Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Tesla : l'enquête sur son système de pilotage automatique classée

Dans Faits divers & Insolite / Justice

André Lecondé

Tesla : l'enquête sur son système de pilotage automatique classée

C’est une bonne nouvelle pour Tesla et aussi une mise au point bienvenue sur ce que l’on peut attendre aujourd’hui de la technologie. À l’impossible, nul n’est tenu, y compris les puces savantes d’un système Autopilot remis à sa bonne place : celle d’une assistance à la conduite et non un quitus pour une conduite autonome. À la lumière d’un accident mortel, l'autorité en charge de la sécurité routière aux États-Unis a dédouané le constructeur pour regretter le manque de réaction de la victime derrière le volant.

Les faits remontent au 7 mai dernier. Joshua Brown, 45 ans, circulait sur une voie rapide en Floride aux États-Unis lorsqu'un camion semi-remorque a tourné pour quitter cet axe routier. La remorque s'est alors retrouvée perpendiculaire à la Tesla S qui est venue s'encastrer dessous. Pourtant le système Autopilot était actionné. Pour expliquer l’issue fatale, le constructeur avait argué d’une conjonction de facteurs : un ciel très lumineux, la couleur blanche et la hauteur de la remorque qui la rendaient difficile à distinguer dans ces conditions.

Un accident tragique dont s’est saisie la NHTSA, l'autorité en charge de la sécurité routière aux États-Unis. À lumière d’une expertise renforcée par une reconstitution, elle commente dans son rapport n'avoir identifié aucun défaut dans la conception ou la performance de l'Autopilot sur le véhicule en question ni aucun incident montrant que le système n'a pas fonctionné comme. Par ailleurs, la reconstitution de l'accident a permis de constater qu'il s'était écoulé sept secondes entre le moment où le camion semi-remorque a fait sa manœuvre et le choc. Un délai suffisant pour qu'un conducteur puisse réagir.

Or il n'a pas réagi et c’est bien la cause majeure de cet accident puisque ce système de conduite assistée n'est pas un véritable mode autonome. Après quelques sueurs froides, force est de constater que Tesla se trouve conforté dans ses choix technologiques.

SPONSORISE

Actualité Tesla

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire