Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Salon de Val d'Isère - En Volkswagen e-Golf jusqu'au col de l'Iseran

Difficile d'échapper aux publicités pour la VW e-Golf actuellement, puisque les spots auront accompagné chaque retransmission des matches de la coupe du monde de football. C'est justement la monture que nous avons choisie pour un parcours reliant Val d'Isère au Col de l'Iseran, le plus haut des Alpes.

Salon de Val d'Isère - En Volkswagen e-Golf jusqu'au col de l'Iseran

La e-Golf est donc la version 100% électrique de la célèbre VW Golf, et il s'agit d'un modèle dont nous vous avons parlé à plusieurs reprises par le passé. Et notamment à travers l'un de nos tests de la série "le périphérique jusqu'à la panne", qui avait permis à notre journaliste Pierre Desjardins, au prix d'une éco-conduite particulièrement scrupuleuse, de parcourir près de 329 km en une seule charge, soit 10% de mieux que la valeur officiellement revendiquée par Volkswagen.

Salon de Val d'Isère - En Volkswagen e-Golf jusqu'au col de l'Iseran

Salon de Val d'Isère - En Volkswagen e-Golf jusqu'au col de l'Iseran

 

Au départ de la station de Val d'Isère jusqu'au Col de l'Iseran, qui à 2 770 mètres constitue le col le plus des Alpes et est à ce titre un haut lieu du Tour de France, l'ordinateur de bord de notre voiture indiquait une autonomie restante de 220 km. 17 km (et 1 955 m. de dénivelation) plus haut, celui-ci indiquait une autonomie de 86 km, ce qui signifait que chaque kilomètre d'ascension avait dévoré l'équivalent de près de 8 km d'énergie électrique. Un bilan écologique assez discutable se profilait donc, d'autant que nous n'avions pas adopté une conduite particulièrement incisive.

 

Salon de Val d'Isère - En Volkswagen e-Golf jusqu'au col de l'Iseran

Mais c'était sans compter avec la descente dudit col, laquelle allait nous permettre de récupérer... 125 km d'énergie, soit 7,3 km par kilomètre! En d'autres termes, nous serons presque parvenu à une forme de neutralité énergétique durant cet exercice, ce qui signifie qu'il serait presque possible de multiplier les aller-retour sans jamais avoir besoin de procéder à une recharge en bonne et due forme.

Même s'il s'agirait alors d'un usage spécifique et peu représentatif des besoins des automobilistes, avouons qu'il y a de quoi être bluffé par la performance technologique réalisée. L'électrique n'a pas fini de nous surprendre.

Salon de Val d'Isère - En Volkswagen e-Golf jusqu'au col de l'Iseran

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire