Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Rétromobile 2018 - De Compiègne à Paris, l'incroyable transport des Renault centenaires

Dans Salons / Retromobile

Laurent Cohen

Si on vous dit que déplacer des œuvres dans un musée est une opération délicate, on ne vous apprend rien. Mais lorsque les œuvres en question sont des voitures centenaires, tout se complique… Opération « épique » au Musée de la voiture de Compiègne, où Caradisiac a accompagné le départ de cinq très vieilles Renault vers le salon Retromobile 2018. 

Ambiance "le salaire de la peur" au Musée de Compiègne avant le départ pour Rétromobile.
Ambiance "le salaire de la peur" au Musée de Compiègne avant le départ pour Rétromobile.
Rétromobile 2018 - De Compiègne à Paris, l'incroyable transport des Renault centenaires

Rétromobile 2018 - De Compiègne à Paris, l'incroyable transport des Renault centenaires

 

Opération de logistique délicate en ce lundi 5 février 2018 au Musée de la voiture et du tourisme de Compiègne. Le nouveau directeur des lieux Rodolphe Rapetti, assisté de la conservatrice Marie-Anne Privat-Savigny, encadre et supervise ni plus ni moins que le transfert de cinq des premiers modèles du constructeur Renault. Des véhicules affichant plus d’un siècle au compteur sont tirés de leur sommeil pour se retrouver exposés au Salon Retromobile 2018 à la porte de Versailles.

Le moins que l’on puisse dire est que l’opération est très délicate car leur valeur inestimable a de quoi mettre la pression au groupe d’hommes costauds chargés de déplacer les engins. Chaque craquement (et il y en a!) fait tressaillir nos hôtes qui, même si toutes les précautions nécessaires ont été prises, affichent une mine plutôt angoissée. On peut les comprendre. Les véhicules étant entretenus mais non restaurés, comme le souligne le directeur, nous avons bien devant nous des boulons et de la carrosserie déjà présents alors que la Première Guerre Mondiale n’avait pas encore éclatée ! C’est lourd, difficile et compliqué car pour arranger le tout, la cour intérieure du musée est faite de pavés... Plaque après plaque, il aura fallu plus de 2 heures à nos déménageurs de l’extrême pour mettre la première voiture la Limousine Type V de 1907 dans le camion… Et il en restait quatre à installer… Découvrez les coulisses de cette incroyable opération dans notre reportage vidéo.

  

 

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Commentaires ()

Déposer un commentaire