Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Circulation : la rentrée cauchemardesque des automobilistes parisiensC’est devenu une tradition dans les grandes villes, la période des vacances d'été est synonyme de travaux. Paris n’échappe bien évidemment pas à cette tendance et la rentrée des conducteurs d’Île-de-France promet d’être tout simplement horrible.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bien content d'être très loin du nord et de Paris.

Par

Zut alors, pas drôle d'être parigo..

Par

8 millions d'habitant a Paris, heuresement que tous n'ont pas une voiture, Hildago a raison dans le fond, aprés dans la forme probablement pas

Par

La vache :blague::blague::blague::blague:

Je pleins les pauvres gars obligés de prendre leur caisse pour aller bosser !

Par

Hidalgo n'aime peut-être pas la voiture mais Caradisiac déteste Hidalgo.

On attend toujours l'article de fond de Caradisiac pour nous donner leurs idées forcément géniales et définitives pour résoudre l'équation circulation/pollution/bruit/transport en communs/piétons/touristes à Paris.

On attend la copie.

Par

Les malheureux dans les bouchons n'ont qu'à se mettre au vélo (électrique si besoin), et tout ira mieux en ville.

Il faut bien trouver un moyen de dissuader les gens d'utiliser (seuls dans leur véhicule dans la majorité des cas!) leur bagnole dans une ville saturée de trafic...

Par

En réponse à Leglandu

Hidalgo n'aime peut-être pas la voiture mais Caradisiac déteste Hidalgo.

On attend toujours l'article de fond de Caradisiac pour nous donner leurs idées forcément géniales et définitives pour résoudre l'équation circulation/pollution/bruit/transport en communs/piétons/touristes à Paris.

On attend la copie.

Exact, encore du populisme de bas étage. Nous y sommes habitués.

Par

En réponse à Leglandu

Hidalgo n'aime peut-être pas la voiture mais Caradisiac déteste Hidalgo.

On attend toujours l'article de fond de Caradisiac pour nous donner leurs idées forcément géniales et définitives pour résoudre l'équation circulation/pollution/bruit/transport en communs/piétons/touristes à Paris.

On attend la copie.

Je plussoie :bien:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Vous êtes un exemple de la délicatesse.

Par

En réponse à duriezro

Vous êtes un exemple de la délicatesse.

Il est fort possible que ce soit d'une douteuse finesse.

Mais comme les allergies arrivent à force de côtoyer des allergènes, de temps en temps, il y a de vives et intenses manifestations desdites allergies qui ressortent... :bien:

Par

Ça ne fait que augmenter la pollution et saturé le trafic. Les transports en commun ne suivent plus.

Par

En réponse à francoulet

Les malheureux dans les bouchons n'ont qu'à se mettre au vélo (électrique si besoin), et tout ira mieux en ville.

Il faut bien trouver un moyen de dissuader les gens d'utiliser (seuls dans leur véhicule dans la majorité des cas!) leur bagnole dans une ville saturée de trafic...

Vrai que les mecs qui habitent à 20/30km et qui n'ont pas de collègues habitant du même côté qu'eux sont vraiment d'ignobles parasites, bref, on voit le pouvoir de nuisance des gauchistes qui parlent par les autres, ceux qui se sentent sportifs en faisant leur 300m de vélo journalier.:lol::fleur::fleur::fleur:

Par

En réponse à xavier78000

Ça ne fait que augmenter la pollution et saturé le trafic. Les transports en commun ne suivent plus.

*ne sont pas suffisants

Par

En réponse à oxmose

Vrai que les mecs qui habitent à 20/30km et qui n'ont pas de collègues habitant du même côté qu'eux sont vraiment d'ignobles parasites, bref, on voit le pouvoir de nuisance des gauchistes qui parlent par les autres, ceux qui se sentent sportifs en faisant leur 300m de vélo journalier.:lol::fleur::fleur::fleur:

Parlent pour les autres*

Par

Rivoli , ou le bon vieux temps ou je me faisais Bastille , les Champs à moto , en mode zen :bien: , avec un sentiment de liberté .

Aujourd'hui c'est mort , enfin ça fait déjà un moment , donc c'est simple je " boycotte"

Par

J'aime bien l'emploi du mot "interdire" par l'association 40 millions etc... oh les gars, il reste une voie pour faire circuler vos caisses. Ca vous défrise donc tant que ça de laisser aux vélos une voie de circulation sûre et agréables ? Puissent-ils vous dépasser allègrement matin et soir.

Par

De toute façon cette ville et cette région sont saturés, faut bien tenter des trucs, ça me branche pas trop ces pistes cyclables hors de prix mais faut bien tenter qqch

Le mieux serait d'evaquer de la region tout ce qui n'a rien a faire l, genre le parlement, le sénat, des ministères ... je sais que je reve un peu mais LA je dirait que la stratégie est crédible

Par

Cependant, sachons rendre grâce à Cara d'avoir réussi à prouver à travers les nombreux essais de caisses électriques combien le vélo est cohérent en ville, puisque le jeu consistait à ne pas dépasser les 30 km/h. Encore merci !

Par

bah! pour qui connait la rue de Rivoli (parmi d'autres du même acabit) sait que même avec 2 voies (et même autrefois avec 3 voies), c'est de toute façon la même merde tous les soirs de semaine.

donc, oui, je suis d'accord avec ce qui a été fait, et je suis également d'accord pour une disparition prochaine de la voiture dans cette ville.

mais j'espère également que ce changement va s'accompagner d'un déplacement de nombre d'entreprises vers l'extérieur de Paris. ce que ne souhaite évidemment pas la miss Hidalgo, qui veut bien évidemment continuer d'amasser les taxes qui vont avec, histoire par exemple de ne pas augmenter les impôts des habitants de Paris.

je persiste et signe: faut encourager davantage le télétravail et dégager des grandes métropoles la plupart des entreprises.

quant à ceux qui affirment être obligés de passer par Paris en voiture pour aller d'une banlieue à une autre sont de fieffés menteurs: pour ça, y a le périph et l'a86, voire d'autres routes. ce qui revient évidemment un peu plus cher. mais faut arrêter avec les excuses à 2 balles.

Par

En réponse à Autobahn34

8 millions d'habitant a Paris, heuresement que tous n'ont pas une voiture, Hildago a raison dans le fond, aprés dans la forme probablement pas

hein !???

c'est un peu plus de 2 millions d'habitants, oui.

mais 12 millions en idf, nuance! et seuls les 2 millions peuvent voter le maire de la capitale.

pour rappel également, paris est l'une des villes de France où la possession d'une voiture par habitant est la moins importante, ceci expliquant également beaucoup de choix autophobes.

Par

En réponse à francoulet

Les malheureux dans les bouchons n'ont qu'à se mettre au vélo (électrique si besoin), et tout ira mieux en ville.

Il faut bien trouver un moyen de dissuader les gens d'utiliser (seuls dans leur véhicule dans la majorité des cas!) leur bagnole dans une ville saturée de trafic...

le vélo n'est pas vraiment une solution.

non seulement, on se tape la pollution (en attendant le 0 véhicules thermiques), mais le vol de vélos en France, et plus encore en idf, reste une institution...

et quand t'as un vélo à assistance électrique, étant donné le prix, ça te fait encore plus de mal de te le faire piquer.

Par

En réponse à roc et gravillon

Cependant, sachons rendre grâce à Cara d'avoir réussi à prouver à travers les nombreux essais de caisses électriques combien le vélo est cohérent en ville, puisque le jeu consistait à ne pas dépasser les 30 km/h. Encore merci !

de toute façon, même si on peut faire du vélo à Paris, aller de banlieue à Paris (et inversement, et je ne parle pas de la banlieue limitrophe) à vélo reste du suicide...

Par

En réponse à mynameisfedo

le vélo n'est pas vraiment une solution.

non seulement, on se tape la pollution (en attendant le 0 véhicules thermiques), mais le vol de vélos en France, et plus encore en idf, reste une institution...

et quand t'as un vélo à assistance électrique, étant donné le prix, ça te fait encore plus de mal de te le faire piquer.

C'est très vrai et c'est une des raisons pour laquelle je n'ai plus de vélo alors que je pourrais m'en servir dans le coin ou j'habite plutôt que ma voiture. J'ai autre chose à faire que de rentrer mon vélo dans mon appart au 3eme tout le temps. y'a des vols de vélo tous les mois à mon boulot ou devant mon immeuble ... comme presque partout.

La délinquance a pour l'instant raison du vélo pour moi, et je vois pas pourquoi ça changerai. On comprend mieux l'interet du velib finalement :bah:

Par

Si vous avez un doute, c'est juste flipant

http://www.leparisien.fr/societe/les-vols-de-velos-un-phenomene-consequent-trop-souvent-sous-estime-13-05-2017-6944382.php

Par

si on peut repousser la circulaiton dans les arrondissements des pauvres, en banlieue, etc.. c'est pas plus mal.. comme cela on restera entre nous, les gens assez riche, en centre ville.

Et donc faut absolument ne pas trop developper les transports en commun , ce qui est exactement fait par hidalgo.. parfait.

Merci Hidalgo

Par

En réponse à Autobahn34

8 millions d'habitant a Paris, heuresement que tous n'ont pas une voiture, Hildago a raison dans le fond, aprés dans la forme probablement pas

Constat complètement à côté de la plaque.

La plupart des parisiens n'ont pas d'auto, aucune nécessité quand on habite intra-muros.

Entre le vélib/autolib/bus/métro/RER/Tram ça n'a strictement aucun intérêt, ni de confort, ni financier.

Le problème se pose aux millions d'habitants & travailleurs de régions parisiennes. Et là c'est un désastre car AUCUNE solution alternative n'est disponible.

Les RER sont une catastrophes, déjà saturés aux heures de pointes quand ça veut bien fonctionner, le métro restant proche Paris ne permet pas d'atteindre son habitations, les lignes de bus idem, le tram je n'en parle même pas.

Reste le scooter et la voiture. Ce n'est pas un choix d'aller passer 3/4h par jour dans ces foutus bouchons, en général c'est qu'on a pas le choix.

Encore une fois, ceux qui ont du pognon et peuvent habiter Paris et y travailler vont encore se la couler douce tandis que les autres, la classe moyenne, va continuer de galérer toujours plus...

Par

En réponse à oxmose

Vrai que les mecs qui habitent à 20/30km et qui n'ont pas de collègues habitant du même côté qu'eux sont vraiment d'ignobles parasites, bref, on voit le pouvoir de nuisance des gauchistes qui parlent par les autres, ceux qui se sentent sportifs en faisant leur 300m de vélo journalier.:lol::fleur::fleur::fleur:

Oxmose vous êtes pathétique avec votre obsession pour les "gauchistes",surtout que nous sommes plutôt confronté a un défit écologique,qui ne concerne pas QUE les gauchos,mais temps qui il y aura "des", qui comme vous se prennent comme vous pour les rois, voir l "Empereur" du bon sens,le débat sera vain.

Une petite question,qui va faire appel a toute votre faconde que vous nous dissimuler dans vos post. En quoi les "écolos gauchistes" indissociables bien sur, sont des parasites?

Par

la gauchos je sais pas mais les bobos sont de sacrés parasites qu'ils faudrait éliminer :ptdr:

Par

qu'il et non pas qu'ils

Par

En réponse à warlord66

la gauchos je sais pas mais les bobos sont de sacrés parasites qu'ils faudrait éliminer :ptdr:

Mais qui est donc ce méchant "bobo" à l'origine de tant de maux ? Nul ne le sait, nul ne le sait...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Les sosos cassos casossossossos en Audi de base, importée d'Espagne et entretenue à l'économie, dehors ! :tourne:

Par

moi ça m'est égal mon pauvre

je vis à arcachon dans une villa alors vos histoires de miséreux mais je trouve dommage dans les pays de l'égalité , de la fraternité et surtout de la liberté autant d'acharnement à pourrir la vie des gens

alors les mauvais essais de second degré de gens comme toi comment dire c'est juste :ptdr:

Par

qu'on mette autant d'acharnement...

Par

En réponse à Supertiti77

Constat complètement à côté de la plaque.

La plupart des parisiens n'ont pas d'auto, aucune nécessité quand on habite intra-muros.

Entre le vélib/autolib/bus/métro/RER/Tram ça n'a strictement aucun intérêt, ni de confort, ni financier.

Le problème se pose aux millions d'habitants & travailleurs de régions parisiennes. Et là c'est un désastre car AUCUNE solution alternative n'est disponible.

Les RER sont une catastrophes, déjà saturés aux heures de pointes quand ça veut bien fonctionner, le métro restant proche Paris ne permet pas d'atteindre son habitations, les lignes de bus idem, le tram je n'en parle même pas.

Reste le scooter et la voiture. Ce n'est pas un choix d'aller passer 3/4h par jour dans ces foutus bouchons, en général c'est qu'on a pas le choix.

Encore une fois, ceux qui ont du pognon et peuvent habiter Paris et y travailler vont encore se la couler douce tandis que les autres, la classe moyenne, va continuer de galérer toujours plus...

en parlant de scooter, ça me fait penser que c'est ce qui risque d'arriver: une profusion à venir de 2 roues motorisés comme au vietnam par exemple (mais donc pour des raisons différentes).

pas pour rien d'ailleurs que la mairie de Paris tape de plus en plus sur les 2 roues en terme de parking... ben ouais, leut but est clairement 0 voiture, mais également 0 2 roues...

Par

En réponse à 360Magnum

Bien content d'être très loin du nord et de Paris.

Ne vous inquiétez pas. Ce n'est qu'un ressenti de M.Pagès, perso utilisant le velib à Paris, je trouve que c'est une bonne nouvelle. Les grands axes Parisiens sans piste cyclable c'est très dangereux, alors qu'avec une piste dédiée c'est caviars.

Par Profil supprimé

Le débat est stérile, mais...

Les "pros" voitures, êtes vous au courant qu'il y a un phénomène qui s’appelle "le réchauffement climatique" ? êtes vous au courant des futurs problèmes écologiques qui s'annoncent si nous ne changeons pas notre manière de consommer ? Vous êtes au courant que les usages changent ? je pense et j'espère que la génération qui vient l'à compris (notamment avec le développement de solutions comme blablacar etc.)

Pourquoi lorsque l'on est pas "pro" voiture on est tout de suite taxé de bobo anarcho-gauchiste ? ça sent le manque d'arguments non ?

Une chose est sûr, je n'habite pas Paris, je ne connais pas l'ensemble de ses infrastructures, mais j'habite dans une grande ville française, et le déplacement en vélo ou en transport en commun reste toujours plus rapide que la voiture pour faire mes 6 km de la maison au boulot.

Donc, oui les aménagements ne sont peut être pas parfait, y a t'il suffisamment de maillage de transports en commun ? des parkings relais pour les personnes qui viennent de plus loin ? une bonne amplitude horaire ?...

Certes la voiture existera toujours sous sa forme actuelle ou non, les professionnels de la livraison, les taxis ... ont besoin de circuler, mais je suis persuadé que plus de la moitié des voitures qui circulent dans Paris peuvent ou pourrait trouver des solutions alternatives. De toute façon il le faut !

On sait que même en multipliant le nombre de voies pour la voiture il y aura toujours des bouchons, cela à pu se vérifier sur le périphérique bordelais, une étude démontre qu'un deuxième périphérique ne permettrait pas d'endiguer le problème.

Alors, les usagers ne pourraient-ils juste pas s'accorder ??

Pourquoi une personne seule dans une voiture aurait plus de droits qu'une personne sur son vélo ou dans un bus ?? pourquoi ?

La voiture doit tout simplement partager les voies avec les autres usagers dans le respects des autres.

Donc :

- non aux voitures qui se garent sur les pistes cyclables (parce que j'en ai pour 2 min hein), qui frôlent les vélos et ne respectent pas les sas vélos

- non aux vélos qui font n'importe quoi sur la route, grillent les feux rouges, slaloment entre les voitures

- non aux piétons qui marchent sur les pistes cyclables, traverses lorsque le "bonhomme" est rouge...

En fait il y a juste un respect mutuel des usagers à avoir !

Stop au dictat de la voiture, du vélo ou du bus, tout le monde est égal, tout le monde doit partager la route.

Par

En réponse à Profil supprimé

Le débat est stérile, mais...

Les "pros" voitures, êtes vous au courant qu'il y a un phénomène qui s’appelle "le réchauffement climatique" ? êtes vous au courant des futurs problèmes écologiques qui s'annoncent si nous ne changeons pas notre manière de consommer ? Vous êtes au courant que les usages changent ? je pense et j'espère que la génération qui vient l'à compris (notamment avec le développement de solutions comme blablacar etc.)

Pourquoi lorsque l'on est pas "pro" voiture on est tout de suite taxé de bobo anarcho-gauchiste ? ça sent le manque d'arguments non ?

Une chose est sûr, je n'habite pas Paris, je ne connais pas l'ensemble de ses infrastructures, mais j'habite dans une grande ville française, et le déplacement en vélo ou en transport en commun reste toujours plus rapide que la voiture pour faire mes 6 km de la maison au boulot.

Donc, oui les aménagements ne sont peut être pas parfait, y a t'il suffisamment de maillage de transports en commun ? des parkings relais pour les personnes qui viennent de plus loin ? une bonne amplitude horaire ?...

Certes la voiture existera toujours sous sa forme actuelle ou non, les professionnels de la livraison, les taxis ... ont besoin de circuler, mais je suis persuadé que plus de la moitié des voitures qui circulent dans Paris peuvent ou pourrait trouver des solutions alternatives. De toute façon il le faut !

On sait que même en multipliant le nombre de voies pour la voiture il y aura toujours des bouchons, cela à pu se vérifier sur le périphérique bordelais, une étude démontre qu'un deuxième périphérique ne permettrait pas d'endiguer le problème.

Alors, les usagers ne pourraient-ils juste pas s'accorder ??

Pourquoi une personne seule dans une voiture aurait plus de droits qu'une personne sur son vélo ou dans un bus ?? pourquoi ?

La voiture doit tout simplement partager les voies avec les autres usagers dans le respects des autres.

Donc :

- non aux voitures qui se garent sur les pistes cyclables (parce que j'en ai pour 2 min hein), qui frôlent les vélos et ne respectent pas les sas vélos

- non aux vélos qui font n'importe quoi sur la route, grillent les feux rouges, slaloment entre les voitures

- non aux piétons qui marchent sur les pistes cyclables, traverses lorsque le "bonhomme" est rouge...

En fait il y a juste un respect mutuel des usagers à avoir !

Stop au dictat de la voiture, du vélo ou du bus, tout le monde est égal, tout le monde doit partager la route.

le problème de l'ile de france, c'est que la mairie de Paris seule prend de telles mesures.

donc, si t'es blanlieusard et que tu dois te rendre tous les jours à Paris, tu ne peux de toute façon pas prendre ton vélo du fait que les pistes cyclables "sécurisées" ne sont pas disponibles en banlieue.

te reste donc soit le 2 roues motorisé (et dangereux en idf) ou le rer (et ceux qui connaissent savent que ce n'est pas la panacée).

bref, le message d'hidalgo, c'est quelque part "fuck les banlieusards !".

alors, forcément, ça énerve les concernés.

Par

les quais déjà à 2 voies qui se jettent dans l'avenue de new york c'était l'orgie ... mais alors là 1 voie tout le long depuis boulogne ... ahahah rdv sur le périph en fait ... je prenais la voiture pour emprunter ce chemin qu'en cas de circonstances exceptionnelles mais désormais ... va falloir quelque chose d'exceptionnel+++++ pour m'y aventurer.

Par

Laissons donc Paris se transformer en ville musée pour bobos, graffeurs, migrants et touristes. Quand toutes les entreprises et leurs employés auront fui les lieux, on pourra alors entendre les habitants se plaindre de la dépendance économique de la ville au tourisme de masse, une des dernières sinon la dernière source de revenus qui subsistera. Les habitants seront enfin tranquilles.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire