Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Pourquoi les constructeurs français veulent tant s'associer à Fiat-Chrysler ?Il y avait les rumeurs de rapprochement entre PSA et FCA Fiat-Chrysler, voici maintenant celles entre Renault et FCA. Le groupe italo-américain ne semble pourtant pas si attirant. Mais il y a bien des avantages à se l'offrir.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

FCA moribond... Mr Ferriere, suivez une petite formation financière et revenez nous voir quand vous aurez analyse les comptes du groupe...

Par

Herbert Diess vient d annoncer que vw n était pas intéressé par FCA

Par

Pour l'instant c'est FIAT qui choisis donc c'est FIAT qui a les billes de son coté !!!

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

:lol::coolfuck:

Par

En réponse à Dumbphone

FCA moribond... Mr Ferriere, suivez une petite formation financière et revenez nous voir quand vous aurez analyse les comptes du groupe...

Il faut dire merci a Chrysler, et plus precisement a l'Amerique du Nord, qui compte pour 2/3 des recettes avec la meilleure marge du groupe (8.6%, en progression). Et donc pour l'essentiel du benefice.

En Asie, comme tous les contructeurs, c'est la cata.

En Europe, c'est tres tres moyen, avec des ventes en berne et une rentabilite d'a peine 2%! Maserati, bien qu'encore rentable, est en chute libre.

Bref, Jeep est effectivement une pepite. Dodge, si elle n'est pas laisse a l'abandon complet, est bien moins interessante. Chrysler par contre, c'est triste...

Au final, c'est FIAT qui fait des resultats miserable et qui devrait dicter sa loi au groupe Chrysler? Ca ne vous rappelle pas une autre alliance?

Par

Et si on retourne la question.Quel intérêt a FCA à rejoindre Renault-Nissan qui devient de plus en plus une pétaudière.Les Japonais,le gouvernement et Nissan,viennent de déclarer qu'ils n'étaient pas au courant,ni d'un rapprochement avec FCA,ni de la fusion annoncée par Renault.Les Américains avancent une hypothèse sur la finalité de ces rumeurs:un coup de pub.Malgré l'affaire Ghosn,Renault veut montrer "qu'on est bien,tout va bien".Il est en plus probable,que l'ayant déjà refusé une fois,l'Etat Français ne veuille pas de cette alliance.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

T'as oublié Choupette, tu manques à tes devoirs. Et la galanterie ca s'apprend ^^

Sinon je suis d'accord avec l'article, comme j'ai dis à chacune de les interventions, le seul intérêt pour Renault-Nissan et Psa ce sont les volumes d'achat qui pourraient naitre de la fusion avec Fca qui permettraient de baisser sensiblement le coût d'achat des matières premieres (métaux, plastiques, textiles etc..) et des équipements et composants (phares , sièges, capteurs, service Android etc.. ).

Au delà de ça, Renault-Nissan et Psa n'ont rien à gagner. Rien à gagner niveau technologique, rien à gagner au niveau des marques autos qu'ils ont déjà historiques pas comme les constructeurs chinois qui doivent commencer par se faire connaitre.

Le réseau américain ? Mais qu'est ce que ca apporterait à Peugeot ? Fiat et Alfa ont voulu profiter du réseau de Chrysler aux USA pour vendre leur voitures, elles se sont mangés les dents et depuis elles sont à l'hôpital en pls.

Peugeot n'a donc rien à gagner du réseau de distribution Chrysler, il devra se constituer son propre réseau par lui-même en gagnant la reconnaissance des américains sur la durée par la stratégie et l'opiniâtreté. Pas en voulant vendre ses voitures sur un réseau d'une marque américaine historique qui canibalisera toutes ses ventes.

Raison pour laquelle Renault n'a pas tenté de vendre aux USA par l'intermédiaire de son allié Nissan.

Chacun doit vivre indépendant sans vivre sur le dos de l'autre, exactement comme Nissan qui existe en Europe par son propre réseau et non celui de Renault alors qu'il pourrait.

Fiat et Alfa ont fait ce qu'il fallait pas faire, vivre sur le dos de Chrysler aux USA, elles ont depuis été transferé au service des invalides, elles se sont faites hachées menues.

Puis Maserati une marque prestigieuse pour les groupes français. Soyons sérieux un minimum. Elle n'a rien de prestigieux du tout, c'est du Fiat recarossé avec du cuir et un gros moteur bien polluant qui n'est plus au norme. Aucun prestige là dedans.

Cette marque historiquement à toujours eu un pied dans la tombe et elle entraînait avec elle son sauveur. Voilà le prestige !

Bref Renault comme Peugeot ont juste à gagner les volumes de ventes additionnels de JCA dont ils ne pourront pas gagner par eux-meme avant de tres tres longues années à la faveur d'un marché auto en plein boom, sinon pour le reste ca ne justifie pas l'achat de jca. Ses marques et son offre 'technologique' n'ont aucun intérêt.

Par

En réponse à p.martin.pm

Et si on retourne la question.Quel intérêt a FCA à rejoindre Renault-Nissan qui devient de plus en plus une pétaudière.Les Japonais,le gouvernement et Nissan,viennent de déclarer qu'ils n'étaient pas au courant,ni d'un rapprochement avec FCA,ni de la fusion annoncée par Renault.Les Américains avancent une hypothèse sur la finalité de ces rumeurs:un coup de pub.Malgré l'affaire Ghosn,Renault veut montrer "qu'on est bien,tout va bien".Il est en plus probable,que l'ayant déjà refusé une fois,l'Etat Français ne veuille pas de cette alliance.

L'intérêt de JCA est tres facile à comprendre... Se vendre au plus offrant à la meilleure période boursière de son histoire.

Ce groupe vit depuis des annees sur la rumeur qu'il lance souvent lui-même pour cacher la misère en maintenant une côte boursière déconnectée de sa valeur intrinsèque.

Il ne sort que de rares modèles pour maximiser l'amortissement sur ses modeles et faire durer autant que possible la rentabilité. Et comme ca ne suffit pas non plus, il se permet de mettre toutes les deux semaines des milliers d'ouvriers en chomage technique que l'État paye à sa place pour s'économiser des salaires et primes journalières qui à la fin correspondent à des milliards d'euros économisés. Chose qu'aucun autre groupe auto ne fait à cette échelle et de si longues années. Tout en disant que tout va bien, que le groupe est solide et gagne de l'argent. MDR.

Les ouvriers italiens au chômage ils auraient de quoi dire sur leur 10 dernières années de travail chez FCA , des discours complètement trompeurs sur la réalité.

Mais bon toi tu comprends rien et évidemment c'est pas le genre de truc que tu regardes et que tu comptes, tous les mauvais points de JCA tu les ignores à l'insu de ton plein gré comme un bon fanatique que tu es.

Par

Pourquoi les constructeurs français veulent tant s'associer à Fiat-Chrysler ?

Ben parce qu'ils ont envies :bah::bah:

Par

En réponse à Key

Il faut dire merci a Chrysler, et plus precisement a l'Amerique du Nord, qui compte pour 2/3 des recettes avec la meilleure marge du groupe (8.6%, en progression). Et donc pour l'essentiel du benefice.

En Asie, comme tous les contructeurs, c'est la cata.

En Europe, c'est tres tres moyen, avec des ventes en berne et une rentabilite d'a peine 2%! Maserati, bien qu'encore rentable, est en chute libre.

Bref, Jeep est effectivement une pepite. Dodge, si elle n'est pas laisse a l'abandon complet, est bien moins interessante. Chrysler par contre, c'est triste...

Au final, c'est FIAT qui fait des resultats miserable et qui devrait dicter sa loi au groupe Chrysler? Ca ne vous rappelle pas une autre alliance?

A la différence avec Renault-Nnissan,c'est que Marchionne,n'ayant pas le sou,a fait le choix d'investir dans quelques marques porteuses et le marché américain,2ème au monde, au détriment de Fiat et le marché saturé européen.Qu'était Jeep avant FCA?,qu'était RAM?.Des usines vieilles de 70 ans et 300.000 ventes par an pour Jeep.

Par

Si Renault s'allie ou rachète FCA, alors Jeep redeviendra français !

Par

Pourquoi les constructeurs français veulent tant s'associer à Fiat-Chrysler ?

bin.. parce que quand il n'y a pas d'actualité, pas de quoi que ce soit, que l'on s'ennuie presque, çà permet de faire causer.. au prix de la page de pub toujours çà de gagner..

Par

En réponse à Ford the must

Pour l'instant c'est FIAT qui choisis donc c'est FIAT qui a les billes de son coté !!!

Des billes biodégradables...

On peut pas dire que la situation de FCA soit florissante.

Par

"Cet avantage parle moins à Renault, Nissan étant déjà un acteur majeur du marché US".

Pourquoi cette affirmation passe toujours comme une lettre à la poste ? :voyons:

Il faudrait plutôt s'interroger sur la raison réelle qui pousse Renault à refuser d'être une marque mondiale (ce qui est suicidaire sur le long terme).

Par

bonne idée de se lancer dans une méga acquisition juste avant un krach planétaire annoncé par tous les économistes

Par

En réponse à n1cool

T'as oublié Choupette, tu manques à tes devoirs. Et la galanterie ca s'apprend ^^

Sinon je suis d'accord avec l'article, comme j'ai dis à chacune de les interventions, le seul intérêt pour Renault-Nissan et Psa ce sont les volumes d'achat qui pourraient naitre de la fusion avec Fca qui permettraient de baisser sensiblement le coût d'achat des matières premieres (métaux, plastiques, textiles etc..) et des équipements et composants (phares , sièges, capteurs, service Android etc.. ).

Au delà de ça, Renault-Nissan et Psa n'ont rien à gagner. Rien à gagner niveau technologique, rien à gagner au niveau des marques autos qu'ils ont déjà historiques pas comme les constructeurs chinois qui doivent commencer par se faire connaitre.

Le réseau américain ? Mais qu'est ce que ca apporterait à Peugeot ? Fiat et Alfa ont voulu profiter du réseau de Chrysler aux USA pour vendre leur voitures, elles se sont mangés les dents et depuis elles sont à l'hôpital en pls.

Peugeot n'a donc rien à gagner du réseau de distribution Chrysler, il devra se constituer son propre réseau par lui-même en gagnant la reconnaissance des américains sur la durée par la stratégie et l'opiniâtreté. Pas en voulant vendre ses voitures sur un réseau d'une marque américaine historique qui canibalisera toutes ses ventes.

Raison pour laquelle Renault n'a pas tenté de vendre aux USA par l'intermédiaire de son allié Nissan.

Chacun doit vivre indépendant sans vivre sur le dos de l'autre, exactement comme Nissan qui existe en Europe par son propre réseau et non celui de Renault alors qu'il pourrait.

Fiat et Alfa ont fait ce qu'il fallait pas faire, vivre sur le dos de Chrysler aux USA, elles ont depuis été transferé au service des invalides, elles se sont faites hachées menues.

Puis Maserati une marque prestigieuse pour les groupes français. Soyons sérieux un minimum. Elle n'a rien de prestigieux du tout, c'est du Fiat recarossé avec du cuir et un gros moteur bien polluant qui n'est plus au norme. Aucun prestige là dedans.

Cette marque historiquement à toujours eu un pied dans la tombe et elle entraînait avec elle son sauveur. Voilà le prestige !

Bref Renault comme Peugeot ont juste à gagner les volumes de ventes additionnels de JCA dont ils ne pourront pas gagner par eux-meme avant de tres tres longues années à la faveur d'un marché auto en plein boom, sinon pour le reste ca ne justifie pas l'achat de jca. Ses marques et son offre 'technologique' n'ont aucun intérêt.

Plutôt d'accord.

Par

En réponse à nous75again

Des billes biodégradables...

On peut pas dire que la situation de FCA soit florissante.

C'est sur mais pour l'instant c'est comme ça !!

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Tout n'est pas à jeter chez FCA. Fiat en lui même est très intéressant. Il y a aussi Alfa qui pourrait faire mal aux KasK-apoïntes niveau premium avec un peut d'investissement. Et puis Ferrari quoi :roi: Même Maserati est intessant pour faire des bonnes grosses berlines ou des coupés luxe avec une grosse marge. Zastava et Lancia sont des morts vivants mais c'est cadeau quand même :fleur: Quand au marques US, Jeep est ultra intéressant pour sa techno tout terrain et sa maxi rentabilité. Chrysler et Dodge sont moins intéressants mais peuvent servir pour mieux s'implanter aux US. Une partie de la gamme Dodge est du Fiat rebadger. Notement la Dart/bravo. Alors ça marcherait avec une Dart/308. Et puis ya la viper, la Challenger qui est un carton, le gros Ram qui est le challenger :fresh: du Ford Fserie. Du beau monde :bien:

Par

En réponse à n1cool

L'intérêt de JCA est tres facile à comprendre... Se vendre au plus offrant à la meilleure période boursière de son histoire.

Ce groupe vit depuis des annees sur la rumeur qu'il lance souvent lui-même pour cacher la misère en maintenant une côte boursière déconnectée de sa valeur intrinsèque.

Il ne sort que de rares modèles pour maximiser l'amortissement sur ses modeles et faire durer autant que possible la rentabilité. Et comme ca ne suffit pas non plus, il se permet de mettre toutes les deux semaines des milliers d'ouvriers en chomage technique que l'État paye à sa place pour s'économiser des salaires et primes journalières qui à la fin correspondent à des milliards d'euros économisés. Chose qu'aucun autre groupe auto ne fait à cette échelle et de si longues années. Tout en disant que tout va bien, que le groupe est solide et gagne de l'argent. MDR.

Les ouvriers italiens au chômage ils auraient de quoi dire sur leur 10 dernières années de travail chez FCA , des discours complètement trompeurs sur la réalité.

Mais bon toi tu comprends rien et évidemment c'est pas le genre de truc que tu regardes et que tu comptes, tous les mauvais points de JCA tu les ignores à l'insu de ton plein gré comme un bon fanatique que tu es.

Toi tu comprends tout mais t'as du mal avec la réalité.Et tu t'inquiètes du sort des ouvriers Italiens maintenant?.Inquiète toi du sort des ouvriers de chez Ford ou GM qui eux sont sur le carreau,sans l'aide de l'état (USA).Pour le reste,les comptes de FCA tu peux les consulter,c'est pas les sites qui manquent.Maintenant qu'ils sont dans le vert et que FCA a décidé d' investir un peu dans Fiat,on va attendre un peu avant de juger.

Quant à mon "fanatisme",je te l'ai déjà dit, que toi & ton orchestre en sont la cause.Avant il ne m'était jamais venu à l'esprit d'acheter une Fiat,aujourd'hui,si j'avais du pognon à jeter par la fenêtre,j'en achèterais une,rien que pour faire parler les tarés comme toi.Et il y en a un paquet,je te rassure t'es pas seul.

Par

Fca moribond... avec résultat net 2018 supérieur à ceux de Renault et psa... bref

Par

En réponse à wappa

Fca moribond... avec résultat net 2018 supérieur à ceux de Renault et psa... bref

Tu peux nous rappeler leur endettement ?.

Et evidemment de FCA est moribond en Europe.

D'ailleurs je les verrait bien revendre la partie Europe à des chinois

qui ne s'intéresseront qu'au réseau de ventes,

tandis que le reste continuera à prospérer seul.

Par

En réponse à Dumbphone

FCA moribond... Mr Ferriere, suivez une petite formation financière et revenez nous voir quand vous aurez analyse les comptes du groupe...

Les comptes de Jeep et RAM sont positifs pas ceux de Fiat, Maserati et Alfa.

Je sais que tu en fais une maladie mais c'est comme ça.

Par

En réponse à springo

bonne idée de se lancer dans une méga acquisition juste avant un krach planétaire annoncé par tous les économistes

pas faux...

En meme temps predire un crack prochaun dans une economie capitaliste

c'est comme predire la pluie au primptemps....

T'es quasiment certain que ca vas arriver.. tu n'as qu' attendre.

Par

Je pense que Renault et PSA ont raté le coche. Il fallait racheter le tout en 2014-2015.

Désormais, FCA est relativement solide, ça vaut forcément beaucoup plus cher.

Par

En réponse à nous75again

pas faux...

En meme temps predire un crack prochaun dans une economie capitaliste

c'est comme predire la pluie au primptemps....

T'es quasiment certain que ca vas arriver.. tu n'as qu' attendre.

Pas un krach.. Le Krach !

Par

J’espère que personne ne va racheter ce groupe

Sinon fermeture de 50% des usines italienne, moi je peux pas souhaiter ça, c'est pour les ultra-capitalistes et ça fini toujours mal pour les plus faibles

Par

En réponse à Key

Il faut dire merci a Chrysler, et plus precisement a l'Amerique du Nord, qui compte pour 2/3 des recettes avec la meilleure marge du groupe (8.6%, en progression). Et donc pour l'essentiel du benefice.

En Asie, comme tous les contructeurs, c'est la cata.

En Europe, c'est tres tres moyen, avec des ventes en berne et une rentabilite d'a peine 2%! Maserati, bien qu'encore rentable, est en chute libre.

Bref, Jeep est effectivement une pepite. Dodge, si elle n'est pas laisse a l'abandon complet, est bien moins interessante. Chrysler par contre, c'est triste...

Au final, c'est FIAT qui fait des resultats miserable et qui devrait dicter sa loi au groupe Chrysler? Ca ne vous rappelle pas une autre alliance?

Fiat fait les résultats qu'elle peut faire avec la gamme qu'elle a. Note que les volumes restent incroyablement élevés par rapport à l'âge de la gamme, finalement. Mais le potentiel est énorme, il suffit de remettre du pognon et de retaper lagamme.

Et si en plus un constructeur les rachète (ou les intègre à son alliance...) pour leur faire bénéficier de plateformes existantes, le potentiel du groupe entier devient considérable. Fiat a ce qui manque à tous les nouveaux venus : une image de marque, et un réseau.

Par

En réponse à abasc

Je pense que Renault et PSA ont raté le coche. Il fallait racheter le tout en 2014-2015.

Désormais, FCA est relativement solide, ça vaut forcément beaucoup plus cher.

"Désormais, FCA est relativement solide, ça vaut forcément beaucoup plus cher"

Elle est bien bonne...

LA situation en Europe de FCA vas de pire en pire...

Par

En réponse à MotherKaiser

J’espère que personne ne va racheter ce groupe

Sinon fermeture de 50% des usines italienne, moi je peux pas souhaiter ça, c'est pour les ultra-capitalistes et ça fini toujours mal pour les plus faibles

A ce rythme la de toutes maniere ,

ils vont pasgarder les usines juste pour faire jolie....

A moins de réfère des stocks visibles depuis l' espace

comme on le racontait du temps de Rover.

Par

Ronaldo au fc charolles en brie ! les pourpalers en cours..

Mezik f1 signe Hamilton et Sébastien Bourdais pour Avril 2087..

Kardashian chaipaki à la foire agricole de blétancourt les céréales..

çà a un coté représentant en porte à porte ou vendeur sur foire. La presse de tout secteur use et abuse de ce genre, méfions nous des journalistes, ce sont des vendeurs de photocopieurs refoulés..

Par

En réponse à halffinger

Tout n'est pas à jeter chez FCA. Fiat en lui même est très intéressant. Il y a aussi Alfa qui pourrait faire mal aux KasK-apoïntes niveau premium avec un peut d'investissement. Et puis Ferrari quoi :roi: Même Maserati est intessant pour faire des bonnes grosses berlines ou des coupés luxe avec une grosse marge. Zastava et Lancia sont des morts vivants mais c'est cadeau quand même :fleur: Quand au marques US, Jeep est ultra intéressant pour sa techno tout terrain et sa maxi rentabilité. Chrysler et Dodge sont moins intéressants mais peuvent servir pour mieux s'implanter aux US. Une partie de la gamme Dodge est du Fiat rebadger. Notement la Dart/bravo. Alors ça marcherait avec une Dart/308. Et puis ya la viper, la Challenger qui est un carton, le gros Ram qui est le challenger :fresh: du Ford Fserie. Du beau monde :bien:

"Et puis Ferrari quoi"

Ferrari n'est pas dans le lot (faut pas rêver).

Et même si ça avait été le cas, les constructeurs français ne sauraient pas quoi en faire :lol:

Une supercar, du premium, des moteurs puissants et une marque mondiale, c'est la syncope assurée pour les dirigeants français de l'automobile.

Même pour Jeep, je me demande si c'est une bonne idée qu'elle revienne dans l'escarcelle d'un constructeur français, ils risquent de passer complètement à côté du potentiel de cette marque (comme lors de la revente par Renault).

Par

En réponse à wappa

Fca moribond... avec résultat net 2018 supérieur à ceux de Renault et psa... bref

FCA est un groupe avec du potentiel mais il n'en aura jamais dans sa forme actuelle donc il faudra faire le bon choix avec le partenaire qui s'engagera là dedans.

Déjà il faut prendre en compte que ce groupe c'est 2 entités assez distincte avec la partie américaine et la partie italienne.

La partie italienne ne pourra survivre et se relancer qu'avec un partenaire européen avec qui elle pourra partager les plates formes et les moteurs pour son marché principal à savoir l'Europe, comme le font PSA et VW avec grande réussite à travers leur marques.

Fiat n'est plus que 12 ème marques en Europe sur les 2 premiers mois de l'année ce qui est catastrophique alors que c'est son principal marché, à ce rythme ils ne seront même plus dans le top 15 dépassé par les coréens et pourquoi pas par une marque comme Dacia.

On pourrait rapidement combler les trous de la gamme avec les plates formes CMP/EMP2 + les moteurs de la gamme PSA pour une nouvelle Punto en collaboration avec les 208/Corsa/C3, des équivalent aux 308/Astra, 3008/Grandland X/C5 Aircross et 5008.

De quoi faire remonter la marque rapidement sans investissements colossaux et de même pour Alfa.

Ah oui je vois tous de suites les aficionados de la marque venir nous dire que les plates formes et motorisations PSA dans les Alfa c'est même pas la peine.

Très bien maintenant voyons le concret à savoir les ventes de la Giulia, un modèle qui a fait un tapage médiatique pas possible dans les médias et qui se fini en échec monumentale en terme de vente.

Objectif de Sergio : 100 000 ventes par an, résultat on a moins de 35 000 ventes en 2017 et moins de 30 000 en 2018 et l'année 2019 s'annonce comme un boucherie avec des ventes divisées par 2 sur les 2 premiers mois de l'année en Europe par rapport à 2018 qui était déjà catastrophique.

Autant dire que l'existence même du modèle n'est plus évident d'ici 1 an avec des chiffres aussi insignifiants, faire bander les gamins sur youtube et les journaliste avec du V6 sur circuit c'est une chose mais pour vendre aux vrais acheteurs c'est une autre paire de manche.

Alfa doit se relancer en partant du bas avec des modèles adaptés à son principal marché qui reste comme Fiat l'Europe avec un petit SUV similaire au DS3 Crossback, une remplaçant à la Giulietta et un SUV similaire au 3008 en dessous du Stelvio.

Sur ces segments les plates forme et motorisations PSA sont largement suffisantes surtout que des modèles comme les 308 et 3008 sont vantés pour leur qualité dynamique donc parfait pour Alfa sur cette gamme de véhicule.

Pour la partie américaine une marque comme Chrysler qui n'a plus que 2 modèles en ventes et bientôt plus qu'un en 2020 peut être relancé rapidement en rebadgeant des Opel comme c'était le cas avec Buick ça donnerait des Insignia, Grandland X plus le futur SUV 7 places d'Opel équivalent au 5008 badgé Chrysler + le monospace Chrysler Pacifica dernier modèle de la gamme.

Le duo Jeep/Ram aucun problème c'est le seul truc qui marche dans le groupe.

Dodge sera donc la marque américaine ou il faudra investir pour renouveller la gamme mais même si elle st délaissé depuis pas mal d'année elle se porte bien mieux que Chrysler avec 3 fois plus de ventes au USA et ça reste un gros nom au USA facilement relançable avec des investissements.

ça donnerait naissance à un groupe très puissant au USA, Europe, Am sud et Maghreb avec comme seul objectif en terme de maillage géographique le développement en Asie et en particulier la Chine, pays ou PSA marchait très bien il y a de cela quelques années avec par exemple 760 000 ventes en 2014 mais qui se casse la gueule pour diverses raisons mais le réseau et les usines sont toujours là prête à être utilisé.

bref malgré les doutes que beaucoup peuvent avoir sur la complémentarité je persiste qu'une fusion entre un FCA puissant et très rentable au USA(même si c'est seulement sur 2 marques à savoir Jeep/Ram) et un PSA puissant et ultra rentable en Europe est salivante en sachant que les marques laissées à l'abandon par FCA peuvent être rapidement remise à flot sans investissement faramineux en utilisant les plates forme et motorisation PSA pour le duo Fiat/Alfa( pour cette dernière au moins sur les segments des petit SUV, SUV compacte et une compacte) et le rebadgage d'Opel pour Chrysler comme c'était le cas sous GM.

Par

Les moteur Renault sont moins fiable que ceux de Fiat Fiat et Dacia ne ferait pas bon ménage car elle se ressemble niveau prix

Par

Deux canards ne font pas un aigle.

Par

En réponse à Tas_De_Ferraile

FCA est un groupe avec du potentiel mais il n'en aura jamais dans sa forme actuelle donc il faudra faire le bon choix avec le partenaire qui s'engagera là dedans.

Déjà il faut prendre en compte que ce groupe c'est 2 entités assez distincte avec la partie américaine et la partie italienne.

La partie italienne ne pourra survivre et se relancer qu'avec un partenaire européen avec qui elle pourra partager les plates formes et les moteurs pour son marché principal à savoir l'Europe, comme le font PSA et VW avec grande réussite à travers leur marques.

Fiat n'est plus que 12 ème marques en Europe sur les 2 premiers mois de l'année ce qui est catastrophique alors que c'est son principal marché, à ce rythme ils ne seront même plus dans le top 15 dépassé par les coréens et pourquoi pas par une marque comme Dacia.

On pourrait rapidement combler les trous de la gamme avec les plates formes CMP/EMP2 + les moteurs de la gamme PSA pour une nouvelle Punto en collaboration avec les 208/Corsa/C3, des équivalent aux 308/Astra, 3008/Grandland X/C5 Aircross et 5008.

De quoi faire remonter la marque rapidement sans investissements colossaux et de même pour Alfa.

Ah oui je vois tous de suites les aficionados de la marque venir nous dire que les plates formes et motorisations PSA dans les Alfa c'est même pas la peine.

Très bien maintenant voyons le concret à savoir les ventes de la Giulia, un modèle qui a fait un tapage médiatique pas possible dans les médias et qui se fini en échec monumentale en terme de vente.

Objectif de Sergio : 100 000 ventes par an, résultat on a moins de 35 000 ventes en 2017 et moins de 30 000 en 2018 et l'année 2019 s'annonce comme un boucherie avec des ventes divisées par 2 sur les 2 premiers mois de l'année en Europe par rapport à 2018 qui était déjà catastrophique.

Autant dire que l'existence même du modèle n'est plus évident d'ici 1 an avec des chiffres aussi insignifiants, faire bander les gamins sur youtube et les journaliste avec du V6 sur circuit c'est une chose mais pour vendre aux vrais acheteurs c'est une autre paire de manche.

Alfa doit se relancer en partant du bas avec des modèles adaptés à son principal marché qui reste comme Fiat l'Europe avec un petit SUV similaire au DS3 Crossback, une remplaçant à la Giulietta et un SUV similaire au 3008 en dessous du Stelvio.

Sur ces segments les plates forme et motorisations PSA sont largement suffisantes surtout que des modèles comme les 308 et 3008 sont vantés pour leur qualité dynamique donc parfait pour Alfa sur cette gamme de véhicule.

Pour la partie américaine une marque comme Chrysler qui n'a plus que 2 modèles en ventes et bientôt plus qu'un en 2020 peut être relancé rapidement en rebadgeant des Opel comme c'était le cas avec Buick ça donnerait des Insignia, Grandland X plus le futur SUV 7 places d'Opel équivalent au 5008 badgé Chrysler + le monospace Chrysler Pacifica dernier modèle de la gamme.

Le duo Jeep/Ram aucun problème c'est le seul truc qui marche dans le groupe.

Dodge sera donc la marque américaine ou il faudra investir pour renouveller la gamme mais même si elle st délaissé depuis pas mal d'année elle se porte bien mieux que Chrysler avec 3 fois plus de ventes au USA et ça reste un gros nom au USA facilement relançable avec des investissements.

ça donnerait naissance à un groupe très puissant au USA, Europe, Am sud et Maghreb avec comme seul objectif en terme de maillage géographique le développement en Asie et en particulier la Chine, pays ou PSA marchait très bien il y a de cela quelques années avec par exemple 760 000 ventes en 2014 mais qui se casse la gueule pour diverses raisons mais le réseau et les usines sont toujours là prête à être utilisé.

bref malgré les doutes que beaucoup peuvent avoir sur la complémentarité je persiste qu'une fusion entre un FCA puissant et très rentable au USA(même si c'est seulement sur 2 marques à savoir Jeep/Ram) et un PSA puissant et ultra rentable en Europe est salivante en sachant que les marques laissées à l'abandon par FCA peuvent être rapidement remise à flot sans investissement faramineux en utilisant les plates forme et motorisation PSA pour le duo Fiat/Alfa( pour cette dernière au moins sur les segments des petit SUV, SUV compacte et une compacte) et le rebadgage d'Opel pour Chrysler comme c'était le cas sous GM.

Là où Alfa/Fiat a tout a gagner auprès de PSA c'est sur l électronique embarquée mais concernant les motorisations et plateforme c est plutôt l inverse. Une 508 en propulsion ou en intégral ça serait un poil plus chic. si Alfa vend encore un peu c'est seulement grace a des qualités dynamiques que possède ni Peugeot, ni Renault.

Par

"FCA est moribond depuis plusieurs années et son avenir semble toujours incertain." FCA n'est pas à son plus bas comme en 2016. Même s'il n'est pas aussi haut qu'en avril 2018, il est loin d'être sous l'eau. Au final, même si les volumes de certaines marques ne sont pas très élevé et que Fiat n'a pas sortie de nouveauté depuis longtemps, le groupe s'en sort pas si mal. Sur le long terme c'est peut-être plus compliqué, mais à l'heure actuelle, je pense que FCA a de quoi faire cavalier seul pendant un moment.

Et pour PSA, chercher un allié japonnais (honda, Mazda ou Subaru) serait bien plus bénéfique que se soit technologiquement ou pour l’expansion internationale.

Par

En réponse à nicotdi

Herbert Diess vient d annoncer que vw n était pas intéressé par FCA

23000 licenciement chez volks et 14000 chez audi a gerer avant de racheter quelqu'un.

C'est tjs le Qatar l'actionnaire de VAG ?

Par

En réponse à Jai toujours raison

Les comptes de Jeep et RAM sont positifs pas ceux de Fiat, Maserati et Alfa.

Je sais que tu en fais une maladie mais c'est comme ça.

idem va faire une formation pour lire les comptes et revient nous donner l'EBITDA et le resultat net.. et tu nous parleras de ce qui compose FCA... j'ai comme l'impression que tu connais pas car tu as trop d'amalgame dans ta tete... non, tout les francais ne sont pas Voltaire, tu devrais le savoir.

Par

« Groupe FIAT » - (Rappel : FIAT c’est aussi l’aéronautique avec Avio, Leonardo etc. les trains avec Ferroviaria etc.)

x2 Divisions « traction » : automobiles= FCA et véhicules/moteurs industriels = CNH

FCA - Automobiles (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Maserati, Jeep, RAM, Chrysler, Dodge, Abarth etc. hors Ferrari)

https://www.fcagroup.com/en-US/investors/financial_regulatory/financial_reports/files/FCA_NV_2018_Annual_Report.pdf

Chiffre d’affaire 2018 : 115.41 Milliards d’Euros (4.842 Millions de véhicules)

EBIT 2018 : 7.3 Milliards d’Euros

Profits Net 2018 : 5.047 Milliards d’Euros

Position Net disponible (cash):21.12 Milliards d’Euros ( le « trésor de guerre » de Fiat !)

CNH - Véhicules/moteurs industriels (Case, New Holland, Iveco, Heulliez, Magirus, FPT, Steyr etc.)

http://www.cnhindustrial.com/it-it/investor_relations/overview/quarterly_results_presentations1/q4%20%20fy%202018%20results%20review_final%20.pdf?REDIRECT=0

Chiffre d’affaire 2018 : 29.7 Milliards USD

EBIT 2018 : 1.585 Milliards USD

Profits Net 2018 : 1.099 Milliards USD

Position Net disponible (cash): 8.9 Milliards USD (le 2d « trésor de guerre » de Fiat !)

Contrôle : Famille Agnelli (30.5%) - Institutionnels Italiens (41.5%) - Autocontrôle (3.5%) - Flottant en bourse (24.5%)

Par

Une 508 v6 biturbo

Par

Fiat aime faire de merguez en caisse:peur:

Par

L'intérêt de FCA pour les français serait d'accéder à du low-cost et au marché Us.

Bof...

Par

En réponse à Initiale Pastis

"Et puis Ferrari quoi"

Ferrari n'est pas dans le lot (faut pas rêver).

Et même si ça avait été le cas, les constructeurs français ne sauraient pas quoi en faire :lol:

Une supercar, du premium, des moteurs puissants et une marque mondiale, c'est la syncope assurée pour les dirigeants français de l'automobile.

Même pour Jeep, je me demande si c'est une bonne idée qu'elle revienne dans l'escarcelle d'un constructeur français, ils risquent de passer complètement à côté du potentiel de cette marque (comme lors de la revente par Renault).

Ferrari appartient à Fiat. Donc ça fait partie de la dote. 1+1=2:areuh:

Par

En réponse à halffinger

Ferrari appartient à Fiat. Donc ça fait partie de la dote. 1+1=2:areuh:

Faut se mettre à jour, Ferrari n'appartient plus à Fiat depuis 3 ans. :areuh:

Par

En réponse à n1cool

L'intérêt de JCA est tres facile à comprendre... Se vendre au plus offrant à la meilleure période boursière de son histoire.

Ce groupe vit depuis des annees sur la rumeur qu'il lance souvent lui-même pour cacher la misère en maintenant une côte boursière déconnectée de sa valeur intrinsèque.

Il ne sort que de rares modèles pour maximiser l'amortissement sur ses modeles et faire durer autant que possible la rentabilité. Et comme ca ne suffit pas non plus, il se permet de mettre toutes les deux semaines des milliers d'ouvriers en chomage technique que l'État paye à sa place pour s'économiser des salaires et primes journalières qui à la fin correspondent à des milliards d'euros économisés. Chose qu'aucun autre groupe auto ne fait à cette échelle et de si longues années. Tout en disant que tout va bien, que le groupe est solide et gagne de l'argent. MDR.

Les ouvriers italiens au chômage ils auraient de quoi dire sur leur 10 dernières années de travail chez FCA , des discours complètement trompeurs sur la réalité.

Mais bon toi tu comprends rien et évidemment c'est pas le genre de truc que tu regardes et que tu comptes, tous les mauvais points de JCA tu les ignores à l'insu de ton plein gré comme un bon fanatique que tu es.

Un haters est un fanatique qui s ignore

Par

En réponse à Entouteobjectivité

L'intérêt de FCA pour les français serait d'accéder à du low-cost et au marché Us.

Bof...

Lol effectivement être présent sur le 2eme marché au monde serait une ineptie , comme avoir les ventes qui s écroulent en Chine ...ou en Amérique du Sud ... bref l idéal est de vendre uniquement en Europe .. c est ça être un groupe international lol ... surtout ne répète pas cela à ton taf lol Monsieur au salaire annuel à 6 chiffres :lol:

Par

En réponse à halffinger

Tout n'est pas à jeter chez FCA. Fiat en lui même est très intéressant. Il y a aussi Alfa qui pourrait faire mal aux KasK-apoïntes niveau premium avec un peut d'investissement. Et puis Ferrari quoi :roi: Même Maserati est intessant pour faire des bonnes grosses berlines ou des coupés luxe avec une grosse marge. Zastava et Lancia sont des morts vivants mais c'est cadeau quand même :fleur: Quand au marques US, Jeep est ultra intéressant pour sa techno tout terrain et sa maxi rentabilité. Chrysler et Dodge sont moins intéressants mais peuvent servir pour mieux s'implanter aux US. Une partie de la gamme Dodge est du Fiat rebadger. Notement la Dart/bravo. Alors ça marcherait avec une Dart/308. Et puis ya la viper, la Challenger qui est un carton, le gros Ram qui est le challenger :fresh: du Ford Fserie. Du beau monde :bien:

Ferrari n'a rien a voir avec FCA.

Par

En réponse à TeamGreen74

Ferrari n'a rien a voir avec FCA.

Autant pour moi. Ils indépendants de FCA depuis 2015. Du coup pas de puretech dedans :cyp:

Par

En réponse à n1cool

L'intérêt de JCA est tres facile à comprendre... Se vendre au plus offrant à la meilleure période boursière de son histoire.

Ce groupe vit depuis des annees sur la rumeur qu'il lance souvent lui-même pour cacher la misère en maintenant une côte boursière déconnectée de sa valeur intrinsèque.

Il ne sort que de rares modèles pour maximiser l'amortissement sur ses modeles et faire durer autant que possible la rentabilité. Et comme ca ne suffit pas non plus, il se permet de mettre toutes les deux semaines des milliers d'ouvriers en chomage technique que l'État paye à sa place pour s'économiser des salaires et primes journalières qui à la fin correspondent à des milliards d'euros économisés. Chose qu'aucun autre groupe auto ne fait à cette échelle et de si longues années. Tout en disant que tout va bien, que le groupe est solide et gagne de l'argent. MDR.

Les ouvriers italiens au chômage ils auraient de quoi dire sur leur 10 dernières années de travail chez FCA , des discours complètement trompeurs sur la réalité.

Mais bon toi tu comprends rien et évidemment c'est pas le genre de truc que tu regardes et que tu comptes, tous les mauvais points de JCA tu les ignores à l'insu de ton plein gré comme un bon fanatique que tu es.

Monsieur Je-sais-tout qui ose traiter un autre de fanatique, c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité. Question fanatisme, tu en connais un bout. En tous cas dans le fanatisme anti-italien, s'entend.

Par

En réponse à Initiale Pastis

Faut se mettre à jour, Ferrari n'appartient plus à Fiat depuis 3 ans. :areuh:

Ya quand même Maserati et Alfa Roméo dedans côté Italien. Donc du gros 2.9 V6 bi-turbo 500 chevaux ou du 4.7 V8. Tout d'un coup, ça fait moins discount. Et je parle même pas des V8 et V10 bigbloc US:sol:

Par

En réponse à TeamGreen74

Ferrari n'a rien a voir avec FCA.

Avec jauge à huile de Fiat 500 bouchon de lave-glace Fiat m, bouton de grand punto et surtout la radio du 807

Par

En réponse à Entouteobjectivité

L'intérêt de FCA pour les français serait d'accéder à du low-cost et au marché Us.

Bof...

Le ultra low cost au prix des marge impressionnante :bien:

Par

En réponse à nous75again

Tu peux nous rappeler leur endettement ?.

Et evidemment de FCA est moribond en Europe.

D'ailleurs je les verrait bien revendre la partie Europe à des chinois

qui ne s'intéresseront qu'au réseau de ventes,

tandis que le reste continuera à prospérer seul.

No problemo trésorerie nette 2018 à 1.872 milliards d’euros contre une dette à 2.4 milliards d’euros en 2017.

Par

En réponse à wappa

No problemo trésorerie nette 2018 à 1.872 milliards d’euros contre une dette à 2.4 milliards d’euros en 2017.

Les 1.872 milliards correspondent à Q4/2018, le chiffre total est significativement supérieur, issu du bilan (cf. Message plus haut avec lien vers les documents comptables standards):

Chiffre d’affaire 2018 : 115.41 Milliards d’Euros

EBIT 2018 : 7.3 Milliards d’Euros

Profits Net 2018 : 5.047 Milliards d’Euros

Position Net disponible (cash):21.12 Milliards d’Euros

Ce dernier chiffre est le plus important puisqu'il explique l'engouement pour FCA dont le freecash est proche de la valeur du flottant en bourse. Si on ajoute CNH dans la balance il y a alors presque 30 Milliards de trésorerie.

Par

En réponse à n1cool

T'as oublié Choupette, tu manques à tes devoirs. Et la galanterie ca s'apprend ^^

Sinon je suis d'accord avec l'article, comme j'ai dis à chacune de les interventions, le seul intérêt pour Renault-Nissan et Psa ce sont les volumes d'achat qui pourraient naitre de la fusion avec Fca qui permettraient de baisser sensiblement le coût d'achat des matières premieres (métaux, plastiques, textiles etc..) et des équipements et composants (phares , sièges, capteurs, service Android etc.. ).

Au delà de ça, Renault-Nissan et Psa n'ont rien à gagner. Rien à gagner niveau technologique, rien à gagner au niveau des marques autos qu'ils ont déjà historiques pas comme les constructeurs chinois qui doivent commencer par se faire connaitre.

Le réseau américain ? Mais qu'est ce que ca apporterait à Peugeot ? Fiat et Alfa ont voulu profiter du réseau de Chrysler aux USA pour vendre leur voitures, elles se sont mangés les dents et depuis elles sont à l'hôpital en pls.

Peugeot n'a donc rien à gagner du réseau de distribution Chrysler, il devra se constituer son propre réseau par lui-même en gagnant la reconnaissance des américains sur la durée par la stratégie et l'opiniâtreté. Pas en voulant vendre ses voitures sur un réseau d'une marque américaine historique qui canibalisera toutes ses ventes.

Raison pour laquelle Renault n'a pas tenté de vendre aux USA par l'intermédiaire de son allié Nissan.

Chacun doit vivre indépendant sans vivre sur le dos de l'autre, exactement comme Nissan qui existe en Europe par son propre réseau et non celui de Renault alors qu'il pourrait.

Fiat et Alfa ont fait ce qu'il fallait pas faire, vivre sur le dos de Chrysler aux USA, elles ont depuis été transferé au service des invalides, elles se sont faites hachées menues.

Puis Maserati une marque prestigieuse pour les groupes français. Soyons sérieux un minimum. Elle n'a rien de prestigieux du tout, c'est du Fiat recarossé avec du cuir et un gros moteur bien polluant qui n'est plus au norme. Aucun prestige là dedans.

Cette marque historiquement à toujours eu un pied dans la tombe et elle entraînait avec elle son sauveur. Voilà le prestige !

Bref Renault comme Peugeot ont juste à gagner les volumes de ventes additionnels de JCA dont ils ne pourront pas gagner par eux-meme avant de tres tres longues années à la faveur d'un marché auto en plein boom, sinon pour le reste ca ne justifie pas l'achat de jca. Ses marques et son offre 'technologique' n'ont aucun intérêt.

Des qu il s'agit d une marque italienne ça défrise les personnes et tout le monde sait d avance que leurs voitures sont des merdes et bien non j en ai assez de ces mensonges je roule ne italienne et j en suis très content au moins ils savent ce que dsign veut dire oui je suis fière de rouler dans ses belles voitures alors longue vie à fiât alfa Roméo et masserati vive la Giulia le stelvio la 509 et la 500x aucune voiture ne peut les concurrencer

Par

Effectivement tout comme dans le précédent article avec l'option PSA c'est d'un chauvinisme ridicule. Fiat ou plutôt le groupe a lui même les moyens financiers de racheter un groupe de taille équivalente surtout si celui-ci a un actionnariat moins homogène

Par

En réponse à Dumbphone

Monsieur Je-sais-tout qui ose traiter un autre de fanatique, c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité. Question fanatisme, tu en connais un bout. En tous cas dans le fanatisme anti-italien, s'entend.

Il soulève surtout des problèmes que les fanatiques de FCA préfèrent ignorer. Sauf que cette stratégie n'est pas éternelle et ils le savent.

Par

Fiat chrysler n’esp pas une alliance type renault nissan, fiat est propriétaire à 100% de chrysler et fiat effectué une fusion afin de créé fca et rendre fca erréversible

Par

En réponse à silvano

Fiat chrysler n’esp pas une alliance type renault nissan, fiat est propriétaire à 100% de chrysler et fiat effectué une fusion afin de créé fca et rendre fca erréversible

Tu ne sembles rien connaître à la finance des entreprises. Rien n'est irréversible dans les entreprises.

Le nouvel actionnaire pourra très bien s'il a les pouvoirs de le faire, vendre Chrysler, Dodge, etc..... afin de se séparer d'une branche sans rentabilité.

Par

"Pourquoi les constructeurs français veulent tant s'associer à Fiat-Chrysler ?"

Le V6 Férarri???

"La rentabilité par le volume"

Merde!

"C'est aussi aller vers de nouveaux terrains haut de gamme avec Maserati."

Effectivement, redresser la marque à coup de cuir Initial Pastis et de L3 900cc turbo ou de L4 1.5L turbo, c'est la classe!!!

Et comme je ne vois pas bien le Cric sortir la Talisman V8, ça sent l'extinction pour Maserati...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Oui, FCA fait les 2/3 de son CA dans les NAFTA et il y fait aussi les 9/10ème de ses profits.

Si jamais FCA devait être racheté, son acquéreur devra avoir une bonne vision de la bagnole aux USA, ce qui exclut a priori PSA.

Par

En réponse à labagnolebof

Oui, FCA fait les 2/3 de son CA dans les NAFTA et il y fait aussi les 9/10ème de ses profits.

Si jamais FCA devait être racheté, son acquéreur devra avoir une bonne vision de la bagnole aux USA, ce qui exclut a priori PSA.

L’acquéreur a surtout intérêt à supprimer les 3 marques italiennes qui ne servent à rien et se concentrer sur le réseau US et pérenniser Jeep et RAM.

Par

jamais par la voie orale le suppositoire! De gros risques de perte de neurones, dans ce cas les symptomes sont: répeter continuellement les mêmes choses en s’adressant aux mêmes personnes, dédoublement de la personnalité et la peur permanente de ne pas avoir été compris, le sujet est délirante et pénible pour ses proches qui n’ont en général que l’envie de s’en aller.

Par

En réponse à fdlhash

« Groupe FIAT » - (Rappel : FIAT c’est aussi l’aéronautique avec Avio, Leonardo etc. les trains avec Ferroviaria etc.)

x2 Divisions « traction » : automobiles= FCA et véhicules/moteurs industriels = CNH

FCA - Automobiles (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Maserati, Jeep, RAM, Chrysler, Dodge, Abarth etc. hors Ferrari)

https://www.fcagroup.com/en-US/investors/financial_regulatory/financial_reports/files/FCA_NV_2018_Annual_Report.pdf

Chiffre d’affaire 2018 : 115.41 Milliards d’Euros (4.842 Millions de véhicules)

EBIT 2018 : 7.3 Milliards d’Euros

Profits Net 2018 : 5.047 Milliards d’Euros

Position Net disponible (cash):21.12 Milliards d’Euros ( le « trésor de guerre » de Fiat !)

CNH - Véhicules/moteurs industriels (Case, New Holland, Iveco, Heulliez, Magirus, FPT, Steyr etc.)

http://www.cnhindustrial.com/it-it/investor_relations/overview/quarterly_results_presentations1/q4%20%20fy%202018%20results%20review_final%20.pdf?REDIRECT=0

Chiffre d’affaire 2018 : 29.7 Milliards USD

EBIT 2018 : 1.585 Milliards USD

Profits Net 2018 : 1.099 Milliards USD

Position Net disponible (cash): 8.9 Milliards USD (le 2d « trésor de guerre » de Fiat !)

Contrôle : Famille Agnelli (30.5%) - Institutionnels Italiens (41.5%) - Autocontrôle (3.5%) - Flottant en bourse (24.5%)

Des chiffres très intéressants merci

Par

En réponse à Dumbphone

FCA moribond... Mr Ferriere, suivez une petite formation financière et revenez nous voir quand vous aurez analyse les comptes du groupe...

Ce qui est certain c'est que seul Jeep tire le plus gros revenu du groupe même si Fiat subsiste grâce à sa 500. Hors, fca apparait fragile ,un seul couac de jeep et tout s'écroule. Dans le long terme, Fca n'est pas armé suffisamment pour faire face. Alfa, Chrysler,dodge,Lancia,Maserati ne sont pas au mieux...

Par

Ce n'est peut-être pas un groupe en grande forme, mais additionné à un autre d'importance conséquente, ça ferait toute la différence.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

:violon: :violon: :pfff:

Par

En réponse à Henri155

Ce qui est certain c'est que seul Jeep tire le plus gros revenu du groupe même si Fiat subsiste grâce à sa 500. Hors, fca apparait fragile ,un seul couac de jeep et tout s'écroule. Dans le long terme, Fca n'est pas armé suffisamment pour faire face. Alfa, Chrysler,dodge,Lancia,Maserati ne sont pas au mieux...

Jeep est ce que Fiat en a fait, de 285000 voitures annuellement à 1.800.000, de 2010 à 2018.

Par

En réponse à silvano

Jeep est ce que Fiat en a fait, de 285000 voitures annuellement à 1.800.000, de 2010 à 2018.

mouais c'est pas très juste de prendre l'année 2010 comme référence quand on sait que le marché américain était en crise entre 2008 et 2010, ça a commencé à repartir à partir de 2011

ce qu'il faut regarder c'est comment se comportait Jeep avant cette crise, entre 97 et 2007 ça tournait déjà entre 450/500 000 en moyenne rien qu'au USA sauf que sur les 10 dernières années le phénomène SUV n'a fait qu'augmenter de manière exponentielle même aux USA qui était déjà avance sur le monde sur ces segments

après ils ont profité de la vague mondiale comme tous les autres constructeurs donc ne surestime pas le soi disant apport de Fiat là dedans qui doit être porche de 0

si on va par la chez Peugeot en 2010 c'était 0 SUV et depuis on a eu 2008, 3008 et 5008

et c'est la même chose chez tous les constructeurs

Par

En réponse à Tas_De_Ferraile

mouais c'est pas très juste de prendre l'année 2010 comme référence quand on sait que le marché américain était en crise entre 2008 et 2010, ça a commencé à repartir à partir de 2011

ce qu'il faut regarder c'est comment se comportait Jeep avant cette crise, entre 97 et 2007 ça tournait déjà entre 450/500 000 en moyenne rien qu'au USA sauf que sur les 10 dernières années le phénomène SUV n'a fait qu'augmenter de manière exponentielle même aux USA qui était déjà avance sur le monde sur ces segments

après ils ont profité de la vague mondiale comme tous les autres constructeurs donc ne surestime pas le soi disant apport de Fiat là dedans qui doit être porche de 0

si on va par la chez Peugeot en 2010 c'était 0 SUV et depuis on a eu 2008, 3008 et 5008

et c'est la même chose chez tous les constructeurs

C’est plus le marché qui explique le succès de Jeep que le talent de Fiat.

Et puis, c’est inquiétant comme constat.

Les italiens seraient donc capables d’avoir du succès avec une marque américaine mais pas avec leurs propres marques !?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Bon alors un peu d'histoire: fiat vers les années 2000 à décidé de vendre sa branche auto à GM. Le contrat stipulait : dans un premier remos un échange d actions ( 20 % d, actions fiat contre 5% d actions GM) et dans un deuxième temps à une date limite, lorsque fiat se déciderait à vendre GM devait racheter, obligatoirement. Un peu de vice chez fiat et un peu de naïveté chez GM, fiat n à plus rien investit puisque le prix était déjà décidé. Quand fiat fut au bord du gouffre ils ont rappelé à GM qu ils devaient acheter. Gm était aussi mal en point et à dit"niet", on devait acheter un groupe pas trop mauvais, pas un constructeur dans le coma. Ça s est terminé au tribunal (aux usa) et GM à perdu et à été condamné à payer une pénalité à fiat de 1,5 milliard (je dis bien milliard) de dollars. C est ça qui a permis à fiat de garder la tête hors de l eau. Premier gros coup de Marchionne contre GM. Voilà pourquoi ils n en gardent pas un bon souvenir. Ensuite, deuxième coup de Marchionne le rachat de Chrysler group à des conditions avantageuses. Chrysler était en faillite et Personne n en voulait. Pour ceux qui ont la mémoire courte, relisez les journaux de l époque où mem6ceratins de vos commentaires : union de deux malades dans le coma ne saurait rien donner de bon. Si si, même la presse spécialisée. Et même jeep à l époque on ne parlait pas de pépite, juste d une marque à l aura incroyable mais sur la fin. Comme Lancia aujourd hui... Mais le nouveau groupe n a pas beaucoup d argent et il a fallu faire des choix, ce fut Jeep, en effet surtout porté par la mode SUV... Et aujourd hui Jeep est une pépite. Alors oui jeep à été sauvé par fiat et aujourd hui c est jeep qui sauve fiat. Un peu comme à l époque Renault a sauvé Nissan et qui sauvé aujourd hui Renault, un peu aussi air France qui à sauvé KLM et KLM qui rapporte plus que air France. Donc respect à fiat, air France et Renault qui y ont cru et réussi. Et respect aussi à PSA avec Opel. C'est quand même pour ça qu on les sauvé, aujourd hui je te sauvé, demain c edt peut être moi

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

La famille Agnelli ne vendra pas la division auto. Le Financial Times affirme que John Elkann travaille sur trois hypothèses pour l'avenir de Fca: des accords pour des plateformes de partage de la recherche et du développement avec des concurrents.

Le Financial Times définit Elkann comme "le rempart de la dynastie Fiat" et "le modèle parfait d'un industriel mondial moderne qui s'efforce de faire durer la dynastie Fiat". "Elkann - se souvient le journal citant des proches du président de Fca et d'Exor - a cherché un lien dans le secteur automobile pour diversifier les risques depuis 2015, année où Fca avait été rejeté par General Motors".

Elkann - selon le Financial Times - décrit les années qui ont suivi la mort de son grand-père de "terribles" et rappelle que Fiat a connu une période très difficile, de 2002 à 2004. Il se concentre maintenant sur la conduite de Fca à un moment où L'industrie est sous pression en raison de la perturbation technologique et de l'effondrement des ventes en Chine.

Par

Ça fait 10 ans que je regarde que fiat va disparaître et sont toujours là

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire