Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Salon de Genève 2018 - Les tendances de fond

Dans Salons / Salon de Genève

Deux tendances lourdes se confirment au salon de Genève 2018 : l’essor des SUV, notamment urbains, et l’accélération de l’électrification. Bien sûr, sportives et supercars sont aussi à l'honneur.

SUV, luxe et motorisation électrique: l'Audi e-tron Quattro, dont des modèles camouflés sillonnent les rues de Genève, synthétise les grandes tendances du salon 2018.
SUV, luxe et motorisation électrique: l'Audi e-tron Quattro, dont des modèles camouflés sillonnent les rues de Genève, synthétise les grandes tendances du salon 2018.

Paradoxe. Alors que Tesla est l’un des grands absents du salon de Genève, il est aussi l’inspirateur de la grande tendance à l’électrification qui se dessine désormais. Tous les constructeurs ou presque mettent les doigts dans la prise, à commencer par Jaguar dont la séduisante i-Pace se présente comme la première concurrente frontale à la future Tesla Model 3. Autre « Tesla-killer » assumé, Hyundai présente le tout premier SUV compact électrique, un Kona EV doté de 470 km d’autonomie. Le constructeur coréen bombe le torse en interpellant directement Elon Musk par un « Your turn, Elon » sur un panneau 4x3 apposé sur les murs de Palexpo et visible de l’autoroute. Ce faisant, il prend aussi une longueur d'avance sur des constructeurs qui soit ne disposent encore que d’offres embryonnaires en matière d’électricité, soit n’en sont encore qu’au stade des déclarations d’intention.

Hyundai s'électrise et interpelle directement le patron de Tesla Elon Musk sur de grands panneaux 4x3 autour de Palexpo.
Hyundai s'électrise et interpelle directement le patron de Tesla Elon Musk sur de grands panneaux 4x3 autour de Palexpo.

Volkswagen confirme en tout cas qu’il tourne le dos au diesel. Est ainsi à l’honneur sur son stand la gamme I.D., et notamment la grande berline électrique I.D.Vizzion qui préfigure un modèle à venir d’ici quatre ans dans sa gamme. Chez Audi, on découvre la future e-tron Quattro, grand SUV doté d’une autonomie de 500 km. Une flotte de prototypes camouflés sillonne les rues genevoises pendant le salon. Côté haut de gamme, signalons aussi la Polestar 1, première réalisation de la branche haut de gamme et électrique du suédois Volvo, ou bien encore la Porsche Mission E Cross Turismo, sorte de break baroudeur à moteur électrique. BMW confirme pour sa part la commercialisation future de l’i4, berline compacte à motorisation électrique.

Le concept I.D. VIzzion annonce une future grande berline électrique chez Volkswagen.
Le concept I.D. VIzzion annonce une future grande berline électrique chez Volkswagen.

Côté français, pas de véritable nouveautés électriques à se mettre sous la dent à l’exception du nouveau moteur de la Renault Zoé, doté d’une puissance légèrement accrue. Le losange dévoile aussi le concept-car EZ-GO, « robot-véhicule » autonome et électrique dédié à la mobilité urbaine et partagée.

Le concept-car Renault EZ-GO (prononcez Easy Go) est une vision de la mobilité urbaine du futur, partagée et connectée.
Le concept-car Renault EZ-GO (prononcez Easy Go) est une vision de la mobilité urbaine du futur, partagée et connectée.

Côté SUV, il y a du lourd aussi ! Des sportifs, comme les BMW X2 et X4, auxquels s’ajoutent l’Ateca Cupra, le Bentley Bentayga à motorisation hybride ou le majestueux Range Rover SV Coupé, déclinaison à trois portes du 4x4 de référence. Celui-ci sera produit à 999 exemplaires et facturé au prix fort. Surtout, c’est un clin d’œil au Range de première génération, disponible en 3 et 5 portes. Lexus présente l’UX, SUV compact doté comme il se doit de blocs hybrides. Rappelons que ces motorisations représentent 98% des ventes de la marque de luxe japonaise en Europe. Citons également le Skoda Vision X, qui annonce un futur SUV urbain dans la gamme du constructeur tchèque.

On découvre plus de SUV que de berlines cette année à Genève, ce qui permet à la peugeot 508 de mieux prendre la lumière.
On découvre plus de SUV que de berlines cette année à Genève, ce qui permet à la peugeot 508 de mieux prendre la lumière.

A Genève, les constructeurs cultivent aussi leurs fondamentaux.  Chez PSA, dont on sait le patron Carlos Tavares peu enthousiasmé par l’électrique, on dévoile une berline 508 racée et un tandem de ludospaces Peugeot Rifter / Citroën Berlingo pourvoyeurs d’importants volumes de ventes. Volvo, lui, adopte une démarche inédite en dévoilant en première mondiale le break V60 avant la berline S60. Toyota, qui a annoncé officiellement abandonner le diesel en Europe, dévoile sa nouvelle compacte Auris. Un modèle bien sûr décliné en version hybride, tout comme le sera la nouvelle Kia Ceed. Quant à la nouvelle Mercedes Classe A, il s’agira d’un « smartphone sur roues », pour reprendre les termes utilisés par la marque à l’étoile. La compacte 2018 est donc hybride et connectée.

Mais Genève ne serait rien sans la palanquée de sportives : à l’AMG GT 4 portes répond une BMW M8 Gran Turismo, et à la radicale Ferrari 488 Pista répondra une tout aussi radicale McLaren Senna. Sans oublier la Toyota GR Supra racing Concept , ni bien sûr la Bugatti Chiron sport, dont le modèle affiché à Genève est proposé au tarif de 2,98 millions d’euros net. Pour ce prix, les balais d’essuie-glace en carbone sont fournis d’office.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire