Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai - MG ZS EV (2020) : un premier prix qui a tout compris

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Depuis une bonne quinzaine d’années, on s’attend à voir déferler en Europe des autos chinoises pas chères. Jusqu’à présent, elles ont toujours trébuché, faute de satisfaire à nos normes, d’homologation ou de qualité. Mais voilà qu’arrive sur la pointe des pneus un SUV électrique au tarif extrêmement concurrentiel : le MG ZS EV. 29 990 € hors bonus, 263 km d’autonomie WLTP, excellentes performances… Les Européens doivent-ils se méfier de cette électrique au nom anglais mais fabriquée en Chine ?

Essai - MG ZS EV (2020) : un premier prix qui a tout compris

En bref

SUV compact électrique

Fabrication chinoise

Prix canon : dès 29 990 € 

Non, vous ne rêvez pas, la marque MG est bien de retour chez nous après 15 ans d’absence. Oubliez cela dit tout ce que vous saviez d’elle. Propriété du groupe chinois SAIC, elle ne revient pas pour vendre des sportives ou des roadsters. Les temps ont changé, l’électricité est dans l’air, et les SUV font plus baver que les cabriolets. Aussi, MG a dans sa besace un SUV électrique, le ZS. S’il reprend l’appellation d’une compacte épicée dérivant de la Rover 45, il n’a strictement rien à voir avec elle. 

Le ZS est une création de MG Motor, conçue entre la Chine et l’Angleterre, où le bureau d’études est installé dans l’usine historique de Longbridge, qui fabriquait antan les Austin, MG, Rover… Mais pas notre SUV, qui lui arrive de Canton. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, SAIC n’est pas du tout un nouveau-venu dans l’automobile puisqu’on peut retracer sa fondation en 1955. À l’époque, la firme chinoise s’appelle Shanghai, puis devient Shanghai Automotive Industry Corp et enfin SAIC Motor Corporation Limited en 2015. Elle profite d’un partenariat avec Volkswagen depuis 1985 et travaille également avec General Motors. En 2007, elle absorbe Nanjing Automobile, qui avait repris MG Rover en 2005, d’où le fait que MG lui appartient.

Essai - MG ZS EV (2020) : un premier prix qui a tout compris
Essai - MG ZS EV (2020) : un premier prix qui a tout compris

Le SUV ZS n’est à proprement parler pas une nouveauté. En effet, il a été présenté en 2017 avec des mécaniques thermiques et se voit depuis lors commercialisé au Royaume-Uni, où MG tente de se relancer depuis des années sans tellement de succès. Quant à elle, la version électrique date de 2019, et c’est la seule qui sera disponible en France. La marque fait donc preuve de prudence, est-ce à dire qu’elle doute dans son produit ?

Un design convenu

En matière de style, le ZS ne fait montre d’aucune originalité : il y a du Hyundai Tucson, du Ford Kuga ancienne génération dans son dessin. Pour ne citer que ceux-là. Tout le monde se copie, alors pourquoi MG Motor s’en priverait ? Même constat dans l’habitacle, très conventionnel, mais pas désagréable pour autant. Malgré le prix très contenu pour un SUV électrique, l’ensemble fait plus cossu que dans un Dacia Duster par exemple, ce que confirment les matériaux employés, toute la coiffe de la planche de bord étant en plastique moussé. L’assemblage semble bien réalisé, aucune légèreté choquante n’est à relever : une bonne surprise. Sur notre version haut de gamme "Luxury", l’équipement étonne par sa richesse, le GPS, le toit ouvrant panoramique, le siège conducteur électrique et le système multimédia intégrant un Carplay ainsi qu’un GPS étant de série. Mais, étonnamment, la climatisation n’a d’électronique que son réglage, sa régulation demeurant purement manuelle !

La présentation est classique et la qualité des matériaux bonne, ce qui représente une bonne surprise.
La présentation est classique et la qualité des matériaux bonne, ce qui représente une bonne surprise.

À l’arrière, on apprécie l’excellente habitabilité, particulièrement l’espace aux jambes. La banquette se montre fort agréable par sa souplesse, mais elle n’offre qu’une fonctionnalité banale, en se rabattant 60/40, alors que l’assise est fixe empêchant une planéité de la surface de chargement quand elle est repliée. Elle se passe aussi de réglage en longueur et ne peut incliner ses dossiers. Tout de même, ce vaste espace alloué aux passagers ne se fait pas au détriment du coffre, spacieux et doté d’un plancher à deux positions dont la contenance 448 litres. Le packaging de ce SUV est donc très bien étudié.

Pas de plancher plat quand on rabat la banquette arrière.
Pas de plancher plat quand on rabat la banquette arrière.
L'habitabilité arrière est bonne.
L'habitabilité arrière est bonne.

Techniquement, là aussi, c’est du classique. Le pack de batteries lithium-ion (fourni par CATL) de 44,5 kWh s’installe dans le plancher, entre les roues, ce qui participe du bon centrage des masses et de l’abaissement du point de gravité. Le moteur, placé à l’avant, développe 105 kW, soit 143 ch, pour un couple de 350 Nm, des valeurs intéressantes quand on sait que le poids demeure raisonnable, à 1 532 kg dans cette version haut de gamme. Du coup, si la vitesse maxi est limitée à 140 km/h, le ZS atteint les 100 km/h en 8,2 s : très attractif.

Côté autonomie, le constructeur l’annonce à 263 km selon le cycle WLTP, ce qui est raccord avec la capacité des batteries, convenable mais sans plus. La recharge ? Elle se fait au moyen d’une prise de type 2 ou d’un combo CCS. En 40 min sur un superchargeur (il encaisse 85 kW), on remplit les accumulateurs à 80 %. Sur une wallbox de 7 kW, on les charge à 100 % en 7,5 h, alors que sur une prise domestique, il faudra compter de 12 à 16 h. Là encore, des valeurs dans la bonne moyenne. Les suspensions sont, elles aussi, très classiques, retenant à l’avant des jambes McPherson et à l’arrière un banal essieu de torsion.

Les différentes recharges de la MG ZS EV

Type de prise État de charge Temps de charge
 AC 3,7 kW  0 - 100 %  12h00 à 16h00
 7 kW 0 - 100 %   7h30
 DC 85 kW 0 - 80 %   40 min

Informations techniques

Taux d'émission de CO2
de la version la plus écologique de : Mg Zs

150 g/km

Début de commercialisation du modèle :
Mg Zs

Septembre 2001

A titre d'exemple pour la version LUXURY.

1,64 m1,80 m
4,31 m
  •  5 places
  •  448 l / NC

  •  Auto.
  •  NC

Portfolio (49 photos)

    Mots clés :

  • Zs
  • Mg

En savoir plus sur : Mg Zs

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires (94)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

263km en wltp... ca fera meme pas 120km sur autoroute...

Par

Le prix est hallucinant... Avec tout cet équipement, très fourni (incluant la radio DAB, toujours en option sur des modèles courants et luxueux à 60k€), il se paye le luxe d'être même moins cher qu'une Renault Zoé haut de gamme ou qu'une Fiat 500 électrique. Alors que pourtant ça n'est pas du tout le même gabarit!

En fait il ne leur manque que les points de vente pour faire un carton commercial... Ce serait un peu l'histoire du Dacia Duster, en version électrique, et créé par une marque Anglo-Chinoise!

Par

Entre celui ci et un kona? Qu'est-ce qui est le mieux ? Je veux passer à l'electrique pour ma 2eme voiture. (qui sera en fait ma 4eme, mais la 2eme en usage)

Par

Ce journaliste, exceptionnel, tant par son style, qui son originalité et sa clarté de présentation ! :bien:

Le meilleur du site !

Et pour en venir à la voiture essayée, elle offre peut-être de bons tarifs mais alors son design, melange de renault, mazda, rien ne vas, et puis, il paraît déjà démodé ! C'est dire même une golf me fais plus de l'oeil :eek:

Par

C'est pas mal 1500 kg pour un SUV électrique.

Hormis le look passe partout, c'est une proposition intéressante.

A 23k€ bonus déduit pour le premier niveau de finition.

Par

En réponse à Kollaig

Entre celui ci et un kona? Qu'est-ce qui est le mieux ? Je veux passer à l'electrique pour ma 2eme voiture. (qui sera en fait ma 4eme, mais la 2eme en usage)

Honnêtement, je conseillerais l'id de Volkswagen que j'aime beaucoup, après ça reste de bons véhicules :bien:

Par

En réponse à Enzodesign

Honnêtement, je conseillerais l'id de Volkswagen que j'aime beaucoup, après ça reste de bons véhicules :bien:

Merci, mais j'ai eu trop de soucis avec vw, je ne me sens pas de retourner chez eux. Et l'id3, le design est vraiment gerbant.

Par

En réponse à Kollaig

Entre celui ci et un kona? Qu'est-ce qui est le mieux ? Je veux passer à l'electrique pour ma 2eme voiture. (qui sera en fait ma 4eme, mais la 2eme en usage)

Pour une deuxième voiture, je pense qu'il faut partir sur une comparaison pragmatique prix/équipement/garanties.

Et surtout valider que l'autonomie proposée et la facilité de recharge corresponde à l'usage souhaité, car ce sera plus difficile et empoisonnant au quotidien de faire des concessions sur ce point, plutôt que sur la présence ou l'absence d'une option de confort particulière.

Par

En réponse à Enzodesign

Ce journaliste, exceptionnel, tant par son style, qui son originalité et sa clarté de présentation ! :bien:

Le meilleur du site !

Et pour en venir à la voiture essayée, elle offre peut-être de bons tarifs mais alors son design, melange de renault, mazda, rien ne vas, et puis, il paraît déjà démodé ! C'est dire même une golf me fais plus de l'oeil :eek:

Une veste de meilleur coupe serait toutefois appréciée... enfin, pour essayer une camionnette chinoise, on va se dire que c'est en harmonie.

Donc le machin essayé là vaudrait 33-7 = 26 000 €. Très bien équipé, garanti 5 ans et 8 pour les accus.

Une ZoZo ou une E-208 qui tenterait de s'approcher de cela, ce sera donc quelque chose comme 33 000 €, batteries comprises et sponsoring déduit.

Eh bé... faudra être très motivé dans l'avenir pour aller s'entasser dans nos citadines nationales.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire