Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault : résultats financiers pénalisés par Nissan et la baisse des devises

Dans Economie / Politique / Finance

Renault : résultats financiers pénalisés par Nissan et la baisse des devises

Le chiffre d’affaires et les bénéfices du groupe Renault ont baissé en 2018, à cause d'un recul des ventes, d'un taux de change défavorable et d'une chute de la contribution de Nissan.

Le bilan des ventes 2018 du groupe Renault est mitigé, avec 3,88 millions d'immatriculations, soit une hausse de 3,2 % par rapport en 2017… mais c'est grâce à la prise en compte des ventes des marques chinoises Jinbei & Huasong, issues d'une coentreprise avec Brillance. Les résultats financiers sont du même acabit, avec des chiffres qui ne sont pas vraiment mauvais, mais en baisse.

Le chiffre d'affaires est de 57,4 milliards d'euros, en recul de 2,3 %. Il est même en baisse de 4,4 % en ne prenant pas en compte Avtovaz (Lada). Renault pointe toutefois l'effet négatif des devises. À taux de change comparable, le chiffre d’affaires aurait progressé de 2,5 %.

Le bénéfice a plongé de 37 %, à 3,3 milliards d'euros. Renault et ses investisseurs l'attendaient, car cela vient d'une baisse de la contribution de Nissan, dont Renault détient 43 %. Cette chute de la contribution s'explique d'ailleurs par des éléments exceptionnels qui avaient gonflé les profits de Nissan en 2017, par exemple une réforme fiscale votée aux États-Unis.

La marge opérationnelle du groupe s'élève à 3,6 milliards d'euros et correspond à 6,3 % du chiffre d'affaires, en recul de 0,3 point. Sur la partie automobile, hors Avtovaz, elle est de 4,3 %, contre 5,1 % en 2017. Sur ce point, Renault évoque à nouveau les devises et met aussi en avant la hausse du coût des matières premières.

Thierry Bolloré, nouveau directeur général, reste positif. Il déclare que le groupe "a maintenu en 2018 une performance élevée malgré une détérioration de son environnement. Les résultats commerciaux et financiers démontrent la résilience de l’entreprise et sa rapidité à s’adapter à un environnement plus difficile".

Renault avance des objectifs prudents pour 2019, avec une marge opérationnelle de 6 %.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire