Publi info
 

Quelle connexion internet dans votre prochaine auto ?

Dans Equipement / Autres accessoires

Quelle connexion internet dans votre prochaine auto ?

Entre connexion via votre smartphone, possibilité d’intégrer une carte SIM dans l’auto et solutions de connexion embarquées gratuites ou payantes, les propositions des constructeurs sont très variables. Marque par marque, nous vous expliquons qui fait quoi.

Vous hésitez entre plusieurs modèles, les brochures des constructeurs vous ont vanté les mérites de tous les différents services embarqués, et vous avez admiré leurs beaux écrans dans les véhicules exposés dans les halls des concessionnaires ? Très bien, mais vous êtres-vous demandé comment se fait la transmission des données nécessaires aux informations autour de la navigation (météo, points d’intérêts, prix de l’essence, trafic…), des applis (zones de dangers, réseaux sociaux, infos…) ou des services (musique en streaming, accès Wi-Fi pour smartphone/tablette…) ?

Nous avons réuni dans un tableau un état des lieux des choix des constructeurs dans le domaine de la connexion à bord. Il s’agit d’indications générales pour ces systèmes qui, au sein même d’une gamme, peuvent varier selon les modèles et versions. Ces technologies étant en perpétuelle évolution, certains constructeurs sont aussi en cours de renouvellement de leur système. Il s’agit d’une première information, à vérifier dans le détail pour ce qui concerne un véhicule qui vous intéresse plus précisément. Au final, le but est de savoir de quelle manière vous serez connecté et quels seront les frais qui pourront en découler.

Plusieurs cas de figure sont possibles : selon les constructeurs, le système d’info-divertissement embarqué fera appel à votre smartphone, connecté au système pour assurer la liaison avec le Web, ou il vous demandera de mettre en place via une carte SIM spécifique ou bien encore, il utilisera une connexion de bord fournie.

 

 1- Connexion via votre smartphone

Quelle connexion internet dans votre prochaine auto ?

La solution la plus courante est celle où le système de bord doit être connecté aux données du Web via votre smartphone. Cela veut dire que le constructeur n’a pas inclus de carte SIM dans l’auto et que le système d’infodivertissement doit être connecté en permanence avec votre smartphone, réglé en mode partage de connexion (ou « hotspot »). En clair, votre smartphone sert de modem Internet à votre auto. Cela peut avoir plusieurs inconvénients.

D’abord, cela déplace le coût de la connexion de l’auto sur votre abonnement de téléphonie mobile. Cependant, les prix des forfaits ont considérablement baissé ces dernières années - notamment depuis l’arrivée de Free - avec des dotations en données devenues énormes (couramment, plusieurs dizaines de Go pour une dizaine d’euros par mois). De plus, depuis l’an passé, le roaming (frais d’usage de votre ligne à l’étranger) dans les pays d’Europe est inclus dans les forfaits. Cela permet de bien maîtriser ses coûts, en se passant d’un abonnement supplémentaire auprès du constructeur de sa voiture… Mais il faut pour autant rester vigilant face aux dépassements de forfait. Attention notamment à l’approche de pays qui ne font pas partie de l’Europe (Suisse, Andorre, etc.), car là, les communications et données ne sont pas toujours inclues et la facture monte vite !

Il faudra effectuer une manipulation pour connecter le smartphone à l’auto au moment de rentrer à bord, en plus de la connexion Bluetooth qui peut être automatique mais sert, elle, pour les fonctions de téléphonie de base.

Ensuite, la qualité de réception de la minuscule antenne intégrée dans un smartphone n’est pas aussi bonne que celle d’un véhicule. Pour compenser cela, certains constructeurs (Volkswagen…) proposent une « phone box », un emplacement dédié pour votre smartphone, généralement dans la console centrale, relié à l’antenne intégrée au véhicule et relayant son signal vers le smartphone. Une sorte d’amplification de signal en quelque sorte.

Enfin, un « détail » non négligeable : si l’on oublie son téléphone, on peut oublier aussi la connectivité de l’auto…

 

2- Connexion via une carte SIM que vous devez fournir

Quelle connexion internet dans votre prochaine auto ?

Certains constructeurs comptent sur leurs clients pour connecter leur système au moyen d’une carte SIM à fournir, qui sera insérée dans un emplacement dédié dans la planche de bord. Le plus simple est de demander à votre opérateur une carte jumelle mais attention, tous n’ont pas la même politique : à ce jour, Free ne le propose pas, Orange le fait payer 5 euros par mois, c’est gratuit chez SFR et Bouygues (connexion de données uniquement pour ce dernier)… Bref, bien demander à son opérateur quelles sont les conditions du moment, selon son contrat.

Si cette solution a l’avantage d’une bonne intégration dans le véhicule avec une réception optimale, elle demande là aussi de bien vérifier ses factures, notamment à l’approche de pays hors Europe.

 

3- Connexion intégrée fournie par le constructeur

Quelle connexion internet dans votre prochaine auto ?

Certains constructeurs, notamment les marques premium allemandes et les groupes PSA et Renault, proposent une solution de connexion embarquée. Très bien, mais attention aux détails du contrat : après une période gratuite, généralement, ce service devient payant à terme avec un système d’abonnement qui peut être onéreux (de 60 à 180 €/an environ). Et  au prix de la connexion elle-même, il faudra ajouter les prix des différrents services que vous choisirez, comme par exemple l’avertisseur de zones de danger Coyote (env. 199 €/3 ans) ou la musique en streaming comme Spotify (9,99 €/mois).

 

4- La solution du mirroring (Android Auto, Apple CarPlay ou Mirrorlink)

Enfin, reste la possibilité, de plus en plus répandue, d’utiliser un système dit de « mirroring » comme Android Auto, Apple CarPlay ou Mirrorlink. Dans ce cas, vous utilisez votre smartphone dont certaines fonctions sont reproduites sur l’écran de bord, et ce sera bien entendu la connexion de votre carte SIM dans le smartphone qui sera sollicitée.

 

 L’eCall, appel d’urgence obligatoire sur les nouveaux modèles

Depuis le mois d’avril, une carte SIM embarquée (généralement une nouvelle génération de carte SIM électronique virtuelle, appelée eSIM) est obligatoire dans chaque nouveau modèle de voiture rejoignant le marché (pas pour les modèles existants donc). Le but : assurer un appel d’urgence automatique en cas d’accident (le fameux eCall), précisant automatiquement la localisation du véhicule, pour une alerte la plus rapide et efficace des secours.

Mais attention, cela ne veut pas dire pour autant que cette connexion présente d’office dans le véhicule est utilisée pour y relier d’autres fonctions à Internet. Cela reste une option que certains constructeurs peuvent prendre (comme Ford), ou pas.

 

 Quelle connexion pour quelle marque ?

MARQUE FORME DE CONNECTIVITE PRIX DE LA CONNECTIVITE (hors prix système multimédia)
Alfa Romeo Smartphone client   
Audi Connectivité intégrée pendant 3 ans, renouvelable. Services Audi Connect avec e-SIM pour toute l'Europe (Goggle Earth, prix carburants, etc.). Pour créer un hotspot Wi-Fi, connectivité via téléphone client récent (compatible rSAP) .  Env. 425 € pour 3 ans, hors hotspot Wi-Fi
BMW Connectivité Connected Drive pendant 3 ans, renouvelable Env. 360 € sans limite de temps + prix abonnements aux services souhaités
Citroën Connectivité intégrée (selon le niveau de finition) 3 ans gratuits Env. 130 €/3 ans pour renouvellement 
DS Connectivité intégrée (selon le niveau de finition) 3 ans gratuits Env. 130 €/3 ans pour renouvellement 
Fiat Smartphone client  
Ford Smartphone client (puis intégré à partir de la nouvelle Focus)  
Honda Smartphone client  
Hyundai Smartphone client  
Infiniti Smartphone client  
Jaguar Connectivité intégrée avec carte SIM client à mettre dans un emplacement dédié  
Jeep Smartphone client  
Kia Smartphone client  
Land Rover Connectivité intégrée avec carte SIM client à mettre dans un emplacement dédié  
Lexus Smartphone client  
Mazda Smartphone client  
Mercedes Intégré  
Mitsubishi Smartphone client  
Mini Connectivité Mini Connected pendant 3 ans, renouvelable Env. 360 € sans limite de temps + prix abonnements aux services souhaités
Nissan Smartphone client  
Opel Connectivité intégrée (3 mois gratuits) Pass Wi-Fi « Internet in the Car » de SFR, 120 € pour 1 an et 50 Go
Peugeot Connectivité intégrée (selon le niveau de finition) 3 ans gratuits Env. 130 €/3 ans pour renouvellement 
Porsche Connectivité intégrée via e-SIM (24 mois gratuits) Env. 179 €/an
Renault Connectivité intégrée (selon le niveau de finition) 3 ans gratuits Env. 180 €/3 ans pour renouvellement services live
Seat Smartphone client  
Skoda Smartphone client  
Smart Smartphone client  
Subaru Smartphone client  
Suzuki Smartphone client  
Tesla Connectivité intégrée  
Toyota Smartphone client  
Volkswagen Smartphone client  
Volvo Smartphone client ou carte SIM client à mettre dans un emplacement dédié  
     

Mots clés :

Commentaires (59)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Rien à foutre dans ma voiture je conduis. Sinon pour internet j'ai mon smartphone avec la 4G partout et toutes les fonctionnalités qui vont bien. Pas besoin d'une voiture pour faire mumuse avec un écran. Le mien dans la voiture sert pour ainsi dire à rien ...

Par

Aucun intérêt, un volant, un moteur allemand, 4 roues directrices et en route simone :cool:

Par

Un smartphone en rade, ca se remplace immédiatement pour 150€. Un système embarqué, c'est RV à la concession, diagnostic, facture salée, réparation. Rien que pour cette raison je préfères les systèmes basés sur le smartphone du conducteur.

Rajouter l'évolution très rapide qui rendra le système embarqué complètement obsolète en 2-3 ans, le téléchargement de softs "évolués" d'avertissement de zones de danger impossible sur systèmes embarqués, les mises à jour des playlists, contacts et compagnie pas toujours rapides et pratiques, la messe est dite.

Par

Toujours sympa d avoir waze ou coyote sur son écran de voiture ou de partager internet avec les passagers qui ont une tablette wifi.

pour information avec sosh on a la suisse incluse dans le forfait europe:bien:

Par

J'ai toujours autant de mal a comprendre... la guerre au smartphone et cie est déclaré mais on veut transformer la voiture en pc avec des conneries de ce style...

Par

En réponse à I DC I

Rien à foutre dans ma voiture je conduis. Sinon pour internet j'ai mon smartphone avec la 4G partout et toutes les fonctionnalités qui vont bien. Pas besoin d'une voiture pour faire mumuse avec un écran. Le mien dans la voiture sert pour ainsi dire à rien ...

meme chose, même le GPS je ne m'en sert plus puisque waze est bien meilleur... en fait à part se mettre en Bluetooth pour spotify, le reste...

Par

En réponse à cassoulet1

Un smartphone en rade, ca se remplace immédiatement pour 150€. Un système embarqué, c'est RV à la concession, diagnostic, facture salée, réparation. Rien que pour cette raison je préfères les systèmes basés sur le smartphone du conducteur.

Rajouter l'évolution très rapide qui rendra le système embarqué complètement obsolète en 2-3 ans, le téléchargement de softs "évolués" d'avertissement de zones de danger impossible sur systèmes embarqués, les mises à jour des playlists, contacts et compagnie pas toujours rapides et pratiques, la messe est dite.

Et...........Le piratage, c'est très important.

Par

A mon sens une connexion Internet intégrée dans une bagnole, ça sert à rien vu que tout le monde en a une sur son smartphone.

Pire, l'E-call obligatoire exploitera sûrement les sous-systèmes GPS et téléphonie des véhicules ainsi équipés... Et pourrait à terme induire leur généralisation (les constructeurs n'ont qu'à pousser l'interdiction totale du smartphone en voiture au niveau européen, et planquer le coût de l'abonnement dans la LOA - LDD). Avec en prime une belle contre-visite au CT et une grosse facture à la clef le jour où ça tombe en panne, rendant l'E-call inopérant...

Par

En réponse à DocDestin

meme chose, même le GPS je ne m'en sert plus puisque waze est bien meilleur... en fait à part se mettre en Bluetooth pour spotify, le reste...

Même pour la musique j'ai la petite clé USB qui va bien et des milliers de musiques sur l'ordi que je peux mettre comme bon me semble dedans. Le Bluetooth me sert à avoir les mains sur le volant en cas d'appel et c'est tout. En effet les GPS de smartphone sont beaucoup plus performants et qui plus est gratuit !

L'intégralité des technologies des 10 dernières années est inutile ...

Par

Rien du tout je mis à part un odb classique et un radio K7 c'est très bien pour moi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire