Publi info
 

Une Autrichienne se fait rembourser intégralement (avec intérêts) sa Volkswagen non conforme

Une Autrichienne se fait rembourser intégralement (avec intérêts) sa Volkswagen non conforme

C'est un cas rare en Europe. Alors que le groupe Volkswagen a toujours refusé de racheter, comme aux Etats-Unis, les véhicules non-conformes du dieselgate, un tribunal autrichien a condamné un concessionnaire à racheter un véhicule doté du logiciel frauduleux. Et avec intérêts.

De mémoire, depuis 2015 et la sortie de l'affaire du dieselgate, ce cas est quasiment unique en Europe. Alors que le groupe Volkswagen a proposé un rachat à certains propriétaires américains, il n'en est rien en Europe où la marque n'a pas pratiqué une telle stratégie commerciale. En Autriche, un concessionnaire a en effet dû racheter une Volkswagen de 2012, à moteur diesel, dotée du logiciel frauduleux qui a conduit Volkswagen à rappeler des millions de voitures à travers le monde.

Achetée en 2012 pour la somme de 26 500 €, cette auto a finalement été reprise par la concession pour 29 000 €, puisque le juge a rajouté les intérêts pour la propriétaire qui avait traîné le revendeur en justice.

Le jugement rendu par le tribunal de Vienne est une première sur le Vieux Continent, et si le verdict va dans le sens de la plaignante, c'est parce que le juge a estimé que si la propriétaire avait su dès le départ qu'un tel logiciel était présent dans son auto, "elle ne l'aurait pas acheté". Très subtile, donc. 

Il reste maintenant à voir si de telles actions en justice (contre des concessions, et non contre le constructeur) se multiplient. Si tel était le cas, il y a fort à parier pour que les distributeurs se retournent à terme contre la maison mère Volkswagen.

 

Mots clés :

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Cette Autri(Chienne) acheté le véhicule sans regarder les rejets de CO2 et elle ment encore.

Par

Bien joué, il est simplement honteux que l'Europe ne puisse pas bénéficier des mêmes indemnisations!

Par

Bien joué, il est simplement scandaleux que l'Europe ne bénéficie pas des mêmes indemnisations... :bien:

Par

Voilà qui le parait être une bonne décision. Qui aurait acheté un véhicule sachant qu'il est équipé d'un tel système ?

Par

Je pense qu'on va bien s'amuser dans les mois à venir... ça ne fait que commencer.

Par

En réponse à RangeRoverForever

Cette Autri(Chienne) acheté le véhicule sans regarder les rejets de CO2 et elle ment encore.

C'est du CO2 dont il est question... mais des rejets de NOX. Donc c'est clair que si elle avait su que le véhicule était truqué, comme des millions d'acheteurs, elle aurait acquis autre chose.

Par

En réponse à Laorans29

C'est du CO2 dont il est question... mais des rejets de NOX. Donc c'est clair que si elle avait su que le véhicule était truqué, comme des millions d'acheteurs, elle aurait acquis autre chose.

Heureux de constater qu'ainsi, il y aurait des tas de gens concernés par les émissions polluantes de leurs caisses.

Et bien entendu... auront envoyé direct leur Rîno diesel récente à la casse.

Par

En réponse à roc et gravillon

Heureux de constater qu'ainsi, il y aurait des tas de gens concernés par les émissions polluantes de leurs caisses.

Et bien entendu... auront envoyé direct leur Rîno diesel récente à la casse.

A ce jour, il n'a pas été judiciairement prouvé que Renault a triché. Leur système de dépollution est certes inefficace mais conforme à la loi européenne.

Par contre, tout le monde sait que vw a volontairement fraudé aux tests d'homologation. Ce n'est pas moi qui le dit mais... eux.

Par

En réponse à v_tootsie

Voilà qui le parait être une bonne décision. Qui aurait acheté un véhicule sachant qu'il est équipé d'un tel système ?

Franchement, on savait tous que les chiffres de consommation et de rejet de CO2 étaient faux, et ce bien avant le scandale. On ne savait juste pas comment ils faisaient. Ça n'a empêché personne d'acheter des véhicules.

C'est un peu de l'hypocrisie de dire que si elle avait su, elle ne l'aurait pas acheté... N'empêche, bien lui en a prit de faire ce procès puisqu'elle à gagné et elle a même fait un bénéfice :bien:

Par

En réponse à Willi-b

Franchement, on savait tous que les chiffres de consommation et de rejet de CO2 étaient faux, et ce bien avant le scandale. On ne savait juste pas comment ils faisaient. Ça n'a empêché personne d'acheter des véhicules.

C'est un peu de l'hypocrisie de dire que si elle avait su, elle ne l'aurait pas acheté... N'empêche, bien lui en a prit de faire ce procès puisqu'elle à gagné et elle a même fait un bénéfice :bien:

Le scandale ne porte pas sur le CO2 mais sur le traitement des NOX. Si on te présente un véhicule comme étant relativement propre alors que c'est le résultat d'une triche totale lors de l'homologation (et non pas le fruit d'une optimisation), alors oui... tu as été trompé sur la qualité de la marchandise et donc, tu es en droit de te retourner contre le vendeur.

Ce n'est pas de l'hypocrisie sauf si tu estimes que c'est normal de pigeonner le client.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire