Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Les premières images en live de l'essai de la nouvelle Renault Twingo

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, mis à jour

L’heure du restylage est arrivée pour la Twingo qui règne en maître sur le marché hexagonal des citadines. Contrairement aux apparences, cette nouvelle mouture propose de nombreuses évolutions. Voici les premières images de l'essai en direct de la capitale.

Les premières images en live de l'essai de la nouvelle Renault Twingo

Voici les premières images en direct de l'essai, dans la capitale.

Images diffusées en direct le lundi 6 mai à 11h50, vous en visionnez maintenant un replay.

La Renault Twingo 2019 évolue en douceur. La citadine s’offre une poupe redessinée avec comme changement le plus notable, la disparition des feux additionnels. Les feux diurnes sont désormais intégrés dans les projecteurs avec une signature en forme de « C ». La poupe adopte, elle aussi, des feux en forme de « C » et un bouclier intégralement laqué. Il est traversé par un jonc chromé au niveau du bas de la plaque d’immatriculation. On note aussi l’arrivée d’une poignée, intégrée à l’essuie-glace, pour ouvrir le hayon.

Les feux adoptent le "C shape", la forme en C des feux de jour.
Les feux adoptent le "C shape", la forme en C des feux de jour.
Plus pratique, on trouve désormais un bouton pour ouvrir le hayon, au lieu de la clé.
Plus pratique, on trouve désormais un bouton pour ouvrir le hayon, au lieu de la clé.

 

Dans l'habitacle, la console centrale intègre un séparateur ajustable, pour faire office de porte-gobelet ou caler un smartphone debout. Elle regroupe aussi deux prises USB, une prise Jack ainsi que les boutons Start/Stop et régulateur/limiteur de vitesse. La boîte à gants est de série dès la version de base, la plage arrière a été redessinée et rigidifiée.

Les premières images en live de l'essai de la nouvelle Renault Twingo

Sous le capot ou plutôt sous le coffre, la Twingo reçoit le nouveau SCe de 75 ch, qui équipe notamment la gamme Dacia. Il remplace le SCe 70 ch. Une version de 65 ch est aussi annoncée. Le TCe de 90 ch évolue aussi et devient le TCe 95, le seul disponible avec la boîte double embrayage EDC à 6 rapports.

Les premières images en live de l'essai de la nouvelle Renault Twingo

 

 

Portfolio (2 photos)

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (95)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Elle est beaucoup plus mignonne,

mais pourquoi n'existe t elle pas en électrique,

ce qui pour une citadine devrait être obligatoire

Par

Lorsqu'on la voit en ville elle est plus haute que la plupart des voitures, ceci l'apparentant davantage à un petit monospace, conjugué à des voies avant étroites l'ensemble n'est pas très gracieux, fonctionnel sans doute pour une petite voiture, habitable aussi quoique une VW Up fait légèrement mieux.

Par

Je ne penses pas que cela suffira à relancer des ventes qui stagnent à un niveau très moyen.

La 2, pourtant décriée pour son esthétique passe partout, avait plus de qualité....dont un prix nettement plus abordable pour une voiture qui est quand même limité (vous pouvez faire 300km en Twingo, c'est pas ça le problème, c'est juste que ça va être un brin pénible....)

Sans être OBLIGATOIRE la version électrique s'impose je dirais. mais à quel prix ? 20 000€ le cube limité à l'inter-urbain ?

Ca fait beaucoup.

Bien sûr faire une T3 électrique renault saura faire. Mais le faire en proposant une autonomie correcte (on a bien vu que des électrique à 150km d'autonomie ça ne se vendait pas....) donc de 250 - 300 km réels c'est un prix d'achat trop élevé. la citadine électrique aura une carrière viable à 250km et 10 000€...

Bref pour cette T3 pas de miracle à attendre. Elle va encore vivoter quelques temps puis soit il faudra tout revoir en profondeur, soit la catégorie s'éteindra d'elle même.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Je ne penses pas que cela suffira à relancer des ventes qui stagnent à un niveau très moyen.

La 2, pourtant décriée pour son esthétique passe partout, avait plus de qualité....dont un prix nettement plus abordable pour une voiture qui est quand même limité (vous pouvez faire 300km en Twingo, c'est pas ça le problème, c'est juste que ça va être un brin pénible....)

Sans être OBLIGATOIRE la version électrique s'impose je dirais. mais à quel prix ? 20 000€ le cube limité à l'inter-urbain ?

Ca fait beaucoup.

Bien sûr faire une T3 électrique renault saura faire. Mais le faire en proposant une autonomie correcte (on a bien vu que des électrique à 150km d'autonomie ça ne se vendait pas....) donc de 250 - 300 km réels c'est un prix d'achat trop élevé. la citadine électrique aura une carrière viable à 250km et 10 000€...

Bref pour cette T3 pas de miracle à attendre. Elle va encore vivoter quelques temps puis soit il faudra tout revoir en profondeur, soit la catégorie s'éteindra d'elle même.

150 Km pour une citadine c'est tout à fait suffisant

essaye une Smart électrique qui est la voiture pour tous les jours la plus parfaite aussi bien en terme de pollution que

d'agrément de conduite

Par

La version sce75 est déjà un poumon :ddr: Alors la version 65 n'aura strictement aucun intérêt. Surtout avec quoi 400\500€ de moins au mieux. Et une consommation inférieure de 0.1 litres aux 100 km (dans le meilleur des cas)

Par

ah bon il y a une nex twingo du Cric & ont change Quoi cette ci ??

Par

C'est bête. Elle perd le charme qu'avait la première version avec ses feux avant rond.

Par

Une version électrique avec un moteur de 60/75 chevaux et 150/200 km d'autonomie serai pas mal pour suppléer la Zoé qui est trop cher. :bien:

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Je ne penses pas que cela suffira à relancer des ventes qui stagnent à un niveau très moyen.

La 2, pourtant décriée pour son esthétique passe partout, avait plus de qualité....dont un prix nettement plus abordable pour une voiture qui est quand même limité (vous pouvez faire 300km en Twingo, c'est pas ça le problème, c'est juste que ça va être un brin pénible....)

Sans être OBLIGATOIRE la version électrique s'impose je dirais. mais à quel prix ? 20 000€ le cube limité à l'inter-urbain ?

Ca fait beaucoup.

Bien sûr faire une T3 électrique renault saura faire. Mais le faire en proposant une autonomie correcte (on a bien vu que des électrique à 150km d'autonomie ça ne se vendait pas....) donc de 250 - 300 km réels c'est un prix d'achat trop élevé. la citadine électrique aura une carrière viable à 250km et 10 000€...

Bref pour cette T3 pas de miracle à attendre. Elle va encore vivoter quelques temps puis soit il faudra tout revoir en profondeur, soit la catégorie s'éteindra d'elle même.

c'est en ville et en périurbain que l'électrique est la plus pertinente, car sa consommation énergétique y est incomparable avec les thermiques, le moteur n'a pas besoin de chauffer, il n'y a pas de sous régimes ou de de sur régimes, en fonctionnement normal un moteur thermique n'est que de 30% mais en ville c'est beaucoup moins et le moteur s’abîme.

Donc pour un véhicule urbain ou périurbain le surcoût de l’électrique est très vite rentabilisé et en plus la conduite est tellement plus agréable!

Smart l'a bien compris qui ne va plus ne construire que des électriques

Renault devrait faire pareil mais il y a probablement des closes dans le contrat avec Mercedes qui l'en empêche

Et je pense même que à court terme, il faudrait rendre OBLIGATOIRE l’électrique en ville et mettre les stationnements urbain avec un prise électrique reliée à l’éclairage comme cela commence à se faire dans d'autre pays (Angleterre il me semble!)

Par

" la boite à gant est de série dès la version de base "

Mince !

De quoi relancer les ventes de ce modèle qu'on croyait déjà mort à des sommets stratosphériques...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire