Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Salon Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Électrification : l'offensive française - Salon de l'auto CaradisiacLes années 2019 et 2020 ont été des années charnières pour les constructeurs français qui semblent s'être enfin jetés à corps perdu dans l'électrification de leur gamme, après avoir été plutôt timides dans le domaine jusque-là. Certes, c'est sans doute plus pour satisfaire les normes portant sur les émissions de CO2 imposées par l'Europe mais le résultat est là : on trouve désormais des hybrides, rechargeables ou non, et des électriques dans les gammes de Renault et de PSA. Et pour les découvrir, la plupart d'entre elles ont fait le déplacement dans la Manche, pour le premier Salon Caradisiac qui a lieu dans l'incroyable monument historique qu'est le hangar à ballons dirigeables d'Ecausseville, construit en 1916.

Lire le guide d'achat»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Acheter ajd un 100% thermique est une grave erreur. Sachant q'un français garde son véhicule entre 8 et 10 ans, personne ne voudra d'une voiture entièrement diesel ou essence d'ici 2028-2030. L'électrique ne sera certainement pas LA solution mais permet d'effectuer une transition vers un carburant encore plus efficient, comme l'hydrogène s'il est produit avec des énergies renouvelables (on sait faire mais le rendement est inférieur qu'avec du pétrole...).

Les VE restent des émetteurs même si il a été prouvé à de nombreuses reprises qu'au bout de 30 000 à 60 000km (suivant la capacité de batterie), un véhicule électrique ne rejette plus un gramme de CO2 par rapport à son équivalent thermique (encore faut-il ne pas dépendre de centrales à charbon). D'autant plus que son coût a l'usage est minime vu le peu de pièces présentes.

La décennie à venir ne sera pas la meilleure de l'histoire de l'automobile mais ouvre une nouvelle ère qui s'avèrera, selon moi, tout aussi passionnante que celles que l'on a déjà pu vivre.

Par

La ZOE...

le soucis c'est bien cher pour du renault... 32 000? 35000 la plus puissante?

en plus vous avez vu tu peux pas la recharger vite... c'est 1h 10 pour une charge de 10% à 80%...

sur route à 80 çà permettra de faire 300/ les 400...

mais sur autoroute?

çà sera 1h 10 tous les 150 kms...

bref trés loin des hynudai à peine plus cher ;plus fiable... qui eux rechargent 250 bornes en 30 mns...

en plus la décote est monstrueuse sur une zozo...

le conseil...

prenez en une d'occaze à 8 000 balles maxi...avec 30 000 kms..

et demerdez vous pour éviter le racket de la location de batterie...

dans 4 ou 5 ans quand la batterie sera morte poubelle...

sinon si vous voulez absolument du neuf... attendez la dacia à 10 000...

un produit cohérent qui assume la politique low cost rino...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Ton raisonnement part du principe que les acheteurs de véhicule neuf se soucis de la décote.

C'est une erreur, quand on achète un véhicule neuf, soit on ne connait rien à l'automobile, soit on s'en moque de la décote car on a largement les moyens.

J'ai un ami qui vient d'acheter une Infiniti de 2018 3.0 Turbo (405 cv) avec 30 000 km pour 31 000 € (prix neuf autours de 60k €). Bref, une voiture neuve (hors véhicule rare, limité, etc...) par définition c'est un gouffre financier donc réservé aux riches ou au pigeon (ou les deux à la fois).

Par

En réponse à Ajneda

Acheter ajd un 100% thermique est une grave erreur. Sachant q'un français garde son véhicule entre 8 et 10 ans, personne ne voudra d'une voiture entièrement diesel ou essence d'ici 2028-2030. L'électrique ne sera certainement pas LA solution mais permet d'effectuer une transition vers un carburant encore plus efficient, comme l'hydrogène s'il est produit avec des énergies renouvelables (on sait faire mais le rendement est inférieur qu'avec du pétrole...).

Les VE restent des émetteurs même si il a été prouvé à de nombreuses reprises qu'au bout de 30 000 à 60 000km (suivant la capacité de batterie), un véhicule électrique ne rejette plus un gramme de CO2 par rapport à son équivalent thermique (encore faut-il ne pas dépendre de centrales à charbon). D'autant plus que son coût a l'usage est minime vu le peu de pièces présentes.

La décennie à venir ne sera pas la meilleure de l'histoire de l'automobile mais ouvre une nouvelle ère qui s'avèrera, selon moi, tout aussi passionnante que celles que l'on a déjà pu vivre.

(..)Acheter ajd un 100% thermique est une grave erreur. Sachant q'un français garde son véhicule entre 8 et 10 ans, personne ne voudra d'une voiture entièrement diesel ou essence d'ici 2028-2030.(..)

je ne comprends pas. si tu la gardes 8 ou 10 ans, quel est le souci? t'espères revendre ta voiture un bon prix au bout de 10 ans? :beuh:

au contraire, d'ici 8-10 ans, l'offre électrique sera enfin au niveau demandé avec des tarifs, autonomies et temps de recharge intéressants.:bah:

si c'est pour la seconde voiture du quotidien, ok aujourd'hui pour une petite électrique pas trop chère (bonus déduit). mais pour la voiture principale amenée à trimballer la petite famille sur de longs trajets, mieux vaut encore aujourd'hui une thermique si on ne veut pas dépasser les 25-30k€. le temps d'attendre des routières équivalentes électrifiées bien plus efficientes et moins chères qu'aujourd'hui.

Par

En réponse à Ajneda

Acheter ajd un 100% thermique est une grave erreur. Sachant q'un français garde son véhicule entre 8 et 10 ans, personne ne voudra d'une voiture entièrement diesel ou essence d'ici 2028-2030. L'électrique ne sera certainement pas LA solution mais permet d'effectuer une transition vers un carburant encore plus efficient, comme l'hydrogène s'il est produit avec des énergies renouvelables (on sait faire mais le rendement est inférieur qu'avec du pétrole...).

Les VE restent des émetteurs même si il a été prouvé à de nombreuses reprises qu'au bout de 30 000 à 60 000km (suivant la capacité de batterie), un véhicule électrique ne rejette plus un gramme de CO2 par rapport à son équivalent thermique (encore faut-il ne pas dépendre de centrales à charbon). D'autant plus que son coût a l'usage est minime vu le peu de pièces présentes.

La décennie à venir ne sera pas la meilleure de l'histoire de l'automobile mais ouvre une nouvelle ère qui s'avèrera, selon moi, tout aussi passionnante que celles que l'on a déjà pu vivre.

Parce que vous croyez peut-être qu'un VE à la batterie ayant perdu 25-30% de sa capacité se revendra au prix du platine 10 ans plus tard ?

Mais vous rêvez !!!

Et très franchement, mis à part quelques gogos qui pensent que leur caisse ne "décote pas", un acheteur de VT sait très bien qu'au bout de 10 ans sa voiture ce sera reprise chez le constructeur sous forme de remise.

Il est donc parfaitement conscient que si il la garde aussi longtemps, c'est pas pour se faire des couilles en or à la revente.

Par contre au bout de 10 ans les 800 bornes d'autonomie seront toujours là. Il sera pas passé à 600....

Par

Sinon le titre évoque une "offensive"....

Lol.

2 moteur et un pack de batterie déclinés à l'infini c'est ça une offensive?

La gamme PSA (vous avez oublié les utilitaires au passage) c'est 136ch, 50kw.h et une efficience désastreuse...

La gamme Renault c'est mamie Zoé qui assure encore et une hybridation tardive et tout juste à niveau (a croire que les constructeurs ne savent pas faire autre chose que de s'aligner entre eux pour l'autonomie en mode VE....)

On me parerait de 3 modèles de VE, DES moteurs électriques, de 4-5 possibilités de pack....je dis pas.

Avec une gamme ENTIÈREMENT électrifiée au passage (et pas de la micro hybridation à la con comme chez d'autres...)

Là on pourrait parler offensive...

Par

comment on traverse la France avec une électrique en une journée?

tant que cette équation ne sera pas résolue le thermique ne sera pas menacé.

aujourd'hui le seul qui s'en approche est Tesla, mais c'est quand même plus long de plusieurs heures.

Par

En réponse à Axel015

Ton raisonnement part du principe que les acheteurs de véhicule neuf se soucis de la décote.

C'est une erreur, quand on achète un véhicule neuf, soit on ne connait rien à l'automobile, soit on s'en moque de la décote car on a largement les moyens.

J'ai un ami qui vient d'acheter une Infiniti de 2018 3.0 Turbo (405 cv) avec 30 000 km pour 31 000 € (prix neuf autours de 60k €). Bref, une voiture neuve (hors véhicule rare, limité, etc...) par définition c'est un gouffre financier donc réservé aux riches ou au pigeon (ou les deux à la fois).

Excuse moi, mais ton raisonnement, c'est juste du grand n'importe quoi.

L'occasion réserve toujours une part de risque et d'inconnu.

Mes parents ont toujours acheté des petits véhicules neufs, qu'ils ont gardé entre 15 et 18 ans, avec un entretien correct, sans jamais avoir aucun soucis avant 150 000 km. Ce qui n'arrive jamais sur l'occasion, toujours un budget réparations à prévoir.

En neuf, c'est la tranquillité, les 4 ou 5 premières années tu es tranquille, pas de CT à payer avant 4 ans, pas de pneus à changer, pas de courroie, pas de batterie, aucune pièce d'usure à part le filtre à huile et les essuie-glaces. La garantie au moins 2 ans en cas de défaut de fabrication.

Quand tu rodes et bichonne toi même ton véhicule, ça n'a rien à voir avec un véhicule de 30 000 km qui a peut-être été utilisé en tapant dedans à froid, avec des micro-trajets d'1 km comme certains font, etc...

Enfin, je dis ça, sur les 12 véhicules que j'ai acheté en 20 ans (auto + moto), seulement 3 en neuf bien négociés et une occasion zéro km, tout le reste en occasion, mais en étant très prudent.

Après, dire que "quand on achète un véhicule neuf, soit on ne connait rien à l'automobile, soit on s'en moque de la décote car on a largement les moyens", ça n'engage que toi et ton opinion personnelle.

Par

Sinon, concernant l'électrification à outrance, c'est bien, mais il aurait aussi fallu prendre un tournant raisonnable sur le thermique, à l'image d'une Suzuki Swift qui combine poids réduit, bonne aérodynamique, moteur efficient et micro-hybridation.

On sait faire des véhicules qui consomment 4 litres, mais les constructeurs veulent nous vendre des usines à gaz de 1400 à 1800 kg pour essentiellement trimbaler une ou 2 personnes sur du péri-urbain, ça n'a aucun sens.

Par

En réponse à gécé8

comment on traverse la France avec une électrique en une journée?

tant que cette équation ne sera pas résolue le thermique ne sera pas menacé.

aujourd'hui le seul qui s'en approche est Tesla, mais c'est quand même plus long de plusieurs heures.

oui et non: quelle est la part des gens qui traversent la France chaque jour? voire chaque semaine? voire chaque mois? :bah:

perso, c'est désormais environ 2x100 bornes par semaine.

Par

En réponse à -Nicolas-

Excuse moi, mais ton raisonnement, c'est juste du grand n'importe quoi.

L'occasion réserve toujours une part de risque et d'inconnu.

Mes parents ont toujours acheté des petits véhicules neufs, qu'ils ont gardé entre 15 et 18 ans, avec un entretien correct, sans jamais avoir aucun soucis avant 150 000 km. Ce qui n'arrive jamais sur l'occasion, toujours un budget réparations à prévoir.

En neuf, c'est la tranquillité, les 4 ou 5 premières années tu es tranquille, pas de CT à payer avant 4 ans, pas de pneus à changer, pas de courroie, pas de batterie, aucune pièce d'usure à part le filtre à huile et les essuie-glaces. La garantie au moins 2 ans en cas de défaut de fabrication.

Quand tu rodes et bichonne toi même ton véhicule, ça n'a rien à voir avec un véhicule de 30 000 km qui a peut-être été utilisé en tapant dedans à froid, avec des micro-trajets d'1 km comme certains font, etc...

Enfin, je dis ça, sur les 12 véhicules que j'ai acheté en 20 ans (auto + moto), seulement 3 en neuf bien négociés et une occasion zéro km, tout le reste en occasion, mais en étant très prudent.

Après, dire que "quand on achète un véhicule neuf, soit on ne connait rien à l'automobile, soit on s'en moque de la décote car on a largement les moyens", ça n'engage que toi et ton opinion personnelle.

sinon, si comme il le dit, son "ami" a payé 2 fois moins cher sa caisse en économisant 30k€, honnêtement, mieux vaut y réfléchir à 2 fois, tout de même. :bah:

sinon, je suis d'accord avec toi pour la voiture de monsieur tout le monde, à savoir une caisse de 15-30k€ neuve.

Par

En réponse à -Nicolas-

Sinon, concernant l'électrification à outrance, c'est bien, mais il aurait aussi fallu prendre un tournant raisonnable sur le thermique, à l'image d'une Suzuki Swift qui combine poids réduit, bonne aérodynamique, moteur efficient et micro-hybridation.

On sait faire des véhicules qui consomment 4 litres, mais les constructeurs veulent nous vendre des usines à gaz de 1400 à 1800 kg pour essentiellement trimbaler une ou 2 personnes sur du péri-urbain, ça n'a aucun sens.

"Les constructeurs veulent nous vendre". :areuh:

Ca s'appelle l'offre et la demande. La Swift correspond à une demande, mais pas à tous les besoins. Quand une famille a un seul véhicule, et c'est assez fréquent, il faut presque systématiquement plus qu'une swift, et ce même si elle ne servira que 2-6 fois l'année à transporter plus que la swift ne sait faire (ok on peut aussi parler confort sur longs trajets).

Par

En réponse à mynameisfedo

sinon, si comme il le dit, son "ami" a payé 2 fois moins cher sa caisse en économisant 30k€, honnêtement, mieux vaut y réfléchir à 2 fois, tout de même. :bah:

sinon, je suis d'accord avec toi pour la voiture de monsieur tout le monde, à savoir une caisse de 15-30k€ neuve.

La solution à cette incertitude et au risque de décote est simple, et c'est celle pour laquelle optent l'écrasante majorité des français: l'occasion!

En seulement 10 ans, l'âge moyen du parc est passé de 8 à 10,6 ans! :blague:

Par

En réponse à -Nicolas-

Excuse moi, mais ton raisonnement, c'est juste du grand n'importe quoi.

L'occasion réserve toujours une part de risque et d'inconnu.

Mes parents ont toujours acheté des petits véhicules neufs, qu'ils ont gardé entre 15 et 18 ans, avec un entretien correct, sans jamais avoir aucun soucis avant 150 000 km. Ce qui n'arrive jamais sur l'occasion, toujours un budget réparations à prévoir.

En neuf, c'est la tranquillité, les 4 ou 5 premières années tu es tranquille, pas de CT à payer avant 4 ans, pas de pneus à changer, pas de courroie, pas de batterie, aucune pièce d'usure à part le filtre à huile et les essuie-glaces. La garantie au moins 2 ans en cas de défaut de fabrication.

Quand tu rodes et bichonne toi même ton véhicule, ça n'a rien à voir avec un véhicule de 30 000 km qui a peut-être été utilisé en tapant dedans à froid, avec des micro-trajets d'1 km comme certains font, etc...

Enfin, je dis ça, sur les 12 véhicules que j'ai acheté en 20 ans (auto + moto), seulement 3 en neuf bien négociés et une occasion zéro km, tout le reste en occasion, mais en étant très prudent.

Après, dire que "quand on achète un véhicule neuf, soit on ne connait rien à l'automobile, soit on s'en moque de la décote car on a largement les moyens", ça n'engage que toi et ton opinion personnelle.

Une occasion ça peut-être une voiture qui à 1 an et 10 000 km donc quasi neuve...

Ensuite, je n'ai jamais eu de gros frais sur mes voitures toutes d'occasions car globalement les frais commencent après 100 000 km. Si tu roules avec des occasions entre 30 000 km et 80 000 km tu n'auras jamais plus de frais qu'un véhicule neuf. C'est pas un CT à 50 € qui y change quelques choses par rapport à la décote des voitures la première année.

Concernant le rodage, premièrement les moteurs sont déjà pré-rodés en l'occurrence depuis bien longtemps. C'est fini l'époque où il ne fallait pas dépasser 3000 tours les X premiers km sous peine d'endommager le moteur. Ensuite quand tu achètes une voiture d'occasion, évidement le profil de l'acheteur est décisif, on achète pas une voiture au wesh du coin qui l'a probablement massacrée.

Donc oui acheter une Zoe 32k euros, est une grosse grosse perte d'argent comme n'importe quel véhicule neuf. Autant acheter une Zoe qui a 1 an et 10 000 km (et la pas d'excuse y'a même pas de notion de rodage sur une électrique !!!)

Les gens qui me disent : oui mais je garde mon véhicule 10 ans, c'est un faux arguments : une voiture qui vaut 30k euros et qui ne vaut plus rien au bout de 10 ans, elle a pris 3000 euros de décote par an voila tout. Ca n'enlève en rien la décote.

Pour qu'une occasion (qui a déjà 2/3 ans) prennent 3k euros de décote par an, il faut taper dans de la voiture premium ++, ma mégane 3 rs par exemple décôte de quoi maximum 800 euros par an avec 20 000 km par an. On est quand même à des années lumières de 3000 euros de décote, et elle sera vendu bien avant les gros frais (embrayage and co).

Par

En réponse à Ajneda

Acheter ajd un 100% thermique est une grave erreur. Sachant q'un français garde son véhicule entre 8 et 10 ans, personne ne voudra d'une voiture entièrement diesel ou essence d'ici 2028-2030. L'électrique ne sera certainement pas LA solution mais permet d'effectuer une transition vers un carburant encore plus efficient, comme l'hydrogène s'il est produit avec des énergies renouvelables (on sait faire mais le rendement est inférieur qu'avec du pétrole...).

Les VE restent des émetteurs même si il a été prouvé à de nombreuses reprises qu'au bout de 30 000 à 60 000km (suivant la capacité de batterie), un véhicule électrique ne rejette plus un gramme de CO2 par rapport à son équivalent thermique (encore faut-il ne pas dépendre de centrales à charbon). D'autant plus que son coût a l'usage est minime vu le peu de pièces présentes.

La décennie à venir ne sera pas la meilleure de l'histoire de l'automobile mais ouvre une nouvelle ère qui s'avèrera, selon moi, tout aussi passionnante que celles que l'on a déjà pu vivre.

C'est bien, t'as bien appris ta leçon :bien:

Par

En réponse à Axel015

Ton raisonnement part du principe que les acheteurs de véhicule neuf se soucis de la décote.

C'est une erreur, quand on achète un véhicule neuf, soit on ne connait rien à l'automobile, soit on s'en moque de la décote car on a largement les moyens.

J'ai un ami qui vient d'acheter une Infiniti de 2018 3.0 Turbo (405 cv) avec 30 000 km pour 31 000 € (prix neuf autours de 60k €). Bref, une voiture neuve (hors véhicule rare, limité, etc...) par définition c'est un gouffre financier donc réservé aux riches ou au pigeon (ou les deux à la fois).

Moi quand j'achète une voiture j'aime sentir l'odeur du neuf :biggrin: et sinon ton pote il a acheté une Q60 voiture très sympa :bien:

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Moi quand j'achète une voiture j'aime sentir l'odeur du neuf :biggrin: et sinon ton pote il a acheté une Q60 voiture très sympa :bien:

Oui Q60S.

Il avait un budget de 30k € pour une voiture et il hésitait avec une Zoe neuve mais il avait pas le budget pour la Zoe (32k euros) donc il est parti sur ça. :biggrin::bien::bien::biggrin::bien::biggrin:

Du reste en ce moment y'en a une à vendre sur LBC pour moins de 30 000 € (rapport prix perf imbattable avec ces 405 cv). Je pleure pour le proprio qui à lâcher 60k € il y a 2 ans pour la revendre 30k €. Heureusement elle décotera bcp moins vite maintenant.

Sinon pour l'odeur du neuf Nadir ça s'achète : il y a des sprays qui imite l'odeur des colles industriels (sans la toxicité) pour donner cette odeur. Pour l'anecdote, les chinois détestent tellement cette odeur (accessoirement très toxique), que toutes les voitures neuves sont aérées avant la mise en vente pour faire disparaitre cette odeur la bas.

Par

En réponse à Axel015

Une occasion ça peut-être une voiture qui à 1 an et 10 000 km donc quasi neuve...

Ensuite, je n'ai jamais eu de gros frais sur mes voitures toutes d'occasions car globalement les frais commencent après 100 000 km. Si tu roules avec des occasions entre 30 000 km et 80 000 km tu n'auras jamais plus de frais qu'un véhicule neuf. C'est pas un CT à 50 € qui y change quelques choses par rapport à la décote des voitures la première année.

Concernant le rodage, premièrement les moteurs sont déjà pré-rodés en l'occurrence depuis bien longtemps. C'est fini l'époque où il ne fallait pas dépasser 3000 tours les X premiers km sous peine d'endommager le moteur. Ensuite quand tu achètes une voiture d'occasion, évidement le profil de l'acheteur est décisif, on achète pas une voiture au wesh du coin qui l'a probablement massacrée.

Donc oui acheter une Zoe 32k euros, est une grosse grosse perte d'argent comme n'importe quel véhicule neuf. Autant acheter une Zoe qui a 1 an et 10 000 km (et la pas d'excuse y'a même pas de notion de rodage sur une électrique !!!)

Les gens qui me disent : oui mais je garde mon véhicule 10 ans, c'est un faux arguments : une voiture qui vaut 30k euros et qui ne vaut plus rien au bout de 10 ans, elle a pris 3000 euros de décote par an voila tout. Ca n'enlève en rien la décote.

Pour qu'une occasion (qui a déjà 2/3 ans) prennent 3k euros de décote par an, il faut taper dans de la voiture premium ++, ma mégane 3 rs par exemple décôte de quoi maximum 800 euros par an avec 20 000 km par an. On est quand même à des années lumières de 3000 euros de décote, et elle sera vendu bien avant les gros frais (embrayage and co).

Les voitures qui ont 1 an et 10 000 km coûtent quasiment le même prix qu'une neuve bien négociée... (je ne parle pas du prix catalogue, mais du pris réel).

Pourquoi prendre une occasion qui a peut-être été utilisée pour faire des trajets moyens de 3 km, toujours à froid, et donc avec une usure certaine, alors qu'on peut avoir du vrai neuf garanti pour à peine plus cher ?

Perso, j'ai acheté une occasion zéro km (8 mois et 4 km réels) : 20% de remise et malus déjà payé par la concession, les modèles d'un an avec 10 000 km étaient juste quelques poignées d'Euros moins chers...

Souvent les gens font l'erreur de calculer une décote en prenant en exemple les prix catalogues.

Une banale Clio à 19000€ peut s'acheter réellement à 15000€, et celle d'un an en occasion est vendue 13800€... je préfère amplement la neuve !

Par

En réponse à -Nicolas-

Les voitures qui ont 1 an et 10 000 km coûtent quasiment le même prix qu'une neuve bien négociée... (je ne parle pas du prix catalogue, mais du pris réel).

Pourquoi prendre une occasion qui a peut-être été utilisée pour faire des trajets moyens de 3 km, toujours à froid, et donc avec une usure certaine, alors qu'on peut avoir du vrai neuf garanti pour à peine plus cher ?

Perso, j'ai acheté une occasion zéro km (8 mois et 4 km réels) : 20% de remise et malus déjà payé par la concession, les modèles d'un an avec 10 000 km étaient juste quelques poignées d'Euros moins chers...

Souvent les gens font l'erreur de calculer une décote en prenant en exemple les prix catalogues.

Une banale Clio à 19000€ peut s'acheter réellement à 15000€, et celle d'un an en occasion est vendue 13800€... je préfère amplement la neuve !

La ou je te rejoins, c'est pour les voitures "pas chère". Effectivement un clio de base une occasion qui à 6 mois ne va pas t'apporter grand chose (quoi que 1000 euros c'est pas rien quand même !).

M'enfin pour les voitures plus couteuse ça vaut vraiment le coût. Le meilleur deal je trouve c'est les voitures qui ont 3 ans et 30 000 km en général on ne paye que 50 à 60% du prix neuf remisé et accessoirement on évite les problèmes de jeunesse qui touche les véhicules sur les premiers milliers de km.

Alors qu'une voiture qui a 30 000 km a réduit son espérance de vie de seulement 10/15% pour une décote de 40 à 50%.

Par

En réponse à Philippe2446

La solution à cette incertitude et au risque de décote est simple, et c'est celle pour laquelle optent l'écrasante majorité des français: l'occasion!

En seulement 10 ans, l'âge moyen du parc est passé de 8 à 10,6 ans! :blague:

l'âge moyen ne veut pas dire grand chose.

ma saxo a 18 ans, mais je l'ai gardée uniquement pour le fun, et je ne l'utilise que 2 ou 3 fois par mois.

ma voiture principale, elle, a 4 ans et demi.

mais en gardant ma saxo, ça flingue les stats, en augmentant l'âge moyen. :bah:

Par

En réponse à Axel015

Oui Q60S.

Il avait un budget de 30k € pour une voiture et il hésitait avec une Zoe neuve mais il avait pas le budget pour la Zoe (32k euros) donc il est parti sur ça. :biggrin::bien::bien::biggrin::bien::biggrin:

Du reste en ce moment y'en a une à vendre sur LBC pour moins de 30 000 € (rapport prix perf imbattable avec ces 405 cv). Je pleure pour le proprio qui à lâcher 60k € il y a 2 ans pour la revendre 30k €. Heureusement elle décotera bcp moins vite maintenant.

Sinon pour l'odeur du neuf Nadir ça s'achète : il y a des sprays qui imite l'odeur des colles industriels (sans la toxicité) pour donner cette odeur. Pour l'anecdote, les chinois détestent tellement cette odeur (accessoirement très toxique), que toutes les voitures neuves sont aérées avant la mise en vente pour faire disparaitre cette odeur la bas.

En Chine, c'est tout de même assez spécial.

Il me semble d'ailleurs que là bas, toute voiture atteignant 8 ans d'âge part direct... à la casse. :bah:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

La Megane GT est en effet l'exemple même de la voiture à forte décote. On peut aussi évoquer ceux qui ont acheté une Vel Satis V6 neuve, là, c'est monstrueux !

Mais ne pas oublier que 3 ans et 50000 km, ça fait pas mal de pièces d'usure à prévoir les 3 années suivantes : certaines courroies se changent à 6 ans, les amortisseurs sont souvent fatigués passé 80 000 km, une batterie peut-être déjà à la moitié de sa vie, etc...

Perso, j'ai eu une Polo TDI neuve à 15 000 € réels, revendue 10 500 € au bout de 3 ans et demi et 50 000 km, soit 30% de décote et surtout aucun autre frais hors vidange-filtre et essuie-glaces, pas de Ct à passer, la tranquillité de la garantie constructeur, etc...

Par

En réponse à -Nicolas-

La Megane GT est en effet l'exemple même de la voiture à forte décote. On peut aussi évoquer ceux qui ont acheté une Vel Satis V6 neuve, là, c'est monstrueux !

Mais ne pas oublier que 3 ans et 50000 km, ça fait pas mal de pièces d'usure à prévoir les 3 années suivantes : certaines courroies se changent à 6 ans, les amortisseurs sont souvent fatigués passé 80 000 km, une batterie peut-être déjà à la moitié de sa vie, etc...

Perso, j'ai eu une Polo TDI neuve à 15 000 € réels, revendue 10 500 € au bout de 3 ans et demi et 50 000 km, soit 30% de décote et surtout aucun autre frais hors vidange-filtre et essuie-glaces, pas de Ct à passer, la tranquillité de la garantie constructeur, etc...

Non la mégane 4 GT est un exemple dans la moyenne, je dirais. (pour une française)

Les voitures qui décotent le plus reste les berlines, et celle qui décotent le moins sont les citadines.

Typiquement une Mercedes Classe S : la décote est juste pharaonique. 55% de décote en 3 ans environ.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Parce que vous croyez peut-être qu'un VE à la batterie ayant perdu 25-30% de sa capacité se revendra au prix du platine 10 ans plus tard ?

Mais vous rêvez !!!

Et très franchement, mis à part quelques gogos qui pensent que leur caisse ne "décote pas", un acheteur de VT sait très bien qu'au bout de 10 ans sa voiture ce sera reprise chez le constructeur sous forme de remise.

Il est donc parfaitement conscient que si il la garde aussi longtemps, c'est pas pour se faire des couilles en or à la revente.

Par contre au bout de 10 ans les 800 bornes d'autonomie seront toujours là. Il sera pas passé à 600....

Toujours pas compris que sur un VE il suffit de changer la batterie et ça repart? contrairement à ta thermique rincée à 300 000 km dont personne ne voudra se taper le changement de pièces qui te coutera plus cher qu'une caisse neuve???

Par

En réponse à mynameisfedo

l'âge moyen ne veut pas dire grand chose.

ma saxo a 18 ans, mais je l'ai gardée uniquement pour le fun, et je ne l'utilise que 2 ou 3 fois par mois.

ma voiture principale, elle, a 4 ans et demi.

mais en gardant ma saxo, ça flingue les stats, en augmentant l'âge moyen. :bah:

Entre les coûts d'assurance et d'entretien, et avec les pépins techniques qu'une caisse représente à cet âge, tu penses vraiment que ce genre de cas a une influence significative sur le parc français de 39 millions de voitures?

En moyenne, chaque voiture a 2,6 ans de plus qu'il y a 10 ans, c'est un chiffre énorme !

Par

En réponse à Axel015

Oui Q60S.

Il avait un budget de 30k € pour une voiture et il hésitait avec une Zoe neuve mais il avait pas le budget pour la Zoe (32k euros) donc il est parti sur ça. :biggrin::bien::bien::biggrin::bien::biggrin:

Du reste en ce moment y'en a une à vendre sur LBC pour moins de 30 000 € (rapport prix perf imbattable avec ces 405 cv). Je pleure pour le proprio qui à lâcher 60k € il y a 2 ans pour la revendre 30k €. Heureusement elle décotera bcp moins vite maintenant.

Sinon pour l'odeur du neuf Nadir ça s'achète : il y a des sprays qui imite l'odeur des colles industriels (sans la toxicité) pour donner cette odeur. Pour l'anecdote, les chinois détestent tellement cette odeur (accessoirement très toxique), que toutes les voitures neuves sont aérées avant la mise en vente pour faire disparaitre cette odeur la bas.

Je me souviens de cette histoire de faire disparaître l'odeur du neuf dans l'habitacle des nouvelles voitures en Chine et je me souviens que caradisiac avait fait un article sur ça.

Et pour la Q60 il ne faut pas oublier que les Infiniti ont une décote importante

Par

En réponse à mdb92

Toujours pas compris que sur un VE il suffit de changer la batterie et ça repart? contrairement à ta thermique rincée à 300 000 km dont personne ne voudra se taper le changement de pièces qui te coutera plus cher qu'une caisse neuve???

Non mais allô quoi.

Prix d'un moteur 'classique' avec moins de 50 000 km = 1000 à 2500 euros (voir moins pour les moteurs très commun)

Prix d'un embrayage : 250 euros

Prix de 10 heure de MO déclaré: 750 euros

En gros, entre 2000 et 3500 euros, tu repars pour 300 000 km.

Une électrique le changement des batteries c'est 10k euros minimum.

Par

En réponse à Ajneda

Acheter ajd un 100% thermique est une grave erreur. Sachant q'un français garde son véhicule entre 8 et 10 ans, personne ne voudra d'une voiture entièrement diesel ou essence d'ici 2028-2030. L'électrique ne sera certainement pas LA solution mais permet d'effectuer une transition vers un carburant encore plus efficient, comme l'hydrogène s'il est produit avec des énergies renouvelables (on sait faire mais le rendement est inférieur qu'avec du pétrole...).

Les VE restent des émetteurs même si il a été prouvé à de nombreuses reprises qu'au bout de 30 000 à 60 000km (suivant la capacité de batterie), un véhicule électrique ne rejette plus un gramme de CO2 par rapport à son équivalent thermique (encore faut-il ne pas dépendre de centrales à charbon). D'autant plus que son coût a l'usage est minime vu le peu de pièces présentes.

La décennie à venir ne sera pas la meilleure de l'histoire de l'automobile mais ouvre une nouvelle ère qui s'avèrera, selon moi, tout aussi passionnante que celles que l'on a déjà pu vivre.

"Sachant q'un français garde son véhicule entre 8 et 10 ans, personne ne voudra d'une voiture entièrement diesel ou essence d'ici 2028-2030"

et tu crois que quelqu'un voudra acheter une électrique de 10 ans dans 10 ans ??? mieux vaut un bon thermique, c'est certain.

Par

"Les VE restent des émetteurs même si il a été prouvé à de nombreuses reprises qu'au bout de 30 000 à 60 000km (suivant la capacité de batterie), un véhicule électrique ne rejette plus un gramme de CO2 par rapport à son équivalent thermique"

??? des Tesla de moins de 300.000 kms ont déjà changé de moteur électrique (plusieurs fois..) et de batterie.. le bilan CO² est juste catastrophique et bien pire qu'un bon vieux thermique

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Je me souviens de cette histoire de faire disparaître l'odeur du neuf dans l'habitacle des nouvelles voitures en Chine et je me souviens que caradisiac avait fait un article sur ça.

Et pour la Q60 il ne faut pas oublier que les Infiniti ont une décote importante

"Et pour la Q60 il ne faut pas oublier que les Infiniti ont une décote importante"

D'où la bonne affaire.

La décote n'est pas linéaire, plus une voiture décote fort au début, moins elle décote après car elle touche une autre cible.

Ma seconde voiture s'était une Astra H 2.0 Turbo de 2005 Cosmo 170 cv (@235cv au passage) (full option : toit panoramique, suspension piloté, etc...) : prix neuf 27 000 euros

Je l'ai acheter en 2012 avec 62 000 km pour 5300 € (visuellement état neuf : première main, propriétaire méticuleux), revendu en 2016 pour 4500 € avec 144 000 km, soit une décote de 800 euros. (soit 200 euros de décote par an, pour 3100 euros de décote par an pour le premier propriétaire.)

Ensuite j'ai eu la 208 GTi de 2013 (full option : JBL, toit panoramique, alarme, extension de garantie 5 ans, etc...) : prix neuf 29 000 euros, acheté en 2016 avec 32 000 km pour 13 500 euros, revendu en 2018 avec 77 000km pour 12 800 euros, soit 700 euros de décote en 2 ans (350 euros de décote par an quand au premier propriétaire : 5166 euros de décote par an).

La décote est une affaire de choix, je suis désolé.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité