Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Renault : la Mégane pourrait disparaître de la gamme

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

L'avenir de la compacte Mégane est incertain, Renault devant investir massivement dans le développement de sa gamme électrique.

Renault : la Mégane pourrait disparaître de la gamme

Ce n'est plus un secret : Renault va faire du ménage dans sa gamme, notamment du côté des grands modèles. Les monospaces Scénic et Espace ne devraient pas être renouvelés, et il pourrait en être de même pour la berline et le break Talisman. À la place, le Losange mettra en avant la future génération des SUV Kadjar et Koleos.

Plus surprenant, le sort de la Mégane semble aussi incertain. Ce n'est pas qu'un simple bruit de couloir. C'est Laurens van den Acker, le directeur du style de Renault, qui l'a laissé entendre au magazine Autoexpress.

Il a déclaré : "Inévitablement, une fois que nous commencerons à ajouter une offre de véhicules électriques à notre gamme, certains des autres véhicules devront partir car nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre de développer tout cela en même temps".

Laurens van den Acker a ajouté : "La Mégane est dans un segment de plus en plus sous pression. Vous devez mettre votre argent là où est l'avenir du marché". En clair, l'argent nécessaire pour développer une nouvelle Mégane pourrait être plus utile pour développer un modèle électrique promis à un meilleur avenir. En ce moment, Renault planche sur deux SUV électriques inédits, inspirés par le concept Morphoz.

Voilà qui laisse perplexe. Le segment des compactes traditionnelles reste l'un des plus importants en Europe. On imagine mal Renault le quitter prématurément et laisser le champ libre à la concurrence, même s'il est vrai que la Mégane a vu ses ventes baisser ces dernières années.

On se dit que Laurens van den Acker a en tête une échéance lointaine. Il y a de fortes chances que la Mégane ait le droit à une cinquième génération à l'horizon 2023. Mais ce pourrait être la dernière avant son remplacement par une compacte électrique.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (235)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce n'est pas une grosse perte par rapport à la golf ou 308... Et puis ce design est tellement fade :bah:

Par

Abandonner leur seule voiture Compacte pour faire des SUV électriques ??

Choix étonnant tout de même.

Par

Ça veut dire plus de Megane Rs, et il y aura pas de Clio Rs, ça laisse imaginer des licenciements chez Renault sport, moi j'aurai arrêté la Formule 1 et continuer la Megane en version de base et sportive la F1 sert à rien aujourd'hui.

Par

Dommage plus jolie qu'une 308 fade

Par

Mouais....à voir. Ce ne serait pas quelques supputations journalistiques faites à travers quelques propos de van machin ? Oui, si c'est à horizon 2040, il se peut bien ( et encore, on y est pas arrivé) que la mégane, comme tout un tas d'autres concurrentes sous leurs formes thermiques, n'existent plus et changent de formats ou d'appellations .

Par

En réponse à Ajneda

Ce n'est pas une grosse perte par rapport à la golf ou 308... Et puis ce design est tellement fade :bah:

Tu peux partir du forum, ce ne sera pas une grosse perte . Et puis ce que tu écrit est tellement fade

Par

... apres, et c'est quand meme nouveau avec la génération actuelle de Mégane, cette version n'a pas la réussite des anciennes, c'est à dire que pour la 1ere fois, la 308 est tjs devant coté ventes. le succès des années 1995/2015 a fini par s'estomper et disparaître. et ça, ça doit rendre vénère du coté du losange.... meme si y'a d'autres exemples .... 3008/ devant kadjar , 508 / devant talisman , comme dit dans l'article, on voit mal Renault quitter ce segment là dans les 2 ans, car c'est LE segment en Europe.... on imagine pas VW annoncer que la golf 8 sera la derniere golf.... on peut juste entendre ici, dans quelle M..... le groupe Renault est tombé, pour ne plus pouvoir assurer des investissements parallèles..... le drame est plus là.

Par

ça serait une c.....ie monumentale. Ce sont les SUV, lourds, et peu pratiques qui devraient disparaître. Toyota développe depuis des années des hybrides sur la base de véhicules du segment de la Megane. Le poids sera un élément déterminant pour pouvoir permettre à ces véhicules de présenter un quelconque intérêt. Les SUV n'auront pas leur place dans ce fameux monde d'après.

Par

On parle d'une 5e génération en 2023, et donc un développement qui doit commencer sous peu, et une fin de vie vers 2030... sachant qu'une nouvelle équipe dirigeante sera en place d'ici là, il y a de fortes chances que les plans changent.

Après, c'est sûr que la Mégane n'a pas réussi à faire son trou ailleurs qu'en France. Les chiffres de ventes Europe et Monde sont totalement ridicules face aux stars du segment que sont la Golf, la Focus et la Corolla.

Après, la question est de savoir si l'offre du tout-SUV reste pertinente pour faire baisser les émissions de CO2 de la gamme Renault. Si on veut moins consommer, il faut du léger et de l'aérodynamique, tout le contraire des SUV !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire