Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Mazda : le nouveau moteur essence au niveau d'un électrique, ou presqueMazda fait feu de tout bois avec les moteurs essence. Alors que se profile l'inédit Skyactiv X à autoallumage, voilà que la marque nous parle déjà de la suite avec le bloc Skyactiv 3, qui débarquera dans quelques années et qui promet d'être plus propre, du puit à la roue, qu'un électrique. Mais sous certaines conditions.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Les grands principes du moteur à combustion interne sont connus depuis le XIXe siècle, le concept n'a pas évolué depuis. En revanche, son application a fait d'énormes progrès. Les premiers moteurs ne tournaient pas vite, étaient très encombrants, lourds. Aujourd'hui, ce sont des machines de précision légères, puissantes, qui valent à peine plus que la matière première utilisée pour les fabriquer, alors qu'elles représentent l'aboutissement d'une technologie assez époustouflante. Et celle-ci continue à progresser".

Q: Quelle est la marge de progression pour améliorer les moteurs et réduire leur consommation ?

R: "La notion centrale est celle du rendement, c'est-à-dire le rapport entre l'énergie stockée dans le carburant qui entre dans le moteur et l'énergie mécanique qui en sort. La limite théorique du cycle du moteur à combustion interne est d'environ 60%. On en est encore loin aujourd'hui dans le monde automobile: entre 42 et 43% pour un moteur diesel, 37-38% maximum pour l'essence. Le Graal des chercheurs serait d'obtenir 50% mais 45% paraît un point de passage probable des futures motorisations, à l'horizon 2025-2030.

https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/automobile-le-moteur-thermique-n-a-pas-dit-son-dernier-mot_106708

Donc 56% de rendement, c'est plutôt révolutionnaire pour un moteur thermique. :bien:

Par

" du puis à la roue "

Le "t" est tombé au fond du.... ?

Par

Bon, au moins ils expliquent les conditions pour leur affirmation. Quoi qu'il en soit, merci Mazda d'innover malgré tout et proposer des moteurs originaux, qui cherchent une vraie solution technique et pas juste de la fumée politique.

On attend à présent les braves toutous qui vont nous expliquer qu'il vaut mieux un moteur "moderne" européen qui n'a d'éco que son cycle d'homologation foireux.

Par

50% pour les meilleurs, quels sont ils ?

Par

En réponse à pechtoc

50% pour les meilleurs, quels sont ils ?

Je me suis posé la meme question... :bah:

Par

Certainement un bonne innovation. En revanche, il ne faut pas oublier que pour les dirigeants, le problème de pollution à l'intérieur des centres villes est plus urgent à résoudre que le problème de la pollution en pleine campagne. Et là, le véhicule électrique prend tout son sens pour eux.

L'avenir nous dira s'ils ont raison d'investir dans cette technologie.

Par

"Peut-on réellement dire qu'un véhicule à moteur thermique est plus propre qu'un électrique ?"

si on met le nez derrière, la question ne se pose pas.

elle ne se pose en fait que si on prend en compte tout le processus de production du véhicule.

mais bon, faut pas être hypocrite: si la pollution d'une électrique est plus forte qu'une thermique, mais qu'elle gène "autre part", on s'en accommode sans problème.

en gros, pour moi, pour mesurer la pollution d'une voiture, c'est simple: suffit de la garer dans son sous-sol ou de son box, de s'enfermer à l'intérieur (du sous-sol ou box) et de démarrer la voiture... et là, on est vite fixé.

Par

sinon, si Mazda nous propose à terme une mazda série 2 ou mx5 faisant du 3l/100 (en réel), ça m'intéresse... clairement.

Par

En réponse à mekinsy

Je me suis posé la meme question... :bah:

Le moteur F1 de Mercedes arrive quasiment à 50 %. Ce sont des cas particuliers, certes, et non des blocs de série.

Par

En réponse à mekinsy

Je me suis posé la meme question... :bah:

A ma connaissance, les meilleurs rendement actuels sont plutot autour de 40% pour les moteurs a cycle Atkinson des hybrides Toyota.

Quant a un rendement optimal, j'aimerai que Mazda nous detaille precisement dans quelles conditions sont atteints les 56%. Est-ce seulement "un rendement au meilleur", donc a temperature ideale et regime optimal stabilise ou bien sur un cycle d'homologation complet? Ca fait une difference absolument enorme...

Par

En réponse à pechtoc

50% pour les meilleurs, quels sont ils ?

Pas des moteurs automobiles , ce sont d'énormes moteurs lents type moteur de bateaux.

De toute façon il ne faut pas perdre de vue que les rendements annoncés s'obtiennent dans des conditions très précises et à des régimes tout aussi précis, et que ces conditions sont très rarement remplies dans une voiture et que, par conséquent, on est loin, et on sera toujours loin des 50% de rendement réels.

Par

En réponse à a doche

Le moteur F1 de Mercedes arrive quasiment à 50 %. Ce sont des cas particuliers, certes, et non des blocs de série.

Thermique seul ou bien avec le systeme de recuperation d'energie?

Par

En réponse à a doche

Le moteur F1 de Mercedes arrive quasiment à 50 %. Ce sont des cas particuliers, certes, et non des blocs de série.

Un moteur de F1 doit être extrêmement loin des 50% de rendement.

Par

En réponse à meca32

Un moteur de F1 doit être extrêmement loin des 50% de rendement.

Non, le bloc F1 est bien à 50 % selon les données annoncées l'an dernier.

Par

En réponse à roc et gravillon

" du puis à la roue "

Le "t" est tombé au fond du.... ?

Finalement le "t" a gagné, le "s" s'est barré.

Par

En réponse à a doche

Non, le bloc F1 est bien à 50 % selon les données annoncées l'an dernier.

Oui en effet selon cet article

https://fr.motorsport.com/f1/news/moteur-mercedes-f1-nouvelles-limites-952358/

Par

En réponse à meca32

Un moteur de F1 doit être extrêmement loin des 50% de rendement.

Si, il a raison: :oui:

"Le moteur de Mercedes en Formule 1 a atteint une nouvelle référence sur le banc d'essai à l'usine de Brixworth après avoir passé la barre des 50% d'efficacité énergétique pour la première fois."

https://fr.motorsport.com/f1/news/moteur-mercedes-f1-nouvelles-limites-952358/

Je suis aussi étonné que toi des progrès spectaculaire qu'ils peuvent réalisé dans le domaine de la compétition automobile. (Notamment la F1 et leurs moyens financiers quasi sans limite.)

Si ils en avaient fait autant pour les voitures de routes ces 20 dernières années (La ou les gouvernements ont commencé à réellement s'intéresser au réchauffement climatique), on en serait peut être pas la ou on en est actuellement. :pfff:

Tout n'est qu'une histoire de volonté politique et de règlement/contraintes/normes/lois à faire respecter. :ml:

Par

Et le moteur refoule de l'essence dans le réservoir du véhicule donc plus de plein a faire , ils prennent pour des cons chez Mazda :non:

Par

Il serait bien d'avoir une idée de la date de mise sur le marché.

Le Skyactiv-G et sorti en 2011 et le Skyactiv-X sera commercialisé l'an prochain.

Si le rythme entre générations reste le même, on parle de moteurs qui seront mis sur le marché en... 2027 !

C'est loin.

Déjà que certains nous affirment qu'il n'y aura plus du tout de véhicules thermiques, fussent-ils hybrides d'ici là... :ddr:

Par

En réponse à Key

A ma connaissance, les meilleurs rendement actuels sont plutot autour de 40% pour les moteurs a cycle Atkinson des hybrides Toyota.

Quant a un rendement optimal, j'aimerai que Mazda nous detaille precisement dans quelles conditions sont atteints les 56%. Est-ce seulement "un rendement au meilleur", donc a temperature ideale et regime optimal stabilise ou bien sur un cycle d'homologation complet? Ca fait une difference absolument enorme...

Le rendement moyen sur la plage d'utilisation d'un moteur thermique moderne se situe aux environs des 30%...

Sur mon premier post, j'ai mis le lien de l'article qui en cause. :wink:

Cependant, si ils parviennent à améliorer le rendement maximal, ils amélioreront forcément le rendement moyen. :bah:

Par

Comparer un moteur thermique et à un électrique sans donner la source de production de l'électricité n'a aucun sens.

80% pour un moteur électrique oui probablement et même peut être plus mais une centrale électrique (charbon-nucléaire) c'est environ 40% de rendement... donc le rendement de la chaine globale...

Par

Ouai enfin ton moteur de f1 si tu ne lui met pas de charge au cul il n’a rien à entraîner.

La meilleure efficacité énergétique se fait avec d’énormes moteurs très lents donc les moteur de f1.....

Par

Un moteur électrique peu aller jusqu'à un rendement de 98%.

Par

En réponse à parzan

Oui en effet selon cet article

https://fr.motorsport.com/f1/news/moteur-mercedes-f1-nouvelles-limites-952358/

Ça j'ai du mal à y croire, un moteur de F1 est typiquement un moteur à mauvais rendement.

Ils ne l'ont pas mesuré à l'aide d'un logiciel Bosch ce résultat ?? :biggrin:

Par

En réponse à waats

Comparer un moteur thermique et à un électrique sans donner la source de production de l'électricité n'a aucun sens.

80% pour un moteur électrique oui probablement et même peut être plus mais une centrale électrique (charbon-nucléaire) c'est environ 40% de rendement... donc le rendement de la chaine globale...

C'est vrai mais dans ce cas il faudrait aussi prendre en compte toute la chaine de fabrication de l'essence ou du gasoil.

Par

En réponse à Max Puissant

Finalement le "t" a gagné, le "s" s'est barré.

Et comme il faut les deux même au singulier, le rendement n'est pas optimal !

le puiTS, TS comme chez Renault à une époque - pas TX hein :ptdr:

:bien:

Par Profil supprimé

En réponse à Julien42100

Un moteur électrique peu aller jusqu'à un rendement de 98%.

C'est bien ça, et un moteur quelconque de chez Bosch fait 90%. Mieux vaut un électrique soutenu par un petit thermique qui s'occupe uniquement de produire de l'électricité avec une batterie légère pour faire des économies et polluer moins.

Par

voilà l'état ..

LAISSEZ LES CONSTRUCTEUR TRAVAILLER !!

le monde s'est pas fait en 4 ans ...

y'a à peine 20 ans ont parlaient tous puissance etc

Par

Dans tous les cas, bravo Mazda ! :bien:

Par

En réponse à trackos

Ouai enfin ton moteur de f1 si tu ne lui met pas de charge au cul il n’a rien à entraîner.

La meilleure efficacité énergétique se fait avec d’énormes moteurs très lents donc les moteur de f1.....

L'efficacité énergétique de ce moteur F1 est prouvé tout simplement parce qu'il a besoin de deux fois moins de carburant pour produire la même puissance. :brosse:

La F1 devait montrer l'exemple et c'est ce qu'elle fait. :bien:

En diminuant la cylindrée des moteurs et en imposant 6 cylindres notamment.

Je savais que la consommation avait été améliorer ces derniers temps (De l'ordre de 30%) mais pas à ce point.

Apparemment ce moteur Mercedes n'a besoin que de 100kg de carburant pour atteindre la même puissance qu'un ancien

atmosphérique de puissance comparable, qui lui en engloutissait 194kg. :miam:

Les progrès sont rapides quand on y met les meilleurs chercheurs/ingénieurs ainsi que des moyens financiers colossaux. :buzz:

Par

Batterie LiOn : 240 W/h/kg vs carburant 10kW/h/kg.

La masse des véhicules reste une tare bien actuelle pour le rendement global de l'engin, avec sans doute aussi une marge de progression importante.

Ceci étant, la bagnole électrique se doit d'être une enclume si on veut une autonomie à peu près décente. Encore heureux qu'il y a des rendements moteur à 90% (et combien de pertes dans l'électronique de régulation ?).

Par

En réponse à meca32

C'est vrai mais dans ce cas il faudrait aussi prendre en compte toute la chaine de fabrication de l'essence ou du gasoil.

oui bien évidemment!

Il me semble avoir vu passé que la chaine en amont de l'utilisation d'1 litre de d'essence/diesel était inférieur à 5% mais je suis loin d'en être sûr

de toute façon ce sont 2 mauvaises solutions, pas une plus propre que l'autre...

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Batterie LiOn : 240 W/h/kg vs carburant 10kW/h/kg.

La masse des véhicules reste une tare bien actuelle pour le rendement global de l'engin, avec sans doute aussi une marge de progression importante.

Ceci étant, la bagnole électrique se doit d'être une enclume si on veut une autonomie à peu près décente. Encore heureux qu'il y a des rendements moteur à 90% (et combien de pertes dans l'électronique de régulation ?).

La problématique actuelle des VE est notamment du à l'utilisation du chauffage en hiver lors de temperature très froide (Genre -10/-20), l'autonomie fond comme neige au soleil...Même à l'arrêt ! :blague:

Certains propriétaires font état d'une perte allant jusqu'à 30% d'autonomie avec et sans chauffage sur un même parcours. :cry:

Bien évidemment, les équipementiers travaillent sur cet aspect, mais c'est un paramètre à prendre sérieusement en compte lorsqu'on achète une VE.

Par

En réponse à Moukeaf

Bon, au moins ils expliquent les conditions pour leur affirmation. Quoi qu'il en soit, merci Mazda d'innover malgré tout et proposer des moteurs originaux, qui cherchent une vraie solution technique et pas juste de la fumée politique.

On attend à présent les braves toutous qui vont nous expliquer qu'il vaut mieux un moteur "moderne" européen qui n'a d'éco que son cycle d'homologation foireux.

si les gens préfèrent une daube européenne plutôt que la technologie ( la vrai ) Japonaise .

nous respirerons l'air quand même , pas trop le choix .

Par

En réponse à roc et gravillon

" du puis à la roue "

Le "t" est tombé au fond du.... ?

tu pourras donc nous le ramener quand on te remontera...

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Batterie LiOn : 240 W/h/kg vs carburant 10kW/h/kg.

La masse des véhicules reste une tare bien actuelle pour le rendement global de l'engin, avec sans doute aussi une marge de progression importante.

Ceci étant, la bagnole électrique se doit d'être une enclume si on veut une autonomie à peu près décente. Encore heureux qu'il y a des rendements moteur à 90% (et combien de pertes dans l'électronique de régulation ?).

Ces chiffres sont interessants, mais on parle en kwh/kg, il n'y a pas de division dans l'unité kilowatt-heure. Ne pas confondre avec km/h. Ca peut sembler contre-intuitif mais ne ferait pas de sens sinon...

Par

En réponse à mekinsy

L'efficacité énergétique de ce moteur F1 est prouvé tout simplement parce qu'il a besoin de deux fois moins de carburant pour produire la même puissance. :brosse:

La F1 devait montrer l'exemple et c'est ce qu'elle fait. :bien:

En diminuant la cylindrée des moteurs et en imposant 6 cylindres notamment.

Je savais que la consommation avait été améliorer ces derniers temps (De l'ordre de 30%) mais pas à ce point.

Apparemment ce moteur Mercedes n'a besoin que de 100kg de carburant pour atteindre la même puissance qu'un ancien

atmosphérique de puissance comparable, qui lui en engloutissait 194kg. :miam:

Les progrès sont rapides quand on y met les meilleurs chercheurs/ingénieurs ainsi que des moyens financiers colossaux. :buzz:

Et les vrais chiffres ( les scientifiques bien entendu ) ils sont ou ?

Parce que ça fait belle lurette que n’importe qui sait que les meilleurs rendements ne se font pas en f1

Par

En réponse à Philippe2446

Ces chiffres sont interessants, mais on parle en kwh/kg, il n'y a pas de division dans l'unité kilowatt-heure. Ne pas confondre avec km/h. Ca peut sembler contre-intuitif mais ne ferait pas de sens sinon...

kWh/kg si on veut pinailler :)

Je parlais bien d'énergie par unité de masse.

Par

En réponse à Krayia

voilà l'état ..

LAISSEZ LES CONSTRUCTEUR TRAVAILLER !!

le monde s'est pas fait en 4 ans ...

y'a à peine 20 ans ont parlaient tous puissance etc

Si les constructeurs travaillent, c'est aussi parce que les régulateurs leur mettent le feu aux fesses.

Si le super était 40cts ( pas de TIPP) et qu'il n'y avait pas de normes régulatoires (euro 1-6 notamment), on roulerait tous en V6 super au plomb avec des émissions cataclysmiques et les constructeurs dépenseraient là où ça leur ferait obtenir un avantage compétitif réel (sécurité, confort, performances...).

Par

L'amélioration du rendement des moteurs thermiques passe par:

La réduction des frottements : mécanique,pompage

L'optimisation de la combustion

La réduction de la perte de charge du système d'échappement pour laquelle les systèmes de dépollution (cata,FAP) n'y sont pas favorables (un moteur de F1 n'a pas cette contrainte)

Par

Je viens de lire un article sur les nouveaux moteurs de f1, ils utilisent une pré chambre de combustion ( donc le turbo n’y est pour rien ) qui diffuse le front de flamme très rapidement ( donc si trop rapide il peut repousser le piston avant même qu’il soit au pmh ).

Donc, scientifiquement faisable mais les contraintes de la f1 ne sont pas celles de nos véhicules.

Alors avant de balancer des chiffres...

Par

En réponse à Philippe2446

tu pourras donc nous le ramener quand on te remontera...

Quand on le remontera ? Qu'on ne me dise pas qu'il est allé jusqu'à prendre le t au fond du puits !

Moi je me contente d'un p'tit café derrière mon bureau....

Par

En réponse à waats

Comparer un moteur thermique et à un électrique sans donner la source de production de l'électricité n'a aucun sens.

80% pour un moteur électrique oui probablement et même peut être plus mais une centrale électrique (charbon-nucléaire) c'est environ 40% de rendement... donc le rendement de la chaine globale...

Et l'essence alors? De l'extraction à la combustion??

Par

En réponse à trackos

Je viens de lire un article sur les nouveaux moteurs de f1, ils utilisent une pré chambre de combustion ( donc le turbo n’y est pour rien ) qui diffuse le front de flamme très rapidement ( donc si trop rapide il peut repousser le piston avant même qu’il soit au pmh ).

Donc, scientifiquement faisable mais les contraintes de la f1 ne sont pas celles de nos véhicules.

Alors avant de balancer des chiffres...

La préchambre, les diesel ont ça depuis des lustres...

Par

Les rendements élevés sur les moteurs de F1 sont dus à l hybridation et aux deux mécanismes de récupération d énergie. Si Mazda fait de même sans électrifier leurs moteurs, je tire mon chapeau.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

La préchambre, les diesel ont ça depuis des lustres...

Les moteurs diesel actuels n ont plus de préchambre car ils sont tous à injection directe. À part peut être dans certains véhicules de chantier, agricole ou utilitaires

Par

Ah ah ah ah ah ah ah, whouah ah ah ah ah ah ah ah

S'ils y arrivent aux 56% sur un régime moteur c déjà pas mal et possible, mais sur tous les régimes moteurs? c impossible... c mieux c sur mais largement insuffisant...

Quand au rendement du thermique c plutôt dans les 22% de moyenne, car les moteurs s'usent avec le temps et perdent en rendement, ça les constructeurs escrocs n'en parlent pas trop aux gogos.

Les soi disant 50% de rendement? peut-être pour de l'hybride??? F1 surement, mais c plutôt pour les rendements de turbines dans les centrales électriques... surement pas pour le 4 pattes lamdba.

Les meilleurs moteurs électriques d'aujourd'hui arrivent à 98% de rendement...

Ça me rappel un peu l'histoire du gazout propre... bonne chance Mazda...

Par

"Cela exclut donc la comparaison avec une voiture électrique s'alimentant sur une source électrique d'origine renouvelable."

Heureusement un panneau solaire ou une éolienne crame plus de jus à fabriquer qu'il n'en fera économiser, sans compter la centrale à charbon pour faire tampon la nuit, idem pour une éolienne, à ceci près qu'une éolienne bien placée peut avoir un bilan carbone positif, mais c'est rare...

Par

En réponse à mdb92

Ah ah ah ah ah ah ah, whouah ah ah ah ah ah ah ah

S'ils y arrivent aux 56% sur un régime moteur c déjà pas mal et possible, mais sur tous les régimes moteurs? c impossible... c mieux c sur mais largement insuffisant...

Quand au rendement du thermique c plutôt dans les 22% de moyenne, car les moteurs s'usent avec le temps et perdent en rendement, ça les constructeurs escrocs n'en parlent pas trop aux gogos.

Les soi disant 50% de rendement? peut-être pour de l'hybride??? F1 surement, mais c plutôt pour les rendements de turbines dans les centrales électriques... surement pas pour le 4 pattes lamdba.

Les meilleurs moteurs électriques d'aujourd'hui arrivent à 98% de rendement...

Ça me rappel un peu l'histoire du gazout propre... bonne chance Mazda...

98% sur 200-300 bornes et 4 h pour recharger, la belle affaire.

Tu pars en week-end de 4 jours seulement, sinon c'est le dépaysement total, sur le bord de la route à regarder rouler les autres...

Par

En réponse à Lycanthr0pe

98% sur 200-300 bornes et 4 h pour recharger, la belle affaire.

Tu pars en week-end de 4 jours seulement, sinon c'est le dépaysement total, sur le bord de la route à regarder rouler les autres...

Et c'est reparti !

Popcorn Time :brosse:

Par

En réponse à Lycanthr0pe

La préchambre, les diesel ont ça depuis des lustres...

Oui exactement, j’y pensais, mais l’autocombustion est compatible avec ce procédé et l’autocombustion En essence n’est peut être pas compatible

Par

Utiliser un moteur de 100-200 cv alors que 15 ch suffisent à rouler à vitesse stabilisée, explique le fait que les moteurs thermique ont un rendement encore plus merdique que celui indiqué.

Le top, c'est la voiture électrique avec générateur thermique qui marche à pleine charge, au rendement maxi comme la chevrolet Volt.

La meilleur techno est celle qui ne se vend pas.

Les clients de plaignaient que la Prius 2 avait le moteur qui moulinait.

Il vaut mieux un moteur qui mouline pour charger les batteries qu'un moteur sous-exploité à bas régime à faible charge.

Quand je vois tous les efforts des ingénieurs pour améliorer l'aérodynamisme des conduits d'admission pour ensuite installer un gros papillon qui obstrue la veine d'air.

C'est du gaspillage.

Par

dans la vraie vie, on doit être à 20-25 % pas plus. Moteur froid au démarrage, régime de ralenti dans les bouchons, taux de compression inadéquate, température inadaptée ....

Par

En réponse à trackos

Et les vrais chiffres ( les scientifiques bien entendu ) ils sont ou ?

Parce que ça fait belle lurette que n’importe qui sait que les meilleurs rendements ne se font pas en f1

Il y a belle lurette qu'en effet la F1 n'est plus le labo du labo.... mais une formule où, pour ne parler que de motorisation, les coûts sont sévèrement encadrés, avec régimes moteurs limités, interdiction de matériaux sophistiqués, carburants s'approchant du banal, encadrement strict de la définition technique de l'engin, et obligation de respecter un certain nombre de berlingues par saison, sous peine de fortes pénalités....

Bref, c'est certainement pas ici qu'il conviendra d'aller chercher les avancées de demain.....

Par

" Quand au rendement du thermique c plutôt dans les 22% de moyenne, car les moteurs s'usent avec le temps et perdent en rendement, ça les constructeurs escrocs n'en parlent pas trop aux gogos. "

Le Dreamer qu'a toujours une dent contre ces escrocs de constructeurs, toujours in,capables à date de lui fournir la caisse électrique à 5000 boules toute équipée dont il rêve tant et plus...

La prochaine fois que t'iras foutre quelque chose en déchetterie, tu pourras peut être observer le nombre de bidules électriques divers et variés.... entassés là pour cause majoritaire de moteurs grillés.... nous qui pensions à t'écouter que leur simplicité les rend inusables;

Et l'on n'évoquera pas les batteries.... qui bien entendu seront à t'entendre si parfaites demain.....

Demain, demain....toujours demain....

A demain !

Par

En réponse à cassoulet1

Et c'est reparti !

Popcorn Time :brosse:

Oh pas de gaspillage élémentaire : le corn, je le passe dans le réservoir :buzz:

:jap:

Par

Sic "Cela exclut donc la comparaison avec une voiture électrique s'alimentant sur une source électrique d'origine renouvelable."

Sauf qu'en France, l'électricité renouvelable pèse pour 20% versus 72% de nucléaire et 9% de fuel/charbon/gaz. Selon RTE qui minimise beaucoup l'impact du nucléaire, le mix énergétique équivaut à 74g de CO2 dont 59G pour fuel/charbon/gaz

Sauf qu'en Allemagne, il y a beaucoup plus de renouvelable, mais aussi beaucoup plus de charbon/lignite à tel point que son mix énergétique ressort, selon l'Umweltbundesamt, l'agence fédérale de l'environnement Allemand à 527g/kWh en 2016.

On évitera de parler de la Pologne et encore pire de l'EStonie dont le mix énergétique est à 1200g de CO2/kWh.

Dans ces conditions, vouloir ne considérer que l'électricité verte est une imposture intellectuelle en 2018 ... on pourra commencer à en parler dans 25 ans.

Par

Ca se saurait si c'était vrai:" Quand au rendement du thermique c plutôt dans les 22% de moyenne, car les moteurs s'usent avec le temps et perdent en rendement, ça les constructeurs escrocs n'en parlent pas trop aux gogos. "

Combien de gens sur ce forum ont une voiture qui a 100 000 km ou plus et n'ont jamais constaté d'augmentation de conso? J'en suis. Mais il est vrai que le rendement réel des véhicules est inférieur à celui, en labo, à régime et température stabilisée. Par contre, 15cv pour faire avancer une voiture, va falloir se limiter à 90 km/h ou 110 pour les rares coupés sport assez aérodynamiques...

Par

Il est où myke pour m’expliquer le le meilleur moteur du monde c’est un 1.2 3 cylindres psa ?:biggrin:

Par

En réponse à pechtoc

50% pour les meilleurs, quels sont ils ?

je pense que c'est plus une question de qualité de carburant plutôt que d'une certaine mécanique.

un carburant de qualité supérieur avec un haut indice d'octane peut etre.

Par

En réponse à mazdaspeed73000

Il est où myke pour m’expliquer le le meilleur moteur du monde c’est un 1.2 3 cylindres psa ?:biggrin:

S'il faut comparer un moteur qui est fabriqué depuis 2014 et un qui ne sortira pas probablement pas avant 2027, on espère effectivement que celui qui sortira plus de 12 ans après l'autre lui sera supérieur...

Par

En réponse à TeamGreen74

je pense que c'est plus une question de qualité de carburant plutôt que d'une certaine mécanique.

un carburant de qualité supérieur avec un haut indice d'octane peut etre.

L’indice d’octane n’a rien à voir avec la qualité. C’est juste pour mesurer l’auto allumage.

Mais je pense que les pétroliers ont leur part de tafs à faire pour réduire les émissions en tout genre.

Par

En réponse à le jeune rat

si les gens préfèrent une daube européenne plutôt que la technologie ( la vrai ) Japonaise .

nous respirerons l'air quand même , pas trop le choix .

Des fois, tu fais des compromis. J'ai quand même choisi l'européenne (et pas la plus vertueuse)... Malgré mon avis sur le downsizing. Mais je ne changerais pas mon discours sur les Mazda tant qu'elles continueront dans cette voie.

Par

On vas attendre de voir avant d'y croire....

Par

En réponse à a doche

Le moteur F1 de Mercedes arrive quasiment à 50 %. Ce sont des cas particuliers, certes, et non des blocs de série.

Oui, et les moteurs F1 concurrents eux sont donc obligés d'emporter 40 à 50 kg de carburant supplémentaire ?

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Batterie LiOn : 240 W/h/kg vs carburant 10kW/h/kg.

La masse des véhicules reste une tare bien actuelle pour le rendement global de l'engin, avec sans doute aussi une marge de progression importante.

Ceci étant, la bagnole électrique se doit d'être une enclume si on veut une autonomie à peu près décente. Encore heureux qu'il y a des rendements moteur à 90% (et combien de pertes dans l'électronique de régulation ?).

Tout à fait. Maintenons, rajoutons la différence de rendement dans le mix, on a :

- Batterie Li-Ion: 240*3 = 0,72kWh/kg

- carburant: 10kWh/kg

puisque le moteur électrique a un rendement au moins 3 fois meilleur.

Maintenant, si on enlève la boite vitesse multirapport (85kg), la transmission compliqué (surtout pour une intégrale), le moteur de 250km (remplacé par un moteur qui en fait 50), 85kg de réservoir (essence + le réservoir + pompe), le sytème d'échappement et de dépollution (120kg)... On se retrouve avec 400kg de gain.

Et comme par hasard, les 400kg de gain, c'est le poids d'une batterie de 100kW.

Donc une VE ne pèse pas plus lourd qu'une voiture thermique équivalente

Par

En réponse à Lycanthr0pe

98% sur 200-300 bornes et 4 h pour recharger, la belle affaire.

Tu pars en week-end de 4 jours seulement, sinon c'est le dépaysement total, sur le bord de la route à regarder rouler les autres...

Il faut sortir de chez soi un peu.

Il y a des VE qui roulent, sur nos routes, et qui ont 450 à 600km d'autonomie (Tesla S100D).

Et la charge complète, c'est pas 4h, mais 1h.

Et pendant ce temps là, on ne voit pas les autres rouler car eux aussi s'arrêtent pour manger, comme tout humain vivant sur terre.

Par

En réponse à ceyal

Sic "Cela exclut donc la comparaison avec une voiture électrique s'alimentant sur une source électrique d'origine renouvelable."

Sauf qu'en France, l'électricité renouvelable pèse pour 20% versus 72% de nucléaire et 9% de fuel/charbon/gaz. Selon RTE qui minimise beaucoup l'impact du nucléaire, le mix énergétique équivaut à 74g de CO2 dont 59G pour fuel/charbon/gaz

Sauf qu'en Allemagne, il y a beaucoup plus de renouvelable, mais aussi beaucoup plus de charbon/lignite à tel point que son mix énergétique ressort, selon l'Umweltbundesamt, l'agence fédérale de l'environnement Allemand à 527g/kWh en 2016.

On évitera de parler de la Pologne et encore pire de l'EStonie dont le mix énergétique est à 1200g de CO2/kWh.

Dans ces conditions, vouloir ne considérer que l'électricité verte est une imposture intellectuelle en 2018 ... on pourra commencer à en parler dans 25 ans.

Alors pas tout à fait, selon RTE (http://www.rte-france.com/en/eco2mix/eco2mix-co2-en), 1kW équivaut à 39g de CO², et cela, en janvier (donc là où la part de renouvelable est la plus faible).

Donc cela équivaut à 39g/kWh*.175kWh/km = 7g CO²/km (je prends les valeurs normalisées pour comparer avec les valeurs normalisées des voitures thermiques)

J'ai pris la conso d'une Tesla S100D de 2,1 tonne. Avec une Zoé, on est à ~4g CO²/km :coolfuck:

En Allemagne, si on prend les valeurs de 2017, soit 527g, cela fait 92g CO² /km.

Donc même en Allemagne, c'est pas mal d'avoir une voiture qui se compare à une Audi S7 (215g CO²/km) et qui polluerait 58% moins, soit autant qu'un Clio 1,5 DCI :lol:

Conclusion: un VE rejette environ :

- en France, Norvège, Suède: 30 fois

- en Finlande, Lituanie, Espagne, Angleterre, Belgique, Hollande, Autriche, Slovaquie, Lituanie, Lettonie...: 6 fois moins

- Allemagne, Italie, Serbie, Grêce, Turquie, Roumanie, Bulgarie, Portugal : 2 à 3 fois moins

- Pologne, Bosnie : 2 fois moins

- Estonie : autant

moins de CO² qu'un véhicule thermique équivalent.

Bref, c'est mieux à BEAUCOUP mieux partout... et pareil dans UN pays en Europe, l'Estonie.

Par

Et bien sûr, on parle de CO² mais zero NOx, zero particules, zero CO², quasiment zero particules de frein... ça, c'est de la pollution et qui n'existe pas avec un VE...

Par

En réponse à d9b66217

Alors pas tout à fait, selon RTE (http://www.rte-france.com/en/eco2mix/eco2mix-co2-en), 1kW équivaut à 39g de CO², et cela, en janvier (donc là où la part de renouvelable est la plus faible).

Donc cela équivaut à 39g/kWh*.175kWh/km = 7g CO²/km (je prends les valeurs normalisées pour comparer avec les valeurs normalisées des voitures thermiques)

J'ai pris la conso d'une Tesla S100D de 2,1 tonne. Avec une Zoé, on est à ~4g CO²/km :coolfuck:

En Allemagne, si on prend les valeurs de 2017, soit 527g, cela fait 92g CO² /km.

Donc même en Allemagne, c'est pas mal d'avoir une voiture qui se compare à une Audi S7 (215g CO²/km) et qui polluerait 58% moins, soit autant qu'un Clio 1,5 DCI :lol:

Conclusion: un VE rejette environ :

- en France, Norvège, Suède: 30 fois

- en Finlande, Lituanie, Espagne, Angleterre, Belgique, Hollande, Autriche, Slovaquie, Lituanie, Lettonie...: 6 fois moins

- Allemagne, Italie, Serbie, Grêce, Turquie, Roumanie, Bulgarie, Portugal : 2 à 3 fois moins

- Pologne, Bosnie : 2 fois moins

- Estonie : autant

moins de CO² qu'un véhicule thermique équivalent.

Bref, c'est mieux à BEAUCOUP mieux partout... et pareil dans UN pays en Europe, l'Estonie.

Tu nous fait la même démonstration concernant la pollution extremement élevé qu'engendre la fabrication des batteries lithium ion a l'autre bout de la planète ?

Et puis également un exposé sur les déchets nucléaires ultra radioactif durant des dizaines de millénaires dont on ne sait pas quoi faire...

Ah si...Les enterrés bien profondément (Plusieurs centaines de mètres sous terre) en espérant que de notre vivant, on ne soit pas embêté.

Sachant que les fûts utilisés ne résisteront pas assez longtemps pour contenir leurs déchets. (Et ces derniers s'infiltreront dans le sol soit disant imperméable...Comme ci la roche était imperméable durant des millénaires...)

De plus, nos centrales nucléaires ne sont pas à l'abri d'une défaillance majeur de type fukushima. (Pour ma part je pense que ça arrivera, peut être dans 10/20/30ans ou plus...Mais ça arrivera.)

Et à ce moment la, les gens sauront ce qu'est la fission nucléaire. :pfff:

Car ce qui me chagrine dans cette histoire, c'est que le nucléaire est justement LA solution...Mais elle se nomme FUSION nucléaire et pas cette polluante et très dangereuse FISSION... :peur:

Et si par malheur, il adviendrait un accident majeur sur l'un de nos réacteurs nucléaires en France...J'ai bien peur que l'on stoppe toute recherche ensuite sur la fusion nucléaire. :pfff::non:

Car déjà faute de moyens/investissement suffisamment solide, cela traîne en longueur...On a déjà perdu 8ans de recherche par rapport à la feuille de route qui été établit durant les années 2000.

L'humain pense avant tout à ses propres intérêts.

Celui des autres et même celui de sa propre descendance ne le concernant que de très loin.

Il n'y a aucune solution valable à ce jour qui soit bonne pour les êtres vivants de cette planète. (Ou pour toi si tu préfères.)

Si seulement, on commencait par le commencement, à savoir baisser notre consommation énergétique en trouvant des astuces pour la récupérer par ci par là... :roll:

Par

En réponse à mekinsy

La problématique actuelle des VE est notamment du à l'utilisation du chauffage en hiver lors de temperature très froide (Genre -10/-20), l'autonomie fond comme neige au soleil...Même à l'arrêt ! :blague:

Certains propriétaires font état d'une perte allant jusqu'à 30% d'autonomie avec et sans chauffage sur un même parcours. :cry:

Bien évidemment, les équipementiers travaillent sur cet aspect, mais c'est un paramètre à prendre sérieusement en compte lorsqu'on achète une VE.

Pompes à chaleur

Par

En réponse à mekinsy

Tu nous fait la même démonstration concernant la pollution extremement élevé qu'engendre la fabrication des batteries lithium ion a l'autre bout de la planète ?

Et puis également un exposé sur les déchets nucléaires ultra radioactif durant des dizaines de millénaires dont on ne sait pas quoi faire...

Ah si...Les enterrés bien profondément (Plusieurs centaines de mètres sous terre) en espérant que de notre vivant, on ne soit pas embêté.

Sachant que les fûts utilisés ne résisteront pas assez longtemps pour contenir leurs déchets. (Et ces derniers s'infiltreront dans le sol soit disant imperméable...Comme ci la roche était imperméable durant des millénaires...)

De plus, nos centrales nucléaires ne sont pas à l'abri d'une défaillance majeur de type fukushima. (Pour ma part je pense que ça arrivera, peut être dans 10/20/30ans ou plus...Mais ça arrivera.)

Et à ce moment la, les gens sauront ce qu'est la fission nucléaire. :pfff:

Car ce qui me chagrine dans cette histoire, c'est que le nucléaire est justement LA solution...Mais elle se nomme FUSION nucléaire et pas cette polluante et très dangereuse FISSION... :peur:

Et si par malheur, il adviendrait un accident majeur sur l'un de nos réacteurs nucléaires en France...J'ai bien peur que l'on stoppe toute recherche ensuite sur la fusion nucléaire. :pfff::non:

Car déjà faute de moyens/investissement suffisamment solide, cela traîne en longueur...On a déjà perdu 8ans de recherche par rapport à la feuille de route qui été établit durant les années 2000.

L'humain pense avant tout à ses propres intérêts.

Celui des autres et même celui de sa propre descendance ne le concernant que de très loin.

Il n'y a aucune solution valable à ce jour qui soit bonne pour les êtres vivants de cette planète. (Ou pour toi si tu préfères.)

Si seulement, on commencait par le commencement, à savoir baisser notre consommation énergétique en trouvant des astuces pour la récupérer par ci par là... :roll:

"Tu nous fait la même démonstration concernant la pollution extremement élevé qu'engendre la fabrication des batteries lithium ion a l'autre bout de la planète ?" De quelle pollution parles-tu exactement ? Pour que cela soit clair ?

Le Lithium est un métal bio dégradable, et qui peut être réutilisé et recycler facilement. Oui, extraire du métal (Lithium ou autres servant pour les moteurs thermiques) pollue, VE ou pas. La différence est que les batteries se recyclent et ont une 2e vie. Un moteur thermique ? Pas vraiment :fresh:

"Ah si...Les enterrés bien profondément (Plusieurs centaines de mètres sous terre) en espérant que de notre vivant" : ce qui est toujours étonnant dans ce genre de discussion, c'est le manque de bon sens.

Si on utilise pas du nucléaire, on utilise quoi ? Du charbon ! Cf l'Allemagne qui a arrêté des centrales nucléaires.

Du coup, on a des trains entiers de charbon qui arrivent tous les jours dans les centrales, et des trains de poussières qui en sortent. Ces centrales tuent des dizaines de milliers de gens tous les ans. EN CE MOMENT, pas dans 10 000 ans et ce sont des chiffres de l'OMS.

Et le CO² qui est rejeté dans l'atmosphère aura encore un effet dans 10 000 ans. Donc ça veut dire que ce qui est fait, est irréversible pour les prochaines 10 000 ans.

Donc oui, enterrer des déchêts dans des fûts, c'est peut-être pas parfait, mais tu crois pas que c'est mieux que tuer des dizaines de milliers de personnes, être dans une situation où ce qui est déjà fait, même si on arrêtait tout demain, va augmenter de 2°C la température moyenne sur terre dans 80 ans avec les conséquences que l'on connait ?

"nos centrales nucléaires ne sont pas à l'abri d'une défaillance majeur de type fukushima" : en l'occurence, si, elles le sont. Renseignes-toi un peu.

"L'humain pense avant tout à ses propres intérêts." : Absolument. Et tu le montres quand tu critiques les déchêts nucléaires.

"Si seulement, on commencait par le commencement, à savoir baisser notre consommation énergétique" : Absolument. Sauf que la consommation d'énergie, c'est DIRECTEMENT la quantité de richesse produite. Donc réduire sa consommation d'énergie (de manière significative, je parle pas de mettre de mettre des lampes basse consommation chez soi), c'est accepter une baisse de consommation globale donc avoir moins. Et malheureusement, personne n'est prêt à vivre avec moins de richesse.

Par

En réponse à d9b66217

"Tu nous fait la même démonstration concernant la pollution extremement élevé qu'engendre la fabrication des batteries lithium ion a l'autre bout de la planète ?" De quelle pollution parles-tu exactement ? Pour que cela soit clair ?

Le Lithium est un métal bio dégradable, et qui peut être réutilisé et recycler facilement. Oui, extraire du métal (Lithium ou autres servant pour les moteurs thermiques) pollue, VE ou pas. La différence est que les batteries se recyclent et ont une 2e vie. Un moteur thermique ? Pas vraiment :fresh:

"Ah si...Les enterrés bien profondément (Plusieurs centaines de mètres sous terre) en espérant que de notre vivant" : ce qui est toujours étonnant dans ce genre de discussion, c'est le manque de bon sens.

Si on utilise pas du nucléaire, on utilise quoi ? Du charbon ! Cf l'Allemagne qui a arrêté des centrales nucléaires.

Du coup, on a des trains entiers de charbon qui arrivent tous les jours dans les centrales, et des trains de poussières qui en sortent. Ces centrales tuent des dizaines de milliers de gens tous les ans. EN CE MOMENT, pas dans 10 000 ans et ce sont des chiffres de l'OMS.

Et le CO² qui est rejeté dans l'atmosphère aura encore un effet dans 10 000 ans. Donc ça veut dire que ce qui est fait, est irréversible pour les prochaines 10 000 ans.

Donc oui, enterrer des déchêts dans des fûts, c'est peut-être pas parfait, mais tu crois pas que c'est mieux que tuer des dizaines de milliers de personnes, être dans une situation où ce qui est déjà fait, même si on arrêtait tout demain, va augmenter de 2°C la température moyenne sur terre dans 80 ans avec les conséquences que l'on connait ?

"nos centrales nucléaires ne sont pas à l'abri d'une défaillance majeur de type fukushima" : en l'occurence, si, elles le sont. Renseignes-toi un peu.

"L'humain pense avant tout à ses propres intérêts." : Absolument. Et tu le montres quand tu critiques les déchêts nucléaires.

"Si seulement, on commencait par le commencement, à savoir baisser notre consommation énergétique" : Absolument. Sauf que la consommation d'énergie, c'est DIRECTEMENT la quantité de richesse produite. Donc réduire sa consommation d'énergie (de manière significative, je parle pas de mettre de mettre des lampes basse consommation chez soi), c'est accepter une baisse de consommation globale donc avoir moins. Et malheureusement, personne n'est prêt à vivre avec moins de richesse.

Bon, aller, on arrête de se chauffer les gars, il ne va bientôt plus y avoir matière à discussion :

http://www.01net.com/actualites/nous-avons-teste-la-premiere-batterie-externe-au-graphene-a-la-charge-ultrarapide-1361547.html :wink::jap:

Cela donne deux perspectives intéressantes :

- Des batteries qui, pour le même prix de production (et on en est au début de la production industrielle, donc ...) et avec la même capacité se rechargent 6 fois plus vite, avec un poids volumique deux fois moindre. Soit, pour une batterie de 100 kWh (qui sur la Tesla pèse 600 Kgs et lui assure une autonomie moyenne RÉELLE d'environ 500 Kms), pèsera 300 Kgs et se rechargera à 80% en environ 5' sur les Super Charger de Tesla. Car oui, la propriété du Graphène est d'accepter une intensité de charge bien supérieure, sans surchauffe ou risque d'explosion :wink::biggrin:

- Aujourd'hui, la problématique majeure des énergies renouvelables est qu'elle sont intermittentes (pas de soleil la nuit ou les jours de mauvais temps, pas de vent en permanence ...). Des batteries au graphène, au delà de ne plus polluer, ont la caractéristique de stocker cette énergie produite en surplus les jours où c'est possible, pour la restituer lorsque ce n'est plus possible. Donc, besoin d'un parc nucléaire bien moindre pour produire un niveau minimum de sécurité au quotidien. Et le reste, sur batterie et renouvelable ...

ET CA MARCHE : http://fr.euronews.com/2018/01/29/australie-la-super-batterie-de-tesla-deja-rentable

Et ça, c'est déjà AUJOURD'HUI :bien:

La bascule va être brutale !!! Bien plus rapide que pour le passage du cheval à l'automobile :beuh:

Par

En réponse à Franckche

Bon, aller, on arrête de se chauffer les gars, il ne va bientôt plus y avoir matière à discussion :

http://www.01net.com/actualites/nous-avons-teste-la-premiere-batterie-externe-au-graphene-a-la-charge-ultrarapide-1361547.html :wink::jap:

Cela donne deux perspectives intéressantes :

- Des batteries qui, pour le même prix de production (et on en est au début de la production industrielle, donc ...) et avec la même capacité se rechargent 6 fois plus vite, avec un poids volumique deux fois moindre. Soit, pour une batterie de 100 kWh (qui sur la Tesla pèse 600 Kgs et lui assure une autonomie moyenne RÉELLE d'environ 500 Kms), pèsera 300 Kgs et se rechargera à 80% en environ 5' sur les Super Charger de Tesla. Car oui, la propriété du Graphène est d'accepter une intensité de charge bien supérieure, sans surchauffe ou risque d'explosion :wink::biggrin:

- Aujourd'hui, la problématique majeure des énergies renouvelables est qu'elle sont intermittentes (pas de soleil la nuit ou les jours de mauvais temps, pas de vent en permanence ...). Des batteries au graphène, au delà de ne plus polluer, ont la caractéristique de stocker cette énergie produite en surplus les jours où c'est possible, pour la restituer lorsque ce n'est plus possible. Donc, besoin d'un parc nucléaire bien moindre pour produire un niveau minimum de sécurité au quotidien. Et le reste, sur batterie et renouvelable ...

ET CA MARCHE : http://fr.euronews.com/2018/01/29/australie-la-super-batterie-de-tesla-deja-rentable

Et ça, c'est déjà AUJOURD'HUI :bien:

La bascule va être brutale !!! Bien plus rapide que pour le passage du cheval à l'automobile :beuh:

Ah, oui !!!

J'ai oublié de vous préciser ...

Cette batterie supporte plus de 10 000 cycles de recharge, soit plus de 27 ans de recharge totale quotidienne ou ...

5 000 000 Kms pour une batterie de 100 kWh :ptdr::ptdr::ptdr:

Par

En réponse à Franckche

Bon, aller, on arrête de se chauffer les gars, il ne va bientôt plus y avoir matière à discussion :

http://www.01net.com/actualites/nous-avons-teste-la-premiere-batterie-externe-au-graphene-a-la-charge-ultrarapide-1361547.html :wink::jap:

Cela donne deux perspectives intéressantes :

- Des batteries qui, pour le même prix de production (et on en est au début de la production industrielle, donc ...) et avec la même capacité se rechargent 6 fois plus vite, avec un poids volumique deux fois moindre. Soit, pour une batterie de 100 kWh (qui sur la Tesla pèse 600 Kgs et lui assure une autonomie moyenne RÉELLE d'environ 500 Kms), pèsera 300 Kgs et se rechargera à 80% en environ 5' sur les Super Charger de Tesla. Car oui, la propriété du Graphène est d'accepter une intensité de charge bien supérieure, sans surchauffe ou risque d'explosion :wink::biggrin:

- Aujourd'hui, la problématique majeure des énergies renouvelables est qu'elle sont intermittentes (pas de soleil la nuit ou les jours de mauvais temps, pas de vent en permanence ...). Des batteries au graphène, au delà de ne plus polluer, ont la caractéristique de stocker cette énergie produite en surplus les jours où c'est possible, pour la restituer lorsque ce n'est plus possible. Donc, besoin d'un parc nucléaire bien moindre pour produire un niveau minimum de sécurité au quotidien. Et le reste, sur batterie et renouvelable ...

ET CA MARCHE : http://fr.euronews.com/2018/01/29/australie-la-super-batterie-de-tesla-deja-rentable

Et ça, c'est déjà AUJOURD'HUI :bien:

La bascule va être brutale !!! Bien plus rapide que pour le passage du cheval à l'automobile :beuh:

"avec la même capacité se rechargent 6 fois plus vite, avec un poids volumique deux fois moindre." : Tout d'abord, cela ne charge pas 6 fois plus vite. Par exemple, le lien montre une charge de 50% en 15mn. Une Tesla (ou autre batterie Li-Ion) se charge à 50% en 25mn, 75% en 20mn contre pour la Tesla 40mn.

Donc on parle d'une vitesse doublée au mieux. C'est déjà énorme mais ce n'est pas un facteur 6.

L'autre problème, c'est que pour l'instant avec ces batteries aux graphènes, qui n'existent que dans les labos, Samsung SDI, en Septembre 2017 (il y a 4 mois), annonce 78% de la capacité après 500 cycles.

C'est déjà bien évidemment mais si on considère une batterie de 75kWh, avec une autonomie réelle de 300-350km (S75D). 500 cycles complet représente 175 000km. Je ne pense pas que les gens soient prêt à perdre 80km d'autonomie donc n'avoir que 230-270km d'autonomie à 175 000km.

Aujourd'hui, la perte est de 6% après 300 000km, soit 20km après quasiment le double de distance.

L'impact psychologique et réel est complètement différent. Donc si les batteries aux graphènes ne sont pas encore prêtes dans les labos à répondre à nos besoins, il ne faut pas espérer un usage dans les VE avant 5-10 ans.

"pèsera 300 Kgs et se rechargera à 80% en environ 5' sur les Super Charger de Tesla": non car il faudrait des chargeurs de 80%*100kWh/60mn*5mn= 960kW. C'est impensable pour une voiture pour l'instant.

Les chargeurs rapides que Ionity (Ford / VW / Mercedes / BMW) installent en ce moment sont sensés atteindre 350kW mais sont limités pour l'instant à 175kW (il n'y en a qu'une en Allemagne pour l'instant).

On est loin des 1000kW.

De plus, comme montré, on ne parle "que" d'un doublement de vitesse, soit 80% en 20mn au lieu de 40mn.

"Des batteries au graphène, au delà de ne plus polluer, ont la caractéristique de stocker cette énergie produite en surplus les jours où c'est possible" : je suis tout à fait d'accord. Le futur est dans la production localisée, chez soit (panneau solaire ou autre) et le stockage pour équilibrer le réseau.

Mais cela n'est pas lié au graphène et se fait déjà actuellement, comme ton lien le montre.

"La bascule va être brutale !!! Bien plus rapide que pour le passage du cheval à l'automobile: tout à fait, je suis 200% persuadé. Et nous ne sommes pas les seuls.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Mazda

Toute l'actualité

Forum Mazda