Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Mercedes A250e : la première Classe A hybride rechargeable - En direct du Salon de Francfort 2019

Dans Ecologie / Electrique / Voitures hybrides

, mis à jour

Présenté pour la première fois à Francfort, l'hybride rechargeable arrive enfin sur les compactes Mercedes avec les A250e et B250e, qui vont surtout permettre à la marque de réduire ses émissions globales de CO2 avant l’échéance de 2020 et la limite des 95 g/km.

Mercedes A250e : la première Classe A hybride rechargeable - En direct du Salon de Francfort 2019

L'hybride rechargeable offre une possibilité non négligeable aux constructeurs de réduire les émissions de CO2 de leur flotte sans passer systématiquement par le tout électrique. Une phase transitoire relativement aisée à adopter et qui se retrouve aujourd'hui sur les Mercedes Classe A et B.

A côté donc de toute la gamme EQ se trouvent donc sur le stand Mercedes les bien plus discrètes A250e et B250e héritent de la même motorisation hybride rechargeable, qui se compose d'un quatre cylindres 1.3 turbo (le moteur issu du partenariat avec Renault) de 160 ch associé à un moteur électrique de 102 ch et 300 Nm pour une puissance combinée de 217 ch et 450 Nm, le tout associé à une boîte automatique à double embrayage et huit rapports.

Mercedes A250e : la première Classe A hybride rechargeable - En direct du Salon de Francfort 2019

Le mode tout électrique est intéressant puisqu'il donne accès à 60 à 70 km d'autonomie (selon cycle WLTP) pour la Classe A et 50 à 60 km pour le Classe B, grâce à des batteries de 15 kWh. Et même si ces dernières rajoutent 150 kg sur la balance pour les deux modèles, ils affichent tout de même un 0 à 100 en 6,6 secondes seulement, soit le temps d'une petite sportive comme la Renault Clio RS. La recharge sur prise de courant classique prend 1h45, mais elle passe à 25 minutes sur une prise en courant continu plus puissante.

Les tarifs français ne sont pas encore connus, mais en Allemagne, ils débutent aux alentours des 37 000 € pour les Classe A (hayon et berline) et Classe B.

J'aime

Tout le système était exposé à côté de la voiture, ce qui est toujours extrêmement intéressant.
Tout le système était exposé à côté de la voiture, ce qui est toujours extrêmement intéressant.

Je n'aime pas

Mercedes avait choisi de surtout mettre en avant la version quatre portes qui sera une vision rare en France.
Mercedes avait choisi de surtout mettre en avant la version quatre portes qui sera une vision rare en France.

L'instant Caradisiac : un stand incroyable

Le stand le plus spectaculaire de cette édition 2019 du Salon de Francfort est sans aucun doute celui de Mercedes : autant BMW et Audi ont, de façon très visible, réduit la voilure, la marque à l'étoile a conservé son exposition dans un bâtiment entier. Mais ce n'était visiblement pas pour mettre le plus de voitures possibles : on en trouvait quelques unes sagement alignées à l'entrée de façon classique, dont cette A250e, et d'autres disséminées de façon très sporadique sur plusieurs étages mais sinon la part belle était donnée à de grands espaces vides, à des expériences de réalité virtuelle ou des expositions diverses et variées, avec de la musique douce et dans la pénombre. Pas une occupation optimale de l'espace donc, mais très reposant.

 

 

Portfolio (15 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (93)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si on éteint les 14 écrans, on doit pouvoir gagner 30km en full électrique ^^

Blague à part, l'hybride rechargeable, moi ça me plait bien.

Par

J'aimerai bien le class b pour remplacer mon hybride. Est ce que l'autoroute recharge la batterie comme c'est le cas sur mon hybride simple ou faut-il obligatoirement brancher ?

Par

Toujours des solutions techniques inadaptées au but affiché: faire une voiture économe en énergie. Une hybride aboutie doit avoir un moteur atmosphérique et une transmission dédiée. Le coté rechargeable n'est là que pour profiter des faveurs des règles WLTP qui avantagent outrageusement les hybrides rechargeables. Même Renault montre la voie avec le Captur présenté il y a peu.

Greffer les éléments électriques autour d'une architecture conventionnelle n'a pas de sens, le gain n'est pas là en usage ordinaire. Il ne s'agit que d'un opportunisme médiocre.

Par

Manque une info importante : quel est l'impact sur le coffre?

Par

En réponse à thebounce

J'aimerai bien le class b pour remplacer mon hybride. Est ce que l'autoroute recharge la batterie comme c'est le cas sur mon hybride simple ou faut-il obligatoirement brancher ?

En fait, il n'est pas nécessaire de «brancher» pour pouvoir rouler mais c'est là le pire usage d'une hybride rechargeable. Dans le cas du déjà ancien Mitsubishi PHEV, la punition est a 10l/100km.

Si la charge chaque soir est un problème, l'hybride non rechargeable est la solution. A titre d'exemple, une IS300h traverse la France pour 5l/100km en évitant les péages, sur les trajets courts du quotidien, c'est 5,8l/100km environ et 6,5l sur autoroute (A75).

Il serait aussi nécessaire de se retenir d'équiper ces voitures de pneus excessivement larges, il y a plus de 1l/100km de différence entre les rouleaux d'origine (AR 255, AV 225 mm) et les 205 de la monte la plus étroite, une IS300h gagne un poil plus de 1l/100 km sur autoroute (15%, c'est pas rien).

Par

37 000€ pour le model en finition de base.

Soit le prix d'une essence 163ch en AMG line....

Pas sûr que ce soit rentable. Mais bon, dans l'ensemble la classe a c'est pas rentable. Chère, pas des plus spacieuses, pas des plus frugales, pas non plus la mieux équipée, bien au contraire....

Par contre on se demande bien comment Mercedes fait pour utiliser le 1.3Tce (et ce c... de Gignac qui nous assurait que Mercedes l'abandonnait ce moteur....lol) pour faire de l'hybrid rechargeable quand renault est obligé d'aller chercher le 1.6 atmo de Nissan pour sa Clio et son Captur (seul ce dernier sera en Hybrid rechargeable, la Clio se contente de l'hybrid).

Par

Qu'on le veuille ou non, l'hybride est l'avenir à court/moyen terme, le full électrique est une utopie.

De plus en plus de centres commerciaux et d'entreprises proposent des prises, 1h45 sur prise classique c'est parfait, et couvre 2 jours des mes trajets maison / travail.

Par

60 à 70km en full électrique et 1h30 de recharge sur prise classique sur la classe A et pour 150kg de plus seulement... si ça s'avère vraiment réel, je trouve que Mercedes frappe fort pour le coup, même si le tarif final est conséquent.

mais on peut s'y retrouver en économie de carburant sur la durée et en performances. :bien:

Par

En réponse à GY201

Toujours des solutions techniques inadaptées au but affiché: faire une voiture économe en énergie. Une hybride aboutie doit avoir un moteur atmosphérique et une transmission dédiée. Le coté rechargeable n'est là que pour profiter des faveurs des règles WLTP qui avantagent outrageusement les hybrides rechargeables. Même Renault montre la voie avec le Captur présenté il y a peu.

Greffer les éléments électriques autour d'une architecture conventionnelle n'a pas de sens, le gain n'est pas là en usage ordinaire. Il ne s'agit que d'un opportunisme médiocre.

mais les faits sont là : l'union européenne a décidé de fortement privilégier les hybrides, via ce calcul sur les rejets de co2.:bah:

Par

C'est une solution que je trouve intéressante... Ce moteur va aussi être mis en place sur la CLA que je trouve particulièrement séduisante ! :lover:

50- 60km ca couvre une grande majorité des trajets maison - boulot (dont les miens)... et 1h45 c'est rapide je trouve ! Mais quid quand il n'y a plus les moteurs électriques ? La consommation du 1.3L ?! Les perf ? avec le surplus de 150kg ça pose questions... Hâte de lire les essais en tout cas !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire