Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Interdiction du thermique : quand le lobbying se met en marche après la bataille

Michel Holtz

Interdiction du thermique : quand le lobbying se met en marche après la bataille

Déposer un commentaire

Par

Comme s'ils n'étaient au courants des projets de la commissions, c'est pratiquement eux qui font les textes de lois

Ceux qui se plaignent sont probablement les mêmes qui ont un métro de retard

Par

En fait le principale sujet, c'est que vous ne savez pas (ou n'admettez pas si je veux etre fielleux) que le parlement europpéen n'est quasiment qu'un aprlement factice, il n'est ni à l'initiative, ni à la validation dans les instances européénes, il n'est quasiment que consultatif

c'est dur à admettre quand on parle de démocratie à tout bout de champ alors que la France n'en ai pas une d'ailleurs(un homme à tous les pouvoir chez nous)

mais l'UE n'a donc rien d'une démocratie parlementaire, il n'en ai rien, ce sont les chefs d'etats qui décident, et c'est tres bien comme ça. D'ailleur la regle de l'hunanimité est un problemes pour la commission européene , elle ne peux théoriquement imposer son programme que si les 27 sont d'accords ou laissent couler

En fait c'est les etats qui décident en Europe, des tas de lois, changement doivent etre validés par les 27, faute de quoi un etat pourra legitimement refuser d'appliquer

les constructeurs montent un peu plus au créneau par que le parlement européén à ouvert la porte "médiatique" en quelque sorte

Bref la politique européene c'est un systeme plus compliqué qu'un parlement qui vote la fin du thermique, c'est largement plus complexe

du coup faut arreter de faire tout un sujet historique sur le vote du parlement, rien n'est fait

Par

En fait, cette interdiction de vente des thermiques en 2035 est une débilité profonde, vu que les pénalités sur les rejets de co2 a elles seules étaient suffisantes pour condamner à terme la voiture thermique.

Et l'annonce de la fin de la vente de thermiques en 2035 n'est qu'un message idéologique de propagande visant simplement à faire peur aux particuliers, pour les inciter à passer au plus vite à la voiture électrique.:bah:

Par

En réponse à fedoismyname

En fait, cette interdiction de vente des thermiques en 2035 est une débilité profonde, vu que les pénalités sur les rejets de co2 a elles seules étaient suffisantes pour condamner à terme la voiture thermique.

Et l'annonce de la fin de la vente de thermiques en 2035 n'est qu'un message idéologique de propagande visant simplement à faire peur aux particuliers, pour les inciter à passer au plus vite à la voiture électrique.:bah:

   

Exact, ce vote tiens plus de la propagande (réussi d'ailleurs grace aux journalistes) que de la decision, c'est exactement ça

Par

En réponse à MotherKaiser

En fait le principale sujet, c'est que vous ne savez pas (ou n'admettez pas si je veux etre fielleux) que le parlement europpéen n'est quasiment qu'un aprlement factice, il n'est ni à l'initiative, ni à la validation dans les instances européénes, il n'est quasiment que consultatif

c'est dur à admettre quand on parle de démocratie à tout bout de champ alors que la France n'en ai pas une d'ailleurs(un homme à tous les pouvoir chez nous)

mais l'UE n'a donc rien d'une démocratie parlementaire, il n'en ai rien, ce sont les chefs d'etats qui décident, et c'est tres bien comme ça. D'ailleur la regle de l'hunanimité est un problemes pour la commission européene , elle ne peux théoriquement imposer son programme que si les 27 sont d'accords ou laissent couler

En fait c'est les etats qui décident en Europe, des tas de lois, changement doivent etre validés par les 27, faute de quoi un etat pourra legitimement refuser d'appliquer

les constructeurs montent un peu plus au créneau par que le parlement européén à ouvert la porte "médiatique" en quelque sorte

Bref la politique européene c'est un systeme plus compliqué qu'un parlement qui vote la fin du thermique, c'est largement plus complexe

du coup faut arreter de faire tout un sujet historique sur le vote du parlement, rien n'est fait

   

"la France n'en ai pas une (=démocratie) d'ailleurs(un homme à tous les pouvoir chez nous) "

Il n'est pas élu ? La souveraineté appartient donc bel et bien au peuple. Dans les autres formes de gouvernement, le chef d'état n'est pas élu par le peuple (je me permets juste de le rappeler :coucou:).

:fleur:

Par

Rien de tout cela malheureusement... d'une part coté il y a le jeu politique du parlement europeen qui rend les sociaux democrate et les verts plutot en position de force, avec en trame de fond les enjeux nationaux. D'autre part l'implosion de l'ACEA est due plutot ala concentration des contructeurs fait qu'ils n'ont plus besoin d'etre representés (par ex en france ils sont 2 (Stelantis et renault), 3 en allemangne etc ... ) Et bien evidemement que si vous demandez a un patron de l'automobile si c'est une bonne chose bien sur qu'il va repondre le contraire. Le mot lobby a juste été inventé pour justifié l'incompetence de nos politique, qui passe leur temps a faire des promesse dans 10 ans alors qu'en 2035 tout le monde aura oublié...

Par

" Lobbying : voilà un bien grand et vilain mot, teinté d’influence, voir de corruption. "

On vous rappellera, Mr Holz, que le Lobbying Ecolo qui a poussé à prendre ce genre de mesure irréfléchie existe également, ne vous en déplaise !

Et qui plus est, les protestations ne datent pas d'aujourd'hui, à moins que vous ne viviez sous une cloche.

Par

En réponse à Jhonny Disquette

" Lobbying : voilà un bien grand et vilain mot, teinté d’influence, voir de corruption. "

On vous rappellera, Mr Holz, que le Lobbying Ecolo qui a poussé à prendre ce genre de mesure irréfléchie existe également, ne vous en déplaise !

Et qui plus est, les protestations ne datent pas d'aujourd'hui, à moins que vous ne viviez sous une cloche.

   

Du reste Caradisiac appartient a ce lobby. :bien:

Par

En réponse à Philippe2446

"la France n'en ai pas une (=démocratie) d'ailleurs(un homme à tous les pouvoir chez nous) "

Il n'est pas élu ? La souveraineté appartient donc bel et bien au peuple. Dans les autres formes de gouvernement, le chef d'état n'est pas élu par le peuple (je me permets juste de le rappeler :coucou:).

:fleur:

   

ce qui veut dire uniquement que le peuple a le pouvoir de changer l'homme qui a tous les pouvoir

ce n'est pas la définition d'une démocratie ça, je te conseille juste de passer à la ligne 2 sur la "séparation des pouvoirs"

mais bon je ne vais pas plus loin c'est trop facile, y'a meme pas besoin de rappeler l'existence de l'article 16, du 49.3, de la nomination du conseil constitutionnel ... franchement c'est decevant là

Et dernier truc, j'ai pas dis que c'etait un probleme notre systeme politique, c'est juste pas une démocratie. Mais c'est pas forcement grave, y'a pas de systeme parfait.

Les mots ont un sens

Le peuple n'a pas le pouvoir, il a juste le pouvoir d'ecarter quelques personnes du pouvoir et encore.

Par

Manque de bol, le 49 3, c'est une prérogative du 1er ministre...

https://www.vie-publique.fr/fiches/19494-le-recours-larticle-493-de-la-constitution

Par

Accessoirement, tu me feras un cours sur le pouvoir judiciaire du président français ? Ca s'annonce captivant ! :bien:

Par

En réponse à Philippe2446

Manque de bol, le 49 3, c'est une prérogative du 1er ministre...

https://www.vie-publique.fr/fiches/19494-le-recours-larticle-493-de-la-constitution

   

Premier ministre qui est nommé par ? qui peut etre viré par ? qui doit rendre des compte à ?

franchement c'est du niveau zéro ces arguments, vaut mieux t'abstenir

Par

...et j'attends toujours une définition du système politique en France ? Parce que si ce n'est pas une démocratie, c'est forcément autre chose, non ? :fleur:

Par

En réponse à MotherKaiser

Premier ministre qui est nommé par ? qui peut etre viré par ? qui doit rendre des compte à ?

franchement c'est du niveau zéro ces arguments, vaut mieux t'abstenir

   

Ah oui, il n'est pas sensé être issu d'un truc qui s'appelle une majorité au parlement ? Il n'y aurait pas un truc genre cohabitation quand ce n'est pas le cas ? Genre Jospin / Chirac (les meilleurs amis de la terre...) ? Sans même parler des présidents que les circonstances ont forcé à nommer un PM qu'ils haïssaient de façon notoire (Sarkozy/Chirac)... :ptèdr:

Par

En réponse à ricolapin

Comme s'ils n'étaient au courants des projets de la commissions, c'est pratiquement eux qui font les textes de lois

Ceux qui se plaignent sont probablement les mêmes qui ont un métro de retard

   

Oui c'est ça , Stellantis ex PSA on un partenariat avec Samsung pour une usine de batteries aux ...US , crédible le mec !

Par

En réponse à Philippe2446

...et j'attends toujours une définition du système politique en France ? Parce que si ce n'est pas une démocratie, c'est forcément autre chose, non ? :fleur:

   

ah mon sens on peut definir ça par une "dictature à sufrage universelle"

mais la dessus je suis ouvert aux propositions, d'autres mots collent peut etre mieux

la "république bananiere" colle de plus en plus je dois dire, mais ça c'est plus le résultat que le systeme en lui même

Par

Encore une fois, Tavares a la bonne vision de l'automobile.

Par

En réponse à Philippe2446

...et j'attends toujours une définition du système politique en France ? Parce que si ce n'est pas une démocratie, c'est forcément autre chose, non ? :fleur:

   

=> https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mocratie#Typologie_des_d%C3%A9mocraties

(..)

La démocratie est devenue un système politique dans lequel la souveraineté est attribuée aux citoyens qui l'exercent de façon :

directe lorsque les citoyens adoptent eux-mêmes les lois et décisions importantes et choisissent eux-mêmes les agents d'exécution, généralement révocables. On parle alors de démocratie directe ;

indirecte lorsque des représentants sont tirés au sort ou élus par les citoyens, pour un mandat non-impératif à durée limitée, durant lesquels ils ne sont généralement pas révocables par les citoyens. On parle alors de démocratie représentative ;

semi-directe dans le cas de démocraties indirectes dans laquelle les citoyens sont cependant appelés à statuer eux-mêmes sur certaines lois, par les référendums, qui peuvent être soit un référendum d'initiative populaire, soit une possibilité de mettre un veto à un projet de loi, soit une proposition de projet de loi.

(..)

Nous sommes dans une démocratie "représentative". Mais les français souhaitent un basculement dans une démocratie directe ou simplement semi-directe. :bah:

Par

tu n'as pas répondu sur :

- la cohabitation

- le pouvoir législatif.

Une "dictature à suffrage universel" aurait par définition ni cohabitation ni un pouvoir législatif indépendant. :coucou:

Je ne parle pas de 1000 autres "détails" : le pouvoir des collectivités (régions/départements/villes, totalement indépendants du pouvoir central) dans bien des domaines, le pouvoir du conseil constitutionnel... Y'a du boulot avant d'être sur une "dictature élective"... :cool:

Par

En réponse à fedoismyname

=> https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mocratie#Typologie_des_d%C3%A9mocraties

(..)

La démocratie est devenue un système politique dans lequel la souveraineté est attribuée aux citoyens qui l'exercent de façon :

directe lorsque les citoyens adoptent eux-mêmes les lois et décisions importantes et choisissent eux-mêmes les agents d'exécution, généralement révocables. On parle alors de démocratie directe ;

indirecte lorsque des représentants sont tirés au sort ou élus par les citoyens, pour un mandat non-impératif à durée limitée, durant lesquels ils ne sont généralement pas révocables par les citoyens. On parle alors de démocratie représentative ;

semi-directe dans le cas de démocraties indirectes dans laquelle les citoyens sont cependant appelés à statuer eux-mêmes sur certaines lois, par les référendums, qui peuvent être soit un référendum d'initiative populaire, soit une possibilité de mettre un veto à un projet de loi, soit une proposition de projet de loi.

(..)

Nous sommes dans une démocratie "représentative". Mais les français souhaitent un basculement dans une démocratie directe ou simplement semi-directe. :bah:

   

" les français souhaitent un basculement dans une démocratie directe ou simplement semi-directe."

"Les français" représentés par... fedo ? :voyons:

Par

En réponse à MotherKaiser

ce qui veut dire uniquement que le peuple a le pouvoir de changer l'homme qui a tous les pouvoir

ce n'est pas la définition d'une démocratie ça, je te conseille juste de passer à la ligne 2 sur la "séparation des pouvoirs"

mais bon je ne vais pas plus loin c'est trop facile, y'a meme pas besoin de rappeler l'existence de l'article 16, du 49.3, de la nomination du conseil constitutionnel ... franchement c'est decevant là

Et dernier truc, j'ai pas dis que c'etait un probleme notre systeme politique, c'est juste pas une démocratie. Mais c'est pas forcement grave, y'a pas de systeme parfait.

Les mots ont un sens

Le peuple n'a pas le pouvoir, il a juste le pouvoir d'ecarter quelques personnes du pouvoir et encore.

   

:buzz:

Ce ramassis de raccourcis :biggrin:

Sans parler des trucs carrément faux (retourne voir les articles de la 5ème...).

Par

En réponse à Philippe2446

Ah oui, il n'est pas sensé être issu d'un truc qui s'appelle une majorité au parlement ? Il n'y aurait pas un truc genre cohabitation quand ce n'est pas le cas ? Genre Jospin / Chirac (les meilleurs amis de la terre...) ? Sans même parler des présidents que les circonstances ont forcé à nommer un PM qu'ils haïssaient de façon notoire (Sarkozy/Chirac)... :ptèdr:

   

le parlement peut refuser un 1er ministre, certe, mais elle ne le nomme pas et elle ne lui impose quasi rien finalement

sachant que le parlement peut etre dissout par ? au final c'est toujours le même qui revient, ce qui fait que le rapport de force est disproportionné, en tout cas trop pour dire que la france est une démocratie

si l'assemblée refuse trop de premier ministre elle peut au mieux gagner un peu de temps

et qui a envi de perdre un emploi de député et le salaire, les subvention et les avantages qui en découle ? personne

Par

En réponse à MotherKaiser

Premier ministre qui est nommé par ? qui peut etre viré par ? qui doit rendre des compte à ?

franchement c'est du niveau zéro ces arguments, vaut mieux t'abstenir

   

Tain, c'est pas comme si on avait passé le premier semestre a causer des législatives... cettee méconnaissance incroyable du système politique.

Sinon, ouais, forcément que le président français a une ligne de conduite selon son bord. Mais elle est largement plus tempérée que ce que tu racontes, surtout en ce moment :buzz:

Généralement, les mecs qui remettent en cause le qualificatif démocratie pour la France sont simplement les partisans du parti d'en face... ça en dit long, la démocratie cest bien... quand c'est mon poulain qui est élu quoi :buzz:

Par

En réponse à MotherKaiser

le parlement peut refuser un 1er ministre, certe, mais elle ne le nomme pas et elle ne lui impose quasi rien finalement

sachant que le parlement peut etre dissout par ? au final c'est toujours le même qui revient, ce qui fait que le rapport de force est disproportionné, en tout cas trop pour dire que la france est une démocratie

si l'assemblée refuse trop de premier ministre elle peut au mieux gagner un peu de temps

et qui a envi de perdre un emploi de député et le salaire, les subvention et les avantages qui en découle ? personne

   

Tu es dans la conjecture. Moi, dans l'exemple (cohabitations, alliances forcées comme Hollande/Valls aussi que j'oubliais...). Evidemment, on peut conjecturer sans connaître, ça élargit toujours le champ des possibles (pour celui qui conjecture, j'entends, pas dans la réalité). :oui:

Accessoirement, le 49.3 a été utilisé à peine plus d'une fois par an en moyenne depuis 58 (moins encore depuis sa réforme en 2008). Et le parlement peut voter une motion de censure. Tu oubliais de citer cela, ce me semble...

Toujours pas d'exemple du président rédigeant une loi ? Merde alors ! :coolfuck:

Par

En réponse à Philippe2446

" les français souhaitent un basculement dans une démocratie directe ou simplement semi-directe."

"Les français" représentés par... fedo ? :voyons:

   

Si tu n'as pas pigé le résultat des législatives, je comprends que tu ne comprennes pas ce que je viens de dire... :cyp:

Par

En réponse à king crimson

Tain, c'est pas comme si on avait passé le premier semestre a causer des législatives... cettee méconnaissance incroyable du système politique.

Sinon, ouais, forcément que le président français a une ligne de conduite selon son bord. Mais elle est largement plus tempérée que ce que tu racontes, surtout en ce moment :buzz:

Généralement, les mecs qui remettent en cause le qualificatif démocratie pour la France sont simplement les partisans du parti d'en face... ça en dit long, la démocratie cest bien... quand c'est mon poulain qui est élu quoi :buzz:

   

Oui, c'est comme la main de Thierry Henry, totalement involontaire pour la majorité des français ! :bien:

Par

Carlos a toujours un métro de retard dans le développement de ses véhicules, comme quoi être un bon gestionnaire ne veut pas dire être un visionnaire!!!

Il d'abord tout misé sur l'Europe, c'est loupé en Chine comme en Amérique du Sud et surtout n'a pas développer correctement la technologie hybride, tout ces véhicules hybrides sont en retard par rapport à Toyota, mais pas que, et pourtant avant son arrivée PSA avait entamé pas mal de recherche dans ce domaine, mais la volonté de Carlos de la rentabilité immédiate a anéanti toutes ces recherches, idem pour les boites auto et à double embraye!!! Carlos, il achète sur étagère ou participe mais toujours en retard!! Ces moteurs sont aussi à la traine et surtout, surtout il n'a jamais cru à l'électrique, cela veut surtout certainement dire qu'il ne vit pas sur la même planète que nous, car si il avait un peu de réflexion, il aurait du comprendre que la pollution aux particules fines et les émissions de CO2 ne pourrait durer éternellement!!!

Bref, ce monsieur est un gestionnaire pas trop mauvais, un pilote pas trop mauvais, mais malheureusement pour Stellantis, c'est un mauvais patron car il ne sait pas anticipé, il est prétentieux comme notre président et croit que les autres vont se rallier à sa cause..... Naïveté et demain les chinois vont nous bouffer car eux ne savaient pas bien faire des moteurs thermiques, des boites de vitesses, mais par contre, ils savent faire des batteries, de l'informatique de puissance, des moteurs électriques et une VE n'est qu'un assemblement de toutes ces techniques, alors, M. Carlos, je pense que vous vivez vos dernières années chez Stellantis car les Agneli ne vont pas laisser leurs industries aux mains d'un homme qui prétend TOUJOURS avoir RAISON mais qui ne sait pas anticiper et sait surtout RÂLER!!!

Par

En réponse à fedoismyname

Si tu n'as pas pigé le résultat des législatives, je comprends que tu ne comprennes pas ce que je viens de dire... :cyp:

   

Tu veux dire que la majorité des français ont exprimé qu'ils étaient pour la démocratie semi-directe et qu'ils l'ont exprimé en... n'allant pas aux urnes ? C'est bien cela ? :biggrin:

Par

En réponse à ghlapin

Carlos a toujours un métro de retard dans le développement de ses véhicules, comme quoi être un bon gestionnaire ne veut pas dire être un visionnaire!!!

Il d'abord tout misé sur l'Europe, c'est loupé en Chine comme en Amérique du Sud et surtout n'a pas développer correctement la technologie hybride, tout ces véhicules hybrides sont en retard par rapport à Toyota, mais pas que, et pourtant avant son arrivée PSA avait entamé pas mal de recherche dans ce domaine, mais la volonté de Carlos de la rentabilité immédiate a anéanti toutes ces recherches, idem pour les boites auto et à double embraye!!! Carlos, il achète sur étagère ou participe mais toujours en retard!! Ces moteurs sont aussi à la traine et surtout, surtout il n'a jamais cru à l'électrique, cela veut surtout certainement dire qu'il ne vit pas sur la même planète que nous, car si il avait un peu de réflexion, il aurait du comprendre que la pollution aux particules fines et les émissions de CO2 ne pourrait durer éternellement!!!

Bref, ce monsieur est un gestionnaire pas trop mauvais, un pilote pas trop mauvais, mais malheureusement pour Stellantis, c'est un mauvais patron car il ne sait pas anticipé, il est prétentieux comme notre président et croit que les autres vont se rallier à sa cause..... Naïveté et demain les chinois vont nous bouffer car eux ne savaient pas bien faire des moteurs thermiques, des boites de vitesses, mais par contre, ils savent faire des batteries, de l'informatique de puissance, des moteurs électriques et une VE n'est qu'un assemblement de toutes ces techniques, alors, M. Carlos, je pense que vous vivez vos dernières années chez Stellantis car les Agneli ne vont pas laisser leurs industries aux mains d'un homme qui prétend TOUJOURS avoir RAISON mais qui ne sait pas anticiper et sait surtout RÂLER!!!

   

avec une telle "vista", il serait dommage de perdre un si brillant individu

postulez donc, au "Chief Executive Board", un poste de premier choix vous attend!!

Par

En réponse à Philippe2446

" les français souhaitent un basculement dans une démocratie directe ou simplement semi-directe."

"Les français" représentés par... fedo ? :voyons:

   

Pas simplement fedo mais bien les français.

C'est ce qu'il est ressorti du grand débat national, organisé par Macron, qui avait besoin d'aller à la rencontre des français pour savoir ce qu'ils souhaitaient.

Il pensait jusqu'alors que le fait d'être élu lui permettait d'imposer sa politique, et non la politique voulue par le peuple. Il avait oublié la définition du mot démocratie...

Par

En réponse à carrera13

Pas simplement fedo mais bien les français.

C'est ce qu'il est ressorti du grand débat national, organisé par Macron, qui avait besoin d'aller à la rencontre des français pour savoir ce qu'ils souhaitaient.

Il pensait jusqu'alors que le fait d'être élu lui permettait d'imposer sa politique, et non la politique voulue par le peuple. Il avait oublié la définition du mot démocratie...

   

Je suis bien d'accord sur le fait que les français ne se sentent pas entendu et que leur opinion n'a que peu cours dans l'Elysée ou à l'assemblée nationale. C'est tout à fait évident. Et c'est la réalité : ils ne sont pas écoutés.

Mais de là à prétendre qu'ils veulent une démocratie semi-directe (la directe, pour 67Mio d'habitants, est totalement impossible à mettre en place et n'existe nulle part actuellement), il y a un pas... D'autant que les français sont tout de même très attachés à leur pouvoir central et à l'élection directe de leur président... Compliqué, tout de même ! :fleur:

Par

En réponse à Ultima Ratio Regum

On veut un référendum:cubitus:

   

Un des pb du référendum est que les électeurs peuvent approuver un résultat tout en récusant les moyens pour l'obtenir.

Par

Et donc l'auteur de cet article prédit la mort des lobbies automobile au titre que certains constructeurs historiques sont contre cette nouvelle Directive, ou bien ne sauraient s'entendre sur son application ?

Mais du coup M. Holtz, les lobbies de l'automobile électrique ainsi que ceux des constructeurs historiques souhaitant cette transformation n'existeraient donc pas ? Sérieusement ? Parce qu'à vous lire, on croirait que les lobbies de l'autre bord sont aux abonnés absents...

Je ne peux pas croire une seule seconde que vous balayiez l'idée même que ces lobbies sont très puissants et ont pesé lourdement dans cette décision.

Les lobbies automobile n'existent plus ? NON ! Ils ont seulement changé de forme...

Par

En réponse à Philippe2446

Je suis bien d'accord sur le fait que les français ne se sentent pas entendu et que leur opinion n'a que peu cours dans l'Elysée ou à l'assemblée nationale. C'est tout à fait évident. Et c'est la réalité : ils ne sont pas écoutés.

Mais de là à prétendre qu'ils veulent une démocratie semi-directe (la directe, pour 67Mio d'habitants, est totalement impossible à mettre en place et n'existe nulle part actuellement), il y a un pas... D'autant que les français sont tout de même très attachés à leur pouvoir central et à l'élection directe de leur président... Compliqué, tout de même ! :fleur:

   

Ben justement, les français votent de moins en moins, car ils pensent de plus en plus que ça ne sert plus à rien, vu qu'ils ne sont pas écoutés.

L'élection présidentielle est l'exception qui fait la règle, car c'est le seul vote où l'on peut lancer clairement un gros "fuck" au système actuel, en votant pour ceux qui ne plaisent pas à notre élite bien pensante et qui veut coûte que coûte décider elle seule de notre avenir.

Maintenant, aux législatives, on a une majorité d'électeurs (et je ne parle même pas de tous ceux qui ne sont pas inscrits) qui ne se sont pas déplacés car ils pensent que ça ne sert plus à rien, et une grande partie de ceux qui se sont déplacés qui ont voté exprès les extrêmes pour répéter "fuck" là encore à ceux d'en haut.

Bref, j'espère qu'un jour, ceux d'en haut enlèveront leurs oeillères pour voir la réalité en face = la démocratie représentative a (mal) fait son temps, et seule à minima une démocratie de type semi-directe peut sauver ce qu'il reste de notre système démocratique.

Mais visiblement, le chemin risque d'être encore long, très long...

Pas grave, s'ils ne comprennent pas, c'est le mur qui nous attend, et là, ça ne se fera pas en douceur... :cyp:

Par

En réponse à Hcc1

Un des pb du référendum est que les électeurs peuvent approuver un résultat tout en récusant les moyens pour l'obtenir.

   

Faudrait dire ça aux suisses, alors... :cyp:

Par

En réponse à lapoutre45

Et donc l'auteur de cet article prédit la mort des lobbies automobile au titre que certains constructeurs historiques sont contre cette nouvelle Directive, ou bien ne sauraient s'entendre sur son application ?

Mais du coup M. Holtz, les lobbies de l'automobile électrique ainsi que ceux des constructeurs historiques souhaitant cette transformation n'existeraient donc pas ? Sérieusement ? Parce qu'à vous lire, on croirait que les lobbies de l'autre bord sont aux abonnés absents...

Je ne peux pas croire une seule seconde que vous balayiez l'idée même que ces lobbies sont très puissants et ont pesé lourdement dans cette décision.

Les lobbies automobile n'existent plus ? NON ! Ils ont seulement changé de forme...

   

A la base, je suppose que ce sont des lobbies écologiques prônant le vélo, la marche à pied et les transports en commun, voire l'absence de déplacements, et qui se retrouvent finalement malgré eux dans une démarche d'imposer la voiture électrique, imposée par les politiques, qui ne veulent, ni mécontenter les verts, ni mécontenter les automobilistes, même si, au final, ils mécontentent tout le monde. :cyp:

Et avec la guerre en Ukraine qui a pour effet le redémarrage de centrales à charbon pour produire de l'électricité, notamment de manière à alimenter les voitures électriques, on se retrouve dans le comble du comble de la connerie... :cyp:

Par

En réponse à fedoismyname

Faudrait dire ça aux suisses, alors... :cyp:

   

Un autre pb du référendum en France est qu'on y répond souvent à côté de la question et qu'il devient un plebicite pour ou contre le pouvoir en place. Un autre commentateur a écrit justement que tout référendum actuel serait pris comme "pour ou contre" l'actuel président et qu'il ne serait pas vraiment répondu à la question posée.

Par

En réponse à Philippe2446

Je suis bien d'accord sur le fait que les français ne se sentent pas entendu et que leur opinion n'a que peu cours dans l'Elysée ou à l'assemblée nationale. C'est tout à fait évident. Et c'est la réalité : ils ne sont pas écoutés.

Mais de là à prétendre qu'ils veulent une démocratie semi-directe (la directe, pour 67Mio d'habitants, est totalement impossible à mettre en place et n'existe nulle part actuellement), il y a un pas... D'autant que les français sont tout de même très attachés à leur pouvoir central et à l'élection directe de leur président... Compliqué, tout de même ! :fleur:

   

Il y a une grande marge entre une démocratie semi-directe, et une démocratie indirect avec quelques référundums dans l'année.

Mais la vérité est que nos gouvernants connaissent les volontés des français: lutter contre l'évasion fiscale, arréter de detruire notre système de santé (on continue de fermer des lits d'hopitaux en pleine pandémie!), réduire les inégalités (160 milliards de bénéfices pour le cac 40 en 2021: un record!), réindustrialiser la pays (plus de 3.5millions de voitures produites en France en 2005, moins d'1.5 millions en 2021).

Alors entendre qu"il va falloir se serrer la ceinture face à l'inflation qui arrive, travailler jusque 70ans pour partir à la retraite à taux plein (actuellement 67ans): INSUPPORTABLE

Par

En réponse à Hcc1

Un autre pb du référendum en France est qu'on y répond souvent à côté de la question et qu'il devient un plebicite pour ou contre le pouvoir en place. Un autre commentateur a écrit justement que tout référendum actuel serait pris comme "pour ou contre" l'actuel président et qu'il ne serait pas vraiment répondu à la question posée.

   

Oui, de la pure propagande pour tenter d'expliquer l'inutilité des référendums.

Mais quand on a eu le référendum sur la proposition de passer ou pas aux 5 ans du mandat présidentiel, les électeurs français, dont j'ai fait partie, ont voté oui aux 5 ans, et donc oui à la proposition de Chirac.

Ensuite, combien y a-t-il eu de référendums? Ben un seul: celui sur Maastricht, dont on sait ce qui s'est passé ensuite... :cyp:

Sans parler du référendum régional sur l'aéroport des Landes, où les électeurs ont dit "oui" à l'aéroport. Malgré ça, Hollande leur a dit "allez vous faire f..... c'est moi qui décide et je dis non". :cyp:

Alors, expliquer ensuite que les français sont des abrutis incapables de répondre aux questions d'un référendum, c'est particulièrement fort de café... :cyp:

Par

En réponse à fedoismyname

Oui, de la pure propagande pour tenter d'expliquer l'inutilité des référendums.

Mais quand on a eu le référendum sur la proposition de passer ou pas aux 5 ans du mandat présidentiel, les électeurs français, dont j'ai fait partie, ont voté oui aux 5 ans, et donc oui à la proposition de Chirac.

Ensuite, combien y a-t-il eu de référendums? Ben un seul: celui sur Maastricht, dont on sait ce qui s'est passé ensuite... :cyp:

Sans parler du référendum régional sur l'aéroport des Landes, où les électeurs ont dit "oui" à l'aéroport. Malgré ça, Hollande leur a dit "allez vous faire f..... c'est moi qui décide et je dis non". :cyp:

Alors, expliquer ensuite que les français sont des abrutis incapables de répondre aux questions d'un référendum, c'est particulièrement fort de café... :cyp:

   

Passer au quinquennat n'est pas le bon exemple. Maastricht davantage... mais fallait-il soumettre au référendum ? De façon générale soumettre une question (référendum ou pas) directement aux électeurs peut être risquée. Le suffrage ne peut en général légitimement et efficacement s'exprimer que sur des objectifs et plus rarement sur des moyens. Le suffrage est une catastrophe au niveau opérationnel dans les organisations. D'ailleurs les armées des démocraties ne sont pas démocratiques... et heureusement.

Par

Par "suffrage dans mon précédent commentaire, je voulais dire "suffrage direct".

Par

En réponse à king crimson

Tain, c'est pas comme si on avait passé le premier semestre a causer des législatives... cettee méconnaissance incroyable du système politique.

Sinon, ouais, forcément que le président français a une ligne de conduite selon son bord. Mais elle est largement plus tempérée que ce que tu racontes, surtout en ce moment :buzz:

Généralement, les mecs qui remettent en cause le qualificatif démocratie pour la France sont simplement les partisans du parti d'en face... ça en dit long, la démocratie cest bien... quand c'est mon poulain qui est élu quoi :buzz:

   

Non non...

Les gens ne remettent pas en cause la démocratie en général, juste celle de la Veme République, et à raison, particulièrement depuis l'inversion du calendrier électoral qui rend quasi impossible une cohabitation, puisque la dynamique électorale favorise le camp du président élu pour les législatives qui suivent.

Mais de toute façon, ceux qui réduisent la démocratie à un scrutin montrent surtout qu'ils n'ont rien compris à la vraie démocratie: pour info Poutine est réélu à chaque scrutin, est-ce ça fait de la Russie une démocratie ?!

La caractéristique d'une démocratie c'est uniquement l'intensité avec laquelle elle protège les libertés individuelles, ni plus, ni moins.

Tout le reste c'est du pipeau

Et dans ce domaine, la France ne cesse de régresser, au point d'avoir été classée par The Economist comme une "démocratie défaillante" :

https://www.lepoint.fr/monde/la-france-une-democratie-defaillante-03-02-2021-2412584_24.php

Par

Cet ultimatum de 2035 peut très bien être supprimé si les élections européennes sont un désastre pour ceux qui l'ont soutenu.

Et la France peut très bien s'en affranchir unilatéralement, les autres pays ne nous déclareront pas la guerre pour autant .

Ras le bol d'obéir aux khmers verts européens !

Par

"Un combat engagé lorsque la guerre est perdue" du grand Caliméro Tavares quoi ! Il est tellement visionnaire qu'il voit les événements depuis son rétroviseur. Il a pas fini de pleurnicher celui-là...

Par

En réponse à cockernoir

Cet ultimatum de 2035 peut très bien être supprimé si les élections européennes sont un désastre pour ceux qui l'ont soutenu.

Et la France peut très bien s'en affranchir unilatéralement, les autres pays ne nous déclareront pas la guerre pour autant .

Ras le bol d'obéir aux khmers verts européens !

   

Ca s'est décidé à la COP 21 de Paris, l'EU y est pour rien - ou expliquez pourquoi l'Angleterre (pays de la bagnole !!!), Canada, Californie etc ont les mêmes agendas.

Par

En réponse à Gastor

"Un combat engagé lorsque la guerre est perdue" du grand Caliméro Tavares quoi ! Il est tellement visionnaire qu'il voit les événements depuis son rétroviseur. Il a pas fini de pleurnicher celui-là...

   

Pour l'instant rien n'est definitif, et d'autant plus avec les pénuries de gaz pour cet hiver qui dureront sauf à ce que la russie entre dans l'UE...ce qui n'est pas pour demain ! :biggrin:

Par

En réponse à Gastor

Ca s'est décidé à la COP 21 de Paris, l'EU y est pour rien - ou expliquez pourquoi l'Angleterre (pays de la bagnole !!!), Canada, Californie etc ont les mêmes agendas.

   

La cop 21 ? C'etait 2050 la fin du thermique, un peu plus raisonnable que 2035...

Mais évidement le greenwashing étant passé par la maintenant ce 2035, comme s'il suffisait de le décréter pour changer 100 d'histoire industrielle.

En attendant les jets privés proliférent sur la planète, tout comme les meaga-yachts et les voyages spatiaux, mais on vient nous emmerder pour nous faire rouler en dacia spring de 40 cv fabriquée en chine...

Par

Comment peut on favoriser la Chine ?

Par

J'ai l'impression qu'il y a (encore) un petit problème d'interprétation chez les auteurs sur ce site. Voici ce que dit l'ACEA le 9 Juin dernier :

https://www.acea.auto/press-release/european-parliament-vote-on-co2-for-cars-and-vans-automobile-manufacturers-react/

Extraits :

"Bruxelles, le 9 juin 2022 – L'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) prend note du vote en plénière du Parlement européen sur les objectifs de réduction de CO2 pour les voitures et les camionnettes. Il exhorte désormais les députés européens et les ministres européens à tenir compte de toutes les incertitudes auxquelles l'industrie est confrontée, alors qu'elle se prépare à une transformation industrielle massive.

L'ACEA se félicite que le Parlement ait maintenu la proposition de la Commission européenne pour les objectifs 2025 et 2030. Ces objectifs sont déjà extrêmement ambitieux et ne peuvent être atteints qu'avec une montée en puissance massive des infrastructures de recharge et de ravitaillement, prévient l'association.

Cependant, étant donné que la transformation du secteur dépend de nombreux facteurs externes qui ne sont pas entièrement entre ses mains, l'ACEA s'inquiète que les députés aient voté pour fixer dans le marbre un objectif de -100 % de CO2 pour 2035."

...

On voit donc que l'ACEA n'est pas réellement en accord avec le Parlement européen concernant l'échéance de 2035, alors que celles de 2025 et 2030 lui pose moins de problèmes.

J'en conclus personnellement que ce qui concerne 2035 n'est pas du tout acté par l'ACEA qui est donc "inquiète" comme le dit le communiqué de l'ACEA. Il y a donc bien une majorité de constructeurs autour de ce communiqué commun.

Dernier extrait :

"Mais étant donné la volatilité et l'incertitude que nous connaissons quotidiennement au niveau mondial, toute réglementation à long terme allant au-delà de cette décennie est prématurée à ce stade précoce. Au lieu de cela, un examen transparent est nécessaire à mi-chemin afin de définir les objectifs post-2030."

En revanche, il y a apparemment divergence dans les actions à entreprendre comme le laisse penser le retrait de Stellantis de l'ACEA. Mais il y a bien une convergence sur le fond, à savoir que rien n'est encore acté pour 2035, ni par l'ACEA, ni par Stellantis.

Par

En réponse à Gastor

Ca s'est décidé à la COP 21 de Paris, l'EU y est pour rien - ou expliquez pourquoi l'Angleterre (pays de la bagnole !!!), Canada, Californie etc ont les mêmes agendas.

   

Je n'ai rien à expliquer, la France n'a pas à obéir aux pays étrangers et s'il le faut il faudra utiliser la menace nucléaire comme le fait Poutine n'en déplaise aux khmers verts de toute la planète.

Par

En réponse à cockernoir

Je n'ai rien à expliquer, la France n'a pas à obéir aux pays étrangers et s'il le faut il faudra utiliser la menace nucléaire comme le fait Poutine n'en déplaise aux khmers verts de toute la planète.

   

MDR s'il y avait un leader dans cette affaire c'est justement la France sous Hollande. C'est sous sa présidence, lors de la COP sur son territoire, que les grandes lignes de l'interdiction du VT allait être décidé.

Maintenant 2035 ou 2040, ça change rien, sauf pour les grabataires qui voulaient acheter un dernier VT avant de péricliter la veille de 2040 bien-sûr...

Par

En réponse à Gastor

MDR s'il y avait un leader dans cette affaire c'est justement la France sous Hollande. C'est sous sa présidence, lors de la COP sur son territoire, que les grandes lignes de l'interdiction du VT allait être décidé.

Maintenant 2035 ou 2040, ça change rien, sauf pour les grabataires qui voulaient acheter un dernier VT avant de péricliter la veille de 2040 bien-sûr...

   

La France appartient aux Français et sûrement pas à ses fossoyeurs que vous devez apparemment adorer.

Par

ils feraient mieux d'investir dans les gazogènes.

Par

En réponse à Jhonny Disquette

" Lobbying : voilà un bien grand et vilain mot, teinté d’influence, voir de corruption. "

On vous rappellera, Mr Holz, que le Lobbying Ecolo qui a poussé à prendre ce genre de mesure irréfléchie existe également, ne vous en déplaise !

Et qui plus est, les protestations ne datent pas d'aujourd'hui, à moins que vous ne viviez sous une cloche.

   

Tiens? Il y en a un qui se rappelle! Les avertissements de Tavarès sur la préemption de la ressource, vous êtes sûrs que c'est un discours de chouineur?

Ce qui est frappant, c'est l'inertie des décideurs pendant d'interminables décennies, au cours desquelles les agglomérations étaient asphyxiées par le moteur thermique, alors que les constructeurs, notamment français, proposaient des VE urbains. Je vous rappelle comment ça c'était terminé dans les années 90: le bradage des invendus par PSA et Renault.

Alors, s'en prendre aux constructeurs...

Par

Franchement c'est le plus grand échec des lobbyistes de toute l'histoire. Se laisser piétiner par le dictat escrolo-bienpensant et nous imposer des caisses de 2t remplies de piles chinoises, piles remplies de terres rares venant de mines africaines (exploitées par la Chine), en détruisant ainsi une industrie européenne vieille de 100 ans (par la mise à mort du thermique, et pas l'ouverture du marché auto à la Chine qui va tout bouffer).

Par

En réponse à Otonei

Franchement c'est le plus grand échec des lobbyistes de toute l'histoire. Se laisser piétiner par le dictat escrolo-bienpensant et nous imposer des caisses de 2t remplies de piles chinoises, piles remplies de terres rares venant de mines africaines (exploitées par la Chine), en détruisant ainsi une industrie européenne vieille de 100 ans (par la mise à mort du thermique, et pas l'ouverture du marché auto à la Chine qui va tout bouffer).

   

A croire que les Khmers verts étaient plus déterminés ,c'est tout de même bizarre de s'être autant écrasé devant ces escrocs médiatiques .

Par

En réponse à Otonei

Franchement c'est le plus grand échec des lobbyistes de toute l'histoire. Se laisser piétiner par le dictat escrolo-bienpensant et nous imposer des caisses de 2t remplies de piles chinoises, piles remplies de terres rares venant de mines africaines (exploitées par la Chine), en détruisant ainsi une industrie européenne vieille de 100 ans (par la mise à mort du thermique, et pas l'ouverture du marché auto à la Chine qui va tout bouffer).

   

Franchement essaye d'ouvrir les yeux. Tu crois que ces mecs en col blanc pleurent pour notre intérêt? Mais tu rêves. Ils veulent juste s'en mettre plein les poches pour leurs actionnaires.

Ils se font des plus-value de malade sur les Thermiques. conséquence? Les simples travailleurs ne peuvent même plus s'acheter une voiture neuve car elle coute trop chère Le thermique tue, elle pollue et contribue au réchauffement climatique. L'ignorer c'est être aveugle et c** car des preuves irréfutables ont été démontrées maintes fois par les scientifiques de renommés mondiale. Que les industries Européenne veulent rester encore 100 ans en arrière c'est leur problème. La jeune génération a le droit aussi d'avoir un air plus respirable, point.

Par

Alors si on regarde la date du 8 juin, trois semaines pour réagir ça va encore. Mais tout de même ça part de loin dans le temps (mais pas pour la localisation)

Chronologie :

- Accord de Paris en 2015 pour limiter la hausse de température à 1,5°C

- 2019 communication sur le Pacte vert pour l’Europe

- Septembre 2020 Proposition de la Commission Européenne « Accroitre les ambitions en matière de climat pour 2030 », l’objectif contraignant : En 2030 réduction de l’émission des GES de 55% par rapport à 1990

- Décembre 2020 approbation du Conseil Européen de la proposition de la CE

- 14 juillet 2021 la Commission a présenté une Proposition Législative « En ce qui concerne le renforcement des normes de performance en matière s’émissions de CO2 pour les VP et les VUL neufs … »

- 11 mai 2022 Au Parlement Européen : La commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) Les députés soutiennent une trajectoire vers la mobilité routière zéro-émission pour les nouvelles voitures et camionnettes d'ici à 2035.

Ce qui manque à présent, c'est de découper l'objectif principal en plusieurs objectifs intermédiaires.

Il serait bon d'interdire au plus vite ou pour 2025 par exemple la commercialisation de véhicules émettant plus de 140g. de CO2 par km. Cela donnerait un coup de boost aux véhicules hybrides. Et puis pareils 4 ans après (2029) avec les véhicules à 90 g. de CO2/km.

Le rythme francais qui taxe à partir de 128 g. en 2022 mais sans interdire au-delà n'est pas dans les clous pour respecter l'accord de Paris.

Par

En réponse à Philippe2446

"la France n'en ai pas une (=démocratie) d'ailleurs(un homme à tous les pouvoir chez nous) "

Il n'est pas élu ? La souveraineté appartient donc bel et bien au peuple. Dans les autres formes de gouvernement, le chef d'état n'est pas élu par le peuple (je me permets juste de le rappeler :coucou:).

:fleur:

   

Choisir entre 3 blaireaux et demi parmi lequel il t'es impossible de concurrencer, c'est pas de la démocratie, c'est une république bananière

Par

Tavares a raison, c'est une hérésie... devoir supporter des puretech 1.2 jusqu'en 2035... c'est bien 10ans de trop!

Par

En réponse à auyaja

La cop 21 ? C'etait 2050 la fin du thermique, un peu plus raisonnable que 2035...

Mais évidement le greenwashing étant passé par la maintenant ce 2035, comme s'il suffisait de le décréter pour changer 100 d'histoire industrielle.

En attendant les jets privés proliférent sur la planète, tout comme les meaga-yachts et les voyages spatiaux, mais on vient nous emmerder pour nous faire rouler en dacia spring de 40 cv fabriquée en chine...

   

surtout qu'en Chine elle ne coûte que 6000€ voir Dongfeng 01 mais chez nous , nous avons le plaisir de la toucher à près de 20.000€

Par

En réponse à boris d

Alors si on regarde la date du 8 juin, trois semaines pour réagir ça va encore. Mais tout de même ça part de loin dans le temps (mais pas pour la localisation)

Chronologie :

- Accord de Paris en 2015 pour limiter la hausse de température à 1,5°C

- 2019 communication sur le Pacte vert pour l’Europe

- Septembre 2020 Proposition de la Commission Européenne « Accroitre les ambitions en matière de climat pour 2030 », l’objectif contraignant : En 2030 réduction de l’émission des GES de 55% par rapport à 1990

- Décembre 2020 approbation du Conseil Européen de la proposition de la CE

- 14 juillet 2021 la Commission a présenté une Proposition Législative « En ce qui concerne le renforcement des normes de performance en matière s’émissions de CO2 pour les VP et les VUL neufs … »

- 11 mai 2022 Au Parlement Européen : La commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) Les députés soutiennent une trajectoire vers la mobilité routière zéro-émission pour les nouvelles voitures et camionnettes d'ici à 2035.

Ce qui manque à présent, c'est de découper l'objectif principal en plusieurs objectifs intermédiaires.

Il serait bon d'interdire au plus vite ou pour 2025 par exemple la commercialisation de véhicules émettant plus de 140g. de CO2 par km. Cela donnerait un coup de boost aux véhicules hybrides. Et puis pareils 4 ans après (2029) avec les véhicules à 90 g. de CO2/km.

Le rythme francais qui taxe à partir de 128 g. en 2022 mais sans interdire au-delà n'est pas dans les clous pour respecter l'accord de Paris.

   

faire croire qu'une voiture consomme moins grâce à l'hybride rechargeable, c'est comme penser être moins saoul en continuant de manger ou en buvant 5 l d'eau .

Perso j'ai une essence atmosphérique et avec 50 L je fais plus de 1100 kms avec un plein et mini 1000 soit au maxi 5l /100 et moins de 4,5 l en général.

Sauf que je roule pas comme un con avec.

L'autre fois j'avais une Zoé 110 ch batterie 52 kWh.

j'avais réussi à la descendre à 8,6 kWh/100 et j'ai fais 363 kms, mais il a fallu que je la rende, l'ordinateur grâce à ma conduite m'indiquant 500 kms possible, la norme wltp sur cette caisse est de 395 kms et il me restait 25% de batterie.

mes enfants me demande pourquoi je ne roule jamais à 130, je leurs dit toujours deux choses

1 c'est moi qui paye l'essence, je fais l'aller retour à Toulon depuis Lyon et j'en remets pas là bas alors qu'on fais bien deux cents bornes sur place et qu'au retour je peux me déplacer 15jours pour aller bosser

2 je leurs fait remarquer qui nous double, et je leurs fait à nouveau remarquer quand roulant à 110 j'ai déjà été doublé par la même caisse.

Par

Pourquoi pleurnicher pour une industrie qui l'a vu venir?

Une industrie qui s'est toujours largement reposée sur des consommateurs qui ont été bien cons (les acheteurs de diesels cidatins, qui se sont offusqués des problèmes dûs à LEURS usages).

Une industrie mainte fois renflouée, surtout en France, à coup/à coût d'argent du contribuable (enfin ceux qui bossent et paient des impôts)

La "nouvelle vague" s'est mise en marche il y a 10 ans. 10 PUTAINS D'ANNEES !!!!! Et à l'heure actuelle, grâce à l'efficience de nos marques européennes, on se retrouve maintenant avec une inflation de dingues même sur les voitures d'occasion.

Merde, ma megane (certes un peu rare mais pas fofolle) que j'ai acheté en 2018 à 126k km vaut le même prix maintenant (entretenue renault, maintenant à 200k bornes) en 2022 ! C'est débile, et je voulais une RS, mais j'avais pas les 10k supplémentaires pour prendre une rs 265.

J'aurais du mettre un billet en plus, à l'époque 7k€ de plus pour une équivalente à 120k bornes, maintenant, c'est 14k€ de plus!

Autant dire que je vais la garder la titine en 180cv, reprog puisque je ne la vendrais plus, j'ai la RS en prépa en exemple si je veux et à 200k km je vais faire les bons choix quant aux consommables. Amortisseurs et freins d'abord... Surtout les avants qui sont à mi-course. Pincent pas assez fort.

Ce qui me fait chier, c'est... Avec qui je vais jouer? Déja sur mes routes y'a personne qui ose... Ca me ramène à mes années collèges: Ton meilleur adversaire à abattre, c'est toi-même.

Et pis vu le rythme moyen dans le nord-Cotentin, même les conducteurs de cars/navettes poussant au cul de la faune locale malgré leurs 50 passagers...

"Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de France" ,

Par

(Toujours quelque chose de pourri dans le merdia de France).

Dommage que Hamlet n'aie pas eu l'occasion de médire à juste titre sur nos gueules.

Bah, suffit de voir l'échiquier politique pour voir que de toute manière, boomers/croquants/politicaillions l'auraient fait taire.

Welcome back to the future of the past.

(la bonne question serait, kiki ka mis ses grossière paluches sur le book de la triche?)

La bonne réponse, on se la coltine depuis 5 ans+

N'hésitez pas à réagir, Caradisiac saura profiter des blabla et censurer si ça pique

Par

En réponse à Shurato

Franchement essaye d'ouvrir les yeux. Tu crois que ces mecs en col blanc pleurent pour notre intérêt? Mais tu rêves. Ils veulent juste s'en mettre plein les poches pour leurs actionnaires.

Ils se font des plus-value de malade sur les Thermiques. conséquence? Les simples travailleurs ne peuvent même plus s'acheter une voiture neuve car elle coute trop chère Le thermique tue, elle pollue et contribue au réchauffement climatique. L'ignorer c'est être aveugle et c** car des preuves irréfutables ont été démontrées maintes fois par les scientifiques de renommés mondiale. Que les industries Européenne veulent rester encore 100 ans en arrière c'est leur problème. La jeune génération a le droit aussi d'avoir un air plus respirable, point.

   

La jeune génération n'en veut pas de ces duracells aussi lourdes qu'un camion et incapable de faire mieux qu'un thermique bien plus léger. Rouler là dedans est un supplice pour eux (excepté Tesla mais c'est tous des fanboys de Musk). L'UE doit tout simplement autoriser l'hybride non rechargeable (rechargeable c'est une misère) et léger (mHEV) tournant aux biocarburants.

Par

On leur demandera pas leur avis, Mr TAVARES suivra le mouvement, il n'aura de toutes façons pas le choix ,c'est soit cela soit on ferme la boutique c'est toujours ceux en retard sur les nouvelles technos que l'on entend le plus, les chinois ils bossent, ils disent rien, ils ont parfaitement compris l'enjeu pour les 10 années à venir.

Par

En réponse à Smoosies

On leur demandera pas leur avis, Mr TAVARES suivra le mouvement, il n'aura de toutes façons pas le choix ,c'est soit cela soit on ferme la boutique c'est toujours ceux en retard sur les nouvelles technos que l'on entend le plus, les chinois ils bossent, ils disent rien, ils ont parfaitement compris l'enjeu pour les 10 années à venir.

   

... Mr Tavares va avoir 64 ans dans 2 mois...

Il vient de se prendre 66 millions d'euros de rémunérations cette année... rien que cette année...

Imagine... 30 ans d'espérance de vie... 2,2 millions d'euros à claquer chaque année, peinard, les pieds en éventail.

Plus la retraite qui tombera chaque mois.

Les intérêts du capital.

Les dividendes sur tout ce qu'il a pu mettre à gauche...

Alors tu crois vraiment qu'avec un peu de recul sur le sens de l'existence, il en a vraiment quelque chose à cirer sur le sujet dont il est question le Monsieur Tavares ?

Mettez donc des mecs de +/- 40 ans à la tête de ces boites... avec des rémunérations se rapprochant du sens commun.

Par

J'obligerais ceux qui ont voté cette loi debile à rouler immédiatement et uniquement avec des VE, pour essayer de comprendre leur décision.

Par

En réponse à roc et gravillon

... Mr Tavares va avoir 64 ans dans 2 mois...

Il vient de se prendre 66 millions d'euros de rémunérations cette année... rien que cette année...

Imagine... 30 ans d'espérance de vie... 2,2 millions d'euros à claquer chaque année, peinard, les pieds en éventail.

Plus la retraite qui tombera chaque mois.

Les intérêts du capital.

Les dividendes sur tout ce qu'il a pu mettre à gauche...

Alors tu crois vraiment qu'avec un peu de recul sur le sens de l'existence, il en a vraiment quelque chose à cirer sur le sujet dont il est question le Monsieur Tavares ?

Mettez donc des mecs de +/- 40 ans à la tête de ces boites... avec des rémunérations se rapprochant du sens commun.

   

C'est l'offre et la demande !

C'est comme pour Neymar tu le veux tu mets le prix.

C'est sur que l'on pourrait mettre un gars comme toi à la tête de PSA et le payer le SMIC, mais les enjeux sont trop gros pour mettre un personne de ce niveau…

Certaines sociétés ont essayé de recruter un PDG compétent pour 5000 € / moi, tu as un touriste à ce tarif.

Je sais que ça va te faire mal au cul mais j'ai un scoop pour toi : les humains ne sont pas intellectuellement égaux. Il y a des gens très très supérieur et qui sont très très rare et donc très très chère.

C'est ainsi. Accepte le.

Par

En réponse à Axel015

C'est l'offre et la demande !

C'est comme pour Neymar tu le veux tu mets le prix.

C'est sur que l'on pourrait mettre un gars comme toi à la tête de PSA et le payer le SMIC, mais les enjeux sont trop gros pour mettre un personne de ce niveau…

Certaines sociétés ont essayé de recruter un PDG compétent pour 5000 € / moi, tu as un touriste à ce tarif.

Je sais que ça va te faire mal au cul mais j'ai un scoop pour toi : les humains ne sont pas intellectuellement égaux. Il y a des gens très très supérieur et qui sont très très rare et donc très très chère.

C'est ainsi. Accepte le.

   

C'est vrai, les compétences sont inégalement réparties et certaines sont hors normes. Parmi elles la reconnaissance est aussi inégale. Quant au sujet, le haut dirigeant, il serait bon que la rémunération soit davantage liée à la réussite, comme pour "les petits patrons" qui risquent parfois leur patrimoine personnel. Si Tavares a raison ce sera un visionnaire riche, s'il se trompe, il sera seulement riche.

Par

Non, les lobbys ne se sont pas réveillés trop tard, c'est que contrairement à une croyance très populaire, les lobbys sont bien souvent plus forts dans un pays donné qu'à l'UE.

Par

En réponse à Hcc1

Un autre pb du référendum en France est qu'on y répond souvent à côté de la question et qu'il devient un plebicite pour ou contre le pouvoir en place. Un autre commentateur a écrit justement que tout référendum actuel serait pris comme "pour ou contre" l'actuel président et qu'il ne serait pas vraiment répondu à la question posée.

   

C'est comme les élections européennes, en somme.

Par

En réponse à Shurato

Franchement essaye d'ouvrir les yeux. Tu crois que ces mecs en col blanc pleurent pour notre intérêt? Mais tu rêves. Ils veulent juste s'en mettre plein les poches pour leurs actionnaires.

Ils se font des plus-value de malade sur les Thermiques. conséquence? Les simples travailleurs ne peuvent même plus s'acheter une voiture neuve car elle coute trop chère Le thermique tue, elle pollue et contribue au réchauffement climatique. L'ignorer c'est être aveugle et c** car des preuves irréfutables ont été démontrées maintes fois par les scientifiques de renommés mondiale. Que les industries Européenne veulent rester encore 100 ans en arrière c'est leur problème. La jeune génération a le droit aussi d'avoir un air plus respirable, point.

   

"Le thermique tue, elle pollue et contribue au réchauffement climatique. L'ignorer c'est être aveugle et c** car des preuves irréfutables ont été démontrées maintes fois par les scientifiques de renommés mondiale"

Ah oui, lesquels ? Des noms, des noms, des noms ! Qui sont ces vendus ?

Par

En réponse à Hcc1

C'est vrai, les compétences sont inégalement réparties et certaines sont hors normes. Parmi elles la reconnaissance est aussi inégale. Quant au sujet, le haut dirigeant, il serait bon que la rémunération soit davantage liée à la réussite, comme pour "les petits patrons" qui risquent parfois leur patrimoine personnel. Si Tavares a raison ce sera un visionnaire riche, s'il se trompe, il sera seulement riche.

   

Il y a des parties variables conséquentes en général pour les PDG à l'image des commerciaux.

Cela dit : un salaire 100% variable en France est illégal.

Par

En réponse à Hcc1

Un autre pb du référendum en France est qu'on y répond souvent à côté de la question et qu'il devient un plebicite pour ou contre le pouvoir en place. Un autre commentateur a écrit justement que tout référendum actuel serait pris comme "pour ou contre" l'actuel président et qu'il ne serait pas vraiment répondu à la question posée.

   

C'est un mythe.

Je n'aime pas spécialement Macron et sur 90% je suis en opposition avec lui : pour autant en cas de référendum je répondrais à la question posait : je ne voterais pas non par principe.

En réalité cet argument fallacieux est utilisé par les gens qui défendent une opinion minoritaire parmi le peuple qu'il déteste et méprise. :bah:

Par

de son côté, Alain Prost, qui a toujours l'oreille des politiques et des patrons de l'automobile français, évoquait hier, un "tapis rouge déroulé aux Chinois".

la voiture au pétrole c'est etre dépendant des arabes... pour le prix du carburant... voir des russes;..

par contre les arabes sont incapables de constuire des caisses...

ni de devenir un grand pays industriel...

le deal on vous vend des caisses on vous construit pont immeubles etc contre du pétrole...

la chine elle sait faire les caisses électriques!!

et c'est elle qui construits dans ses usines geantes... puces... batterrie.. moteur électrique..

c'est elle qui détient les terres rares... pour produire...!!!

se mettre dans la gueule du loup c'est débilos!!

la chine est le pays le plus puiissant du monde!!!

aujourd'hui déja ils nous bloquent en livrant à prix d'or puce... pour les thermiques;..

batteries pour les caisse électriques...!!!

ils nous niqueront...

ils vont continuer...

nos constructeurs européens vont crever...

car plus personne va mettre 35 000 dans une thermique voir 50 000 dans une électrique!!!

les chinois jouent bien...

d'abord saturer leur marché personnel avec des caisses entre 10 et 20 000 électriques!!

pas de soucis de puces ou batterie pour eux...

et bien sur copier tesla qui a fait l'erreur de s'installer en chine pour etre sur de pouvoir produire un max*sans soucis d'appro!!

bien sur ils auront pas le logiciel tesla...

mais bon a votre avis dans 5 ans la copie tesla à 25 000?

qui fait 500 bornes.. mais qui a pas l'autopilot net flix... ou les bruits de pet...

vous croyez que elle se vendra pas?

à l'approche de la fin du thermique la camelote chinoise va arriver...

elle sera meme peut etre badgé renault voir dacia comme la spring!!

les constructeurs généralistes européen créveront ou seront racheté par les chinois et tout viendra de chine...

regardez le marché du smarphone!!

tout est fait en chine meme apple et samsung!!

et c'est 40% du marché ces 2 la//

le reste c'est chinois xiaomi huawei... oppo real me etc...

Par

En réponse à Lulu54

J'obligerais ceux qui ont voté cette loi debile à rouler immédiatement et uniquement avec des VE, pour essayer de comprendre leur décision.

   

c'est les allemands les patrons....

de l'europe...

qui dirige l'allemagne? les démocrates et les écolos... alliance pour gouverner;..

mais attention des écolos pragmatiques!! lol...

ils r"éouvrent leur centrale à charbon en masse...

avec la coupure du gaz russe...

si cet hiver çà se passe mal pour eux...

et que mercos... bmw... audi leur met le riff...

car ils vendent plus rien....

et que les voitures à pile pompe trop sur le réseau...

ils sont capable de repousser la date de 2035!!

c'est d'abord eux... puis les autres...

et macron en bon toutou suivra...

déja pas sur que les zfe soient appliquées en 2023!!

avec la crise économique qu'on va se prendre dans le museau...

Par

En réponse à Axel015

C'est un mythe.

Je n'aime pas spécialement Macron et sur 90% je suis en opposition avec lui : pour autant en cas de référendum je répondrais à la question posait : je ne voterais pas non par principe.

En réalité cet argument fallacieux est utilisé par les gens qui défendent une opinion minoritaire parmi le peuple qu'il déteste et méprise. :bah:

   

Même si ça ne se vérifie pas toujours on peut prendre 2 exemples historiques : au référendum sur l'indépendance de l'Algérie les Français ont répondu à la question posée qui était sans ambiguïté alors qu'en 1969 ils ont répondu à côté pour que DeGaulle parte.

Par

En réponse à Axel015

Il y a des parties variables conséquentes en général pour les PDG à l'image des commerciaux.

Cela dit : un salaire 100% variable en France est illégal.

   

Je sais bien qu'il y a des parts variables et ma remarque concerne les très hauts revenus. Que l'on soit ideologiquement pour ou contre ce niveau de rémunération, une importante partie devrait être liée aux résultats obtenus à moyen terme et non à ceux prévus. Une remarque : pour un libéral 100% est variable... mais ce n'est plus un salaire.

Par

En réponse à Pretty Green

C'est comme les élections européennes, en somme.

   

Aux élections européennes c'est clair, on vote pour un parti donc, en principe; un projet.

Par

En réponse à Hcc1

Même si ça ne se vérifie pas toujours on peut prendre 2 exemples historiques : au référendum sur l'indépendance de l'Algérie les Français ont répondu à la question posée qui était sans ambiguïté alors qu'en 1969 ils ont répondu à côté pour que DeGaulle parte.

   

C'est totalement faux.

En 1969 je te rappelle qu'un an avant il y a eu des élections législatives suite à mai 1968.

367 députés pour la majorité de De Gaulle : s'était un plébiscite ! une victoire franche et écrasante !

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_fran%C3%A7aises_de_1968

Donc non les français n'ont pas voté pour virer De Gaulle, ils ont voté car il été contre sa proposition tout simplement.

Il faut arrêter de croire que les français sont tous des gros cons qui votent sans comprendre pourquoi !

Par

En réponse à Hcc1

Je sais bien qu'il y a des parts variables et ma remarque concerne les très hauts revenus. Que l'on soit ideologiquement pour ou contre ce niveau de rémunération, une importante partie devrait être liée aux résultats obtenus à moyen terme et non à ceux prévus. Une remarque : pour un libéral 100% est variable... mais ce n'est plus un salaire.

   

C'est le cas.

Sur les 20 millions touchés par Tavares : il y a 2 millions de fixe et 18 millions de variable.

Il est donc sur un salaire : 10% fixe / 90% variable.

Par

En réponse à Axel015

C'est un mythe.

Je n'aime pas spécialement Macron et sur 90% je suis en opposition avec lui : pour autant en cas de référendum je répondrais à la question posait : je ne voterais pas non par principe.

En réalité cet argument fallacieux est utilisé par les gens qui défendent une opinion minoritaire parmi le peuple qu'il déteste et méprise. :bah:

   

t'as totalement raison, c'est un mythe totalement créé parcer que les elites ont peur du referemdum

En réalité ils savent qu'ils sont minauritaires en nombre

De Gaule a merdé en 1969 en essayant de faire passer des trucs qui l'arrangeait en pensant que les Français avaient une confiance aveugle ... et finalement non

Il n'aurait demandé que la supression du Sénat (et pas le régionalisme) c'etait du 80% oui, parce que même à l'epoque on savait qu'il ne servait à rien, à part à rincer des politiques

Par

En réponse à boris d

Alors si on regarde la date du 8 juin, trois semaines pour réagir ça va encore. Mais tout de même ça part de loin dans le temps (mais pas pour la localisation)

Chronologie :

- Accord de Paris en 2015 pour limiter la hausse de température à 1,5°C

- 2019 communication sur le Pacte vert pour l’Europe

- Septembre 2020 Proposition de la Commission Européenne « Accroitre les ambitions en matière de climat pour 2030 », l’objectif contraignant : En 2030 réduction de l’émission des GES de 55% par rapport à 1990

- Décembre 2020 approbation du Conseil Européen de la proposition de la CE

- 14 juillet 2021 la Commission a présenté une Proposition Législative « En ce qui concerne le renforcement des normes de performance en matière s’émissions de CO2 pour les VP et les VUL neufs … »

- 11 mai 2022 Au Parlement Européen : La commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) Les députés soutiennent une trajectoire vers la mobilité routière zéro-émission pour les nouvelles voitures et camionnettes d'ici à 2035.

Ce qui manque à présent, c'est de découper l'objectif principal en plusieurs objectifs intermédiaires.

Il serait bon d'interdire au plus vite ou pour 2025 par exemple la commercialisation de véhicules émettant plus de 140g. de CO2 par km. Cela donnerait un coup de boost aux véhicules hybrides. Et puis pareils 4 ans après (2029) avec les véhicules à 90 g. de CO2/km.

Le rythme francais qui taxe à partir de 128 g. en 2022 mais sans interdire au-delà n'est pas dans les clous pour respecter l'accord de Paris.

   

"Il serait bon d'interdire au plus vite ou pour 2025 par exemple la commercialisation de véhicules émettant plus de 140g. de CO2 par km. Cela donnerait un coup de boost aux véhicules hybrides. Et puis pareils 4 ans après (2029) avec les véhicules à 90 g. de CO2/km."

On rappelle que le cayenne hybrid turbo S de 680ch est donné à 92g, en quoi ces voiture sont écologiques ??? A force de normes débiles ont obtient des voitures débiles!

De plus dans la chronologie je rajouterai juin 2022:

réouverture de centrales à charbon, et levée des restrictions de production de centrales à charbon dans plusieurs pays européens.

Par

En réponse à carrera13

"Il serait bon d'interdire au plus vite ou pour 2025 par exemple la commercialisation de véhicules émettant plus de 140g. de CO2 par km. Cela donnerait un coup de boost aux véhicules hybrides. Et puis pareils 4 ans après (2029) avec les véhicules à 90 g. de CO2/km."

On rappelle que le cayenne hybrid turbo S de 680ch est donné à 92g, en quoi ces voiture sont écologiques ??? A force de normes débiles ont obtient des voitures débiles!

De plus dans la chronologie je rajouterai juin 2022:

réouverture de centrales à charbon, et levée des restrictions de production de centrales à charbon dans plusieurs pays européens.

   

Donc 0 supercar/sportive de vendu en France avec une interdiction au dela de 140 gr. :bah:

Par

En réponse à MotherKaiser

t'as totalement raison, c'est un mythe totalement créé parcer que les elites ont peur du referemdum

En réalité ils savent qu'ils sont minauritaires en nombre

De Gaule a merdé en 1969 en essayant de faire passer des trucs qui l'arrangeait en pensant que les Français avaient une confiance aveugle ... et finalement non

Il n'aurait demandé que la supression du Sénat (et pas le régionalisme) c'etait du 80% oui, parce que même à l'epoque on savait qu'il ne servait à rien, à part à rincer des politiques

   

Effectivement, l'erreur (?) du Grand Charles fut de coupler deux questions:

-la suppression du sénat (à mon avis une mesure démago);

-La régionalisation.

Je ne suis pas devin, s'agissant de savoir quelles étaient les sentiments des citoyens sur ces deux questions considérées séparément.

Mais en 1969, j'avais 18 ans, et je me souviens très clairement qu'une foule de gens en avaient par-dessus la tête de la condescendance du héros du 18 juin 1940.

Les élections de mai 68 après dissolution de l'Assemblée Nationale ont permis de botter le c... à tout un ramassis hétéroclite de zozos qui rêvaient d'être calife à la place du calife. La masse des Français ne voulait surtout pas être gouverné par une mouvance gauchisto-schtroumpf infestée d'ennemis de la démocratie représentative. Ce n'est pas De Gaulle qui avait gagné ces élections, ce sont les citoyens qui ont refusé de se laisser déposséder du contrôle du pays.

Par

En réponse à VARVILO

Effectivement, l'erreur (?) du Grand Charles fut de coupler deux questions:

-la suppression du sénat (à mon avis une mesure démago);

-La régionalisation.

Je ne suis pas devin, s'agissant de savoir quelles étaient les sentiments des citoyens sur ces deux questions considérées séparément.

Mais en 1969, j'avais 18 ans, et je me souviens très clairement qu'une foule de gens en avaient par-dessus la tête de la condescendance du héros du 18 juin 1940.

Les élections de mai 68 après dissolution de l'Assemblée Nationale ont permis de botter le c... à tout un ramassis hétéroclite de zozos qui rêvaient d'être calife à la place du calife. La masse des Français ne voulait surtout pas être gouverné par une mouvance gauchisto-schtroumpf infestée d'ennemis de la démocratie représentative. Ce n'est pas De Gaulle qui avait gagné ces élections, ce sont les citoyens qui ont refusé de se laisser déposséder du contrôle du pays.

   

Le problème de la gauche de 68 c'est exactement le même problème que la gauche actuelle : ils sont pollués par des criminels en puissance.

En mai 68 : pour rappel la gauche faisait l'apologie de la pédophilie (Simone de Beauvoir, Jack Lang, Daniel Cohn-Bendit, etc...).

Regardez ce que libération publiait à l'époque : https://pbs.twimg.com/media/ENHG6v6XYAER9m3.png (et ils n'ont jamais réellement fait leur méaculpa : car un pédophile reste un pédophile ça ne se soigne pas).

Aujourd'hui la gauche tombe dans le même travers : sauf que ce sont les néo-racistes (racialistes), les islamistes, etc... leur nouveau dada. C'est tout aussi immonde comme idéologie mais comme c'est à la mode (comme la pédophilie dans les années 60) alors ça passe ! La gauche mériterait son procès de Nuremberg : et la moitié des grandes figures de gauche en France serait en prison si c'était le cas !

Il existe une gauche qui ne cède pas à ces monstruosités (Marianne, Onfray, etc...) : mais celle ci est tellement minoritaire malheureusement.

Donc si la gauche à perdu en 68 c'est avant tout parce que les monstres immoraux sont minoritaires en France dans l'électorat bien heureusement. :bah:

Par

Ils ont fait exprès d'attendre que les décisions politiques soient prises. Ça leur permet de faire pression pour obtenir des aides publiques afin que les politiques puissent tenir le calendrier qu'ils se sont eux même fixé.

S'étonner de cette manipulation de base au point d'en faire un article de surface et de voir tous ces commentaires de saintes ni touches ça me donne l'impression de vivre au pays des Bisounours réactionnaires.

Par

En réponse à Axel015

C'est totalement faux.

En 1969 je te rappelle qu'un an avant il y a eu des élections législatives suite à mai 1968.

367 députés pour la majorité de De Gaulle : s'était un plébiscite ! une victoire franche et écrasante !

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_fran%C3%A7aises_de_1968

Donc non les français n'ont pas voté pour virer De Gaulle, ils ont voté car il été contre sa proposition tout simplement.

Il faut arrêter de croire que les français sont tous des gros cons qui votent sans comprendre pourquoi !

   

La majorité "ecrasante" en 1968 était d'une part en réaction aux événements et d'autre part en raison du scrutin majoritaire couplé au découpage électoral. Un an plus tard, face à une réponse plus balancée entre vrai oui et vrai non à la question, la minorité qui voulait seulement virer DeGaulle a fait basculer le résultat. Et c'est ce qui arrivera avec tout référendum incertain : la minorité qui transformera le référendum en plebicite l'emportera.

Par

En réponse à Hcc1

La majorité "ecrasante" en 1968 était d'une part en réaction aux événements et d'autre part en raison du scrutin majoritaire couplé au découpage électoral. Un an plus tard, face à une réponse plus balancée entre vrai oui et vrai non à la question, la minorité qui voulait seulement virer DeGaulle a fait basculer le résultat. Et c'est ce qui arrivera avec tout référendum incertain : la minorité qui transformera le référendum en plebicite l'emportera.

   

'reaction aux événements' : bah normal : la gauche en action pète tout c'est un classique c'est pas pour rien qu'il déteste la police qui ne veut pas les laisser tout peter tranquillement. :areuh:

Par

En réponse à Axel015

'reaction aux événements' : bah normal : la gauche en action pète tout c'est un classique c'est pas pour rien qu'il déteste la police qui ne veut pas les laisser tout peter tranquillement. :areuh:

   

Mon commentaire ne portait aucun jugement sur la "réponse aux evenements (de mai 68)" donnée par les électeurs. Simplement j'y voyais une explication du soutien apparent au président qu'on n'a pas retrouvé en 69.

Par

En réponse à Axel015

C'est l'offre et la demande !

C'est comme pour Neymar tu le veux tu mets le prix.

C'est sur que l'on pourrait mettre un gars comme toi à la tête de PSA et le payer le SMIC, mais les enjeux sont trop gros pour mettre un personne de ce niveau…

Certaines sociétés ont essayé de recruter un PDG compétent pour 5000 € / moi, tu as un touriste à ce tarif.

Je sais que ça va te faire mal au cul mais j'ai un scoop pour toi : les humains ne sont pas intellectuellement égaux. Il y a des gens très très supérieur et qui sont très très rare et donc très très chère.

C'est ainsi. Accepte le.

   

J'aime tellement les gobe-mouches libéraux dans ton style ( t'es en congés ? Parce qu'il me semble qu'avec le nombre de posts conséquents que tu ponds chaque jours, ton boss ne doit pas spécialement être ravi de ton rendement, pas plus qu'il ne doit l'être à lire tes rapports, à en juger par le nombre de fautes grossières dont tu parsèmes ta prose ).

Quand Moustache a brutalement cassé sa pipe, est-ce que les résultats de Total se sont écroulés ? Ils n'ont jamais été aussi bons... idem pour Rîno, ni pires, ni meilleurs que quand l'omnipotent Carlos tenait ( toutes ) les manettes.

Deux exemples où la succession n'avait pas été prévue... et tu vois, pour bien moins cher, ça ne turbine pas plus mal.

En quoi un salaire maxi serait-il plus déconnant qu'

Par

... qu'un salaire mini ?

Même de sacrés coco, genre Sarko commençaient à comprendre que ces systèmes no limit déboucheraient rapidement sur une explosion sociale.

C'est juste en route...

Par

En réponse à roc et gravillon

... qu'un salaire mini ?

Même de sacrés coco, genre Sarko commençaient à comprendre que ces systèmes no limit déboucheraient rapidement sur une explosion sociale.

C'est juste en route...

   

Un salaire maxi en France ? ils iront a l'étranger dans ce cas. :bah:

Par

En réponse à roc et gravillon

... qu'un salaire mini ?

Même de sacrés coco, genre Sarko commençaient à comprendre que ces systèmes no limit déboucheraient rapidement sur une explosion sociale.

C'est juste en route...

   

Ne pas confondre salaire et revenus. On peut toujours légiférer pour limiter les salaires... et encore. Limiter les revenus ( et pourquoi pas le patrimoine ?) c'est pire que "Cuba sans le soleil".

Par

En réponse à MotherKaiser

En fait le principale sujet, c'est que vous ne savez pas (ou n'admettez pas si je veux etre fielleux) que le parlement europpéen n'est quasiment qu'un aprlement factice, il n'est ni à l'initiative, ni à la validation dans les instances européénes, il n'est quasiment que consultatif

c'est dur à admettre quand on parle de démocratie à tout bout de champ alors que la France n'en ai pas une d'ailleurs(un homme à tous les pouvoir chez nous)

mais l'UE n'a donc rien d'une démocratie parlementaire, il n'en ai rien, ce sont les chefs d'etats qui décident, et c'est tres bien comme ça. D'ailleur la regle de l'hunanimité est un problemes pour la commission européene , elle ne peux théoriquement imposer son programme que si les 27 sont d'accords ou laissent couler

En fait c'est les etats qui décident en Europe, des tas de lois, changement doivent etre validés par les 27, faute de quoi un etat pourra legitimement refuser d'appliquer

les constructeurs montent un peu plus au créneau par que le parlement européén à ouvert la porte "médiatique" en quelque sorte

Bref la politique européene c'est un systeme plus compliqué qu'un parlement qui vote la fin du thermique, c'est largement plus complexe

du coup faut arreter de faire tout un sujet historique sur le vote du parlement, rien n'est fait

   

"c'est dur à admettre quand on parle de démocratie à tout bout de champ alors que la France n'en ai pas une d'ailleurs(un homme à tous les pouvoir chez nous)"

Ah non? Le Président de la République est élu par qui alors? Le Pape?

De même, le Président de la République n'a pas tous les pouvoirs. Il les partage avec le Gouvernement, les assemblées élues (Nationale, Senat) et peut même être retoqué par le Conseil constitutionnel.

Ce n'est pas parce que Macron en a abusé durant son premier quinquennat que c'est la règle.

Par

En réponse à roc et gravillon

J'aime tellement les gobe-mouches libéraux dans ton style ( t'es en congés ? Parce qu'il me semble qu'avec le nombre de posts conséquents que tu ponds chaque jours, ton boss ne doit pas spécialement être ravi de ton rendement, pas plus qu'il ne doit l'être à lire tes rapports, à en juger par le nombre de fautes grossières dont tu parsèmes ta prose ).

Quand Moustache a brutalement cassé sa pipe, est-ce que les résultats de Total se sont écroulés ? Ils n'ont jamais été aussi bons... idem pour Rîno, ni pires, ni meilleurs que quand l'omnipotent Carlos tenait ( toutes ) les manettes.

Deux exemples où la succession n'avait pas été prévue... et tu vois, pour bien moins cher, ça ne turbine pas plus mal.

En quoi un salaire maxi serait-il plus déconnant qu'

   

+1.:bien:

Il faudra lui rappeler aussi, au passage, que certains humains "intellectuellement supérieurs" et donc bien payés ont failli couler des boites, genre Jean-Marie Messier avec Vivendi, Philippe Varin avec PSA et d'autres rien qu'en France.

Par

En réponse à Axel015

Un salaire maxi en France ? ils iront a l'étranger dans ce cas. :bah:

   

Parce que tu crois qu'ils vont se faire systématiquement recruter peut-être?

Par

En réponse à Critias

+1.:bien:

Il faudra lui rappeler aussi, au passage, que certains humains "intellectuellement supérieurs" et donc bien payés ont failli couler des boites, genre Jean-Marie Messier avec Vivendi, Philippe Varin avec PSA et d'autres rien qu'en France.

   

... pour ne pas évoquer les héritiers géniaux genre Lagardère ou ( plus lointain ) Lambert.

Par

En réponse à Hcc1

Ne pas confondre salaire et revenus. On peut toujours légiférer pour limiter les salaires... et encore. Limiter les revenus ( et pourquoi pas le patrimoine ?) c'est pire que "Cuba sans le soleil".

   

Je parlais de salaire car il me semble que c'est la première lettre de l'acronyme"Smic".

Fort heureusement, il existe des compléments de revenus appelées aides sociales.

Va donc vivre en région parisienne ( mais pas que ) sur la base d'un seul smic.

Pour les plus hauts revenus, bien évidement, c'est sur la base d'une règlementation européenne qu'il conviendrait de travailler. Englobant buen entendu les divers chapitres que comprend la rémunération de ces gens aux capacités estimées par quelques-uns en rapport avec les sommes perçues du moment...

Sans celà, eh bien... souvenez vous de 92.

1792...

Par

En réponse à Axel015

Le problème de la gauche de 68 c'est exactement le même problème que la gauche actuelle : ils sont pollués par des criminels en puissance.

En mai 68 : pour rappel la gauche faisait l'apologie de la pédophilie (Simone de Beauvoir, Jack Lang, Daniel Cohn-Bendit, etc...).

Regardez ce que libération publiait à l'époque : https://pbs.twimg.com/media/ENHG6v6XYAER9m3.png (et ils n'ont jamais réellement fait leur méaculpa : car un pédophile reste un pédophile ça ne se soigne pas).

Aujourd'hui la gauche tombe dans le même travers : sauf que ce sont les néo-racistes (racialistes), les islamistes, etc... leur nouveau dada. C'est tout aussi immonde comme idéologie mais comme c'est à la mode (comme la pédophilie dans les années 60) alors ça passe ! La gauche mériterait son procès de Nuremberg : et la moitié des grandes figures de gauche en France serait en prison si c'était le cas !

Il existe une gauche qui ne cède pas à ces monstruosités (Marianne, Onfray, etc...) : mais celle ci est tellement minoritaire malheureusement.

Donc si la gauche à perdu en 68 c'est avant tout parce que les monstres immoraux sont minoritaires en France dans l'électorat bien heureusement. :bah:

   

Ce n'est pas comme si à droite, il n'y a jamais eu des pédophilie.

Matzneff a même eu des soutiens de l'extrême droite.

https://www.streetpress.com/sujet/1604673651-ombre-matzneff-extreme-droite-pedophile-grece-alain-benoist-nationalistes-fafs-neonazis.

Avant d'enlever la paille dans l'œil du voisin, il faudrait déjà enlever la poutre du sien.

"Aujourd'hui la gauche tombe dans le même travers : sauf que ce sont les néo-racistes (racialistes), les islamistes, etc... leur nouveau dada. C'est tout aussi immonde comme idéologie mais comme c'est à la mode (comme la pédophilie dans les années 60) alors ça passe ! La gauche mériterait son procès de Nuremberg : et la moitié des grandes figures de gauche en France serait en prison si c'était le cas !"

Idem. Soral n'a jamais caché ses sympathies pour les islamistes. Frédéric Chatillon et Axel Lousteau, proches de MLP, ainsi que Dieudonné se sont affichés avec l'islamiste radical Abdelhakim Sefrioui, tristement célèbre pour être impliqué dans l'assassinat de Samuel Paty. A chacun sa croix.

Par

En réponse à roc et gravillon

... pour ne pas évoquer les héritiers géniaux genre Lagardère ou ( plus lointain ) Lambert.

   

Je les avais oubliés ceux là.:bien:

Par

En réponse à Jhonny Disquette

" Lobbying : voilà un bien grand et vilain mot, teinté d’influence, voir de corruption. "

On vous rappellera, Mr Holz, que le Lobbying Ecolo qui a poussé à prendre ce genre de mesure irréfléchie existe également, ne vous en déplaise !

Et qui plus est, les protestations ne datent pas d'aujourd'hui, à moins que vous ne viviez sous une cloche.

   

Ce mot n’a de vilain qu’en français ! Partout ailleurs il n’est pas vilain, mais fait partie du jeu démocratique !

Avis d’un ex-lobbyiste européen !

Par

En réponse à EllePe

J'ai l'impression qu'il y a (encore) un petit problème d'interprétation chez les auteurs sur ce site. Voici ce que dit l'ACEA le 9 Juin dernier :

https://www.acea.auto/press-release/european-parliament-vote-on-co2-for-cars-and-vans-automobile-manufacturers-react/

Extraits :

"Bruxelles, le 9 juin 2022 – L'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) prend note du vote en plénière du Parlement européen sur les objectifs de réduction de CO2 pour les voitures et les camionnettes. Il exhorte désormais les députés européens et les ministres européens à tenir compte de toutes les incertitudes auxquelles l'industrie est confrontée, alors qu'elle se prépare à une transformation industrielle massive.

L'ACEA se félicite que le Parlement ait maintenu la proposition de la Commission européenne pour les objectifs 2025 et 2030. Ces objectifs sont déjà extrêmement ambitieux et ne peuvent être atteints qu'avec une montée en puissance massive des infrastructures de recharge et de ravitaillement, prévient l'association.

Cependant, étant donné que la transformation du secteur dépend de nombreux facteurs externes qui ne sont pas entièrement entre ses mains, l'ACEA s'inquiète que les députés aient voté pour fixer dans le marbre un objectif de -100 % de CO2 pour 2035."

...

On voit donc que l'ACEA n'est pas réellement en accord avec le Parlement européen concernant l'échéance de 2035, alors que celles de 2025 et 2030 lui pose moins de problèmes.

J'en conclus personnellement que ce qui concerne 2035 n'est pas du tout acté par l'ACEA qui est donc "inquiète" comme le dit le communiqué de l'ACEA. Il y a donc bien une majorité de constructeurs autour de ce communiqué commun.

Dernier extrait :

"Mais étant donné la volatilité et l'incertitude que nous connaissons quotidiennement au niveau mondial, toute réglementation à long terme allant au-delà de cette décennie est prématurée à ce stade précoce. Au lieu de cela, un examen transparent est nécessaire à mi-chemin afin de définir les objectifs post-2030."

En revanche, il y a apparemment divergence dans les actions à entreprendre comme le laisse penser le retrait de Stellantis de l'ACEA. Mais il y a bien une convergence sur le fond, à savoir que rien n'est encore acté pour 2035, ni par l'ACEA, ni par Stellantis.

   

Très intéressant. Merci de toutes ces précisions ! Je comprends mieux !

Par

En réponse à roc et gravillon

Je parlais de salaire car il me semble que c'est la première lettre de l'acronyme"Smic".

Fort heureusement, il existe des compléments de revenus appelées aides sociales.

Va donc vivre en région parisienne ( mais pas que ) sur la base d'un seul smic.

Pour les plus hauts revenus, bien évidement, c'est sur la base d'une règlementation européenne qu'il conviendrait de travailler. Englobant buen entendu les divers chapitres que comprend la rémunération de ces gens aux capacités estimées par quelques-uns en rapport avec les sommes perçues du moment...

Sans celà, eh bien... souvenez vous de 92.

1792...

   

Donc on limite les salaires et pas les revenus ou bien tout ? Par l'impôt ? Par le co.trole des échanges ? Cela fait rêver.

Par

En réponse à al7785

Non, les lobbys ne se sont pas réveillés trop tard, c'est que contrairement à une croyance très populaire, les lobbys sont bien souvent plus forts dans un pays donné qu'à l'UE.

   

C’est exact !

Par

En réponse à Hcc1

Donc on limite les salaires et pas les revenus ou bien tout ? Par l'impôt ? Par le co.trole des échanges ? Cela fait rêver.

   

Essaye de répondre par toi même...

Quelles sont les modes de rémunérations des hauts dirigeants d'entreprise ?

Sont ils propres à être règlementés ?

Z'avez dix minutes.

Par

En réponse à roc et gravillon

Essaye de répondre par toi même...

Quelles sont les modes de rémunérations des hauts dirigeants d'entreprise ?

Sont ils propres à être règlementés ?

Z'avez dix minutes.

   

Le vouvoiement c'est désespéré. Peur de mictions refrigerantes sans doute. Puisque je suis interrogé sur cette importante question j'aimerais d'abord qu'elle soit précise et dépasse l'incantation de debit de boisson.

Par

En réponse à LTN JXRXNX

Ils ont fait exprès d'attendre que les décisions politiques soient prises. Ça leur permet de faire pression pour obtenir des aides publiques afin que les politiques puissent tenir le calendrier qu'ils se sont eux même fixé.

S'étonner de cette manipulation de base au point d'en faire un article de surface et de voir tous ces commentaires de saintes ni touches ça me donne l'impression de vivre au pays des Bisounours réactionnaires.

   

Vous avez sans doute raison, Tavares a bien une tête de vicelard à imaginer ce genre de combine !

Par

En réponse à Critias

Ce n'est pas comme si à droite, il n'y a jamais eu des pédophilie.

Matzneff a même eu des soutiens de l'extrême droite.

https://www.streetpress.com/sujet/1604673651-ombre-matzneff-extreme-droite-pedophile-grece-alain-benoist-nationalistes-fafs-neonazis.

Avant d'enlever la paille dans l'œil du voisin, il faudrait déjà enlever la poutre du sien.

"Aujourd'hui la gauche tombe dans le même travers : sauf que ce sont les néo-racistes (racialistes), les islamistes, etc... leur nouveau dada. C'est tout aussi immonde comme idéologie mais comme c'est à la mode (comme la pédophilie dans les années 60) alors ça passe ! La gauche mériterait son procès de Nuremberg : et la moitié des grandes figures de gauche en France serait en prison si c'était le cas !"

Idem. Soral n'a jamais caché ses sympathies pour les islamistes. Frédéric Chatillon et Axel Lousteau, proches de MLP, ainsi que Dieudonné se sont affichés avec l'islamiste radical Abdelhakim Sefrioui, tristement célèbre pour être impliqué dans l'assassinat de Samuel Paty. A chacun sa croix.

   

"A chacun sa croix." C'est le cas de le dire. Qui pourrait citer une catégorie de "citoyens" comptant autant de pédocriminels que l'église catholique?

Ah mais c'est vrai: c'est une institution gôôchiste, s'pas?

Quant à la très catholique Irlande, quoi de plus à gauche?

En Amérique du Nord (USA et Canada), où ont éclaté des scandales de ce genre?

J'ai vécu mai 68, avant de me retirer parce que le PCF avait noyauté le mouvement dans mon lycée. JAMAIS je n'ai vu de pédocriminel dans la mouvance gauchiste.

Aujourd'hui, quand je lis des affirmations aussi erronées, pour ne pas dire malhonnêtes, je me demande si j'ai rêvé.

M'enfin j'ai beau chercher dans ma mémoire: pas UN pédocriminel... sauf dans les années 70, lors une réunion féministe au cours de laquelle un jeune homme barbu, totalement inconnu dans les mouvements militants, a prétendu sans vergogne que ce sont les enfants qui le sollicitaient (air connu). Il y eut un silence gêné: PERSONNE ne se reconnaissait dans ce discours.

Maintenant, qu'il y ait une proportion anormalement élevée de pédocriminels dans un certain milieu -que je ne connais pas-, je ne l'ai appris que ces dernières années. Personnellement, je ne connaissais que le cas Matzneff pour avoir été ulcéré d'entendre ses propos sur le plateau d'apostrophe. La seule personne de ce même plateau à s'être insurgée était... une Canadienne.

C'est qu'il s'agissait d'une certaine "intelligentsia" (à dominante parisienne!).

Pas seulement de quelques gauchistes...

Par

En réponse à carrera13

"Il serait bon d'interdire au plus vite ou pour 2025 par exemple la commercialisation de véhicules émettant plus de 140g. de CO2 par km. Cela donnerait un coup de boost aux véhicules hybrides. Et puis pareils 4 ans après (2029) avec les véhicules à 90 g. de CO2/km."

On rappelle que le cayenne hybrid turbo S de 680ch est donné à 92g, en quoi ces voiture sont écologiques ??? A force de normes débiles ont obtient des voitures débiles!

De plus dans la chronologie je rajouterai juin 2022:

réouverture de centrales à charbon, et levée des restrictions de production de centrales à charbon dans plusieurs pays européens.

   

Le Porsche Macan en pure thermique est encore en vente 265 ch. pour 228 g./km de C02. Bien sur il y a un malus important. Mais mon point de vue c’est qu’il faudrait l’interdire purement, simplement et au plus vite !

Au niveau des Etats on autorise et on met en place des taxes (ou des droits à polluer). Les directives qui se préparent au niveau Européen depuis le 14 juillet 2021 sont des interdictions.

Je pense qu’on est d’accord, les pachydermes de sport sont une aberration. Mais celui qui achète ce véhicule en version hybride arrivera toujours à se justifier disant qu’il paie cette technologie de dépollution. D’où la nécessité de mettre en place des interdictions.

Par

En réponse à Hcc1

Le vouvoiement c'est désespéré. Peur de mictions refrigerantes sans doute. Puisque je suis interrogé sur cette importante question j'aimerais d'abord qu'elle soit précise et dépasse l'incantation de debit de boisson.

   

Un gars ayant choisi un pseudo aussi désespérant, à l'habitude, on ne lui cause pas, on le siffle...

Par

En réponse à Critias

Ce n'est pas comme si à droite, il n'y a jamais eu des pédophilie.

Matzneff a même eu des soutiens de l'extrême droite.

https://www.streetpress.com/sujet/1604673651-ombre-matzneff-extreme-droite-pedophile-grece-alain-benoist-nationalistes-fafs-neonazis.

Avant d'enlever la paille dans l'œil du voisin, il faudrait déjà enlever la poutre du sien.

"Aujourd'hui la gauche tombe dans le même travers : sauf que ce sont les néo-racistes (racialistes), les islamistes, etc... leur nouveau dada. C'est tout aussi immonde comme idéologie mais comme c'est à la mode (comme la pédophilie dans les années 60) alors ça passe ! La gauche mériterait son procès de Nuremberg : et la moitié des grandes figures de gauche en France serait en prison si c'était le cas !"

Idem. Soral n'a jamais caché ses sympathies pour les islamistes. Frédéric Chatillon et Axel Lousteau, proches de MLP, ainsi que Dieudonné se sont affichés avec l'islamiste radical Abdelhakim Sefrioui, tristement célèbre pour être impliqué dans l'assassinat de Samuel Paty. A chacun sa croix.

   

Soral/Dieudo et compagnie sont des islamo-gauchistes qui votent Mélenchon. On sait où est l'antisémitisme de masse aujourd'hui en France : à l'extrême gauche.

Par

En réponse à boris d

Le Porsche Macan en pure thermique est encore en vente 265 ch. pour 228 g./km de C02. Bien sur il y a un malus important. Mais mon point de vue c’est qu’il faudrait l’interdire purement, simplement et au plus vite !

Au niveau des Etats on autorise et on met en place des taxes (ou des droits à polluer). Les directives qui se préparent au niveau Européen depuis le 14 juillet 2021 sont des interdictions.

Je pense qu’on est d’accord, les pachydermes de sport sont une aberration. Mais celui qui achète ce véhicule en version hybride arrivera toujours à se justifier disant qu’il paie cette technologie de dépollution. D’où la nécessité de mettre en place des interdictions.

   

228 c'est tout ?

Ma 370z est largement devant ! :bien:

Par

En réponse à Axel015

Soral/Dieudo et compagnie sont des islamo-gauchistes qui votent Mélenchon. On sait où est l'antisémitisme de masse aujourd'hui en France : à l'extrême gauche.

   

Par exemple Alain Krivine de l'ex-LCR, qui vient de nous quitter à 80 ans?

Par

En réalité, il n'y a pas plus d'union des constructeurs européens, tous concurrents, qu'il n'y aurait, au hasard, d'union entre les extremistes de gauches communistes et melenchonistes (lequel melenchon a siphonné le PCF, c'est dire comme les cocos adorent mélench) et les Socialistes et les Verts (qui sont les plus forts, ils s'entretuent régulièrement). Non , il n'y a pas d'union unifiée unique des constructeurs auto. Ils sont concurrents. Au mieux il peu y avoir des coalitions dans certaines circonstances, mais c'est tout.

La réalité , c'est que les allemands ont un principe simple et à date, plutôt efficace. Et archi connu du marché : on s'unit pour attaquer un nouveau marché (géographique ou produit) et une fois qu'on a atteint un pourcentage satisfaisant sur ce marché, la concurrence reprend toute sa place.

De plus, PSA+FIAT n'est pas un grand constructeur, c'est une montagne de dettes avec un ratio d'endettement qu'il vaut mieux taire, au risque de sacrément écorner l'image de super leader de carlos tavares. Stellantis n'a peut etre pas le poids politique que Mr Holz voudrait lui attribué dans les instances européens des boards . Et ceci explique que Carlos , tout fâché, ait claqué la porte du premier et seul vrai syndicat des constructeurs européens. Et que ca en touche une sans faire bouger l'autres des vrais patrons de l'auto européenne, dont tavares n'est donc pas vraiment membre.

Surtout, la difference majeure entre BM, Merc VW et stellantis, c'est la volonté de se sortir les doigts , de se remettre en cause et de basculer à la voiture 2.0.

Carlos Tavares est depuis des décennies anti VE (totalement contre il y a à peine dix ans, un peu moins aujourd'hui , par la force des choses et devant le constat de son anachronisme, le combat d'arrière garde, l'erreur stratégique majeure pour un pdg dont la job est précisément d'anticiper ) , et que son message est toujours le même, aidé par Mr Chatel son vassal (qui ne pèse rien et sort du chapeau comme un cheveu au milieu de la soupe) , l'industrie auto française (et il dit européenne , mais c'est "européenne" vu du petit bout de sa lorgnette à lui Tavares) va décliner (quand on voit les effectifs européens de PSA par rapport aux volumes produits, ca fait 20 ans que PSA décline en Europe, mais bon, n'en parlons pas) et mourir dans d'atroces souffrances en poussant des cris en chinois.

Et la aussi , c'est surement de l'humour, parce que de toute evidence, PSA et fiat n'a jamais été en capacité de concurrencer les chinois, et qu'avec la stratégie Tavares, il y a de moins en moins de chance que ca arrive.

 

Par

En réponse à Axel015

228 c'est tout ?

Ma 370z est largement devant ! :bien:

   

Comme l'etait ma S5, ou ma 335i .

Des voitures d'une autre époque, une époque d'avant, du siècle dernier.

Les dinosaures, on a tous de la sympathie pour eux.

Mais ca reste des vieilles bestioles disparues.

 

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Forum Peugeot