Publi info

Taxes douanières aux USA : ça pourrait faire mal à Jaguar Land Rover et Volvo

Dans Economie / Politique / Marché

Taxes douanières aux USA : ça pourrait faire mal à Jaguar Land Rover et Volvo

Selon l'agence S&P Global, si Donald Trump met effectivement en place des taxes douanières de 25 % pour l'automobile, les conséquences pourraient être importantes surtout pour Jaguar Land Rover, Volvo et Fiat, et un peu moins pour les Allemands.

Quelle conséquence pour les grands groupes automobiles si Donald Trump venait à instaurer les 25 % de taxes douanières qui sont annoncées depuis quelques mois ? L'agence S&P Global nous donne un avant-goût des dégâts que pourraient subir les plus grandes marques automobiles qui sont présentes aux Etats-Unis.

Et, sans grande surprise, ce sont surtout celles qui réalisent le plus gros de leur chiffre d'affaires au pays de l'oncle Sam qui souffriraient d'une éventuelle taxe. A commencer par Volvo et Jaguar Land Rover. Pour le constructeur suédois, c'est presque une affaire d'histoire puisque les Etats-Unis sont historiquement un de ses plus gros marchés. Mais l'avenir pourrait changer la donne : Volvo va bientôt ouvrir sa première usine américaine, et la Chine prend de plus en plus de place dans les bilans financiers annuels de Volvo.

Pour Jaguar Land Rover, ce serait plus compliqué puisque selon S&P, une telle taxe douanière diviserait par deux les marges du groupe automobile dans le monde. Rien que ça.

Du côté des constructeurs allemands, c'est plus variable. Volkswagen aurait moins de difficultés puisque le gros de son activité est loin d'être aux Etats-Unis. Pour BMW, qui assemble sur place à Spartanburg, les pertes seraient également présentes, mais moins importantes que pour JLR.

Pour Fiat, une taxe de 25 % signifierait une perte de 20 %, principalement due à un approvisionnement des pièces des modèles Jeep, qui sont importées vers les Etats-Unis pour l'assemblage final du véhicule.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est pas grave, PSA ou le cric vont les racheter. Ils vont tout racheter. Même les USA. :bien:

Par

La valse Trump: 1 pas en avant, 2 pas en arrière...

Par

Au final il veut juste faire ce que nous font les chinois depuis des années...

Par

En réponse à Daciaman

Au final il veut juste faire ce que nous font les chinois depuis des années...

pour comprendre Trump, il faut un minimum d'intelligence, pas un Q.I. de gilet jaune..

Par

Bon et alors , il suffit de construire sur place, comme on fait en Europe !

Par

Volvo se aborde déja avec ses limitations de vitesse et ses caméras...la ce sera le coup de grace !

Par

En réponse à Wurchtsalat

pour comprendre Trump, il faut un minimum d'intelligence, pas un Q.I. de gilet jaune..

Brave mouton :areuh:

Par

En réponse à Wurchtsalat

pour comprendre Trump, il faut un minimum d'intelligence, pas un Q.I. de gilet jaune..

C’est toi le gilet jaune, la Chine est ultra protectionniste et bombarde de droits de douane tout ce qui est importé. Il faut donc produire sur place, mais avec l’obligation de créer une co entreprise dont le partenaire (chinois évidemment) sera majoritaire (51% minimum). Évidemment les bas du front n’en parlent pas, et préfèrent présenter Trump comme davantage protectionniste que les chinois.

Par

En réponse à Wurchtsalat

pour comprendre Trump, il faut un minimum d'intelligence, pas un Q.I. de gilet jaune..

Je crois que c'est justement l'inverse. Il faut faire fi de la moindre réflexion intellectuelle pour saisir ce qui se passe dans la tête de cet olibrius.

Par Profil supprimé

il se trump énormément l'excité :peur:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire