérience) mais bon ... Puisqu'il en est ainsi...

Au vu des bénéfices que se font les constructeurs, je m'attendais à plus de CDI, du travail le dimanche uniquement pour les volontaires et non pas une condition à l'embauche, et du travail sans restriction d'âge.

Par Profil supprimé

En réponse à roc et gravillon

Oui oui...

" 350 recrutements, avec toutefois seulement 10 CDI, le reste étant des CDI intérimaires."

Et on ne va pas repasser pour la n..ième fois le post où on demanderait simplement à ce que la rédaction Cara fasse son boulot de journaliste.

Comprendre : obtenir réponse de la communication Pigeot à cette simple question :

Quelle sera la balance de l'emploi France à fin 2018 entre les départs encouragés, les départs naturels, les démissions (en général d'un niveau assez constant dans les grosses boites France ) et les embauches promises.

Et quelle sera la proportion CCD /CDI.

Est ce si compliqué que de s'intéresser à ça quand on est journaliste ?

ça recrute ou cela ne recrute pas roc ? :voyons: ça recrute hein :wink:

pour le reste je pense pas que cela puisse intéresser quelqu'un qui passe tout son temps ici à descendre le made in France :langue:

Par

.... c'est vrai qu'en Beauce, avec les épandages incessants de traitement céréaliers, les insectes ne sont plus qu'un vague souvenir....

Par Profil supprimé

En réponse à roc et gravillon

.... c'est vrai qu'en Beauce, avec les épandages incessants de traitement céréaliers, les insectes ne sont plus qu'un vague souvenir....

il m'arrive aussi d'y aller au Decis contre ces saloperies :ange:

Par

Efficace aussi pour éliminer les Béhème trop profondément inglouties dans la glaise ?

Par

En réponse à

Moustique Tigre alors....gaffe à tes fesses !

Par

La stratégie RH de Psa est implacable sur les 2 prochaines années :

1. Avoir viré les 1300 employés qui étaient des freins : vindicatifs, peu courageux et mauvais esprit ; c'est fait, via la rupture conventionnelle collective

2. Dès que les délais légaux l'autoriseront : ré embauche de 1300 salariés choisis : productifs, moins payés et loyaux

Parallèlement à cela : 500 embauches étalées dans le temps pour faire face au succès des 3008 et 5008.

Objectivement implacable et rationnel ! :ange:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire