Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Fusion Renault-FCA - Jean-Dominique Senard : docteur sympa et mister stratègeEn négociant en secret une fusion possible avec FCA (Fiat-Chrysler Automobiles), le nouveau P.-D.G. de Renault a changé son image. Le patron social réputé, et qui a transformé la maison Michelin en une entreprise où il fait (enfin) bon travailler, s’est révélé rusé et stratège.

Lire le billet d'humeur»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

les français vont se faire escroquer dans cette affaire. FCA ne vaut plus rien et n'a aucun avenir

Par

Ça c est ce qu on espère... Mais rien ne prouve que ce n est qu un bluff. Le maire parle bien d une fusion 50/50..si les ministres ont maintenant lr droit de mentir alors on comprend plus rien

Par

Ca pue le piège, sauf si Renault rachète FCA ce qui est loin d'être le cas. Mieux vaut être seul que mal accompagné.

Par

En réponse à mgrs01

Ça c est ce qu on espère... Mais rien ne prouve que ce n est qu un bluff. Le maire parle bien d une fusion 50/50..si les ministres ont maintenant lr droit de mentir alors on comprend plus rien

J'espere que c'est ironique :biggrin:

Une ministre qui ment c'est monnaie courante chez nous, le mensonge n'est jamais sanctionné

C'est pas cet aspect là qui m’inquiète franchement:bien:

Par

Belle fusion, avec un avenir pour Renault dans les Amériques.

Par

En réponse à premierauscratch

Belle fusion, avec un avenir pour Renault dans les Amériques.

Lol...

Belle fusion, avec comme avenir des milliards de restructuration des usines fiat à payer par Renault...

Par

C'est tellement ça, offre de FCA, Renault a pas dit oui, ça met Nissan sous pression

Par

En réponse à mgrs01

Ça c est ce qu on espère... Mais rien ne prouve que ce n est qu un bluff. Le maire parle bien d une fusion 50/50..si les ministres ont maintenant lr droit de mentir alors on comprend plus rien

« Selon que vous serez puissant ou misérable / Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir »

Par

En réponse à rich33

C'est tellement ça, offre de FCA, Renault a pas dit oui, ça met Nissan sous pression

au contraire, Nissan sera tranquille car Renault aura autre chose a faire

Par

Probable que le patron de FCA a fait la tournée des acheteurs potentiels. Il n'a probablement trouvé que Renault prêt à accepter ses conditions. Reste la question de savoir si Senard bluff pour forcer la main aux Japonais..

En tous cas, il a un pied dans la porte côté FCA : maintenant qu'Elkann a montré sa préférence, Renault devient de fait son interlocuteur privilégié pour d'éventuelles négociations. Il ne refera pas la tournée des popotes à chaque exigence de Senard et il est possible que ce dernier finisse par racheter l'Italien à ses conditions.

Par

Renault - jeep c'est pas un couple qui a déjà divorcé? :blague: ... Ceci étant reste à voir le résultat de ces négociations mais au moins Renault reprend la main après le putsch de Nissan.. si tout le monde est raisonnable Renault et Nissan devraient se rabibocher ...

Par

ahahah genre renault c'est le mec et Fiat ou nissan c'est des meufs. ahaha la pub.... tellement naze.

Par

En réponse à mgrs01

Lol...

Belle fusion, avec comme avenir des milliards de restructuration des usines fiat à payer par Renault...

Pas forcément. Si Fiat se met à mieux vendre grâce à cette création de valeur, leurs usines occidentales seront plus efficientes.

En revanche si ils continuent a sombrer en occident, là oui il y aura risque de fermetures d'usines pour Fiat.

En France Renault n'a plus beaucoup d'usines.

Par

Renault devrait se separer de nissan. Il faut être réaliste les japonnais sont trop protectioniste pour accepter le contrôle de nissan par des français ! Ils peuvent récupérer un joli magot et garder les accords industriels avec nissan et des accords de non agressions après séparation. Faudra juste se souvenir de cela au cas ou les japonnais aimerait prendre le contrôle d une boite française...

Avec ces millards, Renault pourrait voir venir fca de beaucoup plus haut en parlant de rachat ou rien !

Par

Pour en rajouter à l' écheveau d'imbécillités exactes et infos approximatives bobiné ci-dessus ( il aura tout osé ) je dirais que la mariée c est Renault, étant donné que la demande en mariage émane de Fca.

Par

Ce que je n'ai jamais compris, c'est la pauvreté des échanges entre Renault et Nissan après tant d'années en commun.

Quelques moteurs et plateformes sur quelques modèles, on est très loin de l'efficacité de VW avec Seat et Skoda.

C'est ce qui aujourd'hui facilite la position de Nissan. La rupture serait plus facile que si Skoda ou Seat voulait quitter le giron de VW.

Par

Une honte un scandale, un OPA et encore une fois l'Etat di amen apres avoir vendu nos chantiers navaux, Alsthom, les aeroports on vend notre constructeur national numero 1 tout ça pour se marier avec le pire groupe du monde que personne ne voulait

Client Renault je compte rejoindre un groupe qui va porter plainte afin de dénoncer le fait qu''en tant que client on est floué car nos autos vont perdre en valeur ce qui fait que nos voitures à la reprise vont déprecier plus vite et Renault va nous avoir à la revente. C'est un scandale et je comprends l'affaire Goshn jamais il n'aurait laissé Renault devenir "Fianault" ou "Reniat".

Par

En réponse à gronholm65

Une honte un scandale, un OPA et encore une fois l'Etat di amen apres avoir vendu nos chantiers navaux, Alsthom, les aeroports on vend notre constructeur national numero 1 tout ça pour se marier avec le pire groupe du monde que personne ne voulait

Client Renault je compte rejoindre un groupe qui va porter plainte afin de dénoncer le fait qu''en tant que client on est floué car nos autos vont perdre en valeur ce qui fait que nos voitures à la reprise vont déprecier plus vite et Renault va nous avoir à la revente. C'est un scandale et je comprends l'affaire Goshn jamais il n'aurait laissé Renault devenir "Fianault" ou "Reniat".

Bonjour, et l'affaire du TCE EURO5 , t'en penses quoi? et l'euro6 qui va arriver....dommage que carlito roi soleil ne soit pas là pour indemniser ses ex clients!

Par

En réponse à gronholm65

Une honte un scandale, un OPA et encore une fois l'Etat di amen apres avoir vendu nos chantiers navaux, Alsthom, les aeroports on vend notre constructeur national numero 1 tout ça pour se marier avec le pire groupe du monde que personne ne voulait

Client Renault je compte rejoindre un groupe qui va porter plainte afin de dénoncer le fait qu''en tant que client on est floué car nos autos vont perdre en valeur ce qui fait que nos voitures à la reprise vont déprecier plus vite et Renault va nous avoir à la revente. C'est un scandale et je comprends l'affaire Goshn jamais il n'aurait laissé Renault devenir "Fianault" ou "Reniat".

Je comprends pleinement votre énervement. J'ai bien saisi qu'on n'avait pas des gaullistes au gouvernement, mais là ils agissent pleinement en traîtres de la nation !

Par

Il faut voir le dessous des cartes et ce qui se joue, l'analyse des economistes: en bref Renault a l'avantage d'enrichir ses actionnaires, de mettre la pression sur nissan, le second avantage de s'ouvrir vers le marché US avec Chrysler, d'avoir une synergie de couts sur des futures modeles mais les gros inconvenients: perte de son identité, transfert de techno, rationalisation des usines (donc restructuration de personnel), partage des benefices ... et des dettes donc oui tout a craindre et sans oublier biensur une perte d'image de marque, seul l'Etat pouvait l'en empecher mais ce gouvernnement est coutimier du fait de tout filer aux étrangers, les employés d'Alsthom remercient Macron de les avoir vendu a GE plutot qu'a Siemens ... Et un signe que ça pue, Tavares qui est un fin limier n'en n'a pas voulu alors que PSA a besoin plus de Chrysler que personne mais Tavares est brillant et defend l'interet de son groupe, Senart est un agent de Macron qui va dezinguer les derniers soubressauts de la regie et vendre à l'international pour faire plaisir ses copains financier notre marque au losange [:jap:]

Par

En réponse à mgrs01

Renault devrait se separer de nissan. Il faut être réaliste les japonnais sont trop protectioniste pour accepter le contrôle de nissan par des français ! Ils peuvent récupérer un joli magot et garder les accords industriels avec nissan et des accords de non agressions après séparation. Faudra juste se souvenir de cela au cas ou les japonnais aimerait prendre le contrôle d une boite française...

Avec ces millards, Renault pourrait voir venir fca de beaucoup plus haut en parlant de rachat ou rien !

Je ne crois pas au coup de bluff. Plus maintenant. Les discussions sont trop engagées et impliquent trop de monde : Bercy, cabinets d'avocats d'affaires, management chez Renault. Par contre, ce qui est sûr, c'est que JDS s'est senti humilié par le comportement de Nissan. Il se dit même qu'il est très en colère et que c'est un euphémisme. Accepter l'offre de FCA c'est obliger Saikawa à revenir à la table des négociations, mais considérablement affaibli face au géant FCA - Renault. Je pense que JDS a profité de la volonté de l'état actionnaire d'internationnaliser Renault pour humilier Saikawa. Juste retour des choses. Je ne vois que ça pour expliquer que Renault ait accepté de se laisser racheter par un FCA au bord de la faillite et désespérément à la recherche d'un partenaire. FCA fait tellement envie qu'il a été repoussé à peu près par tout le monde. Et comme Bercy n'y comprend pas grand chose il était aisé de vendre à Le Maire une fusion 50/50 qui n'en ai pas une. Je pense que JDS a décidé de sacrifier Renault pour régler ses comptes avec Nissan.

Par

En réponse à pdcsq

Ce que je n'ai jamais compris, c'est la pauvreté des échanges entre Renault et Nissan après tant d'années en commun.

Quelques moteurs et plateformes sur quelques modèles, on est très loin de l'efficacité de VW avec Seat et Skoda.

C'est ce qui aujourd'hui facilite la position de Nissan. La rupture serait plus facile que si Skoda ou Seat voulait quitter le giron de VW.

Moulache devrait pouvoir vous expliquer tout ça....

Par

"La pauvreté de la dot de FCA.Nissan qui ne s'en sort pas".C'est quand même deux marques qui ont un marché américain deuxième du monde.Vous ne voyez pas Renault un peu trop beau?.Juste un poil.

Par

En réponse à Esteban 94

Je ne crois pas au coup de bluff. Plus maintenant. Les discussions sont trop engagées et impliquent trop de monde : Bercy, cabinets d'avocats d'affaires, management chez Renault. Par contre, ce qui est sûr, c'est que JDS s'est senti humilié par le comportement de Nissan. Il se dit même qu'il est très en colère et que c'est un euphémisme. Accepter l'offre de FCA c'est obliger Saikawa à revenir à la table des négociations, mais considérablement affaibli face au géant FCA - Renault. Je pense que JDS a profité de la volonté de l'état actionnaire d'internationnaliser Renault pour humilier Saikawa. Juste retour des choses. Je ne vois que ça pour expliquer que Renault ait accepté de se laisser racheter par un FCA au bord de la faillite et désespérément à la recherche d'un partenaire. FCA fait tellement envie qu'il a été repoussé à peu près par tout le monde. Et comme Bercy n'y comprend pas grand chose il était aisé de vendre à Le Maire une fusion 50/50 qui n'en ai pas une. Je pense que JDS a décidé de sacrifier Renault pour régler ses comptes avec Nissan.

FCA n'est pas au bord de la faillite, la santé financière est bonne, grâce à Jeep et Dodge.

Par

En réponse à CruchotCars

FCA n'est pas au bord de la faillite, la santé financière est bonne, grâce à Jeep et Dodge.

FCA est au bord de la faillite.

Ils ont vendu Magnetti Marelli pour avoir le fric pour payer l'amende du Département Of Justice (americain) pour les moteurs truqués, pour payer les 600 millions d'euros par an pendant 3 ans à Tesla pour eviter l'amende de plusieurs milliards d'euros à la commission européenne.

FCA ne sort aucun modèle et n'a rien de prévu pour les 3 prochaines années hormis une 500 électrique à 30 000euros que personne n'achetera car trop chere et c'est tout.

Voilà le plan produit pour 8 marques dans les 3 ans qui viennent pour FCA.

Ils ont prévu de mettre des motorisations hybride de Hyundai sur la Renegade, la 500x, le Wrangler et le Compass.

Et enfin la technologie Mobil Eye Intel-BMW comme assistant de conduite qui sera facturé dans les 5000euros en option par véhicule MDR

Ce groupe est mort. Il n'a aucun futur. Juste des énormes dépenses car il s'est rempli les poches pendant des années en économisant sur tout. Maintenant il doit raquer et comme il n"a pas d'argent, il compte sur le Groupe Renault et sur l'alliance Renault-Nissan pour s'en sortir à bon compte.

Par

En réponse à mgrs01

Renault devrait se separer de nissan. Il faut être réaliste les japonnais sont trop protectioniste pour accepter le contrôle de nissan par des français ! Ils peuvent récupérer un joli magot et garder les accords industriels avec nissan et des accords de non agressions après séparation. Faudra juste se souvenir de cela au cas ou les japonnais aimerait prendre le contrôle d une boite française...

Avec ces millards, Renault pourrait voir venir fca de beaucoup plus haut en parlant de rachat ou rien !

Renault qui doit se séparer de Nissan?.Et qui va remplir les caisses de Renault?.Faut pas trop se baser sur les difficultés actuelles de Nissan,comme pour la plupart des constructeurs.Nissan est connu et a un marché asiatique et Américain,les premiers du monde.Et sa production ne se limite pas au bas et moyenne gamme.

Par

Moi je me fie aux chiffres:

Titre Renault -45% en un an, capitalisation boursière 16.25milliards

Titre FCA -35% en un an, capitalisation boursière 17.66 milliards, installé sur le plus grand marché au monde et en développement en Chine.

Pas sûr que ce soit celui qu'on crois qui se fait avoir

Par

En réponse à CruchotCars

FCA n'est pas au bord de la faillite, la santé financière est bonne, grâce à Jeep et Dodge.

Ils n'ont que ça. Ça fait un peu court non ? Ils vont devoir payer des milliards d'euros faute d'avoir investi dans l'électrique. Tavares l'a bien compris et attendait sagement de récupérer les miettes au meilleur prix

Par

Article intéressant.

Effectivement, on peut y voir plusieurs hypothèses.

Je soute que les discussions soient un coup de bluff, par contre cela ne m'étonnerait pas que Renault en ait marre des complaintes constantes de Nissan, alors que sans Renault, ils seraient morts, finis, liquidés (à moins d'un sauvetage financier de l'état japonais).

En plus de leur mettre sous le nez un bilan pas fameux, une gamme qui n'avance plus en Europe, c'est un bon moyen de leur mettre la pression.

Par

Cette histoire de fusion Renault FCA va certainement chercher plus loin. Je vois une sorte de billard à trois bande.

Renault détient plus de 43% de Nissan, la fusion Renault /FCA dégagerai suffisament de cash pour que Renault puisse acquérir au minimum les 8% lui manquant pour devenir l'actionnaire majoritaire du Nippon.

Cette stratégie permettrait de péréniser les synergies mises en place depuis 20 ans et surtout depuis les 5 dernières années entre le français et le japonais tout en faisant de la nouvelle entité un géant de l'automobile.

A moins que Senart soit plus rusé encore, et rachète les 8% manquants à Renault avant la fusion, en faisant ainsi le poids lourd de cette fusion pouvant dicter ses conditions.

Par

En réponse à pdcsq

Ce que je n'ai jamais compris, c'est la pauvreté des échanges entre Renault et Nissan après tant d'années en commun.

Quelques moteurs et plateformes sur quelques modèles, on est très loin de l'efficacité de VW avec Seat et Skoda.

C'est ce qui aujourd'hui facilite la position de Nissan. La rupture serait plus facile que si Skoda ou Seat voulait quitter le giron de VW.

La situation VAG / Renault Nissan est différente.

D'un coté des marques toutes propriété du Groupe VAG

De l'autre une alliance qui bien que Renault soit propriétaire de 43% de Nissan ne permet pas les même synergies puisque Nissan est encore maître chez lui.

La solution simple pour Renault aurait été de reprendre les 8% manquants de Nissan ... mais Goshn ayant remonté la boutique japonaise de façon brillante, Renault n'en a plus les moyens !!!

Par

En réponse à Esteban 94

Je ne crois pas au coup de bluff. Plus maintenant. Les discussions sont trop engagées et impliquent trop de monde : Bercy, cabinets d'avocats d'affaires, management chez Renault. Par contre, ce qui est sûr, c'est que JDS s'est senti humilié par le comportement de Nissan. Il se dit même qu'il est très en colère et que c'est un euphémisme. Accepter l'offre de FCA c'est obliger Saikawa à revenir à la table des négociations, mais considérablement affaibli face au géant FCA - Renault. Je pense que JDS a profité de la volonté de l'état actionnaire d'internationnaliser Renault pour humilier Saikawa. Juste retour des choses. Je ne vois que ça pour expliquer que Renault ait accepté de se laisser racheter par un FCA au bord de la faillite et désespérément à la recherche d'un partenaire. FCA fait tellement envie qu'il a été repoussé à peu près par tout le monde. Et comme Bercy n'y comprend pas grand chose il était aisé de vendre à Le Maire une fusion 50/50 qui n'en ai pas une. Je pense que JDS a décidé de sacrifier Renault pour régler ses comptes avec Nissan.

Je ne vois pas du tout Sénard comme le portrait qu'en a dressé le journaliste de Caradisiac.

Sénard n'est pas tres malin et est encore moins un bon négociateur.

Il n'a pas su se faire respecter des japonais. Il n'a pas su prendre le controle de Nissan.

Là, il se fait completement endormir par Elkann qui veut mettre la main sur le groupe Renault et lui a la place de renvoyer ce gosse dans sa famille, il lui ouvre la porte et écoute sa proposition en carton.

Elkann et sa famille, ils se sont joué de l'Italie pendant des décennies. Toujours a obtenir des aides, des subventions, mais aussi les autres constructeurs, Alfa Romeo, Lancia et Ferrari gratuitement, sans jamais rien donné en contrepartie si ce n'est des promesses d'emplois qu'ils n'ont jamais tenus.

Avec la France pour mettre la main sur Renault, Elkann veut faire la meme chose. Tout prendre et ne donner que des promesses de sauvegarde d'emplois.

Sénard le nigaud, lui il a fait entrer ce charlatan dans son bureau. Marry Barra meme pas elle a laissé Marchionne passer le portail de GM. On voit la différence entre les deux dirigeants.

Ensuite Nissan est super content de cette Opa de FCA sur Renault. ils pourront rompre tout leur accords avec Renault suite à cette fusion. Finie l'Alliance, il y aura plus d'entité pour décider des accords commerciaux et des synergies entre les deux groupes. Chaque groupe sera désormais autonome comme Nissan le souhaitait.

Nissan aura malgré tout ses 44% de capitalisation détenu par ce nouveau groupe Renault-FCA mais ca ne sera plus que du capital immobilisé à la maniere d'investisseur comme les fonds de pension ou des sociétés de capital-risque.

Sénard, pour moi, aura été un grand loser. J'attend de voir demain ce que va décider le conseil d'administration de Renault. Je souhaite un Non au projet de fusion, l'arret du projet.

Apres meme si Renault dit Oui au projet de fusion, les deux groupes entreront alors en négociation exclusive pour régler tous les détails de la fusion (management, fiscalité, statut, partage des ressources financieres et industrielles, etc.) tout ca prendra des mois sans que ca n'aboutisse au final à une fusion définitive.

Il y a eu quantité d'opérations de fusion qui se sont stoppées alors que la fusion avait été approuvée par les conseil d'administration des deux groupes, par exemple Publicis-Omnicom.

Des fois c'est l'Europe qui rompt la fusion comme le cas Siemens-Alstom dans les trains.

Mais bon quand ca entre en négociations exclusives pour préparer le projet de lancement d'OPA, en général ca va au bout.

Je pense que Renault ne fusionnera pas avec FCA meme apres l'approbation de la fusion demain, les cabinets de conseils et le management de Renault ne s'entendront jamais avec les italiens et les américains qui seront trop gourmands.

Le mieux étant de toute façon de clore cette parenthèse pour Renault dès demain. Inutile d'aller plus loin et de perdre son temps pour Renault dans un projet qui n'a pas le moindre interet. Renault ne vendra pas plus de Renault, de Dacia, d'Alpine ou de Lada grace à FCA. Renault ne gagnera pas de nouvelles technologies grace à FCA. Renault ne gagnera pas de nouveaux marchés grace à FCA. Les USA ne vont pas s'ouvrir à Renault parce que FCA a une présence là-bas. FCA ne compte d'ailleurs pas faire entrer des marques du groupe Renault aux USA. FCA n'a pas réussi a percé avec Fiat et Alfa, ca été de gros bides. Ils vont pas essayer de donner une chance à Renault, ils prefereront relancer CHrysler.

Par

En réponse à Etna

Cette histoire de fusion Renault FCA va certainement chercher plus loin. Je vois une sorte de billard à trois bande.

Renault détient plus de 43% de Nissan, la fusion Renault /FCA dégagerai suffisament de cash pour que Renault puisse acquérir au minimum les 8% lui manquant pour devenir l'actionnaire majoritaire du Nippon.

Cette stratégie permettrait de péréniser les synergies mises en place depuis 20 ans et surtout depuis les 5 dernières années entre le français et le japonais tout en faisant de la nouvelle entité un géant de l'automobile.

A moins que Senart soit plus rusé encore, et rachète les 8% manquants à Renault avant la fusion, en faisant ainsi le poids lourd de cette fusion pouvant dicter ses conditions.

Certes mais vous excluez une hypothèse qui n'est pas improbable.

Nissan chute en bourse et peut valoir peanuts dans quelques jours.

Une opportunité pour le gouvernement Japonais de nationaliser Nissan à très bas coût.

Renault pourrait tout perdre et se faire racheter par FCA.

Par

En réponse à disvar81

Certes mais vous excluez une hypothèse qui n'est pas improbable.

Nissan chute en bourse et peut valoir peanuts dans quelques jours.

Une opportunité pour le gouvernement Japonais de nationaliser Nissan à très bas coût.

Renault pourrait tout perdre et se faire racheter par FCA.

Effectivement c'est aussi une possibilité.

Par

:mad: Cette gravissime erreur stratégique annonce la fin de Renault, car il n'y a aucun intérêt à acheter une entreprise en perte de vitesse aux USA, qui sont de plus un pays ou Renault ne vend aucune voiture : zéro synergie commerciale, zéro synergie industrielle ! Chapeau Monsieur "docteur sympa et mister stratège" ! Vous êtes un sombre crétin ! Autre erreur gravissime : tirer une croix sur Nissan ! Ce mec est une triple buse. Mais n'est-ce pas le boulot de Macron que de vendre nos boîtes aux ricains pour peau de balle ?

Par

"Le patron social réputé, et qui a transformé la maison Michelin en une entreprise où il fait (enfin) bon travailler", comment faut-il l'interpréter ? Sur le plan transparence et communication de gros progrès ont été accompli vers l'extérieur notamment , mais de l'intérieur cette boite franchement paternaliste n'a jamais été vers des extrêmes du style France télécom.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Manley est Anglais et Elkan est plus Américain qu'Italien.C'est pas mal non plus.Voir Alstom,Ford...etc.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

:lol::lol::lol::

Ils ont du charisme ....les gens les adorent !!!

Leurs cultures est très forte dans le monde ENTIER!!

Ils véhiculent une image de " Classe" raffiner, élégante et qualitative.

Les gens s'en tape et sont accros à leur mode de vie....j' y vais souvent pour le travail, les touristes du monde entier jubile c est comme ça.. .ceci dit fiot.. ... .une grosse daube même les italiens n'ent veulent plus, sur leurs route il y a 80 % de berlines allemandes !!! Et pas les plus petite!! Ils sont tres BMW et des grosses, beaucoup de PORSCHE !!!! Audi a gogo

A plus. ..

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

On en apprend plus dans les commentaires finalement que dans les articles de caradisiac...:bien::biggrin: cet article arrive en retard et surtout semble bien optimiste mais pour des raisons qui ne sont pas très claires. :ange:

Par

Le roi est mort, vive le roi!

Le roi Jean Ier remplace comme il se doit Carlos Ier!

On a trouvé la bonne personne pour faire comprendre à ces ingrats qui sont les patrons dans cette Alliance.

Par

En réponse à JF2

"Le patron social réputé, et qui a transformé la maison Michelin en une entreprise où il fait (enfin) bon travailler", comment faut-il l'interpréter ? Sur le plan transparence et communication de gros progrès ont été accompli vers l'extérieur notamment , mais de l'intérieur cette boite franchement paternaliste n'a jamais été vers des extrêmes du style France télécom.

Tout à fait.

"patron réputé, social,bon vivre" c'est un peu pompeux.

Par

En réponse à gaetan09

Renault - jeep c'est pas un couple qui a déjà divorcé? :blague: ... Ceci étant reste à voir le résultat de ces négociations mais au moins Renault reprend la main après le putsch de Nissan.. si tout le monde est raisonnable Renault et Nissan devraient se rabibocher ...

Oui effectivement Jeep appartenait à Renault et faisait parti de AMC. Quand Renault c'est retiré du marché US en 1987 il a revendu AMC et Jeep au groupe Chrysler. Chrysler a batisé AMC Eagle pour les berlines et a coulé la boite mais n'a gardé que la marque Jeep pour les petits 4X4.

Par §WJM678CU

Docteur Holtz et Mister Lecondé.

Pourquoi classer votre article dans "Alpine" ?

Même sur un Minitel c'est mieux rangé.

Par

La dernière phrase de l article est tout aussi pompeuse.

Par

En réponse à Etna

La situation VAG / Renault Nissan est différente.

D'un coté des marques toutes propriété du Groupe VAG

De l'autre une alliance qui bien que Renault soit propriétaire de 43% de Nissan ne permet pas les même synergies puisque Nissan est encore maître chez lui.

La solution simple pour Renault aurait été de reprendre les 8% manquants de Nissan ... mais Goshn ayant remonté la boutique japonaise de façon brillante, Renault n'en a plus les moyens !!!

Pas d'accord.

Ça n a rien à voir avec combien l'un possède de l'autre.

Toyota ne possède pas BMW er pourtant ils utilisent leur plateforme pour la Supra.

C'est vraiment un manque de volonté de Nissan d'utiliser les plateformes Renault, sans doute pour éviter de s'engager trop et garder une porte de sortie.

Par

Article qui montre que Caradisiac connait mal l'entreprise Michelin et JDS. Cela fait le Buzz et ne va pas plus loin.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

bon ça va t'as fini ? tu vas aussi me dire qu'il vaut mieux vivre en Syrie qu'en Italie vu que t'es plus à une connerie près ?

Par

Manley, le patron de FCA a vendu pour 3,5 millions de dollars d'actions FCA. Le rat quitte le navire ?

Par

Il est à craindre que Renault passe sous contrôle de FCA, un comble !

Par

cététonnant... ou détonnant ( ? )..

Selon le bourrage de mou entendu ici ou là depuis un bout.. Renault neum'beure wouane of ze world..

Pis là Renault devient n°3 grâce à sa " fusion " supputée.

y-a de la déperdition en ligne on dirait. problème d'étanchéité ?

Faudrait pas aller trop loin dans la fusionnite au risque de se retrouver à ne plus représenter grand chose..

Par

En réponse à Pierre du 90

Manley, le patron de FCA a vendu pour 3,5 millions de dollars d'actions FCA. Le rat quitte le navire ?

Non..

Opportuniste seulement.

Comme quoi il y croit autant que moi.

Par

c est pas une affaire si renault n est pas majoritaire! c est un marché un accord de dupe pour nous!

Par

En réponse à Bluesy9

:mad: Cette gravissime erreur stratégique annonce la fin de Renault, car il n'y a aucun intérêt à acheter une entreprise en perte de vitesse aux USA, qui sont de plus un pays ou Renault ne vend aucune voiture : zéro synergie commerciale, zéro synergie industrielle ! Chapeau Monsieur "docteur sympa et mister stratège" ! Vous êtes un sombre crétin ! Autre erreur gravissime : tirer une croix sur Nissan ! Ce mec est une triple buse. Mais n'est-ce pas le boulot de Macron que de vendre nos boîtes aux ricains pour peau de balle ?

C'est Macron qui a installé Bruno Lemaire a Bercy.

Le plus incompétent ministre des finances de l'histoire de France.

Ce type a alors choisi Senard comme capitaine de Renault.

Les traîtres incompétents s'apprecient et se choisissent entre eux.

Si je sors le tableau complet ca donne :

Bruno Lemaire, traitre du parti Les républicains qui part chez La république en marche de Macron apres avoir perdu les primaires contre Fillon.

Macron traitre du parti Socialiste qui fonde son parti La république en marche et trahi le parti Socialiste après avoir été choisi ministre par Hollande et Valls.

Édouard Philipe traitre du parti Les républicains qui vire sa Cuti et devient premier ministre La république en Marche.

Senard, un Michelin qui trahi les pneus pour entrer dans l'automobile chez Renault.

Au final ce balet de traitres ca donne quoi ?

Bruno Lemaire qui voulait vendre Alstom à Siemens. Heureusement la commission Europeenne a mis son veto et Altsom est restée française. Son siège social est encore en france alors que Lemaire faisait tout pour que le nouveau Siemens-Alstom se fasse et le siège aurait été en Allemagne.

Lemaire, exigé par Macron à ce poste et choisi par Philippe, a ensuite continué son travail de deconstruction de la France en voulant donner Renault à FCA.

Alstom comme Renault sont tres rentables mais Lemaire lui veut créer des champions mondiaux en donnant les sociétés françaises rentables à des compagnies étrangères.

Le traitre Lemaire continuera de bosser pour des sociétés étrangères tant qu'il sera à Bercy.

Philippe le traitre qui a placé Lemaire, ministre des finances, continue sa trahison en maintenant Lemaire en place et en suivant la politique de Macron tout en validant la vente des bijoux de familles.

Macron le traitre qui continue de dire aux francais Gilets jaunes qu'il y aura un référendum national qu'il n'y a jamais eu et qu'il ne donnera jamais.

Senard le traitre qui va chez renault pour l'offrir à fca dans le but de créer un groupe plus gros afin de vendre plus de pneus Michelin. Il espère que le nouvel ensemble se fournira exclusivement chez Michelin et non plus chez Gt Radial et Pirelli.

Avec eux à la tête de la France ou d'entreprises stratégiques il restera plus grand chose a la france avant leur départ.

Par

En réponse à n1cool

C'est Macron qui a installé Bruno Lemaire a Bercy.

Le plus incompétent ministre des finances de l'histoire de France.

Ce type a alors choisi Senard comme capitaine de Renault.

Les traîtres incompétents s'apprecient et se choisissent entre eux.

Si je sors le tableau complet ca donne :

Bruno Lemaire, traitre du parti Les républicains qui part chez La république en marche de Macron apres avoir perdu les primaires contre Fillon.

Macron traitre du parti Socialiste qui fonde son parti La république en marche et trahi le parti Socialiste après avoir été choisi ministre par Hollande et Valls.

Édouard Philipe traitre du parti Les républicains qui vire sa Cuti et devient premier ministre La république en Marche.

Senard, un Michelin qui trahi les pneus pour entrer dans l'automobile chez Renault.

Au final ce balet de traitres ca donne quoi ?

Bruno Lemaire qui voulait vendre Alstom à Siemens. Heureusement la commission Europeenne a mis son veto et Altsom est restée française. Son siège social est encore en france alors que Lemaire faisait tout pour que le nouveau Siemens-Alstom se fasse et le siège aurait été en Allemagne.

Lemaire, exigé par Macron à ce poste et choisi par Philippe, a ensuite continué son travail de deconstruction de la France en voulant donner Renault à FCA.

Alstom comme Renault sont tres rentables mais Lemaire lui veut créer des champions mondiaux en donnant les sociétés françaises rentables à des compagnies étrangères.

Le traitre Lemaire continuera de bosser pour des sociétés étrangères tant qu'il sera à Bercy.

Philippe le traitre qui a placé Lemaire, ministre des finances, continue sa trahison en maintenant Lemaire en place et en suivant la politique de Macron tout en validant la vente des bijoux de familles.

Macron le traitre qui continue de dire aux francais Gilets jaunes qu'il y aura un référendum national qu'il n'y a jamais eu et qu'il ne donnera jamais.

Senard le traitre qui va chez renault pour l'offrir à fca dans le but de créer un groupe plus gros afin de vendre plus de pneus Michelin. Il espère que le nouvel ensemble se fournira exclusivement chez Michelin et non plus chez Gt Radial et Pirelli.

Avec eux à la tête de la France ou d'entreprises stratégiques il restera plus grand chose a la france avant leur départ.

le gars est en train de partir dans un truc politique pour des bagnoles c'est le défilé des imbéciles sur Cara.....

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

donc toi aussi du coup

Par

En réponse à kesskidit

cététonnant... ou détonnant ( ? )..

Selon le bourrage de mou entendu ici ou là depuis un bout.. Renault neum'beure wouane of ze world..

Pis là Renault devient n°3 grâce à sa " fusion " supputée.

y-a de la déperdition en ligne on dirait. problème d'étanchéité ?

Faudrait pas aller trop loin dans la fusionnite au risque de se retrouver à ne plus représenter grand chose..

Il semble que la reunion se dirige vers la fusion.. Évidemment le plan sera légèrement corrigé mais si fiat réussi a aller au bout de cette arnaque du siecle alors bravo !

Lemaire est décidément très décidé à offrir nos fleurons aux entreprises étrangères ! J ai du mal à le comprendre

Par

En réponse à Pierre du 90

Manley, le patron de FCA a vendu pour 3,5 millions de dollars d'actions FCA. Le rat quitte le navire ?

Manley voulait une alliance technique avec PSA(plateforme CMP)pas une alliance avec le cric :redface:

Par

pourquoi pas 33 % chacun avec Nissan ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Alpine

Toute l'actualité

Forum Alpine