Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Sema Show 2018 : Dodge ressuscite le moteur Hemi

Dans Rétro / Autres actu rétro

Audric Doche

Bien qu'il ait été très cher et pas forcément le plus performant, le moteur Hemi 426 a fait la popularité de Chrysler et de Mopar à la fin des années soixante. A l'occasion du Sema Show, Dodge ressuscite le 426 Hemi dans une très jolie préparation.

Sema Show 2018 : Dodge ressuscite le moteur Hemi

Le Sema Show a ouvert ses portes et comme chaque année, la grand-messe américaine de la préparation réserve son lot de surprises. Cette édition 2018 était notamment l'occasion de fêter les cinquante ans de la Dodge Charger de 1968, un modèle rendu célèbre dans le film Bullitt, même s'il se fait voler la vedette, encore aujourd'hui, par la Ford Mustang.

Le "Hemi" ?

Ce n'est qu'à partir de 1964 que Chrysler dépose réellement le nom "Hemi" (raccourci d'hémisphérique, qui désigne la forme de la chambre de combustion). Le constructeur américain était toutefois pionnier dans le domaine depuis l'avant-guerre.

Sema Show 2018 : Dodge ressuscite le moteur Hemi

Evidemment, ce sont les muscle cars qui ont rendu célèbre ce moteur, dès 1966. Les Dodge Dart, Plymouth Fury et autres Barracuda ont fait la popularité d'un bloc qui avait pourtant d'importants défauts : très lourd, très imposant (les cotes étaient plus grandes que sur un moteur classique d'une cylindrée équivalente) et surtout très cher. Les plus gros 440 ci (7.4 litres), à l'architecture standard (moteur carré, avec la course équivalente à l'alésage), étaient finalement plus intéressants, et pas moins puissants.

C'est la compétition qui a fait la renommée de ce bloc, particulièrement en Nascar, où Chrysler l'a généreusement utilisé. Sa capacité à prendre des tours plus facilement qu'un V8 plus traditionnel (notamment dû au fait qu'il avait des cotes spécifiques, avec des pistons à la course plutôt "courte", en faisant un moteur "supercarré") a fait sa renommée, et surtout sa sonorité si particulière.

Le retour

Dodge profite donc du Sema Show de 2018 pour faire coup double : fêter les cinquante ans de la Dodge Charger, et ramener le 426 Hemi sur le devant de la scène, avec la division de pièces détachées Mopar. Dodge n'a pas totalement respecté les spécificités de l'ancien Hemi puisque le nouveau bloc est basé sur le moteur de la Challenger Hellcat. Il s'agit du V8 6.2 réalésé pour atteindre les 7 litres, comme sur l'ancien 426, mais avec des cotes différentes (moteur à course plus longue que l'ancien Hemi).

Sema Show 2018 : Dodge ressuscite le moteur Hemi

Baptisé "Hellephant" (un mix entre "Hell", pour Hellcat, et "Elephant", qui était le surnom du Hemi à l'époque), ce moteur reçoit un compresseur volumétrique pour délivrer 1000 ch, tout rond. Dodge ne va pas se contenter de laisser ce moteur dans ce séduisant concept de Charger de 1968, puisque cet "Hellephant" sera proposé à la vente directe aux particuliers, entièrement monté et prêt à l'emploi (moteur "crate"). Et il sera homologué...

Sema Show 2018 : Dodge ressuscite le moteur Hemi

Et puisque l'on parle de ce concept, quelques détails intéressants : les feux arrière sont faits avec des sorties d'échappement, et la boîte de vitesses est celle d'une Dodge Viper, renforcée, pour encaisser les 1290 Nm de coupe.

Dodge précise simplement que ce moteur n'est compatible qu'avec les véhicules d'avant 1976. L'honneur est sauf.

 

Photos (5)

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Dodge

Toute l'actualité

Forum Dodge

Commentaires ()

Déposer un commentaire