Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Salon de Genève 2018 - Les hôtesses en voie de disparition

Dans Salons / Salon de Genève

Salon de Genève 2018 - Les hôtesses en voie de disparition

De plus en plus de marques renoncent à mettre des mannequins près de leurs nouveautés sur les salons, une pratique que beaucoup jugent inappropriée au 21e siècle.

Les filles potiches vont se faire plus rares sur les salons automobiles. Une tendance que l'on avait déjà pu observer lors des derniers grands shows mais qui va être accélérée par les récentes affaires de harcèlement sexuel et mouvements pour la défense des droits des femmes, comme le #MeToo.

Le site Bloomberg révèle que plusieurs constructeurs ont décidé de mettre fin à cette pratique. Par exemple, SsangYong troquera les filles à robe moulante contre des hommes et femmes en tenue de sport. Même du côté du groupe Fiat, pourtant spécialiste du genre, plusieurs contrats de charmantes hôtesses ont été annulés.

Cela ne signifie pas que les jeunes femmes séduisantes vont disparaître des stands, mais celles-ci auront un vrai rôle informatif. C'est par exemple le choix de Renault depuis plusieurs shows. La marque avoue quand même sélectionner des filles de grande taille pour que celles-ci soient plus facilement repérables dans la foule.

Beaucoup critiquaient la pratique de l'hôtesse potiche, la trouvant archaïque, d'autant que la voiture n'est plus du tout une histoire d'hommes, même si une récente enquête a montré que les clichés sexistes étaient encore présents dans l'esprit de certains. La moitié des voitures neuves est achetée par des femmes et celles-ci sont de plus en plus présentes dans les postes à responsabilité des constructeurs. Citroën est par exemple dirigé par la Britannique Linda Jackson. La firme aux chevrons a d'ailleurs été l'une des premières à faire évoluer sa stratégie. S'il y a encore eu récemment des mannequins près des concepts de la marque, elles formaient un couple avec un homme, avec des vêtements sobres.

Preuve qu'il y a une véritable évolution, la Formule 1 a décidé de bannir à partir de cette saison les grid girls, les potiches qui tenaient les panneaux devant les monoplaces avant le départ. De notre côté, nous avons décidé il y a quelques semaines de stopper l'élection de la plus belle hôtesse des salons que nous visitons.

Commentaires (70)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

dommage pour le rituel vote Cara :bah:

Par

"Par exemple, SsangYong troquera les filles à robe moulante contre des hommes et femmes en tenue de sport"

Bref, les hôtesses ne disparaissent pas. On va juste leur mettre des vêtements et utiliser un peu leur cerveau plutôt que de juste leur demander un sourire figé et de se trémousser dans une robe moulante.

Bonne nouvelle pour tous ceux qui justifiaient l'existence de ces pots de fleurs parce que "les pauvres petites étudiantes finançaient leurs études comme ça" ! Elles vont pouvoir continuer, et en plus, elles ne seront plus à la merci de moindre courant d'air, au risque de choper une pneumonie.

Tout est bien qui finit bien*

*Sauf pour les lubriques qui comptaient se rincer l'oeil, bien sur.

Par

....ah mince...le solide Eddy Clio va être contraint de photographier des bagnoles cette semaine.... sad !

Par

On avait déja touché le fond, la on creuse encore :non:

Par

"SsangYong troquera les filles à robe moulante contre des hommes et femmes en tenue de sport" : en même temps SsangYong et sexy est tout aussi antithétique que SsangYong et sport.

Par

"une pratique que beaucoup jugent inappropriée au 21e siècle" ... mais dont Caradisiac ne devrait pas se priver de faire 12 articles dont 5 concours pour savoir laquelle est la belle.

Par

(Si, j'ai lu l'article. C'est juste que vu les temps qui courent, ça respire l'opportunisme plus que le reste. Et je parie qu'on aura droit à plein de photos en minijupe. Tiens donc, bizarre, ca n'est pas une voiture sur la photo principale de cet l'article...).

Par

En même temps, j'ai envie de dire que la société a fortement contribué à l'instrumentalisation de la femme.

D'ailleurs, c'est loin de s'arrêter.

Alors, plutôt que de se la ramener avec ces métiers que les femmes font de leur plein gré, les ligues ou associations du ''droit de la femme'' devraient s'insurger contre l'industrie textile par exemple, ou contre les chaines de télévision, qui vendent des vêtements transparents ou diffusent des publicités et programmes où les femmes ne portent (quasiment) rien !

Là, ça serait un sacré progrès ! Et on s'attaquerait au vrai problème !

Par

et qu'est elles vont faire du coup? Bravo le feminisme, de mettre encore plus de monde au chomage

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire