Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Dans Salons / Salon de l'auto Caradisiac

La Chine a beau être le premier producteur au monde d'automobiles depuis près de 15 ans, l'Europe lui a toujours résisté, freinant les importations par ses normes de sécurité et de pollution. Mais l'Empire du Milieu a progressé sur ces deux plans, notamment en rachetant des marques du Vieux Continent avant de les utiliser comme des chevaux de Troie ainsi qu'en investissant massivement dans l'électrification. Et voici les premiers modèles commercialisés sur notre marché qui pourfendent un certain nombre d'idées reçues.

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Les chinoises électrifiées au Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

 

MG Motors, la renaissance

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

De TVR à Triumph en passant par Bristol ou Marcos, les marques britanniques respirent la passion automobile, celle du plaisir de conduire, de préférence les cheveux au vent et le coude à la portière d'un roadster sur de petites routes serpentant dans la campagne verdoyante. Enfin, « respirent » est un bien grand mot puisqu'elles ont toujours l'air d'être entre deux faillites. De l'autre côté de la Manche, il semblerait qu'on sache faire des voitures mais pas vraiment les vendre. Mais heureusement, d'autres constructeurs étrangers savent : Mini et Rolls Royce ont été rachetés par BMW, Bentley par Volkswagen, Lotus par Geely et Jaguar ainsi que Land Rover par Tata, et toutes ont l'air de très bien s'en porter.

Et c'est le cas aussi de MG Motors qui semble avoir été en difficultés financières toute sa vie avant de baisser le rideau en 2005. Ce qu'il en reste est repris par le chinois Nanjing Automobile qui est à son tour absorbé par son compatriote SAIC en 2007. Appuyez sur Avance Rapide sur la VHS de son histoire et MG lance son premier modèle en Europe continental depuis 15 ans, le ZS, un nom qui identifiait précédemment une compacte (plus ou moins) sportive sur la base de la Rover 45 mais qui est désormais un SUV électrique, puis l'EHS, son grand frère hybride rechargeable.

MG ZS EV : déjà un succès

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Les moins de 30 000 € réclamés pour le SUV électrique de 4,31 m qu'est le MG ZS EV pourraient déjà être la seule justification nécessaire pour se lancer dans un achat mais, pourtant, il dispose d'une fiche technique qui n'a strictement rien de ridicule avec son moteur électrique de 143 ch, sa batterie de 44,5 kWh, sa recharge en courant continu jusqu'à 85 kW, son équipement plus que complet, son vaste habitacle et son grand coffre !

Certes, ce n'est pas une référence en matière d'efficience, avec seulement 263 km d'autonomie selon le cycle WLTP, et son design est bien fade, mais son rapport prix/prestation est actuellement tout simplement imbattable.

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Lire l'essai du MG ZS EV :

Essai - MG ZS EV (2020) : un premier prix qui a tout compris

L'avis Caradisiac : Techniquement simple, le MG ZS EV n’est pourtant pas simpliste. On sent qu’il est produit par un constructeur aux lignes bien rodées, aussi offre-t-il une qualité perçue de bon niveau. Il propose aussi un excellent rapport encombrement/habitabilité, ainsi qu’un coffre spacieux. Ses prestations électriques n’ont rien de transcendant, mais elles demeurent honnêtes, tout comme ses qualités routières. Le confort convainc un peu plus, mais la source principale d’agrément dynamique sera le moteur punchy. Enfin, l’équipement de série, à deux lacunes près, est impressionnant ! Pratique et confortable, le MG n’est à la pointe nulle part mais ne pâtit d’aucun gros défaut. Adroitement conçu et abouti, il en donne largement pour son argent, à mi-chemin entre le low cost et le mainstream premiumisant.

Les principaux freins à l’achat seront le design plan-plan et surtout le réseau de distribution embryonnaire, puisqu’il ne compte pour l’instant qu’un point de vente à Paris. En compensation, la garantie est assez large : 5 ans ou 150 000 km pour la voiture (8 ans pour les batteries), et 10 ans contre la corrosion.

Caradisiac a aimé

  • Punch du moteur
  • Habitabilité
  • Prix/équipement

Caradisiac n'a pas aimé

  • Pas de clim auto ni de volant réglable en profondeur
  • Réseau limité
  • Look impersonnel

Le MG ZS EV en 10 points

  • Sortie en 2020
  • Moteur électrique de 143 ch
  • Batterie de 44,5 kWh
  • 0 à 100 km/h en 8,2 s
  • Autonomie allant jusqu'à 263 km WLTP
  • Recharge en AC : 7 kW, jusqu'à 100 % en 7h30
  • Recharge en DC : 85 kW, jusqu'à 80 % en 40 minutes
  • Volume de coffre : 448 litres
  • Finitions : Comfort et Luxury
  • Tarifs : à partir de 29 990 €

MG EHS : pour transformer l'essai

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Suite au ZS EV, MG Motors a lancé dans la foulée l'EHS, SUV un peu plus grand, à 4,57 m et faisant le choix d'une seule motorisation hybride rechargeable. Là encore, l'argument prix, avec des tarifs démarrant à 33 700 € le plaçant au niveau d'une concurrence 100 % thermique, permettrait d'oublier la totalité des défauts mais l'EHS comme le ZS EV n'a rien d'une voiture au rabais !

Côté technique, il embarque un petit quatre cylindres 1.5 turbo à injection directe d'origine General Motors développant 162 ch. Il reçoit le renfort d'un moteur électrique de 122 ch alimenté par une batterie à la capacité de 16,6 kWh. L'ensemble offre un total de 258 ch et est transmis au sol via une boîte de vitesses à dix rapports, six pour le thermique et quatre pour l'électrique !

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Lire l'essai du MG EHS :

Essai - MG EHS (2021) : l’hybride rechargeable au prix du thermique

L'avis Caradisiac : Le nouveau MG EHS n’a pas comme seul argument son prix canon. Le SUV chinois présente bien, à l’intérieur comme à l’extérieur, avec en prime un joli sens de l’accueil. Il surprend aussi par les performances de son hybridation due en grande partie à sa grosse batterie. Vous profiterez de consommations basses et d’un niveau de puissance amplement satisfaisant pour nos routes, à condition bien sûr de recharger les batteries quotidiennement. MG fait fort mais son réseau de distribution, encore à l’état embryonnaire, peut refroidir en cas de problème. La marque annonce 80 centres en service d'ici la fin de l'année. À étudier si l'hybride rechargeable est un besoin.

Caradisiac a aimé

  • Les prix attractifs
  • Le suréquipement
  • L'autonomie en tout électrique

Caradisiac n'a pas aimé

  • La consommation importante une fois la batterie à plat
  • L'ergonomie concernant les commandes de confort
  • Le système multimédia lent et les graphismes médiocres
  • Puissance de recharge limitée

Le MG EHS en 10 points

  • Sorti en 2021
  • 4 cylindres 1.5 T-GDi de 162 ch
  • Moteur électrique de 122 ch
  • Puissance totale : 258 ch
  • Batterie de 16,6 kWh
  • Autonomie électrique allant jusqu'à 52 km WLTP
  • Recharge en AC : 3,7 kW, jusqu'à 100 % en 4h30
  • Volume de coffre : de 448 à 1 375 litres
  • Finitions : Confort et Luxe
  • Tarifs : à partir de 33 700 €

Aiways : un inconnu aux grandes ambitions

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Si vous n'avez jamais entendu parler de Aiways avant aujourd'hui, c'est normal ! Non seulement elle n'a lancé son premier modèle en Europe qu'il y a quelques mois mais la marque elle-même n'a vu le jour qu'en 2017. Mais les ambitions pour le Vieux Continent sont très grandes ! L'U5 a en effet été dévoilé sous forme de concept au Salon de Genève en 2019, puis en version de série à Francfort la même année, et aurait dû retourner en 2020 au rendez-vous automobile helvète pour dévoiler le modèle européen spécifique s'il n'avait pas été annulé.

Au-delà de la technique, qui n'est pas spécialement originale, c'est le modèle économique lui-même qui se distingue : pas de concession, on commande son essai sur internet, un représentant de la marque se présente à votre domicile pour vous en prêter le volant et libre à vous de signer ensuite. Et pour l'entretien qui ne commence qu'à 5 ans ou 100 000 km ? Dans le réseau Feu Vert. Une nouvelle façon de consommer l'automobile, avec moins d'intermédiaires et plus de simplicité sur le papier, mais à confirmer dans la réalité.

Aiways U5 : tous les ingrédients pour réussir

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Comme pour les deux MG, ce qui frappe en premier avec l'Aiways U5, c'est son prix, et ce qui choque en second, c'est ce qu'il offre en retour. Parce que les 39 300 € demandés vous permettent de devenir propriétaire d'un SUV électrique de 4,68 m avec un moteur de 204 ch, une batterie de 63 kWh et annonçant une autonomie de 487 km selon le cycle WLTP !

Ajoutez à ça une ligne qui a au moins le mérite d'être originale, une habitabilité gigantesque, un équipement très complet et la possibilité de charger en courant continu jusqu'à une puissance de 100 kW et vous obtenez le meilleur rapport prix/prestation, et de loin, de la catégorie.

Lire l'essai du Aiways U5 :

Essai vidéo - Aiways U5 (2021) : le nouveau venu veut renverser la table des traditions de la distribution

L'avis Caradisiac : Une marque inconnue, un modèle qui ne l'est pas moins et une distribution sans réseau : l'arrivée d'Airways en France est risquée. Mais la nouvelle marque chinoise peut miser sur une auto au prix ultra-attractif et non dénuée d'atouts comme son extraordinaire habitabilité, son équipement complet et un système électrique puissant et pas trop gourmand.

Caradisiac a aimé

  • La place aux jambes pour les passagers arrière gigantesque
  • Le design intérieur épuré
  • La puissance du moteur suffisante

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'absence de rangements
  • Le réglage des suspensions
  • La direction inconsistante

L'Aiways U5 en dix points :

  • Sorti en 2021
  • Moteur électrique de 204 ch
  • Batterie de 63 kWh
  • Commandes sur internet et entretien chez Feu Vert
  • Autonomie allant jusqu'à 487 km WLTP
  • Recharge en AC : 6,6 kW, jusqu'à 100 % en dix heures
  • Recharge en DC : 100 kW, jusqu'à 80 % en 35 minutes
  • Volume de coffre : de 432 à 1 555 litres
  • Finitions : Standard et Premium
  • Tarifs : à partir de 39 300 €

Remerciements

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Mille fois merci à toute la famille Micheletty qui nous a accueillis dans son cirque situé à Villeneuve-la Garenne, tout près de Paris. Leur professionnalisme et leur disponibilité ont rendu possible l’organisation pour la première fois d’un salon de l’auto dans un cirque ! Coup de chapeau aux artistes !

 

Chinoises électrifiées : ça n'est que le début – Salon Caradisiac Électrique/Hybride 2021

Partenaire du 1er salon Caradisiac,  l’année dernière, le Groupe Prévost est de nouveau à nos côtés en 2021 pour gérer la logistique d’acheminement des 120 voitures exposées pendant le Salon Caradisiac Electrique/Hybride 2021. Un accompagnement déterminant pour la réussite de l’événement.

Portfolio (53 photos)

En savoir plus sur : Aiways U5

SPONSORISE

Actualité Aiways

Toute l'actualité

Commentaires (26)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Xie Xie Merci les écolos de participer au déclin de l'économie Européenne avec vos stupidités : bonus; primes à ma conversion, subventionnement massif de l'électricité soit disant verte, haine du nucléaire, encouragement sans borne et infondé des éoliennes, etc... etc...

Nos petits enfants vous remercient pour votre contribution au déclin de la France

Xie Xie

Par

Chose très fun personne n'a remarqué que la donneuse de leçon Elise lucet roule en MG lors du dernier envoyé spécial (et vu comment la voiture est montrée ça fait gros placement produit).

Elle fera des beau reportage dans 10 ans expliquant à tout le monde que nos marques européennes se sont faites bouffer par celles chinoises...

Par

En réponse à ceyal

Xie Xie Merci les écolos de participer au déclin de l'économie Européenne avec vos stupidités : bonus; primes à ma conversion, subventionnement massif de l'électricité soit disant verte, haine du nucléaire, encouragement sans borne et infondé des éoliennes, etc... etc...

Nos petits enfants vous remercient pour votre contribution au déclin de la France

Xie Xie

Ça m'étonnera toujours que quelqu'un comme toi tienne ce genre de raisonnement.

Tu sais que la France et l'Europe sont intégralement aux mains de libéraux et pas à celles des écolos ou de gens de gauche ?????

Par

Y'a la BYD HAN a tester aussi comme chinoise mais là ca risque de faire mal, très mal même a tesla.

Par

Si je suis pas près d'acheter Chinois, je remercie cette concurrence pour faire baisser le prix des VE

Par

Tu parles Aiways c'est 0 ventes y compris en Chine (500 immatriculations par mois seulement ! )

Concernant MG, en France en 2021 c'est 1000 immatriculations, 500 de casés chez les loueurs, 200 en démonstration et seulement 300 pour les particuliers !

Par

Ses véhicules chinois ont au moins le mérite de remettre à leurs places les constructeurs traditionnels qui traînent du pied pour nous proposer des véhicules électriques pour un budget cohérent.

Par

Que des SUV... ça donne vraiment envie... :blague:

Par

En réponse à Gastor

Si je suis pas près d'acheter Chinois, je remercie cette concurrence pour faire baisser le prix des VE

Tu rêves, là...

ça risque surtout de générer davantage de délocalisations, faillites, licenciements, oui...:bah:

de toute façon, vu l'avenir automobile de merde qui se profile en Europe, peu importe finalement le déplaçoir haut perché dans lequel on se déplacera...

Par

En réponse à meca32

Ça m'étonnera toujours que quelqu'un comme toi tienne ce genre de raisonnement.

Tu sais que la France et l'Europe sont intégralement aux mains de libéraux et pas à celles des écolos ou de gens de gauche ?????

Justement. L'Europe libéral est aujourd'hui aux mains de la gauche et des écolos. Qui prônent le protectionisme à outrance en France? Cherches!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire