Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
La plus importante recrue de Renault ne vient pas du secteur automobile, c'est un geekAvec l'arrivée au sein de ses équipes du pape de l'intelligence artificielle Luc Julia, le Losange entend bien envoyer un signal à ses concurrents et aux Gafa, de plus en plus impliqués dans la technologie automobile. Au travers ce recrutement, Luca De Meo, le patron de Renault, tient à démontrer que ses marques sont de retour dans la course à l'autonomie et aux voitures connectées.

Lire le billet d'humeur»

Déposer un commentaire

Par

"Google, Apple, Facebook et Amazon : les Gafa sont prévenus." .... ils doivent bien rigoler

Par

Très bon article, en effet l'info a été peu relayée, et encore moins analysée.

Personnellement, je ne pense pas que Julia soit embauchée en tant qu'expert IA, même se c'est un bon coup de com' .

Ce qui manque a tous les constructeurs vs. Tesla, c'est l'intégration du logiciel avec le matériel, c'est a dire le contrôle du hardware par le software.

Par exemple, les mêmes cellules de batterie, le même onduleur (et donc le même moteur électrique) donneront des performances bien différentes selon les soft de contrôle.

L'étape d'après, c'est de construire le soft et le hard ensemble - ce que Renault peut faire car il font beaucoup de choses en interne.

Et tout cela inclut les "OTA" (= over the air), c'est a dire les mise a jour a distance via une connexion internet.

Par

la fin de l'article se termine toujours sur un ton négatif chez Caradisiac dès que c'est Renault le sujet, puis rectification il a bosser 1 an pour Apple sur SIRI avant d'arrêter car SIRI n'était pas asser ouvert ! bref AFFAIRE A SUIVRE !

Par

Je rajouterais que Renault vient de lancer avec STMicroelectronics, Atos, Dassault Systèmes et Thales la "Software République: un nouvel écosystème ouvert pour la mobilité intelligente et durable".

Julia va surement avoir un rôle important, espérons qu'il arrive a collaborer avec tout le monde :)

Par

Merci pour l'article. Très intéressant. Mais recrutement à risque. Si le bonhomme a claqué la porte au CNRS pour la lenteur administrative, il risque de se rendre compte que c'est un problème typique de toutes les grosses boites françaises...

Par

Haaa pouvoir passer encore un peu plus de temps sur mon portable pendant que ma voiture conduit pour moi (comme sur la dernière photo d'illustration), j'en languis d'avance...

Par

Il a dit lui même que l’intelligence artificielle n’existe pas. (Sauf chez Caradisiac)

Par

En réponse à JimmyNeutron

Très bon article, en effet l'info a été peu relayée, et encore moins analysée.

Personnellement, je ne pense pas que Julia soit embauchée en tant qu'expert IA, même se c'est un bon coup de com' .

Ce qui manque a tous les constructeurs vs. Tesla, c'est l'intégration du logiciel avec le matériel, c'est a dire le contrôle du hardware par le software.

Par exemple, les mêmes cellules de batterie, le même onduleur (et donc le même moteur électrique) donneront des performances bien différentes selon les soft de contrôle.

L'étape d'après, c'est de construire le soft et le hard ensemble - ce que Renault peut faire car il font beaucoup de choses en interne.

Et tout cela inclut les "OTA" (= over the air), c'est a dire les mise a jour a distance via une connexion internet.

Je pense différemment. Renault, étant plutôt un "OEM suiveur et low-cost" dans son approche du développement HW et SW, n'aurait pas forcément intérêt à se renforcer à fond le SW pur pour les composants chassis ou powertrain. Les fournisseurs ne sont pas très intéressés de toute facon pour vendre leur HW sans le SW et Renault ne peut pas se permettre de développer les 2 sur plus de composants qu'actuellement. Ou bien alors qu'ils étonnent tout le monde...

Là où Renault se renforce a priori, c'est dans son développement du SW pour le contrôle et la la coordination inter-domaines ADAS, V2X, infotainment, chassis, powertrain etc.

L'objectif est de tenter de créer toute une solution qui au final servira l'expérience de conduite correspondant à l'esprit "Renaulution" et qui soit fun, jeune et rafraîchissante. À l'image des concept-cars présentés récemment. Cela va donc passer notamment par une utilisation judicieuse du SW mais à l'échelle inter-domaines, pas au niveau composant, je pense.

Finalement, c'est ce qu'il se passe chez les autres constructeurs. En effet, le marché des systèmes électroniques à forte dominante logicielle devrait suivre une croissance annuelle de 10-15 % d'ici à 2030. Renault est donc dans le thème et fait visiblement des recrutements pertinents pour diriger l'ensemble :)

Par

rien à cirer de la voiture autonome , autant prendre les transports en commun ce sera moins cher, quand j'achète une voiture c'est pour me déplacer quand je veux , ou je veux , et sans l'assistance de personne tout ceci n'est que de la foutaise tous ces objets connectés , le portable c'est bien pour téléphoner point barre , , Lucas Di Meo va finir de trucider Renault qui fabriquait il n'y a pas si longtemps la voiture de la majorité des français moyen : simple, solide , et pas trop cher, si c'est pour rouler dans une usine à gaz électronique qui va tomber en rade à la moindre invasion extraterrestre autant rouler en vieille bagnole que l'on peut réparer soi-même sans sortir la valise de James Bond

Par

En réponse à ricolapin

"Google, Apple, Facebook et Amazon : les Gafa sont prévenus." .... ils doivent bien rigoler

Pourquoi? La question est celle de la coopération entre les gafam et l'automobile. Si les grands groupes auto ne font pas de deal avec les gafam, la technologie de la voiture connectée / autonome se passera des gafam. Il faut être 2 pour faire un deal. C'est aussi simple que ça.

Cela dit l'expression "Les gafa sont prévenus" est sans doute un peu exagérée.

Par

En réponse à motalo

rien à cirer de la voiture autonome , autant prendre les transports en commun ce sera moins cher, quand j'achète une voiture c'est pour me déplacer quand je veux , ou je veux , et sans l'assistance de personne tout ceci n'est que de la foutaise tous ces objets connectés , le portable c'est bien pour téléphoner point barre , , Lucas Di Meo va finir de trucider Renault qui fabriquait il n'y a pas si longtemps la voiture de la majorité des français moyen : simple, solide , et pas trop cher, si c'est pour rouler dans une usine à gaz électronique qui va tomber en rade à la moindre invasion extraterrestre autant rouler en vieille bagnole que l'on peut réparer soi-même sans sortir la valise de James Bond

La raison d'être de la voiture particulière, c'est la possibilité d'aller exactement de A à B au moment voulu. Le transport en commun ne le permet pas (c'est plutôt " de presque A" à "pas loin de B" à peu près au moment voulu, si c'est possible).

Le fait de piloter (ah oui, certains ici se croient aux commandes d'un avion...) soi-même, l'écrasante majorité des usagers n'en a rien à carrer. :bah:

Par

C'est un beau roman, c'est une belle histoire...

Par

En réponse à Nounours_Hero

Je pense différemment. Renault, étant plutôt un "OEM suiveur et low-cost" dans son approche du développement HW et SW, n'aurait pas forcément intérêt à se renforcer à fond le SW pur pour les composants chassis ou powertrain. Les fournisseurs ne sont pas très intéressés de toute facon pour vendre leur HW sans le SW et Renault ne peut pas se permettre de développer les 2 sur plus de composants qu'actuellement. Ou bien alors qu'ils étonnent tout le monde...

Là où Renault se renforce a priori, c'est dans son développement du SW pour le contrôle et la la coordination inter-domaines ADAS, V2X, infotainment, chassis, powertrain etc.

L'objectif est de tenter de créer toute une solution qui au final servira l'expérience de conduite correspondant à l'esprit "Renaulution" et qui soit fun, jeune et rafraîchissante. À l'image des concept-cars présentés récemment. Cela va donc passer notamment par une utilisation judicieuse du SW mais à l'échelle inter-domaines, pas au niveau composant, je pense.

Finalement, c'est ce qu'il se passe chez les autres constructeurs. En effet, le marché des systèmes électroniques à forte dominante logicielle devrait suivre une croissance annuelle de 10-15 % d'ici à 2030. Renault est donc dans le thème et fait visiblement des recrutements pertinents pour diriger l'ensemble :)

" Renault, étant plutôt un "OEM suiveur et low-cost" "

Deja, pas vrai du tout : la Zoe, le R-link, l'Alpine A110... voila voila.

Renault fait son onduleur, son moteur, ils avaient même un co-entreprise de batteries avec Nissan et NEC.

Par

En tout cas un grand merci à M Holtz pour cet article de fond sur un sujet qu'on n'attendait pas ! Ca fait vraiment plaisir à lire ! :bien:

Par

En réponse à Radu8

C'est un beau roman, c'est une belle histoire...

oui, clairement tout les mastodontes que sont VW, Toyota, Stellantis.... tout le monde tremble de puis ce soir à lire cette news.... quelle histoire !!!

Renault vient de passer dans la court des grands, c'est une certitude.... :lol:

bon, en attendant si vous trouver les 7 milliards manquant.... ça arrangerait pas mal la boite..... dejà pour investir pas comme là, pas dans un gros Buuzzz.... mais plus sérieusement .... sur du bien concret..... :up: .... du grand LDM encore cette semaine !!!

on est impatient de lire la suite....... :violon:

Par

En réponse à motalo

rien à cirer de la voiture autonome , autant prendre les transports en commun ce sera moins cher, quand j'achète une voiture c'est pour me déplacer quand je veux , ou je veux , et sans l'assistance de personne tout ceci n'est que de la foutaise tous ces objets connectés , le portable c'est bien pour téléphoner point barre , , Lucas Di Meo va finir de trucider Renault qui fabriquait il n'y a pas si longtemps la voiture de la majorité des français moyen : simple, solide , et pas trop cher, si c'est pour rouler dans une usine à gaz électronique qui va tomber en rade à la moindre invasion extraterrestre autant rouler en vieille bagnole que l'on peut réparer soi-même sans sortir la valise de James Bond

"solide" en parlant des Renault, on a pas du rouler dans les mêmes

Par

Alléluia Mr. Holtz... Julia, "un des papes de l'IA" .. quelle cohérente référence religieuse ; plus de synonymes neutres ? ( je pense pas à pope, éveque ou ayatollah ) Puisque Renault à besoin à ce point d'un miracle transcendant, pourquoi le saint Luca n'appelle pas pieusement Jésus à la rescousse ? Amen.

Par

En réponse à titeuf380

oui, clairement tout les mastodontes que sont VW, Toyota, Stellantis.... tout le monde tremble de puis ce soir à lire cette news.... quelle histoire !!!

Renault vient de passer dans la court des grands, c'est une certitude.... :lol:

bon, en attendant si vous trouver les 7 milliards manquant.... ça arrangerait pas mal la boite..... dejà pour investir pas comme là, pas dans un gros Buuzzz.... mais plus sérieusement .... sur du bien concret..... :up: .... du grand LDM encore cette semaine !!!

on est impatient de lire la suite....... :violon:

Le trollmytho autoentrepreneur, tu ne lis que caradisiac ? Pas étonnant, vu ton orthographe

C'est du réchauffé cette info

Par

Décidément ça recrute chez les pro de l'AI. Il y a peu c'est Antoine Blondeau (qui a aussi contribué Siri) qui rejoignait la plate-forme cryto(dot)com en pleine expansion.

Par

M. Holtz a les mêmes ritournelles que notre ami Titeuf380 et on peut lui répondre pareillement que la perte d'une année n'a pas forcément un gros impact sur une entreprise si elle a été prévoyante.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Mais... mais... cet homme est fou ! Je suis mort de rire !

Maintenant je le vois tellement en tablier avec son crâne d'oeuf, le père Julia !

"Et qu'est-ce que j'vous mets ma p'tite dame ? Une saucisse ou une merguez ? Z'allez voir, on a inventé un barbecue autonome qui vous grille ça au poil !"

Par

Mauvaise pioche...

Lucca on s'en fou des bagnoles intelligentes

Lucca ça sert à rien siri Google etc en voiture à part Map..

Lucca fait bous de belles autos pas chères et économes

Et fiables

Le reste...ok s'en fou .!!!!

C'est du gadget

Par

Heureusement que j'envisage d'arrêter la voiture! Deviennent tous dingues!:roi::areuh:

Par

En réponse à Jeff252525

Mauvaise pioche...

Lucca on s'en fou des bagnoles intelligentes

Lucca ça sert à rien siri Google etc en voiture à part Map..

Lucca fait bous de belles autos pas chères et économes

Et fiables

Le reste...ok s'en fou .!!!!

C'est du gadget

Ils servent aux gens la soupe qu'ils veulent bien avaler! Si les voitures sont déja hyper bardées d'un tas de trux complètement inutiles,ca va continuer,parce la betise n'a pas de limites!

Je ne désespère pas de voir un nouveau modèle avec lampes UV, jacuzzi,massage de la voute plantaire,option acuponcture...

Par

Bon investissement quand on sait que la technologie des VE ne se situe pas au niveau du moteur, transmission ou boite de vitesse mais principalement au niveau des batteries et du software où se situent les principales marges de développement futur.

Par

En réponse à Jeff252525

Mauvaise pioche...

Lucca on s'en fou des bagnoles intelligentes

Lucca ça sert à rien siri Google etc en voiture à part Map..

Lucca fait bous de belles autos pas chères et économes

Et fiables

Le reste...ok s'en fou .!!!!

C'est du gadget

Lucca fait nous des '' carrioles du diable, toute ferrée, point de chevaux pour la tirer'', ramène nous aux âges farouches, ceux des manivelles pour les vitres et des autoradios k7.

Lucca, ce qu'on veut c'est rester au moyen âge.

On est des gueux messire Lucca, c'est diablerie la technologie !

Par

En réponse à titeuf380

oui, clairement tout les mastodontes que sont VW, Toyota, Stellantis.... tout le monde tremble de puis ce soir à lire cette news.... quelle histoire !!!

Renault vient de passer dans la court des grands, c'est une certitude.... :lol:

bon, en attendant si vous trouver les 7 milliards manquant.... ça arrangerait pas mal la boite..... dejà pour investir pas comme là, pas dans un gros Buuzzz.... mais plus sérieusement .... sur du bien concret..... :up: .... du grand LDM encore cette semaine !!!

on est impatient de lire la suite....... :violon:

C'est certain que pour un esprit aussi rétréci que le votre , cette embauche est incompréhensible.

Aucun doute là-dessus .:bien:

Par

"Le recrutement de Julia est aussi un message envoyé par De Meo aux Gafa. Une manière d'expliquer à ces derniers que, s'ils se rêvent à l'égal des grands groupes automobiles, Renault entend bien rester dans la course en embauchant un expert, sinon issu de leurs rangs, du moins à leur hauteur."

Supputation de journaliste. Dans la mesure ou Renault Group s'est justement allié avec Microsoft récemment pour certains développement futur on ne peut pas dire qu'ils soient opposés en quoi que ce soit.

TOUS les constructeurs vont plus ou moins d’alliés avec des groupes d'informatique vu l'omniprésence à venir des ordinateurs dans les voitures et de plus en plus au fur et à mesure de l'arrivé de la conduite autonome.

Et tant qu'à travailler avec ces boites autant que ce soit avec des interlocuteurs qui se comprennent hein.

Très amusant le PCF dans son commentaires quand on sait que l'un des sytème les plus pourri actuellement en circulation dans le domaine de l'infotainment est celui de sa marque chérie.

Et c'est pas 3 touches paramétrable qui vont y changer quoi que ce soit...surtout quand ça se fait depuis belle lurette ailleurs.

Par

Venu ici avec le délicieux espoir de lire un commentaire de Gignac, je repars déçu :non: Mais gardons espoir il ne saurait nous décevoir

Par

En réponse à Jean Talus

Venu ici avec le délicieux espoir de lire un commentaire de Gignac, je repars déçu :non: Mais gardons espoir il ne saurait nous décevoir

Tu l'as raté, relis mieux, c'est savoureux ! :biggrin:

Par

Ca sent le sapin pour Renault!

Entre le melon de Frédéric Mazzella, l'embauche du "papa de Siri" (le plus mauvais des moteurs NLP dans la boîte qui a le plus de moyen au monde et qui fonctionne bien mieux/moins mal depuis que Julia était parti chez Samsung) et le bridage à 180 km/h pour définitivement s'assurer de ne pas agrandir sa faible part de marché en Allemagne...

PSA doit se frotter les mains!

Par

En réponse à Jean Talus

Venu ici avec le délicieux espoir de lire un commentaire de Gignac, je repars déçu :non: Mais gardons espoir il ne saurait nous décevoir

Vous avez Titeuf pour suppléer à cette absence, convenons-en, incongrue sur un article consacré à Renault !

Souhaitons que cette absence fût momentanée et qu'il ne lui soit rien arrivé de grave.

Par

En réponse à toctoctoc

Bon investissement quand on sait que la technologie des VE ne se situe pas au niveau du moteur, transmission ou boite de vitesse mais principalement au niveau des batteries et du software où se situent les principales marges de développement futur.

L'avenir nous dira si l'indépendance d'esprit de cet homme va se satisfaire des contraintes inévitables dans le monde de l'industrie. La liberté de décision qu'il va avoir sera déterminante et si il prend trop d'importance, la séquence Patrick Pélata peut se répéter.

Par

En réponse à LTN JXRXNX

Lucca fait nous des '' carrioles du diable, toute ferrée, point de chevaux pour la tirer'', ramène nous aux âges farouches, ceux des manivelles pour les vitres et des autoradios k7.

Lucca, ce qu'on veut c'est rester au moyen âge.

On est des gueux messire Lucca, c'est diablerie la technologie !

Faut pas exagéré non plus mdr.....tous dans les extrêmes....

Ta bien compris ce que je veux dire.

Si t'aime payer 40ke dans des Guidage auto, phares laser etc....cest toi qui voit .

Ça sert à rien et ça tombe en panne

C'est pas l'esprit de la mobilité .

Par

"La nomination de Luc Julia est un message aux concurrents".

Les concurrents ont très très peur !

MDR!

Par

Embauché pour ça : https://youtu.be/mB7QH_KudS4

Par

En réponse à JimmyNeutron

Très bon article, en effet l'info a été peu relayée, et encore moins analysée.

Personnellement, je ne pense pas que Julia soit embauchée en tant qu'expert IA, même se c'est un bon coup de com' .

Ce qui manque a tous les constructeurs vs. Tesla, c'est l'intégration du logiciel avec le matériel, c'est a dire le contrôle du hardware par le software.

Par exemple, les mêmes cellules de batterie, le même onduleur (et donc le même moteur électrique) donneront des performances bien différentes selon les soft de contrôle.

L'étape d'après, c'est de construire le soft et le hard ensemble - ce que Renault peut faire car il font beaucoup de choses en interne.

Et tout cela inclut les "OTA" (= over the air), c'est a dire les mise a jour a distance via une connexion internet.

Effectivement, c'est une excellente recrue sur laquelle Renault a tout intérêt à vraiment capitaliser.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité