Publi info
 

Ventes mondiales : pour la première fois, Jeep dépasse Fiat

Dans Economie / Politique / Marché

Ventes mondiales : pour la première fois, Jeep dépasse Fiat

Ce n'était jamais arrivé dans l'histoire du groupe Fiat Chrysler Automobiles : au cumul des premiers mois de l'année 2018, Jeep a réalisé de plus gros volumes de ventes que Fiat dans le monde. Le signe d'une belle croissance pour l'un, et d'un déclin inquiétant pour l'autre.

Fiat peut-il vraiment se sortir d'une passe aussi compliquée que celle que la marque vit actuellement ? Le constructeur italien, qui a toujours été le principal vendeur du groupe FCA, se voit aujourd'hui dépassé par Jeep. Qui l'aurait cru il y a dix ans, à une époque où Jeep n'était connu que pour ses gros 4x4 gourmands, Wrangler et Grand Cherokee en tête.

Mais depuis, Jeep a mis sur le marché le Renegade qui a fait un véritable carton et a propulsé la marque dans une nouvelle dimension. Le renouvellement du Cherokee a permis à Jeep de conserver une bonne dynamique à l'échelle mondiale, et cette année, c'est l'arrivée du dernier Compass qui booste les ventes d'une icône américaine qui vole désormais la vedette à son cousin italien.

Le constructeur turinois ne peut plus se permettre de ne compter que sur deux autos mythiques (500 et Panda) et sur une voiture d'access (Tipo). Preuve en est avec des ventes qui baissent significativement sur le marché domestique (Italie), mais aussi dans d'autres pays d'Europe. La croissance enregistrée sur les marchés émergents n’a d’ailleurs pas suffi à endiguer les pertes sur le Vieux Continent.

Du coup, entre janvier et mai, Fiat se retrouve pour la première fois de l'histoire derrière Jeep : 630 000 unités pour le premier, 670 000 pour le second. Et selon les prévisions faites par Jato Dynamics, Fiat pourrait se retrouver à 100 000 unités de Jeep au 31 décembre.

Il est donc urgent pour Fiat de renouveler ses produits vieillissants. La 500 a beau garder de belles ventes (compte tenu de son âge), elle (et le 500 X) ne pourra pas garder bien longtemps la responsabilité entière d'une marque italienne mythique sur ses épaules.

Ventes mondiales : pour la première fois, Jeep dépasse Fiat

Aujourd'hui, tous les voyants sont dans le rouge pour Fiat, sauf en Amérique Latine où le constructeur se porte bien. Le plus gros marché de Fiat, l'Europe, a été une déception sur les cinq premiers mois de l'année, avec 9 % de pertes. Et comme la marque turinoise peine à exister en Chine et aux Etats-Unis, dès que l'Europe tousse, c'est Fiat qui s'enrhume.

Mots clés :

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ça c'est du titre Audric.

Un malin celui-là.

Allez zou. ..

Par

Il faut que Fiat fasse comme les japonais avec les Key Cars : une base, plusieurs carrosseries.

Une 500, OK. Ajoutons une 127, une 600, une 500 Giardinera, etc... Faire pareil avec la Tipo (juste changer la face avant et l'arrière pour donner un look différent). Ça serait considéré comme de la personnalisation...

Enfin bref, on peut rêver. Je crois que Fiat va suivre le chemin de Lancia...

Par

En réponse à PeDrO128

Il faut que Fiat fasse comme les japonais avec les Key Cars : une base, plusieurs carrosseries.

Une 500, OK. Ajoutons une 127, une 600, une 500 Giardinera, etc... Faire pareil avec la Tipo (juste changer la face avant et l'arrière pour donner un look différent). Ça serait considéré comme de la personnalisation...

Enfin bref, on peut rêver. Je crois que Fiat va suivre le chemin de Lancia...

Non je pense que Fiat va suivre le même chemin que Nissan/Renault, où Nissan est devenu bien plus important que Renault alors que c'est Renault qui a aidé à le remettre sur pied. Fiat a besoin de renouveau. En ayant Jeep comme partenaire, et avec la mode des SUV, ils ont les cartes en mains pour proposer des produits à forte croissance. Ils faut juste qu'ils acceptent de capitaliser sur autre chose que la 500.

Par

FIAT n'a pas racheté Jeep pour le voir végéter derrière lui sous prétexte que c'est la maison mère....

Le plus inquiétant pour FIAT n'est pas la bonne forme de Jeep mais plutôt sa propre méforme.

Par

Cela montre les limites de la gestion financière de l'entreprise à la Marchionne faite pour attiser les actionnaires, plutôt qu'une gestion de produits faite pour pérenniser l'entreprise.

Lors de la dernière présentation de Marchionne sur le futur du groupe, ce qui est inquiétant pour Fiat est l'absence totale de nouveauté sur des segments non encore couvert par Fiat. Le but étant pour lui de capitaliser sur la gamme 500. Ce qui est très risqué car quand la mode sera passée, Fiat risque de faire plouf.

Pourquoi pas dans un premier temps rebadger ou recarrosser des Jeep sous le nom de Fiat, et développer les futurs produits en parallèle? Mais pour cela, il faut un directeur intéressé par les résultats concrets du groupe et pas que de la spéculation financière.

Par

En réponse à Pampiou

Cela montre les limites de la gestion financière de l'entreprise à la Marchionne faite pour attiser les actionnaires, plutôt qu'une gestion de produits faite pour pérenniser l'entreprise.

Lors de la dernière présentation de Marchionne sur le futur du groupe, ce qui est inquiétant pour Fiat est l'absence totale de nouveauté sur des segments non encore couvert par Fiat. Le but étant pour lui de capitaliser sur la gamme 500. Ce qui est très risqué car quand la mode sera passée, Fiat risque de faire plouf.

Pourquoi pas dans un premier temps rebadger ou recarrosser des Jeep sous le nom de Fiat, et développer les futurs produits en parallèle? Mais pour cela, il faut un directeur intéressé par les résultats concrets du groupe et pas que de la spéculation financière.

"attiser les actionnaires, plutôt qu'une gestion de produits faite pour pérenniser l'entreprise."

ben ça va ensemble!....tu peux pas intéresser les actionnaires avec des mauvais chiffres de vente!

Par

En réponse à TeamGreen74

"attiser les actionnaires, plutôt qu'une gestion de produits faite pour pérenniser l'entreprise."

ben ça va ensemble!....tu peux pas intéresser les actionnaires avec des mauvais chiffres de vente!

Sauf si, je ne sais pas comment car non expert, les actionnaires gagnent plus d'argent. Peut-être que Fiat a une marge opérationnelle trop faible par rapport aux autres marques, donc laissée de côté pour le moment. Ce que veulent les actionnaires, en général, c'est de l'argent. Ils sont peu nombreux à vouloir simplement que l'entreprise perdurent quitte à gagner moins, car leurs capitaux sont mobiles.

Par

En réponse à TeamGreen74

"attiser les actionnaires, plutôt qu'une gestion de produits faite pour pérenniser l'entreprise."

ben ça va ensemble!....tu peux pas intéresser les actionnaires avec des mauvais chiffres de vente!

Tesla ? :ange:

Par

Quelle surprise, en même temps Fiat n'a quasiment plus rien à vendre, contrairement à Jeep qui profite du plus gros budget développement. Après Lancia, la prochaine marque à disparaître sera Fiat.

Par

En réponse à Pampiou

Sauf si, je ne sais pas comment car non expert, les actionnaires gagnent plus d'argent. Peut-être que Fiat a une marge opérationnelle trop faible par rapport aux autres marques, donc laissée de côté pour le moment. Ce que veulent les actionnaires, en général, c'est de l'argent. Ils sont peu nombreux à vouloir simplement que l'entreprise perdurent quitte à gagner moins, car leurs capitaux sont mobiles.

Voilà pour la marge opérationelle

https://investir.lesechos.fr/cours/donnees-financieres-action-fiat-chrysler-automobiles,xmil,nl0010877643,fca,tick.html

Et le taux le plus bas de ventes aux flottes (du moins aux USA)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire