Publi info
 

Mitsubishi Outlander PHEV : dopé et restylé - En direct du salon de Genève 2018

Dans Nouveautés / Restyling

, mis à jour

Le SUV de Mitsubishi revoit en profondeur sa motorisation hybride, avec une puissance en hausse. Il est également légèrement restylé. Notre passage par le stand du constructeur à Genève nous a permis de le découvrir en détail.

Mitsubishi Outlander PHEV : dopé et restylé - En direct du salon de Genève 2018
La face avant de l'Outlander "2019" est légèrement revue. Calandre, boucliers, antibrouillards sont redessinés. Un restylage a minima, mais réel.
La face avant de l'Outlander "2019" est légèrement revue. Calandre, boucliers, antibrouillards sont redessinés. Un restylage a minima, mais réel.
Le moteur thermique de l'Outlander passe d'un 2.0 à un 2.4, mais améliore performances et consommation. Ils ont dopé la bête !
Le moteur thermique de l'Outlander passe d'un 2.0 à un 2.4, mais améliore performances et consommation. Ils ont dopé la bête !

 

La capacité de la batterie augmente de 15 %, ce qui permettra d'accroître le rayon d'action en mode 100 % électrique.
La capacité de la batterie augmente de 15 %, ce qui permettra d'accroître le rayon d'action en mode 100 % électrique.
Avec le restylage, l'habitacle n'évolue pas d'un pouce. Mais on remarque une nouvelle sellerie cuir à l'aspect matelassé.
Avec le restylage, l'habitacle n'évolue pas d'un pouce. Mais on remarque une nouvelle sellerie cuir à l'aspect matelassé.

 

J'aime

Le dopage de la batterie et du moteur qui promettent des performances en hausse mais une consommation globale en baisse du fait d'un autonomie électrique plus grande.
Le dopage de la batterie et du moteur qui promettent des performances en hausse mais une consommation globale en baisse du fait d'un autonomie électrique plus grande.

Je n'aime pas

L'intérieur de cette voiture est sérieux, presque trop. C'est bien fini, bien construit certes, mais le style fait globalement daté. Vivement la prochaine génération, dans deux ans environ.
L'intérieur de cette voiture est sérieux, presque trop. C'est bien fini, bien construit certes, mais le style fait globalement daté. Vivement la prochaine génération, dans deux ans environ.

 

 

L'instant Caradisiac : concept contre vraie voiture

Sur le stand Mitsubishi, cet Outlander, qui est une vraie voiture, qui va vraiment se vendre, bataillait ferme contre un concept. D'un côté, un modèle statique peu mis en valeur. De l'autre, un véhicule qui ne sera jamais commercialisé, mais présenté sur un podium, qui tourne sur lui-même et devant lequel étaient disposées des banquettes confortables, histoire de pouvoir l'admirer sans se fatiguer. Faut-il trouver la étrange ou paradoxal ? Je pose la question...

 

 

 

Ci-dessous, l'article publié par Florent Ferrière le 25 février 2018

Mitsubishi Outlander PHEV : un nouveau moteur hybride

 

 

Alors que d'autres promettent depuis des années l'arrivée dans leur gamme d'hybrides rechargeables, Mitsubishi a lancé un Outlander doté d'une telle motorisation il y a plus de quatre ans. Et c'est devenu un best-seller, puisque 100 000 exemplaires ont déjà été écoulés en Europe. L'Outlander PHEV est d'ailleurs l'hybride rechargeable le plus vendu sur le Vieux Continent.

Le succès n'incite pas le constructeur à se reposer sur ses lauriers : il ne va pas attendre l'arrivée de la quatrième génération de son SUV pour une évolution technique. Au Salon de Genève, l'Outlander PHEV adopte un nouveau moteur.

Le bloc thermique 2.0 à cycle Otto est remplacé par un 2.4 à cycle Atkinson, avec à la clé selon la marque "un couple plus élevé, un fonctionnement plus souple et un rendement global supérieur". Les nouvelles puissances ne sont pas encore connues mais Mitsubishi indique que la puissance du générateur augmente de 10 %, tout comme celle du moteur électrique placé à l'arrière. Pour rappel, l'actuelle version annonce au cumulé 203 ch. La capacité de la batterie progresse de 15 %, ce qui devrait améliorer l'autonomie en tout électrique.

Mitsubishi Outlander PHEV : dopé et restylé - En direct du salon de Genève 2018

La transmission intégrale profitera de deux nouveaux modes de conduite. En plus de "Normal" et "4WD Lock", il y aura un mode "Sport" qui permettra une conduite plus dynamique et un réglage "Snow" adapté aux routes glissantes.

L'Outlander est légèrement restylé pour l'occasion. Les connaisseurs remarquent la nouvelle grille de calandre ou les inserts chromés ajoutés autour des antibrouillards et dans la prise d'air inférieure. Le becquet arrière a été agrandi. L'auto se dote de nouvelles jantes de 18 pouces. À l’intérieur, il y a de sièges avant revus, des décors inédits et une nouvelle sellerie cuir à l'effet matelassé.

Portfolio (18 photos)

En savoir plus sur : Mitsubishi Outlander 3

Commentaires (48)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Merci pour l'article , mais une question , à quand un article sur le nouveau mitsubishi éclipse ?

Par

Quelle personnalité cet Outlander qui respire la solidité, un must dans cette catégorie avec ses 5 ans de garantie et surtout le 4 roues motrices, pas comme certains, n'est-ce-pas Peugeot, puis pas besoin d'attendre 2019 pour la version hybride.

Par

En réponse à tointoin2

Quelle personnalité cet Outlander qui respire la solidité, un must dans cette catégorie avec ses 5 ans de garantie et surtout le 4 roues motrices, pas comme certains, n'est-ce-pas Peugeot, puis pas besoin d'attendre 2019 pour la version hybride.

nul doute que tu respires l intelligence et que tu roules en outlander.

a choisir je prefere attendre 2019.

Par

qu'attendent Renault et Nissan pour l'installer sur leurs version??

Par

Une chose que je ne comprends pas, si les moteurs à cycle Atkinson sont la panacée , pourquoi n'équipent ils pas tout les véhicules ?

Quelqu'un a t'il la réponse ?

Par Profil supprimé

Le groupe rino-nissan-Mitsubishi est une alliance low cost détestable..

avec carlos qui délocalise aux 4 coins du monde pour économiser un max...

en profitant de la misère des peuples qu'il sous paye..pour marger un max... en faisant bosser des gosses..

résultat..des caisses en dessous de la concurrence ..

matériaux de qualité médiocre..

assemblages approximatifs..

mécaniques poussives..

gourmandes..polluantes..

et peu fiables..

À éviter!...

Par

En réponse à TeamGreen74

nul doute que tu respires l intelligence et que tu roules en outlander.

a choisir je prefere attendre 2019.

Pourquoi parle tu de l’intelligence, il n’a pas tord: la question est pourquoi Peugeot a attendu, il aurait sortie en même temps que tous ses modèles les acheteurs n’attendraient pas et n’iraient pas voir ailleurs

Par Profil supprimé

Mitsubishi est une marque à éviter depuis qu'ils sont sous contrôle de l'alliance low cost..

sera même punition pour cette horrible rino maquillée..

Invendable..

Bradée en occasion..

Et fortement remisé chez un bon mandataire.

Par

En réponse à jmarcel01

Une chose que je ne comprends pas, si les moteurs à cycle Atkinson sont la panacée , pourquoi n'équipent ils pas tout les véhicules ?

Quelqu'un a t'il la réponse ?

Les moteurs Atkinson ont un rendement superieur aux essence Otto...

En contrepartie ils développent moins de puissance et de couple et grimpent moins dans les tours , c'est un moteur essence ramoli et aseptisé

Il est bon a placer sur une voiture qui est équipe d'un moteur électrique qui compensera ces faiblesses ( celles du moteur ) donc le moteur électrique ajoutera la puissance et le couple manquant au moteur essence Atkinson

Par

En réponse à jmarcel01

Une chose que je ne comprends pas, si les moteurs à cycle Atkinson sont la panacée , pourquoi n'équipent ils pas tout les véhicules ?

Quelqu'un a t'il la réponse ?

Parce que le cycle Atkinson réduit la puissance du bloc et restreint sa plage d'utilisation, ce qui le rend utilisable que si l'électricité prend le relais là où il n'est pas efficace.

Un bloc Atkinson utilisé tout seul serait peu agréable à utiliser, et probablement contre-productif en termes de consommation car utilisé à des régimes où il ne serait pas efficace voire plus gourmand qu'un moteur en cycle Otto.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire