Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Volkswagen : la mauvaise nouvelle le dimanche, les bonnes le lundi

Dans Economie / Politique / Social

Volkswagen : la mauvaise nouvelle le dimanche, les bonnes le lundi

Le groupe Volkswagen organise ce lundi une grande conférence dédiée à sa stratégie d'électrification. Mais avant cela, la maison mère a annoncé hier un plan de suppression d'emplois.

En ce 15 mars, le groupe Volkswagen va faire parler de lui. Il organise la première édition du "Power Day", une conférence de presse, forcément digitale cette année. VW n'a pas donné de détail, mais on comprend aisément qu'il va être question de la stratégie d'électrification du groupe. L'événement fait fortement penser au Battery Day de Tesla, une conférence dédiée aux avancées techniques du constructeur.

Ainsi, même les conférences de presse passent au green washing ! Car, depuis plusieurs années, le groupe Volkswagen proposait déjà une conférence de presse au cours de la deuxième moitié de mars, pour parler chiffres et projets. Un rendez-vous qui est donc repeint en vert cette année !

Le Power Day devrait regorger d'annonces, des annonces qui montreront que Volkswagen est bien lancé pour rattraper son retard sur Tesla et surtout pour rapidement le devancer. On espère ainsi en savoir plus sur les projets et les calendriers, ainsi que sur l'aspect technique, du développement de bases et moteurs à l'approvisionnement en batteries. Autant d'infos qui devraient être présentées comme des bonnes nouvelles.

Elles tomberont juste après une bien mauvaise. Dimanche, en fin de journée, Volkswagen a en effet officialisé un plan de suppression d'emplois. L'allemand n'a pas annoncé un nombre précis de postes en moins, parlant d’un accord avec le comité d’entreprise sur "un ensemble complet de mesures de régulation par l’âge" de sa masse salariale. Il y aurait ainsi des départs en retraite anticipée et des départs dans le cadre d'une cessation progressive d'activité. 5 000 postes pourraient être concernés d'ici 2023. Un média allemand indique que cela ne toucherait que l'Allemagne.

Le timing peut surprendre. Peut-être fallait-il d'abord glisser la mauvaise nouvelle pour mieux la chasser avec les annonces du Power Day. Mais les deux infos sont forcément liées. Les départs doivent engendrer des économies pour financer la marche forcée vers l'électrique.

Gunnar Killan, directeur des ressources humaines, a expliqué dans un communiqué : "Grâce à notre haut niveau d’investissement dans l’expansion de l’électromobilité et de la numérisation, Volkswagen a pu s’établir comme pionnier du changement automobile. Nous voulons maintenant renforcer notre position de force. Cela nécessitera la poursuite d’une gestion stricte des coûts afin de financer les investissements nécessaires à l’avenir. Pour lui, les économies apportent "la bonne réponse à cette question".

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Forum Volkswagen

Commentaires (35)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La mauvaise est mauvaise mais les bonnes sont-elles bonnes?

Par

voila la vrai vie , le monde change vitesse TGV...

Par

Réduction des effectifs..ça sent la bonne nouvelle pour les actionnaires..moins pour les futurs chômeurs...

Ils oront qu à fabriquer des éoliennes...

Par

la bonne nouvelle... demain 2022... 2024..

tu auras des vw electriques à 20 000 balles au lieu de 40 000..

la mauvaise.. vous savez que vw vend 3 millions de caisse thermique en chine par an.. de la jetta pas chere un peu dépassée..

bin la camelote electrique viendra de chine..

pourquoi se casser les pieds à importer moteur.. batterrie puces.. pour assembler en europe..?

pas mal d'usine thermiques vont fermer en europe..

les seules qui resteront seront à l'est...

c'est valable aussi pour renault qui déja importe la dacia spring de chine.. pas de roumanie!!

on dit merci aux écolos et au gvt européen.. qui en tuant le thermique..

vont tuer l'industrie auto européenne...

Par

L'électrique nécessitant de moins en moins de main d'œuvre dans le secteur de l'automobile, il faut s'attendre malheureusement à une hécatombe sur le marché de l'emploi.

Par

En réponse à Automotoman

Réduction des effectifs..ça sent la bonne nouvelle pour les actionnaires..moins pour les futurs chômeurs...

Ils oront qu à fabriquer des éoliennes...

Oron. Du verbe Orer

J'ors, Tu ors, il or, vous orez, nous orons, ils orent....

Par

En réponse à Turgon

L'électrique nécessitant de moins en moins de main d'œuvre dans le secteur de l'automobile, il faut s'attendre malheureusement à une hécatombe sur le marché de l'emploi.

C'est malheureux pour les employés. j'en conviens. Mais c'est asussi une "évolution" normal.

Comme vous dites le VE nécessite moins de main d'oeuvre.

Comme l'assemblage en 2021 d'une voiture thermique ne nécessite pas autant de MO que la même thermique de 1930, 1960 ou 1980

Et pourtant en 2021 une voiture est infiniment plus complexe que celle de 1980.

Par

En réponse à Turgon

L'électrique nécessitant de moins en moins de main d'œuvre dans le secteur de l'automobile, il faut s'attendre malheureusement à une hécatombe sur le marché de l'emploi.

Et oui, beaucoup moins, pu besoin d'ingénierie il suffit d'acheter 600kg de piles chinoises et hop on a toute une chaine motrice.

VW commence, Renault à vendu sa fonderie semaine dernière aussi (c'est passé un peu inapercu), il faut s'attendre a des dizaines (centaines ?) de milliers d'emploi supprimés

Tout le savoir faire Européen acquis depuis 100 ans en matière de motorisation et BV est jeté à la poubelle au nom de l'escrologie et du greenwashing qui ne répond pas aux besoins des Européens (hors tout petit pays comme la Norvège).

Maintenant ce sera : Piles Chinoises, Soft Américain (Google, Apple, ... qui vendent/vendront leurs systèmes complets, peut être Tesla aussi qui sait). Et un chef designer en Europe mais dont tout le cabinet est en Inde allez.

Par

En réponse à gignac-31

la bonne nouvelle... demain 2022... 2024..

tu auras des vw electriques à 20 000 balles au lieu de 40 000..

la mauvaise.. vous savez que vw vend 3 millions de caisse thermique en chine par an.. de la jetta pas chere un peu dépassée..

bin la camelote electrique viendra de chine..

pourquoi se casser les pieds à importer moteur.. batterrie puces.. pour assembler en europe..?

pas mal d'usine thermiques vont fermer en europe..

les seules qui resteront seront à l'est...

c'est valable aussi pour renault qui déja importe la dacia spring de chine.. pas de roumanie!!

on dit merci aux écolos et au gvt européen.. qui en tuant le thermique..

vont tuer l'industrie auto européenne...

et on entend tous les emplois supprimés seront des nouveaux emplois dans l'électrique. En Chine peut être ... Espérons que le peuple se réveille assez vite

Par

Je pense que c'est surtout plus facile de faire porter le chapeau des licenciements aux consommateurs qui achètent de l'électrique en masse plutôt que d'avouer que c'est une cause de la mauvaise gestion du dieselgate ou des dividendes et parachutes dorés versés.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire