Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Toyota : l'usine française prête à redémarrer

Dans Economie / Politique / Industrie

Toyota : l'usine française prête à redémarrer

Toyota veut relancer le 21 avril la production dans son usine de Valenciennes, qui assemble la Yaris, avec toutefois deux équipes au lieu de trois. 

Vendredi dernier, Toyota a présenté aux syndicats un plan de reprise de la production dans son usine française, située près de Valenciennes (Nord). Le site, qui assemble la citadine Yaris, a été mis à l'arrêt le 18 mars. Le constructeur japonais compte le faire redémarrer le 21 mars.

Pour y arriver, alors que le confinement est loin d'être levé dans l'Hexagone, Toyota précise avoir dressé une série de mesures sanitaires. La plus importante est la réduction du nombre d'équipes, qui ne seront plus que deux au lieu de trois. Il y aura plusieurs heures d'écart entre les deux créneaux de travail, ce qui fait que les employés des équipes ne se croiseront pas. Il y aura aussi le port de masques ou la distribution de cendriers individuels pour éviter aux fumeurs de se regrouper pendant les pauses.

Le redémarrage sera très progressif, avec un objectif de produire 1 500 voitures sur les trois premiers jours, alors que le site peut faire naître 1 000 Yaris par jour. Toyota souligne que plusieurs dizaines de milliers de Yaris sont en attente de livraison. Et ceci au moment où le constructeur doit commencer la production de la toute nouvelle génération.

Du côté des syndicats, la CGT a déjà voté contre le redémarrage. Les autres syndicats, qui représentent plus de 80 % des salariés, se prononceront mardi, après l'examen du protocole sanitaire par la Commission santé, sécurité et conditions de travail (CSSCT).

SPONSORISE

Actualité Toyota

Toute l'actualité

Forum Toyota

Commentaires (129)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La cgt c'est les plus gros branleurs de la terre :biggrin: il va bien falloir retravailler les gars

Par

Vous imaginez Martinez Ministre de l'économie ou président de la république.

Vous pensez qu'il faudrait combien de jours voir d'heures, pour que l'économie française retombe au niveau de celle du Soudan ?

Ce type me fera toujours penser au petit père de peuples... heuresement qu'il n'est écouté que par une infime minorité de travailleur et que le reste lui crache à la figure ouvertement. :biggrin:

Par

pression ou les volontaires...?? le Medef portnawak

Par

La CGT le seul vrai syndicat qui porte ses c***lles

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

pression ou les volontaires...?? le Medef portnawak

Exactement, pression du patronat. Il est biieen trop tôt pour renvoyer les gens au boulot, c’est les envoyer au casse-pipe, mais bon c’est toujours pareil, ce n’est pas le patron confiné en visioconférence qui risquera sa vie...:colere: Heureusement qu’il reste un syndicat pour défendre réellement l’ouvrier. Et puis ces millions de masques qui serviront aux employés de PSA, Renault, Toyota, n’auraient pas été plus utiles dans les services hospitaliers et dans les EHPAD ?

Par

En réponse à Ajneda

La cgt c'est les plus gros branleurs de la terre :biggrin: il va bien falloir retravailler les gars

Aucun rapport

Par

La CGT argumente que "cela va à l'encontre du confinement"? Ce motif est applicable à ceux qui nous soignent ou nous nourrissent? Il va falloir que tout lemonde admette, la CGT comprise, que l'indemnisation ou chômage partiel n'est qu'une transition équitable pour permettre aux entreprises d'essayer de se mettre "sinon en conformité" du moins en situation avec une protection contre l'expansion du virus.

Michelin a repris partiellement du 6 au 10 avril, 1 500 personnes ont repris le travail et cette semaine les effectifs devraient être portés à 2 600 collaborateurs, représentant 28 % des effectifs.

Que Toyota emboîte le pas à titre d'essai ne constitue pas en soi une entrave à quoi que ce soit, en dehors du confinement pour les personnes âgées ou vulnérables d'une part, et des jeunes populations étant aussi vecteur de circulation du virus, la population active va (et doit )progressivement se remettre au travail MAIS avec une adaptation et une progression sécuritaires (port d'équipements, distanciation....).

Bien sûr cela ne va pas être facile mais il faut bien comprendre que "ce n'est pas l'appât du gain " qui doit motivé les entrepreneurs mais leur survie.:voyons:

Par

En réponse à Maître_Yoda

La CGT le seul vrai syndicat qui porte ses c***lles

La CGT représente 3 ℅ des salariés.

Les 3℅ de fumistes que l'on retrouve dans chaque société mais particulièrement dans la fonction publique. (mon client étant la RATP, je sais de quoi je parle, il faut 4 personnes pour tailler un crayon la-bas)

Mais bon la CGT est voué à disaraitre heuresement (il y a heuresement de moins en moins de membres plus les années passent). Ma génération à bien compris que l'extrême gauche et la bonne santé économique d'un pays, ça fait 2. :bien:

Par

Le travail posté permet facilement de prendre des mesures d'ajustement sanitaire. De toutes façons, on ne vivra jamais dans un univers stérile et les précautions d'hygiène valables en toutes saisons sont simple à prendre dan stoutes les activités économiques.

Par

On note que l'usine tournait 24/24 en trois équipes pour répondre à la demande.

Nos constructeurs, dans leurs usines françaises qui restent, tournent-ils en 3/8 ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire