Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Citroën bloque le lancement de Polestar en France

Citroën a attaqué en justice Polestar, marque électrique de Volvo, à cause de son logo constitué de chevrons. Et le tribunal judiciaire de Paris a donné raison à la marque française.

Citroën bloque le lancement de Polestar en France

Cet été, Polestar, marque de Volvo devenue indépendante en 2017, a donné le coup d'envoi des livraisons européennes de son premier modèle 100 % électrique, la berline 2. Mais la France ne fait pas partie des pays servis, ce qui avait été annoncé dès la présentation de l'auto, au Salon de Genève 2019.

Lors d'une prise en mains de l'auto en début d'année, une commercialisation chez nous était évoquée pour la fin 2020. Nous y voilà et toujours rien à l'horizon. Ce retard pourrait s'expliquer par les soucis techniques rencontrés par l'auto, qui a déjà fait l'objet d'une campagne de rappel ! Mais l'absence de lancement en France a une origine juridique. L'arrivée de Polestar sur notre sol est bloquée par une autre marque.

Rien à voir avec un Polestar qui existerait déjà. À l’origine de l'affaire, il y a Citroën ! Comme l'ont repéré nos confrères de l'Automobile Magazine, Citroën a carrément attaqué en justice Polestar pour contrefaçon et atteinte à sa marque ! Le problème ? Le logo de Polestar. Celui-ci est formé de deux chevrons, qui se font face pour former une étoile (Polestar signifiant étoile polaire).

Le logo Polestar
Le logo Polestar

La firme française est évidemment réputée pour l'usage des chevrons dans son logo. Elle a donc vu rouge, estimant que la ressemblance est forte, avec des chevrons de forme et de couleur similaires, qui ne se distinguent chez Polestar que par leur positionnement. Citroën a d'ailleurs souligné que les chevrons ont aussi été à la base du logo DS, dans une logique de créer un lien avec son dérivé premium, et souligne donc qu'il y a un risque de confusion avec Polestar, que certains pourraient penser lié à Citroën. Le français a d'ailleurs illustré son propos avec des commentaires d'internautes qui s'étonnaient de cette ressemblance de logos.

Le tribunal a toutefois rejeté les demandes de Citroën sur la contrefaçon de marque, estimant que les logos ont quand même une similitude faible avec une implantation bien différente des chevrons. Le tribunal a souligné que les produits, même si ce sont des voitures de part et d'autre, s'adressent à un "public pertinent" qui a donc une connaissance des logos et aura du mal à les confondre.

En revanche, le tribunal a donné raison à Citroën pour l'atteinte aux marques. Le fait que le logo de Polestar soit constitué de chevrons de forme proche pose problème, alors que Citroën est mondialement connu pour être "la marque aux chevrons". Polestar peut donc indirectement tirer profit de la renommée des chevrons de Citroën. La justice française a d'ailleurs rappelé que l'ancien logo de Polestar comportait une étoile bien différente et que son nouveau logo, créé en 2017, est venu bien après le dernier en date pour Citroën, déposé en 2007.

Polestar a ainsi été condamné à payer 150 000 € à Citroën à titre de dommages-intérêts en réparation de l'atteinte portée au caractère distinctif de ses marques. Surtout, le tribunal a interdit à Polestar d'utiliser son logo en France à l'expiration d'un délai de trois mois suivant la signification du jugement (le 4 juin 2020), et pour une durée de six mois ! Polestar est donc pour l'instant empêché de se lancer chez nous.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Citroen

Toute l'actualité

Forum Citroen

Commentaires ()

Déposer un commentaire