Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Audi Q7 restylé : influencé par le 8 – Présentation vidéo

Dans Nouveautés / Restyling

,

Le Q7 profite d'une grosse mise à jour. Il en avait besoin car il semblait déjà daté à côté du Q8. Le restylage s'inspire d'ailleurs de la version coupé. Au menu : nouveau visage, planche de bord inédite et motorisations à micro-hybridation.

Audi Q7 restylé : influencé par le 8 – Présentation vidéo

On dit souvent que les constructeurs allemands restylent légèrement leurs modèles. Mais chez Audi, un mois après l'A4, c'est le Q7 qui fait l'objet d'un gros lifting ! Caradisiac est allé voir en avant-première ce qui change.

Audi Q7 restylé : influencé par le 8 – Présentation vidéo

Audi Q7 restylé : influencé par le 8 – Présentation vidéo

 

 Ce qui change à l'extérieur

Depuis le lancement de la seconde génération de son grand SUV, Audi a fait évoluer son design. Lancés en 2018, les nouveaux Q3 et Q8 ont donné un petit coup de vieux au Q7. Il a donc le droit à un tout nouveau visage. Comme les derniers SUV des anneaux, le Q7 reçoit une calandre à huit côtés, avec six baguettes chromées verticales. La grille n'est plus collée au capot et aux optiques. Ces dernières remontent au-dessus de la calandre et se terminent par un décroché en partie basse. Les prises d'air ont un aspect plus vertical.

En configuration standard, les bas de caisse ont une couleur anthracite. Les bas des portes ont été revus. À l'arrière, le hayon et les feux ont été redessinés. Une épaisse baguette chromée fait son apparition. La signature lumineuse est plus moderne.

Avant restylage
Avant restylage
Après restylage
Après restylage

Avant restylage
Avant restylage
Après restylage
Après restylage

 

Ce qui change à l'intérieur

On efface tout et on recommence ! C'est rare lors d'un restylage d'un véhicule allemand, mais la planche de bord a été changée. Là aussi, la présentation avait pris un coup de vieux par rapport aux nouvelles voitures haut de gamme du constructeur. Le Q7 n'avait qu'un écran sur sa console centrale, la honte ! Alors pour la mise à jour, Audi a été logique : il a repris la planche de bord du Q8.

Audi Q7 restylé : influencé par le 8 – Présentation vidéo

Le Q7 a donc maintenant deux écrans au centre, celui du dessus mesurant selon les versions 8,8 ou 10,1 pouces. Il est utilisé pour la navigation et la connectivité. Une fois éteint, il est caché dans l'élément de décor noir. L'écran du bas sert pour la climatisation. Il y a un troisième écran, pour l'instrumentation Virtual Cockpit. La voiture met l'accent sur la connectivité, avec par exemple les commandes vocales Alexa, le service d'Amazon.

Pour rappel, le Q7, qui mesure 5,06 mètres de longueur, peut embarquer 7 personnes.

Ce qui change sous le capot

Le Q7 restylé propose deux versions diesels, les 45 TDI et 50 TDI. Elles sont équipées d'un V6 3.0 litres, de 231 et 286 ch. Pas d'évolution donc pour les puissances de ces variantes. La nouveauté est l'adoption d'un système d'hybridation légère, avec alterno-démarreur et petite batterie lithium-ion. Le système permet de couper plus souvent le moteur thermique et de récupérer l'énergie libérée lorsque le conducteur lève le pied de la pédale d'accélérateur ou freine. La transmission intégrale quattro et la boîte tiptronic à 8 rapports sont de série.

Audi Q7 restylé : influencé par le 8 – Présentation vidéo

La gamme sera complétée avec une variante essence 55 TFSI, avec V6 de 340 ch, aussi à hybridation légère. Audi annonce l'arrivée d'une déclinaison hybride rechargeable, avec moteur essence (elle remplacera donc l'e-tron diesel).

Le Q7 était déjà bien pourvu en matière d'assistances à la conduite. Il n'y a donc pas de nouveauté majeure à l'occasion du restylage. De série ou en option selon les finitions, on trouve une conduite semi-autonome (avec régulateur de vitesse actif et aide au maintien dans la voie), une vision 360°, une caméra pour aider aux manœuvres avec une remorque… Les optiques LED sont de série. En option, le Q7 peut recevoir un éclairage de type Matrix (avec un faisceau qui évolue automatiquement).

Un SQ7 toujours TDI

Pas de surprise, le SQ7 reste fidèle au V8 TDI. Le bloc de 4.0 litres développe 435 ch et délivre un couple maximal de 900 Nm, disponible très tôt grâce à deux turbos aidés d'un compresseur électrique. Le modèle passe de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. Les jantes de 20 pouces cachent des disques de frein de 400 mm à l'avant et 370 mm à l'arrière.

 

En savoir plus sur : Audi Q7 (2e Generation)

SPONSORISE

Actualité Audi

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire