Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Au Salon de Genève, le stand Jeep est plus grand que ceux de Fiat et Alfa réunis

Dans Salons / Salon de Genève

Au Salon de Genève, le stand Jeep est plus grand que ceux de Fiat et Alfa réunis

Jeep a un grand et joli stand au Salon de Genève, alors que Fiat et Alfa Romeo ont de petites surfaces au décor basique. Cela symbolise bien l'importance donnée à l'américain pour l'avenir du groupe FCA.

Si vous ne manquez aucun Salon de Genève, vous pourriez bien être déboussolé pendant votre visite de la 88e édition. Plusieurs constructeurs ont changé de place, profitant de l'absence de quelques marques pour avoir un espace plus grand et mieux exposé ou se rapprocher d'autres firmes de leur groupe.

Citroën a ainsi déménagé pour se coller à Peugeot (qui a réduit la voilure). Le coin des chevrons et de DS, absent cette année, est pris par Jaguar-Land Rover. Aston Martin a récupéré la position d'Opel et c'est Polestar qui occupe l'ancienne place du britannique.

Du côté du groupe Fiat, il y a aussi une évolution : la maison mère a bougé de quelques mètres vers le centre du Hall 5. Son ancienne surface sur un côté de ce pavillon a été récupérée par Jeep, qui s'étale maintenant sur une immense étendue. Au point que l'américain a autant de mètres carrés que Fiat, Alfa Romeo et Abarth réunis ! Côté décor aussi, il y a un sacré écart entre celui de Jeep, plein d'écrans sur les murs et au sol, et le côté minimaliste, voire cheap, de ses congénères.

Au Salon de Genève, le stand Jeep est plus grand que ceux de Fiat et Alfa réunis

Rien de bien important ? C'est au contraire plus que symbolique. Cette évolution illustre parfaitement le fait que la hiérarchie des marques est en train d'être bousculée au sein du groupe FCA. Quoi de plus logique à une époque où les SUV cartonnent ! La demande de baroudeurs étant de plus en plus forte, l'avenir est radieux pour Jeep.

En Europe, ses ventes se sont envolées ces dernières années avec l'arrivée du Renegade. Et la croissance va se poursuivre grâce au lancement du Compass. Jeep a ainsi écoulé 105 000 voitures sur le Vieux Continent l'année dernière, alors qu'Alfa a livré moins de 65 000 véhicules. L'américain reste cependant très loin de Fiat, qui a vendu près de 770 000 voitures en Europe en 2017. Mais Jeep a une portée nettement plus mondiale que Fiat, étant évidemment bien positionné chez lui aux États-Unis (828.000 ventes en 2017, contre 189.000 Chrysler) et étant le meilleur élément du groupe pour la Chine. D'ailleurs, l'américain vient de présenter un grand 4x4 réservé à l'Empire du Milieu.

Comme Genève est le plus international des salons automobiles, il fallait donc donner à Jeep le plus bel emplacement. Quitte à ce qu'il ait une surface disproportionnée en rapport de sa gamme, ce qui donne des voitures très écartées et un sentiment de vide ! On sent aussi la patte de Sergio Marchionne, qui semble faire évoluer son groupe au gré de ses chouchous. Les marques bougent les unes après les autres, mais jamais en même temps !

FCA a d'abord mis l'accent sur Maserati, qui a enchaîné les nouvelles Quattroporte, Ghibli et Levante, et n'a rien présenté de neuf depuis ce dernier, lancé en 2016. Puis c'est Alfa qui a été relancé avec les Giulia et Stelvio mais n'a rien au programme de 2018. Quand à Fiat, il est question d'un recentrage en Europe uniquement sur la famille 500, avec un abandon de la Tipo.

Jeep est au final le plus régulier dans ses nouveautés. D'ailleurs, à Genève, c'est le seul du groupe qui a vraiment de l'inédit, avec les premières européennes du nouveau Wrangler et du Cherokee restylé.

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Normal c'est la grandeur américaine :bien:

Par

Marchionne est un canadien d'origine italienne qui n'aime pas l'Italie. Il a une gestion des marques complètement erratique. Quel gâchis. Et les Agnelli, que font-ils ?

Par

...fallait bien ça pour recevoir dignement Abasc...

Par

Jeep en force !!! :love::love:

Par

En réponse à Julius69

Marchionne est un canadien d'origine italienne qui n'aime pas l'Italie. Il a une gestion des marques complètement erratique. Quel gâchis. Et les Agnelli, que font-ils ?

Non, il est italo-canadien. Il est né en Italie, à la citoyenneté italienne et le passeport canadien.

Quand aux Agnelli, surtout John Elkann, ils se font complètement manipuler par Sergio Supremo.

Par

Logique, chez Fiat, ils n'ont rien à part la 500 multi serie spéciale...le reste de la gamme est anonyme...

Par

Comme quoi un management qui n’a pas « d’essence » dans les veines peut détruire rapidement un capital automobile avec des marques historiques...

Un gaspillage culturel est entrain de se faire chez FCA.

On nous sert la 500 à toutes les sauces, des copies d’Alfa Roméo aux grands noms, dans l’ensemble correctes mais sans âmes, Lancia est enterrée, Maserati bien en-dessous du niveau et de ses possibilités, Autobianchi repose depuis longtemps sous terre...

Le plus incompréhensible est le fait que la famille Agnelli n’entreprenne rien pour arrêter cette hemorragie automobile !

Par

Pour y mettre des panda et des 500 ça prend pas de place...

Par

En réponse à roc et gravillon

...fallait bien ça pour recevoir dignement Abasc...

Exact :biggrin:

Par

Tiens je vois que Jeep est plus grand que Lexus....Certains votre faire une crise cardiaque ou cela veut dire que Jeep vend bien plus que Lexus:coolfuck:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire