Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault K-ZE : l'électrique low-cost en route pour l'Europe

Renault plancherait sur une version européenne de la K-ZE, la citadine électrique à bas coûts qu'il vient de lancer en Chine. Elle pourrait être utilisée dans des services d'auto-partage.

Renault K-ZE : l'électrique low-cost en route pour l'Europe

La K-ZE se rapproche du Vieux Continent. Selon Autocar, Renault préparerait une version européenne de cette citadine électrique low-cost. Pour rappel, celle-ci a d'abord été imaginée pour la Chine, où le marché des petites électriques est très dynamique.

Lors de la révélation du modèle, au Salon de Shanghai en avril 2019, Renault avait toutefois décrit la K-ZE comme un véhicule mondial. En clair, il a toujours été prévu de la vendre sur d'autres marchés. Mais cela sous-entendait d'abord les pays émergents, où la Kwid, qui sert de base, est en vente : Inde, Brésil… La grande question que l'on se posait alors : et l'Europe ?

Bonne nouvelle : notre continent devrait être servi. D'après nos confrères anglais, Gilles Normand, qui dirige le département des véhicules électriques du Losange, a déclaré : "Une version spéciale de la K-ZE va venir en Europe". La voiture serait revue pour répondre aux normes en matière de sécurité. En revanche, la technique pourrait rester la même.

La K-ZE a une autonomie d'environ 250 km, mais avec l'ancien cycle NEDC. Renault ne chercherait pas à proposer davantage car il voit la K-ZE comme une voiture à vocation urbaine. D'ailleurs, la voiture pourrait arriver en Europe d'abord pour intégrer des services d'auto-partage en ville.

Une petite batterie permettrait aussi de contenir les prix. Si Renault propose le véhicule à la vente, les tarifs pourraient démarrer à 10 000 € avec le bonus. Une grosse inconnue demeure toutefois : chez nous, la K-ZE sera-t-elle une Renault ou une Dacia ?

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Par 4L 28 Le 16 Janvier 2021 à 14h00

Commentaires (86)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ne citadine électrique à 10.000 euros bonus déduit, c'est le carton assuré.

Mais je pense que Renault va d'abord laisser sa Twingo finir paisiblement sa vie avant de lancer cette Dacia.

Pourquoi ça serait une Dacia et pas une Renault ? Parce que Dacia aussi a besoin de réduite sa valeur d'émission de CO2, parce qu'il n'existe pour l'heure aucune hybridation dans la gamme (et il parait évident qu'une électrique low-cost coûtera moins cher qu'un gros véhicule type Duster en hybride).

:jap:

Par

Boom !

Renault vas planter les petites electriques VAG à peine celles ci sorties..

.

Sinon je crois aussi que cette Kz-E sera badgée Dacia chez nous

pour marquer encore plus la difference avec la ZOé

et faire avaler un crash test à seulement 4 etoiles.

Par

Préparer les impôts il va y avoir du bonus à payer.

Par

Aucun intérêt. C’est bien trop petit pour une petite citadine conçue pour emmener les enfants à l’école.

Par

En réponse à Kurdy34

Aucun intérêt. C’est bien trop petit pour une petite citadine conçue pour emmener les enfants à l’école.

Tu connais le nombre de petite citadines vendues en Europe toi ?

AU hasard , renseignes toi donc sur les ventes de la pourtant quasi obsolete Panda...

Par

En réponse à Kurdy34

Aucun intérêt. C’est bien trop petit pour une petite citadine conçue pour emmener les enfants à l’école.

Accesoirement rensiegnes toi aussi sur le nombre moyen d'enfants par famille en Europe occidentale...

En particulier parmis les classes moyennes/superieurs

qui seulent peuvent s'acheter une voiture neuve de nos jours.

Par

En réponse à Champagne51

Préparer les impôts il va y avoir du bonus à payer.

SI on donnait purement et simplement un vehicule electrique

en remplacement d'un thermique au gens .

.

Je parirait pas qu'au final ce ne soit pas une excelente affaire pour les finance publiques

et de nombreux services autour.

.

Je crois que fort peut de personnes connaiseent reelement le cout du tout petrol ,

en particulier dans les transports.

Par

Accesoirement si elle est vendue autour de 10 000 Euros avec batteire grace au bonus de l'etat...

Cette Kze enterre toutes les tentatives que quadricycle lourd electrique à ce prix

(car sans 6000Euros de Bonus) dont la Twizzy evidemment.

.

Peut etre est ce pour cela aussi que sa prod a ete delocalisée en Corée dernierement.

Par

En réponse à nous75again

Accesoirement rensiegnes toi aussi sur le nombre moyen d'enfants par famille en Europe occidentale...

En particulier parmis les classes moyennes/superieurs

qui seulent peuvent s'acheter une voiture neuve de nos jours.

Oui c’est bien ce que je dis c’est bien trop petit.

Par §Deb384wp

Enfin !

Eh oui, on réserve une low cost pour les pays dit en développement mais on oublie qu'en France on n'est pas plus riche et qu'on voudrait bien se re-développer un peu.

Que la K-ZE sera une Renault ou une Dacia importe peu à l'utilisateur, tout ce qui lui importe c'est de se procurer une machine fiable et abordable. Avoir un réseau d'assistance c'est bien, ne pas en avoir besoin car la voiture est fiable c'est mieux, bien mieux. On de demande pas l'arrêt de l'obsolescence programmé, faut pas demander l'impossible, juste que ça démarre le matin quand on tourne la clef.

La question du prix sera essentielle car la population se paupérise vite mais là on peut craindre le pire hélas. En chine les trois versions de la K-Ze sont à 7200, 8500 et 9200 euros (61800 yuans pour la 1ere). C'est a dire que l'on a 3 K-Ze pour 1 Zoé (+ la location de batterie) ou bien 4 K-Ze pour 1 Zoé en achat, ce qui est la bonne comparaison.

4 K-Ze = 1 Zoé !!

Difficile de penser que Renault va faire ainsi, surtout que le montant max du bonus de 6000 euros est limité à 27% du prix total.

On risque de se diriger vers un 6000 x 3 = 18 000 euros ici.

Nous verrons bien mais il serait cohérent que l'actionnaire principal, l'état français en l'occurrence, favorisent l'intérêt commun des français, cela changerait pour une fois, déjà que pour l'approvisionnement en électricité c'est pas gagné...

https://www.contrepoints.org/2017/11/24/303839-delire-de-politique-energetique-francaise

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire