Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

SUV urbains Stellantis : le trio gagnant ?

Dans Futurs modèles / Scoops

Paul Pellerin

Le groupe Stellantis qui regroupe PSA et FCA, veut multiplier les SUV. Son prochain objectif est de donner trois petits SUV urbains aux marques Alfa Romeo, Fiat et Jeep. Ainsi Alfa Romeo aura son SUV citadin tandis que Fiat et Jeep renforceront leur offre dans cette catégorie. Avec ce trio de SUV, Stellantis veut lutter plus efficacement contre deux grands acteurs du secteur, les groupes Renault-Nissan et Volkswagen.

SUV urbains Stellantis : le trio gagnant ?

Les SUV dominent le monde automobile depuis quelques années. Ils ont phagocyté les monospaces et mis à mal la domination des berlines sur l’ensemble du marché automobile. Avec le passage à l’électrique, ils vont encore se multiplier même s’il est curieux que l’on prône l’électricité pour être plus écologique et qu’en même temps on glisse des batteries dans des véhicules qui sont plus lourds, moins aérodynamiques, et consomment plus que des berlines dont ils reprennent souvent la base technique… Mais c’est comme ça et les constructeurs surfent sur cette vague SUV en dévoilant toujours plus de nouveaux modèles.

Le plein de SUV

Le groupe Stellantis, né de l’association des groupes PSA et FCA, dispose au sein de ses marques d’un nombre important de SUV avec la marque Jeep bien sûr, mais aussi avec Peugeot et ses modèles emblématiques que sont les Peugeot 2008, 3008 et 5008 (et la nouvelle berline-SUV 408) Et ce ne sont pas les seuls SUV de Stellantis puisque d’autres marques comme Alfa Romeo, Citroën, DS Automobiles, Fiat, Opel possèdent au sein de leur gamme un ou plusieurs véhicules de ce type.

Le Peugeot 2008 prête sa base technique

Malgré une importante division SUV en son sein, Stellantis en veut toujours plus et le groupe s’est décidé à frapper fort dans le segment des SUV citadins. C’est ainsi que ce sont trois SUV citadins qui sont programmés pour arriver dans les prochains mois. Pour que les marques puissent produire ces modèles en limitant le plus possible les coûts de développement, une base technique commune, celle du Peugeot 2008. Il s’agit de la plateforme e-CMP qui peut recevoir moteurs thermiques et électriques, car il faut prévoir l’avenir et le passage au tout électrique programmé pour certaines marques du groupe. Ainsi DS Automobiles devrait passer au tout électrique en 2024, c’est-à-dire que l’on conservera les motorisations hybrides pendant un temps tandis qu’il n’y aura plus de nouveautés à moteur thermique. Pour Jeep sera 2027, pour Fiat 2027, Opel 2028… Mais attention, cela vaut pour l’Europe, car sur d’autres marchés les motorisations thermiques auront encore le droit d’être vendues, et cela après 2035 (date à laquelle les moteurs thermiques seront interdits à la vente en Europe*). Il est en effet difficile de voir Jeep passer au tout électrique en 2025 sur le continent nord-américain qui représente un très grand nombre de ventes pour ce constructeur.

Pour Jeep un deuxième SUV citadin

Restons sur Jeep un instant pour parler du nouveau SUV citadin sur base de Peugeot 2008. Et l’on sait déjà à quoi il ressemblera puisque des photos d’un concept-car ont été dévoilées par Stellantis en début d’année. Il s’agit d’un petit modèle dont on n’a pratiquement pas d’informations autres que ces deux images. On sait cependant qu’il se situera dans la gamme en dessous du Jeep Renegade, SUV citadin comme lui, qu’il n’aura que deux roues motrices, même si un projet 4x4 a été envisagé un temps avec deux moteurs électriques, mais que ce projet pourrait finalement être mis en oeuvre sur le remplaçant du Renegade. Ce « Baby » Jeep sera produit dans l’usine du groupe qui se trouve à Tychy en Pologne. S'il s'agit de la première Jeep 100 % électrique, il y aura aussi des moteurs thermiques sous le capot de ce modèle. D’ailleurs, les prototypes qui effectuent en ce moment même des essais de mise au point sont équipés de moteurs thermiques.

Ce petit modèle Jeep affiche une belle bouille et la célèbre calandre qui n’a plus sept fentes puisqu’elles sont obstruées et que ce concept-car a une motorisation électrique.
Ce petit modèle Jeep affiche une belle bouille et la célèbre calandre qui n’a plus sept fentes puisqu’elles sont obstruées et que ce concept-car a une motorisation électrique.
 Style dynamique pour ce nouveau SUV citadin Jeep qui viendra se positionner sous le Jeep Renegade. Il sera dévoilé prochainement pour une commercialisation qui devrait intervenir au printemps 2023.
Style dynamique pour ce nouveau SUV citadin Jeep qui viendra se positionner sous le Jeep Renegade. Il sera dévoilé prochainement pour une commercialisation qui devrait intervenir au printemps 2023.

C’est également à Tychy que sera produit l’autre SUV citadin de Stellantis qui sera quant à lui destiné à la marque Alfa Romeo. Celui que nous appelons aujourd’hui Brennero, mais qui pourrait se nommer Palade, reprendra lui aussi une base de Peugeot 2008 ainsi que ses motorisations thermiques et électrique. Des motorisations thermiques, car d’ici à 2035, il y aura toujours la possibilité de vendre de motorisations thermiques. Sous le capot on trouvera donc un moteur essence 1.2 PureTech qui devrait recevoir l’appui d’un système de micro-hybridation pour consommer moins et obtenir une baisse des rejets de CO2. Alors que le « Baby » Jeep arrivera au premier semestre 2023, l’Alfa Romeo Brennero arrivera seulement en 2024.

Il faudra patienter pour découvrir l’Alfa Romeo qui n’arrivera qu’en 2024. Ce sera le premier SUV citadin de la marque de Milan et aussi le premier modèle doté d’une motorisation 100 % électrique.
Il faudra patienter pour découvrir l’Alfa Romeo qui n’arrivera qu’en 2024. Ce sera le premier SUV citadin de la marque de Milan et aussi le premier modèle doté d’une motorisation 100 % électrique.

Troisième et dernier SUV citadin à être produit en Pologne, il s’agit d’un modèle de chez Fiat qui devrait reprendre le style du concept-car Centoventi. D’ailleurs dans les documents transmis lors de la présentation du concept-car au Salon de Genève 2019, une illustration d’un modèle baroudeur sur cette base Centoventi qui pourrait correspondre à ce futur modèle. Pour Fiat, comme pour Jeep, il s’agit d’un deuxième SUV citadin puisqu’il viendra se positionner sous le Fiat 500 X. un Fiat 500 X qui va changer de génération en 2024. Il devrait gagner quelques centimètres au passage et adoptera une plateforme de Peugeot 2008. Cette base technique qui va servir au nouveau SUV citadin et à la future famille Centoventi puisqu’il s’agit d’une vraie famille de modèle. En fait, Fiat va remplacer la Panda et comme les mini-citadines n’ont plus la cote, la remplaçante de la Panda sera cette Centoventi qui sera une citadine polyvalente. Elle existera en carrosserie citadine et peut-être considérée comme l’héritière de la Fiat Punto (elle pourrait d’ailleurs emprunter ce nom), elle existera aussi en SUV citadin. Un SUV citadin qui pourrait être le premier modèle de cette nouvelle famille de modèles pratiques et à bas prix et il pourrait arriver sur le marché en 2024.

Cette illustration provenant du CentroStileFiat montre que dès le départ les concepteurs du prototype Centoventi de Genève 2019 imaginaient que leur modèle puisse ressembler à un petit SUV.
Cette illustration provenant du CentroStileFiat montre que dès le départ les concepteurs du prototype Centoventi de Genève 2019 imaginaient que leur modèle puisse ressembler à un petit SUV.

En multipliant les SUV citadins, le groupe Stellantis veut devenir un acteur incontournable du secteur et prendre des parts de marché à certains de ses concurrents comme les Renault Captur et Nissan Juke, mais aussi le trio de chez Volkswagen : Volkswagen T-Cross, Taigo et T-Roc.

*Frans Timmermans, le vice-président de la Commission chargé du Pacte Vert a indiqué que la Commission fera le point sur les motorisations hybrides rechargeables en 2026, afin de voir si une possibilité existe de conserver cette technologie en place après 2035. Les carburants de synthèse seront aussi étudiés à ce moment-là.

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

SPONSORISE

Actualité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire