Difficile de situer la Mitsubishi Space Star en terme de tarif dans la catégorie, puisque justement, elle est à cheval entre deux. Elle est évidemment moins chère que les représentantes de la catégorie des citadines polyvalentes. Mais elle est également moins chère, à équipement égal, que bon nombre de petites citadines. En finition haut de gamme Intense, avec la motorisation la plus puissante et performante, son rapport prix/équipement/prestations est même excellent. Rares sont les citadines de cette puissance, avec cet équipement, affichées à moins de 14 000 € (hors promo). Elle est un peu moins intéressante en finition d'entrée de gamme, où elle est attaquée par une Fiat Panda en promo à 7 990 € (9 990 € prix catalogue), ou par une VW Up! (ou Seat Mii, ou Skoda Citigo) un peu moins puissantes (mais pas moins performantes) et tout aussi sobres. La Renault Twingo pourrait faire office de concurrente redoutable, mais elle n'est disponible qu'en 3 portes et homologuée pour 4 places seulement, alors elle n'est pas en concurrence frontale.

Dans tous les cas avec le prix de lancement de 8 900 € pour l'entrée de gamme jusque fin juin, elle demeure toutefois très bien placée. Une remise de 790 € qu'il doit être possible de décrocher également en négociant sur le milieu de gamme Invite.

Et ayez en tête qu'elle bénéficie aussi de 200 € de bonus écologique sur toute la gamme, ce qui n'est pas le cas de beaucoup de ses concurrentes.


L'alternative occasion : quoi pour le même prix ?



La Space Star sera vendue majoritairement en version 1.0 Invite, qui coûte prix catalogue 10 890 €. Ses rejets de CO2 de 92 grammes par km lui permettent un bonus de 200 €. Et l'on peut compter, avec les offres de lancement sur un minimum de 700 € de remise. Nous nous sommes donc basés sur 10 000 € pour lui opposer des alternatives en occasion.



L'alternative dans la catégorie :

Nissan Micra : en citadine assez petite, essence, 3 cylindres, la concurrence est toute trouvée avec la Micra. Pour le même budget que la Space Star neuve, on peut trouver des modèles 2011 ou avec un peu de chance 2012, 20 000 km maxi, en version 1.2 DIG-S 98 ch. Soit un modèle bien plus puissant et performant. Mais la consommation s'en ressentira un peu. Les finitions Acenta ou Connect Edition présentent un niveau d'équipement comparable à la Mitsubishi.



L'alternative en dehors de la catégorie :

Volkswagen Golf 6 : une des références européennes dans la catégorie des compactes s'offre à vous pour moins de 11 000 €. En version 1.4 16s 80 ch Concept ou Trendline, année 2011, et en moyenne 35 000 km. Elle est plus spacieuse, bien mieux construite, elle se revendra beaucoup mieux, mais son coût d'utilisation est indéniablement plus élevé.



L'alternative originale :

Mazda MX5 : si vous n'avez pas expressément besoin de 5 places, filez vite consulter les annonces des MX5. Ce roadster mythique s'offre à vous pour un budget aussi petit, en version 1.8 125 ch ou même 2.0 160 ch, en finition Elegance. Alors bien sûr, la voiture sera de 2005 ou 2006 au mieux, et le kilométrage en moyenne de 85 000 km. Mais la robustesse du MX5 permet de rester serein. Ah... ça fait réfléchir, hein ?

Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus
II 1.0 71 MIVEC IN 96 -- 9 690 €

II 1.0 71 MIVEC AS&G INVITE 92 -- 10 890 €

II 1.2 80 MIVEC AS&G INTENSE 96 -- 13 990 €