Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Alpine pourrait faire une GT

Dans Futurs modèles / Scoops

La marque Alpine renaît ! Grâce à Renault, une nouvelle berlinette est née. Mais il faudra plus d'une auto pour que la marque devienne viable financièrement. C’est pourquoi, l’on parle déjà d'un SUV, mais aussi d'un cabriolet. À la manière de Porsche qui petit à petit s’est agrandi, Alpine sera sans doute obligé de faire de même. On imagine qu'il pourrait, comme le constructeur allemand avec la Panamera, produire un jour une berline-coupé. C'est elle que nous vous présentons aujourd'hui.

Alpine pourrait faire une GT

On pensait, à tort, que tout le monde avait oublié Alpine. Mais l'engouement qu'a suscité la découverte de la nouvelle berlinette Alpine A110, nous a prouvé qu'il n'en était rien. La marque de Dieppe est gravée à jamais dans la mémoire des automobilistes sportifs. Pour le moment, il n'y a que l'A110 (les premières livraisons devraient débuter en septembre). Si elle obtient le succès et qu'elle se vend bien, les ventes de la berlinette ne seront pas suffisantes pour maintenir la flamme et il faudra tôt ou tard que la marque élargisse sa gamme.

SUV, roadster et... berline !

D'ores et déjà chez Alpine et chez Renault on imagine la suite. Un SUV serait la bonne solution pour être sûr de multiplier la production et les ventes. Comme l'a réalisé Porsche avec le Cayenne et le Macan, on peut doper ses ventes avec des crossovers sportifs. Mais les amoureux d’Alpine pourraient faire un peu la tête, car ce genre de modèle cadre mal avec l'historique de la marque. Autre piste de développement, prendre la berlinette A110 et lui enlever le toit pour en faire un élégant roadster. Dans ce cas, avec ce modèle exclusif comme peut l'être la berlinette A110,  la production sera limitée et c'est pourquoi il serait possible qu'Alpine envisage également de produire une GT. Aussi sportive que la berlinette, elle permettrait au conducteur d'Alpine de faire bénéficier toute sa petite famille des bienfaits de la conduite dynamique.

Le moteur migre vers l'avant

Cette future berline que nous imaginons aujourd'hui reprendrait le style de la berlinette, s'allongerait d'une bonne soixantaine de centimètres pour accueillir deux personnes à l'arrière. Le toit serait également rehaussé et sur le plan technique, l'auto subirait de profondes modifications. Plus de moteur en position centrale arrière, le bloc sera positionné à l'avant. L'auto sera une traction, mais pourrait être également à quatre roues motrices. Le passage du tunnel de transmission ne posera pas de problème, car l'auto ne sera qu'une quatre places avec deux sièges baquets confortables à l'arrière.

Du coffre et de la puissance

Lorsque l'on voyage en famille, il est parfois nécessaire d'emporter quelques valises. Et c'est pourquoi l'espace dégagé par le moteur migrant vers l'avant permettrait de disposer d'un bon volume de coffre à l'arrière. L'auto sera sportive et devrait disposer de moteur puissant en essence comme en Diesel. On pourrait même envisager qu'une version hybride essence remplace le Diesel.

Une base connue

Profondes modifications, moteur hybride, tout ça aura un coût et pour éviter que le budget ne s’envole, Alpine ne reprendra pas la base technique de l'Alpine A110, mais celle de la nouvelle Renault Mégane RS. Afin de limiter le plus possible le poids de l’auto, des éléments mécaniques en aluminium  feront leur apparition.

Si tout ceci ne fait partie pour le moment que du domaine du rêve, ce qui est sûr c’est que la petite marque Alpine devra grossir si elle ne veut pas disparaître très rapidement. Multiplier les modèles est l’une des solutions pour pérenniser l’entreprise de Dieppe.

 

La future Alpine GT en dix points

  • Berline coupé à quatre portes
  • Quatre places assises
  • Produite à Dieppe chez Alpine
  • Traction et quatre roues motrices
  • Base technique de Renault Mégane RS
  • Lancement vers 2022
  • Moteur essence : 250 et 300 ch
  • Moteurs diesel : 200 ch
  • Motorisation hybride : 300 ch
  • Tarif : à partir de 50 000 €*

*Estimation

En savoir plus sur : Alpine A110 (2e Generation)

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'y crois pas du tout à cette GT familiale. Et encore moins avec cette illustration.

Ce sera au mieux des SUV pour faire du chiffre et des bénéfs, plus des modèles à l'âme alpine d'un autre côté comme un magnifique cabriolet. Il pourra aussi y avoir des version plus radicales mais pas de berline GT.

Par

Pas compliqué en gros...hop des cm et 2 portes et voilà une GT....

Je doutes que éventuellement ce sera tel quel.

De toute façon il faudra auparavant assurer la pérénité de la marque non pas avec 5000 exemplaires pré-vendus mais bien avec 25-30 000 ventes annuelles sur 3-4 ans...

Par

Cet article basé sur l'intuition et les gouts de l'auteur n'a aucun sens, à part pour générer du passage sur le site.

En revanche le SUV est une certitude mais Alpine est encore au début et personne ne sait si le succès sera au rendez vous. Ce n'est pas les pré commandes de l'A110 des fanboys et des concessions qui prouvent quelque chose, il faut attendre plusieurs années de production pour savoir.

Dans tous les cas, pour une marque qui se tourne vers le plaisir de conduite, le choix des moteurs est important et ce n'est pas avec un seul 1.8 qu'ils vont faire rêver le public. Je verrais bien un nouveau 2.0 dans un futur très proche

Par

Je voit​ pleins de mots qui me poignadent limite l'estomac et qui ne vont pas avec Alpine et sa philosophie : traction, 4 portes, Megane, ......:ddr::ddr:diesel. Faut arrêter le chichon.

Par

Mais POURQUOI imaginer une traction avec possibilité de 4 RM ?

Ca donnerait une traction avec un enorme tunnel de transmission vide ....

Non, il faut une propu avec possibilité de 4RM, voire, vu les volumes, 4RM uniquement

Par

Dommage que l'habitacle intérieur soit une telle déception, désillusion, désabusement.

Tellement désenchanté je suis.

Par

On croirait un article AUTO PLUS que je lisais quand j'avais 10 ans: un texte basé sur des supputations illustré par une image qui ne se base sur rien.

Bravo CARADISIAC.

Par

Au vue du volume que peut faire la concurrence, il est certains qu'Alpine n'ira pas sur se terrain là avant d'avoir les reins plus solides. Il faut plus voir des futurs SUV pour étendre la gamme.

Par

Allez Cara, je clic mais c'est tout ce que vaut cet article sans fondement. Sérieux, imaginer Alpine concurrencer la Panamera, dernière bonne blague. Bah oui, juste déplacer le moteur (et un peu le châssis ) alors ne reste plus qu'à découvrir le contenu technologique... La différence avec Porsche est par exemple que la allemands conçoivent leurs voitures avec déjà la contrainte cabriolet intégrée, pas cons eux hein !

Pauvre Alpine, vivement leur futur SUV sur un marché qui le rejettera du fait dun racket CO2, bête aussi cela. Une électrique lourde sinon. Voilà voilà. Joli feu de paille.

Par

Et bien moi je verai bien une version 4 places avec un bon V6 turbo d'origine Infiniti (fait parti de Renault) en position avant+propulsion et 4rm en option. Elle doit être la plus légère du marché : pas plus de 1400kg. On l'appellerait Alpine A610. Et une version un peut plus "GT" (plus typé luxe) de la A110 plus avec un 2.0 turbo (pourquoi pas celui de la Mercedes A45 AMG). On l'appellerait Alpine A310. (disponible quand même avec le 1.8tce 250.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire