Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Volkswagen dévoile les détails de l'I.D. R Pikes Peak

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Le 24 juin prochain, Volkswagen tentera d'effacer le cuisant échec de 1987 avec une Golf qui est tombée en panne et n'a jamais vu le sommet de Pikes Peak. Cette fois, Volkswagen fait appel à l'électrique avec un engin de 680 ch qui sera piloté par Romain Dumas.

Volkswagen dévoile les détails de l'I.D. R Pikes Peak

Volkswagen présentait ce week-end sur le circuit d'Alès le nouveau bolide qui sera engagé lors de la fameuse montée de Pikes Peak aux Etats-Unis, le 24 juin prochain. Depuis l'échec de 1987 avec la Golf à bimoteur, Volkswagen a évidemment revu sa copie et cette fois, la marque allemande espère éviter les ennuis mécaniques.

Pour réussir à obtenir la victoire dans la catégorie électriques, Volkswagen compte sur le pilote français Romain Dumas, qui connaît bien Pikes Peak, mais aussi sur son I.D. R. Un engin très aérodynamique propulsé par deux moteurs électriques qui fournissent 680 ch et 650 Nm de couple aux quatre roues.

Volkswagen dévoile les détails de l'I.D. R Pikes Peak

Et comme ces blocs n'ont que 1100 kg, pilote compris, à traîner, les accélérations sont d'un autre monde : le 0 à 100 est annoncé en 2,25 secondes. Volkswagen annonce que son auto est plus rapide qu'une Formule 1 ou une Formula E sur l'exercice du départ arrêté.

Il faudra en tout cas bien cela à cet I.D. R pour aller obtenir la victoire fin juin sur un tracé de 20 km débutant à plus de 2800 mètres d'altitude, comportant 156 virages et affichant un dénivelé positif de plus de 1800 mètres.

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Forum Volkswagen

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Exploser le record de la catégorie électrique ne posera aucun soucis à Romain Duris. (Sûrement sous la barre des 9 minutes...)

Mais Sébastien Loeb peut dormir tranquille. :brosse:

Par

En réponse à mekinsy

Exploser le record de la catégorie électrique ne posera aucun soucis à Romain Duris. (Sûrement sous la barre des 9 minutes...)

Mais Sébastien Loeb peut dormir tranquille. :brosse:

romains dumas :)

Par

En réponse à mekinsy

Exploser le record de la catégorie électrique ne posera aucun soucis à Romain Duris. (Sûrement sous la barre des 9 minutes...)

Mais Sébastien Loeb peut dormir tranquille. :brosse:

Si on prend en compte les caractéristiques de la 208 de Loeb , probable que le record tienne encore un peut.

Pour rappel V6 bi turbo Cylindrée : 3,2 litres

875 chevaux Couple : 90 mkg Régime maxi : 7800 tr/mn Vitesse maxi : 240 km/h

Poids : 875 kg

0 à 100 km/h : 1"8

0 à 200 km/h : 4"8

0 à 240 km/h : 7"

Par

En réponse à morgan34

romains dumas :)

Oui carrément. :biggrin:

J'ai écris pourtant Dumas mais le correcteur d'ortographe du smartphone à préféré écrire le nom de l'acteur. :ddr:

Par

En réponse à Turbo95

Si on prend en compte les caractéristiques de la 208 de Loeb , probable que le record tienne encore un peut.

Pour rappel V6 bi turbo Cylindrée : 3,2 litres

875 chevaux Couple : 90 mkg Régime maxi : 7800 tr/mn Vitesse maxi : 240 km/h

Poids : 875 kg

0 à 100 km/h : 1"8

0 à 200 km/h : 4"8

0 à 240 km/h : 7"

Ne pas oublier que cette course se situe en altitude et que les moteurs thermiques perdent jusqu'à 30% de puissance arrivés au sommet. :bah:

Par

En réponse à mekinsy

Ne pas oublier que cette course se situe en altitude et que les moteurs thermiques perdent jusqu'à 30% de puissance arrivés au sommet. :bah:

A cause de l'air moins riche en oxygène...:wink:

Par Profil supprimé

Oui enfin, 2 moteurs elec, assez de batteries pour tenir 20km et un chassis pas trop mauvais sur du billard, on est loin de l'avancée technologique.

Déjà Pikes Peak sans son mix bitume / terre, ça a permis de simplifier pas mal de trucs dans la partie châssis / amortissement / liaisons au sol.

Il est loin le temps des Suzuki Escudo ou de la 405 Pikes Peak.

Par

En réponse à mekinsy

Ne pas oublier que cette course se situe en altitude et que les moteurs thermiques perdent jusqu'à 30% de puissance arrivés au sommet. :bah:

le pire c'est pour les atmo , pour les Turbo la perte est moindre .

une sujet avec été fait sur le sujet:

1% tous les 100m. Au sommet un atmoa perdu 43% de sa puissance par rapport à ce qu'il offrait au niveau de la mer.

Sur un turbo c'est de 20/25% maxi relevé par l'équipe Peugeot , en gros en étant pessimiste la 208 de Loeb arrive au sommet à plus de 4000 mètres avec la puissance de la WV électrique , tout en sachant qu'une VE n'a pas tout le temps sa puissance max non plus , test qui à justement fait baisser la puissance maxi des Tesla .

Par

En réponse à Profil supprimé

Oui enfin, 2 moteurs elec, assez de batteries pour tenir 20km et un chassis pas trop mauvais sur du billard, on est loin de l'avancée technologique.

Déjà Pikes Peak sans son mix bitume / terre, ça a permis de simplifier pas mal de trucs dans la partie châssis / amortissement / liaisons au sol.

Il est loin le temps des Suzuki Escudo ou de la 405 Pikes Peak.

Vatanen et la 405 Pikes Peak reste à mais yeux une des plus belle leçon de pilotage , ça n'enlève rien à Loeb qui reste un très grand pilote et champion , mais clairement full bitume aide un max

Par

0 - 100 en 2.25s? la 208 T16 faisait 1.8.

un avantage : l'électrique ne essouffle pas en haut de la colline.

Parcontre il semble que le but affiché soit le record en électrique. Le but intime serait outre la victoire , serait le record absolu.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire