Test - Renault Clio E-Tech, Honda Jazz e:HEV et Toyota Yaris 116h, laquelle consomme le moins ?

Voilà 8 ans que la Toyota Yaris hybride détient le titre non officiel de voiture la plus sobre du marché hexagonal. Une belle performance mais sans vraiment de surprise puisque cela a été pendant toutes ces années la seule et unique polyvalente à faire appel à une double motorisation essence/électrique. Mais ça change radicalement en 2020 avec l'arrivée de deux challengers aux dents longues, la Honda Jazz e :HEV et la Renault Clio E-Tech. Les chiffres officiels sont extrêmement proches, entre 4,3 et 4,5 l/100 km de moyenne, il est donc nécessaire de les confronter à la réalité. Quel sera le podium ? Les paris sont ouverts.

Pour évaluer de façon la plus précise possible l'appétit de nos trois protagonistes, nous avons établi un parcours mélangeant ville, route et autoroute et que nous allons emprunter en adoptant un style de conduite similaire, c’est-à-dire souple pour faire fonctionner les systèmes hybrides le mieux possible mais sans excès d'éco-conduite, c'est promis. Et, pour lever tous soupçons sur les résultats obtenus, nous faisons le plein avant le départ et nous le referons à l'arrivée, et ce sera le nombre de litres que nous parviendrons à mettre qui sera le juge de paix, et non les ordinateurs de bord.

La Clio E-Tech, premier hybride de Renault.

Et on commence par la Renault Clio E-Tech, toute première incursion de la marque au losange dans le monde de l'hybride. Pour franchir le pas de l'électrification, son quatre cylindres 1.6 de 91 ch a lui aussi droit à un duo de moteur électrique, un générateur et un second de 48 ch pour lui prêter assistance en puisant dans une batterie de 1,2 kWh avec au cumul 140 ch et 144 Nm disponibles. La grosse originalité vient de la transmission qui est une boîte à crabots automatisée offrant plus d'une quinzaine de combinaisons.

En mode de conduite, sur la Clio mais aussi sur la Yaris et la Jazz, nous avons droit à un classique mode Eco, que nous avons choisi de ne pas utiliser, et, sur la boîte, un mode B qui augmente la récupération d'énergie quand on relève le pied de l'accélérateur et que nous avons principalement utilisé sur la partie urbaine de notre parcours.

Après voir sauté une génération, l'hybridation revient dans la dernière Jazz.

Passons maintenant à la Jazz e:HEV. Ce n'est pas vraiment un coup d'essai pour Honda puisqu'ils font des hybrides depuis presque aussi longtemps que Toyota mais ils ont fait des choix étranges, comme proposer la Jazz avec une telle motorisation entre 2010 et 2013 avant d'arrêter totalement en Europe pour la génération suivante puis d'en faire un choix unique sur l'actuelle. Elle reçoit un 4 cylindres 1.5 de 87 ch se mariant avec une paire de moteurs électriques, un générateur et un s'assurant de la traction de 109 ch. Et c'est ce dernier, alimenté par une batterie de 0,86 kWh, qui détermine la puissance maximum de l'ensemble, avec de plus 253 Nm. En guise de transmission, nous avons ici une étonnante boîte à pignon unique déjà vu notamment sur le dernier CR-V.

La partie thermique de la Yaris hybride est désormais un 3 cylindres.

Enfin, nous voici au volant de la championne en titre, la Toyota Yaris 116h, qui vient d'être entièrement repensée de la cave au grenier. Elle s'offre une mécanique dernier cri avec un 3 cylindres 1.5 de 91 ch associé à deux moteurs électriques, un générateur et un autre de 80 ch participant à la traction et alimenté par une batterie lithium-ion de 0,76 kWh. Au total : 116 ch et 120 Nm devant passer à travers un train épicycloïdal dans la grande tradition de la marque.

Les pleins ont été faits, les chiffres sont donc connus et il est temps de dévoiler les résultats : la Toyota Yaris conserve son titre de voiture la plus sobre du marché français avec un brio remarquable en enregistrant un 4,2 l/100 km de moyenne, la Honda Jazz e : HEV décroche l'argent et n'a pas démérité, en talonnant la championne avec 4,4 l/100 km. La Clio E-Tech, quant à elle, finit avec le bronze mais avec une prestation qui n'a rien de honteuse pour un tout premier hybride Renault, enregistrant un 5,1 l/100 km. Enfin, précisons que les trois modèles sont en finition haut de gamme, avec une masse en rapport et notamment de jantes de grand diamètre, ce qui influence grandement la consommation. Ainsi, une Jazz et une Clio d'entrée de gamme, selon la norme WLTP, consomme 0,1 l/100 km de moins en moyenne et la Yaris… 0,5 l/100 km !


Un passage à la même station-service avant et après le parcours : c'est la pompe qui a été le juge de paix.

Les qualités et les défauts d'une voiture ne se limitant pas à la consommation, il va sans dire que nous vous avons aussi concocté un comparatif complet avec ces trois voitures comme nous en avons l'habitude, en prenant en compte habitabilité, budget, équipement, performances ou encore confort et que vous pourrez le trouver sur Caradisiac dans les jours qui viennent.

 

Portfolio (20 photos)

Commentaires (131)

En savoir plus sur : Toyota Yaris 4