Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Route de nuit - L'automobile et le dessin animé ? Une affaire de nostalgie, camarade

Dans Loisirs / TV

Le temps de l'auto est révolu, du moins dans les dessins animés ou, hormis les voitures de pompiers, elles n'ont plus guère droit de citer. Pourtant, dans les années 80, les mercredis des enfants étaient truffés de séries qui glorifiaient la vitesse et les voitures.

Les héros de Pole Position et leurs voitures. Celle de gauche est censée représenter une Ford Mustang.
Les héros de Pole Position et leurs voitures. Celle de gauche est censée représenter une Ford Mustang.

La nostalgie est rarement objective et se fiche pas mal des critères esthétiques. Il en va ainsi des passionnés d’automobile qui, enfants, ont forgé leur vocation dans les années 80. Ces quinquas d’aujourd’hui préfèrent se souvenir des voitures qui peuplaient leurs dessins animés, plutôt que de leur scénario banal et de leurs performances graphiques bancales. Ils les découvraient au cours de leurs mercredis après-midi de tartines Nutella, au fil de l'émission "Vitamines" sur TF1 (animée un temps par la chanteuse Karen Cheryl) ou de Récré A2, présenté par le monument Dorothée sur Antenne 2, qui ne s'appelait pas encore France 2.

Sauver le monde en voiture

Il suffit de jeter un œil, même distrait, sur l'un de ces programmes pour se rendre compte que la qualité de l'animation ne figurait pas vraiment au cahier des charges des chaînes. En témoigne la série Pole Position diffusée en 1985 sur TF1. On y retrouvait, au fil des épisodes, les deux héros, Lise et Luc, chargés de sauver le monde au volant d'improbables bolides : une espèce de concept-car pour lui, et une Ford Mustang pour elle. La précision est importante, car il est quasiment impossible de reconnaître le pony car en se contentant de regarder la série de 24 épisodes.

La Gadget-o-mobile, le premier monospace ?
La Gadget-o-mobile, le premier monospace ?

Autre série, beaucoup plus populaire, et diffusée à la même époque, le fameux Inspecteur Gadget et son entêtant générique. Le flic le plus connu des petits avait réussi un premier fait d'armes : échapper aux mastodontes TF1 et Antenne 2. Il était diffusé tous les samedis sur FR3 (le France 3 du XXe siècle). Le policier moyennement doué avait lui aussi une auto. Cette Gadget-o-mobile était d'ailleurs du genre précurseur. Outre qu'elle fut transformiste, se changeant en camionnette ou voiture de police rapide, c'était une sorte de monospace avant l'heure, puisque le dessin animé date de 1983, et que le premier Renault Espace est né un an plus tard.

Le pape du dessin animé français

Ces deux séries d'animation ont un point commun : l'automobile. Mais un autre fil rouge les reliait. Leur créateur commun était Jean Chalopin, le pape français de l'animation de ces années-là a également adapté pour la télé Michel Vaillant d'après les albums de Jean Graton et diffusé en 1991. C'est aussi à ce producteur que l''on doit Les mystérieuses cités d'or, Ulysse 31 et les Bisounours, qui n'ont pas grand rapport avec l'automobile, mais qui ont durablement imprégné les gamins de ces années-là.

Mais il est une autre série animée des années 80 qui a contribué à la passion de l'automobile et qui ne doit rien à Jean Chalopin. Ces Fous du volant, dont les courses délirantes (du titre original de la série : wacky races) étaient menées par des antihéros absolus : Satanas, son chien Diabolo et leur auto : la Demon. La série est une pionnière du genre puisqu'elle a été diffusée dès 1969 en France, sur la deuxième chaîne qui était en couleur depuis deux ans.

Satanas et Diabolo à bord de leur Demon à réaction.
Satanas et Diabolo à bord de leur Demon à réaction.

Cet âge d'or de l'automobile animée semble pourtant fort lointain. Qu'en est-il aujourd'hui ? Est-ce que la bagnole a toujours droit de citer dans les programmes pour enfants ? Pour le savoir, nous avons contacté un expert en la matière. Even Gazeau a 11 ans, et des chaînes de télé spécialisées (Gulli, Cartoon Network, etc) à Youtube, il a passé au peigne fin tous les canaux de distribution. Son verdict ? C'est mort. "Le seul dessin animé de voitures dont je me souvienne, c'est Les fous du volant qu'on nous a montré en maternelle, en DVD". Quand il se tourne vers sa petite sœur Daphné, l'affaire n'est pas mieux engagée. Ses dessins animés favoris ? "Polly Pocket et Barbie".  Even, lui, penche plutôt Slugterra et Foot de rue extrême.

Les dessins animés ont donc tourné la page de l'automobile. Et leurs spectateurs ? Pas vraiment. Even a toujours des petites autos, et l'auto préférée de Daphné, c'est le Peugeot 5008. Parce que c'est la voiture de son papa ? Il serait injuste de le soupçonner. Rien donc n'est perdu, à condition que les Jean Chalopin du XXIe siècle les entendent.

Portfolio (1 photos)

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

4X4 - SUV - Crossover

SPONSORISE

Actualité 4X4 - SUV - Crossover

Avis 4X4 - SUV - Crossover

Avis Volkswagen Touareg 2II (2) 3.0 V6 TDI 262 FAP 4MOTION BLUEMOTION TECHNOLOGY CARAT EDITION TIPTRONIC (2015)

Par Toto53600 le 31 Mars 2020 à 11h27

Lire l'avis»

Toute l'actualité

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Beaucoup de nostalgie ces temps ci. Il y a de quoi, l'automobile de 2021 est très différente de celle d'il y a 15 ans, quand au futur de l'automobile il sera jetable, connecté, électrique, autonomie. Aussi passionnant que de choisir une TV chez Boulanger.

Par

Au delà des dessins-animés, j'ai le souvenir d'une série pour enfant peu avant les premiers Power Rangers (mais dans le même genre) où le protagoniste rouge (le chef de la bande je crois) circulait au volant d'une Chevrolet Camaro blanche transformable en super voiture avec double tourelle laser + radar sur le toit et 4 pistolets lasers sur le bouclier avant. C'était ''Winspector'' (et la voiture ''Winsquad'').

C'était japonais, donc kitch à souhait.

Par

Dans Juliette je t'aime, il y avait de magnifiques voitures japonaises, dont je crois, une Toyota Soarer, du prof de tennis.

Sinon, ne critiquez pas trop les gamins de maintenant, ils ont quand même eu CARS.

Le dessin animé le plus bagnole, c'était MASK.

Ensuite dans Jayce et les conquérants de la lumière, les héros étaient les véhicules qui se battaient contre les mostroplantes (qui étaient des véhicules !!!).

Il y a eu "Grand Prix" mais je n'ai pas bien vu ce dessin animé car on ne captait pas encore la 5 chez mes parents.

Par

La calandre de la BMW blanche en gros plan dans le générique de Niki Larson ! Et sa Mini rouge et blanche ! Culte !

Par

il y a Cars / Planes mais aussi

Blaze et les Monster machines,

Superwings

oui oui

Sam le pompier

etc

Je m'y connais en ce moment:areuh:

Par

La multiplication des articles « c’était mieux avant » de la part des journalistes de caradisiac devient limite fatiguante, d’autant plus qu’ils ont souvent tord.

S’agissant des dessins animés, comme l’a écrit le commentateur précédent, il n’en manque pas à l’heure actuelle !

Cars à été certainement le premier film d’animation vu par ma fille. Il a certes été détrôné par la reine des neiges, rebelle et vaiana, mais tout de même.

Elle a également adoré les tut tut bolides. Et elle regarde en ce moment la pat patrouille... c’est marrant, ils ont des véhicules qui ont une place importante dans le « show ».

Les fous du volant ont eu une réédition en 2017...

Et tiens au passage ma fille a des majorettes et un garage automobile et plusieurs véhicules playmobil ! Et c’est elle qui en a fait la demande.

Pourtant passionné d’autos, ce ne sont pas les dessins animés qui ont le plus contribué à cette passion. Natif du début des années 80, je me souviens plus De Olive et Tom, des chevaliers du zodiaque, de goldorak et du marshall brave star...

Ma culture auto a été plus influencée par les autos de la maison, mes majorettes, les week end de grand prix, les magazines autos qui s’accumulaient à la maison.

J’aime bien l’avant, étant propriétaire d’une auto de 1975, d’une autre de 98. Mais j’aime bien le présent avec mon auto de 2020.

Il y a 20 ou 30 ans, on rêvait de vaisseaux de star wars et des voitures volantes du 5ème élément !

Maintenant qu’on s’en approche, ça râle.

Arrêtez de voir le verre toujours à moitié vide

Par

La R5 turbo a eu son heure de gloire dans 2 dessins animés : dans le générique de "Moi Renart" et dans le première épisode de "Dragon Ball".

Par

Mais la glorification de la vitesse et de grosses cylindrées existe encore un peu, notamment avec Ricky Zoom.

Par

J'insiste encore un peu sur Ricky Zoom sachant que c'est en partie made in France (j'ai pu suivre sa fabrication).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire