Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Verbatim de la mairie de Paris après notre article "Le stationnement des deux-roues sera-t-il bientôt payant ?"

Dans Economie / Politique / Budget

Verbatim de la mairie de Paris après notre article "Le stationnement des deux-roues sera-t-il bientôt payant ?"

A la suite de la publication de notre article "Le stationnement des deux-roues sera-t-il payant à Paris dès 2018 ?", nous avons d'abord reçu des précisions de Christophe Najdovski, l'adjoint à la maire de Paris, Anne Hidalgo, en charge des Transports, lesquelles sont à retrouver sur la même page que notre papier. C'est aujourd'hui au tour de la ville de Paris de nous faire parvenir un verbatim, que nous publions ci-dessous.Caradisiac maintient toutefois que la table ronde organisée au salon Parkopolis la semaine dernière donnait vraiment l'impression que le stationnement payant des deux-roues dans la Capitale, même si la décision politique n'est effectivement pas encore prise, pourrait bien devenir une réalité d'ici peu. Pour finir, cette option restera-t-elle définitivement, ou au moins encore de longues années, dans les tiroirs ? L'avenir nous le dira...

 

VERBATIM. "La Ville de Paris réfute cette information de rendre le stationnement des deux roues-motorisés payant. Le sujet n’est pas à l’ordre du jour au sein de la Ville de Paris, Anne Hidalgo s'étant clairement prononcée contre le stationnement payant pour les 2RM motorisés. Chaque année, le nombre de places de stationnement pour les deux roues motorisées augmente, avec un objectif de création de 20 000 places dans la mandature (10 000 en sous-sol et 10 000 sur voirie). Lors de la table ronde qui s’est tenue le 21 juin dans le cadre du Salon Parkopolis, Christophe Najdovski a clairement indiqué que le stationnement payant des deux roues motorisés n’était pas d’actualité, tout en insistant sur la nécessité de mieux le réguler, notamment en renforçant le contrôle sur le stationnement sur trottoir".

Caradisiac se permet de préciser que les 10 000 places de stationnement, évoquées dans ce verbatin, qui doivent être créées en sous-sol sous cette mandature, sont justement vouées à être des places payantes...

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire