Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault : retrouvez le direct des annonces de la conférence Renault Talk

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

, mis à jour

Luca de Meo tiendra ce jeudi 6 mai une conférence de presse pour évoquer l'avenir de la marque Renault.

Renault : retrouvez le direct des annonces de la conférence Renault Talk

 

Fin de la conférence.

Merci de nous avoir suivi !

Une marque internationale !

La conférence est internationale, et preuve que Renault l'est, il y a de nombreuses questions sur les stratégies pour la Russie, la Turquie, l'Argentine ou encore la Colombie !

A quand la fin du thermique ?

Pour Luca de Meo, la fin du thermique, elle dépendra des réglementations. En Europe, Renault pourrait y venir en 2035. Mais il n'est pas inquiet, car il estime avoir déjà en magasin les technologies pour l'après thermique, avec par exemple la base CMF-EV en électrique, et une gamme hybride E-Tech en développement. 

La nouvelle R5, pas si rétro ?

Pour Luca de Meo, la nouvelle R5 n'est pas du "retro-design", mais la "réinvention d'un concept" ! Il souligne que Renault ne compte pas être focalisé sur le passé !

La réduction, une exception

Côté finances, Luca de Meo a un objectif de marge très modeste, 3 %. Un objectif prudent, mais plancher selon lui. Il ne veut plus d'un Renault qui fait des promesses impossibles à tenir ! 

Dans son objectif de rentabilité, Renault ne veut plus dévaloriser ses produits. "La réduction doit être une exception, pas se faire par défaut". 

Luca de Meo étonné sur les 180 km/h

En avril, Renault a annoncé que ses futurs modèles seront limités à 180 km/h. Il avoue qu'il ne s'attendait pas à de telles réactions après cette annonce, se demandant qui roule à 180 km/h sur l'autoroute en dehors de l'Allemagne ! Le 180 a d'ailleurs été décidé pour ne pas trop effrayer la clientèle allemande.

Luca de Meo indique que le remplaçant du Kadjar sera le premier modèle thermique bridé à 180.

L'hybride va durer 

Pour Renault, pas question d'envisager une bascule rapide vers l'électrique. Gilles Le Borgne indique que 40 % des ventes seront des hybrides en 2030.

Des éléctriques rentables en 2025

Luca de Meo espère que les électriques seront aussi rentables que les thermiques d'ici 2025/2026. Un projet doit marquer la bascule pour Renault : la R5 électrique. Le Losange travaille particulièrement sur le coût de la batterie de ce modèle qui doit être une électrique populaire.

Fin de la partie conférence

La conférence est terminée. C'est l'heure d'une séance questions/réponses.

La valeur d'abord

Fabrice Cambolive, Directeur Ventes et Opérations de la marque, rappelle la priorité de la marque : priorité à la valeur, les volumes après. Il donne un exemple : le chiffre d’affaires moyen sur l'Arkana sera supérieur à 30 000 € alors que la moyenne de la gamme est actuellement de 15 000 €. Fabrice Cambolive indique qu'un ménage dans la gamme sera fait.

En France, déjà 30 % des Clio vendues sont des hybrides. En Europe, une vente sur quatre est un modèle électrifié.

Renault ne remet pas en cause son internationalisation, mais il compte investir "dans ses marchés historiques à fort potentiel et haut niveau de localisation". C'est à dire le Brésil, la Russie, la Turquie et l'Inde.

L'instant Kangoo

Autre nouveauté mise en avant dans la conférence : la troisième génération du Kangoo, qui s'apprête à rejoindre les concessions. > Voici notre essai.

Une version 100 % électrique sera lancée en 2022.

L'instant Arkana

C'est l'heure d'une présentation de l'Arkana. Rien de neuf, c'est un passage très commercial ! L'occasion de retrouver notre essai.

Info intéressante : Renault indique avoir reçu 6.000 commandes pour la version européenne.

Bientôt un hybride rechargeable de 280 ch

Annonces intéressantes de Gilles Le Borgne : Renault développe de nouveaux moteurs hybrides. Ils seront basés sur un essence 1.2. Les puissances iront jusqu'à 200 ch en hybride simple et 280 ch en hybride rechargeable avec quatre roues motrices. Ils seront disponibles avec les nouveaux SUV compacts.

Focus sur la technologie E-Tech

Gilles Le Borgne, directeur de l'ingénierie, vient faire le service après-vente de la technologie E-Tech. Actuellement, Renault propose l'hybride simple sur les Clio, Captur et Arkana. L'hybride rechargeable est disponible avec les Captur, Mégane berline et break.

Le plein de pub

C'est au tour d'Arnaud Belloni de prendre la parole. C'est le nouveau chef du marketing de Renault. Depuis son arrivée, Renault multiplie les publicités avec de belles histoires, avec par exemple la plongée dans les années 1960 pour le nouveau label occasion Renew ou le spot avec la Fuego pour le service Renault Care. Arnaud Belloni explique aussi que le label E-Tech devient une marque ombrelle pour tous les modèles électrifiés du Losange : hybride simple, hybride rechargeable et 100 % électrique. La Zoé a donc le label E-Tech.

La Mégane-e s'annonce

Belle surprise de la part de Gilles Vidal. Il est venu avec les premiers teasers de la compacte électrique Mégane-e. On voit notamment à quoi ressemble le nouveau logo sur un véhicule.

Renault : retrouvez le direct des annonces de la conférence Renault Talk

Une évolution du design

Gilles Vidal, nouveau responsable du design de Renault, monte sur scène. Il donne une indication importante sur les futurs modèles. "Tous les nouveaux produits doivent être une évolution forte". En clair, pas d'évolution trop timide comme la Clio 5 !

Nouvelle identité

Vous l'avez sûrement vu, Renault entame son renouveau avec un nouveau Losange, plus grosse évolution depuis 1992. > Plus d'infos sur ce nouveau logo.

Renault chaleureux et humain

Pour Luca de Meo, Renault est "une marque chaleureuse et humaine". Il rappelle que le constructeur a eu les bons produits pour faire suite à des crises, comme la 4CV et la 4L. Mais il ne fait pas de lien avec la crise actuelle et une nouveauté qui peut y être associée !

Offensive sur les modèles compactes

Luca de Meo l'avait déjà annoncé, il le rappelle : la priorité est de replacer Renault sur le marché des compactes. 7 modèles dans les segments C et D seront lancés d'ici 2025.

9 voitures sur 10 électrifiées en 2030.

L'ambition est d'être "la marque la plus verte du marché. En 2030, 9 voitures sur 10 seront électrifiées. Nous comptons sur le nouveau pôle électrique dans le nord de la France".

Renault veut aussi être le constructeur qui intègre le plus de matériaux recyclés dans ses voitures en 2030.

La Renaulution pour Renault

C'est parti. Luca de Meo déclare : "Nous sommes ici pour vous montrer comment la Renaulution se traduit pour la marque Renault". Il rappelle le slogan associé à la marque dans cette transformation : "La Nouvelle Vague".

Bonjour !

Et bienvenue pour ce live du "Renault Talk #1". Luca de Meo doit prendre la parole à 13h30. On espère avoir quelques belles annonces !

---

Le renouveau de Renault concerne aussi la communication. Ce jeudi, la marque va proposer la première édition d'un nouveau rendez-vous, une keynote nommée Renault Talk. Covid oblige, cette conférence sera pour l'instant entièrement digitale.

L'événement sera dédié à la marque Renault, et non au groupe dans son ensemble. À la manière des shows d'Apple, il sera introduit par le patron, Luca de Meo. Après la présentation générale de la Renaulution en janvier, on espère que ce sera l'occasion pour lui de rentrer dans le concret sur le plan des produits, en évoquant plus précisément les projets en cours chez Renault. On rêve aussi d'un aperçu de la Mégane-e de série !

Luca de Meo ne sera pas seul, puisque plusieurs têtes pensantes importantes pour la relance de la marque vont intervenir : Gilles Vidal, chef du style, Arnaud Belloni, chef du marketing, et Gilles le Borgne, directeur de l'ingénierie.

Caradisiac suivra en direct cette conférence. Nous vous proposerons ici un live des grandes annonces. Rendez-vous à partir de 13h30 ce 6 mai.

À lire en attendant

Renault Mégane-e : ce que l'on sait sur la future compacte électrique

> Renault va limiter ses autos à 180 km/h

> La plus importante recrue de Renault est un geek

> Quand la communication d'Apple inspire les constructeurs automobiles

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Par 4L 28 Le 16 Juin 2021 à 14h56

Commentaires (73)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il parle bcp mais on attend impatiemment des résultats !

Par

La future Renault 5 sera t'elle bridée à 80 ??

Par

En réponse à Ajneda

Il parle bcp mais on attend impatiemment des résultats !

Il faudrait peut-être lui laisser le temps. Ça ne se fait pas du jour au lendemain. On voit déjà la com (pub ect...) Changer. Maintenant laissons le temps à la stratégie et au plan produit d'arriver

Par

En réponse à henri13enforme

Commentaire supprimé.

Super commentaire bien argumenté... Un grand niveau.

Oui Renault ne va pas bien en ce moment laissons à Luca De Meo le temps de redresser la barre

Par

En réponse à lmoustik

Super commentaire bien argumenté... Un grand niveau.

Oui Renault ne va pas bien en ce moment laissons à Luca De Meo le temps de redresser la barre

Barre qu'il redressera, pour une marque qui joue sa survie au plus mauvais moment .

Changement du thermique au multimodales

Changement de topologie de distribution

Changement de taille des acteurs( mondialisation avec la fusion PSA-FCA)

Marché européen trop petit

Passe derrière Ghosn qui a tiré vers le bas les produits, dégradé l'image et appauvri la R&D il faudra être costaud.:biggrin:

Par

Renault doit faire du volume. Continuer à produire des véhicules à flins et pourquoi pas ouvrir une nouvelle usine pour produire des voitures.

Continuer à investir dans les motorisations diesels, hybrides. Nous voulons des mécaniques qui consomment moins.

Arrêter avec le délire de l'électrique. En Californie, les conducteurs de l'électrique regrettent leurs choix.

Par

En réponse à Zelos

Renault doit faire du volume. Continuer à produire des véhicules à flins et pourquoi pas ouvrir une nouvelle usine pour produire des voitures.

Continuer à investir dans les motorisations diesels, hybrides. Nous voulons des mécaniques qui consomment moins.

Arrêter avec le délire de l'électrique. En Californie, les conducteurs de l'électrique regrettent leurs choix.

Oui en clair garder une stratégie ancienne qui ne marche plus , et ne pas évoluer.. un vrai visionnaire

Par

"puisque plusieurs têtes pensantes importantes "

Ouf on est sauvé...à voir l'état de Renault dans quelques temps, on verra si ils ont bien pensés...:lol:

Par

En réponse à titeuf380

Commentaire supprimé.

Sa com est ratée cette semaine à l'image des résultats du PSG pour lequel renault est déclaré "Partenaire Premium".

PLOUF !

Par

En réponse à titeuf380

Commentaire supprimé.

Ouf ! J'ai eu peur que vous oubliiez que de nous parler des 7 ou 8 milliards de perte (je vois que vous changez régulièrement) et des emplois supprimés. Savez-vous ce qu'est un cycle ? Regardez ceux de PSA et de Renault et vous allez retrouver beaucoup de choses similaires (pertes, personnel mis au chômage) avec quelques années d'intervalle.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire