Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Renault : la succession de Carlos Ghosn est ouverte !

Renault : la succession de Carlos Ghosn est ouverte !

À 63 ans, l’incontournable Carlos Ghosn aux multiples fonctions dirigeantes dans le groupe Renault-Nissan élargi à Mitsubishi va devoir quitter son poste au sommet de la marque au losange. Un changement majeur qui entraîne d’ores et déjà au sein du groupe automobile français un afflux des candidatures mais aussi un toilettage de l’organigramme qui permettra au même Carlos Ghosn de rester l’homme de la situation. Pendant ce temps, l’État veille…

C’est le quotidien Les Echos qui a lancé une nouvelle qui n’est pas commentée par Renault : le constructeur a lancé le processus de sélection d'un successeur au PDG Carlos Ghosn, dont le mandat s'achève en mai prochain. Une échéance qui impose un timing serré soit la désignation du successeur en février prochain pour que les actionnaires puissent se prononcer lors de la prochaine assemblée générale du constructeur automobile, programmée le 15 juin. Une assemblée dont les résolutions doivent être publiées en avril.

De même, un nouveau responsable opérationnel pour l'alliance Renault-Nissan est recherché, un poste occupé par l’actuel le PDG de Renault, qui a cédé cette année la direction opérationnelle de Nissan pour n'en conserver que la présidence. Une fonction qu’il devrait conserver, ce qui lui permettra de rester influent. Sur ce plan, Carlos Ghosn pourrait également scinder la fonction de PDG pour ne conserver que la présidence du groupe français.

Pour la succession proprement dite, plusieurs hauts dirigeants de Renault et de Nissan auraient posé leur candidature dans le cadre d'un processus de recrutement interne, notamment l'espagnol Jose Munoz, directeur délégué à la Performance de Nissan, le japonais Yasuhiro Yamauchi, directeur délégué à la compétitivité du groupe nippon, l'allemand Stefan Mueller, homologue de Jose Munoz chez Renault, et le français Thierry Bolloré, homologue de Yasuhiro Yamauchi dans le groupe au losange.

Une piste interne serait clairement privilégiée pour son successeur opérationnel. Parmi les candidats pressentis, le quotidien cite le nom de l'actuel directeur commercial de Renault, le français Thierry Koskas. Le journal économique souligne que la nationalité des candidats jouera un rôle important pour convaincre le principal actionnaire du groupe, l'État français, qui détient 15 % du capital.

Parmi les candidats externes, les Echos citent trois anciens de Renault : Didier Leroy, actuel président de Toyota Europe, le patron du groupe PSA Carlos Tavares, numéro du groupe au losange jusqu'à ce qu'il parte diriger PSA après avoir fait publiquement part de son intention de succéder à Carlos Ghosn, ou encore Patrick Pélata, autre numéro deux de Renault, victime en 2012 de l'affaire d'espionnage qui avait alors ébranlé le constructeur français. Ces trois personnalités de l'automobile ont cependant déjà respectivement 60, 59 et 62 ans.

Mots clés :

Commentaires (58)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à geodemonia66612

Commentaire supprimé.

Lol clairement ^^

Je crois qu'on va devoir poster sa candidature pour lui sinon il n'osera pas, il est trop timide :fleur:

Par

va t'il remplacer notre bien aimé tom enders au sein d'Airbus group?

Par

Un poste à pourvoir pour Roc ou Gignac. Eux qui pensent savoir mieux faire pour diriger un énorme groupe automobile...

Ceci dit il y en a un des deux que je pense suffisamment intelligent pour percevoir le sarcasme. L'autre en revanche...

Par

En réponse à Baccara1.7

Commentaire supprimé.

Et en français, votre commentaire signifierait quoi ?

Par

Le Grande Marchionne est demandé pour succéder à Carlos Ghosn :fier:

Par

En réponse à geodemonia66612

Commentaire supprimé.

Jaco14 aurait plus le profil :jap:

Par

Et aussi SteppeOuais :redface:

Par Profil supprimé

En réponse à TDPeugeot

Et aussi SteppeOuais :redface:

Est-tu sûr de ne pas vouloir faire partie de l'aventure ? Tu as un pseudo prédestiné. Regarde Carlos Tavares il a réussi. Dans tous les cas essaie le Conseil d'Administration et tente de racheter les actions de l’État.

Par

Je me propose. Avec moi, terminé le design bling bling et les économies à deux sous. Les employés et les clients seront traités avec respect, et j'engagerai des ingénieurs japonais pour avoir enfin, une fiabilité à la hauteur de la concurrence. Et bien entendu, adios les publicités beauf et les slogans à la con, genre "french touch". L'électrique restera au programme, mais l'hydrogène ne sera pas oublié, de même que les autres énergies alternatives.

Retour des cabriolets et diminution des SUV, l'Espace retrouvera ses qualités d'avant (vous savez... l'espace à bord et les rangements malins), et Gordini fera son grand retour.

Avouez, z'êtes conquis...

Par

Il faudrait que ce soit un français... mais bon, vu la situation du pays et les perspectives d'avenir, il est fort probable que RENAULT aussi nous échappe.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire