Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
PSA et Fiat présentent leur projet de fusionUn nouveau géant de l'industrie automobile est sur le point de naître. Les conseils d'administration de PSA et FCA ont donné le feu vert à la fusion à 50/50.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

https://fr.wikiversity.org/wiki/N%C3%A9erlandais/Vocabulaire/Se_pr%C3%A9senter

https://www.youtube.com/watch?v=lsfwoQQq4MI

Par

économie et la possibilité de se battre contre les groupes Renault et VAG pour la première place en terme de vente

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Hallo,

Comment çà va finir ?

En faillite pourquoi cette interrogation..

C' est marrant d'ailleurs de constater la régularité de métronome qu'à Chrysler de faire faillite tout les 10 ans..

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

50/50....et un actionnaire principale qui est la famille Agnelli....

Un Président chef de la famille qui est le premier actionnaire et un directeur générale membre du CA mais élu que pour 5 ans et vous dites que c'est lui le patron ?

Le Patron c'est celui qui peut faire valser les autres....

Croyez-vous que c'est Tavares qui peut faire valser la famille Agnelli ou est-ce que c'est la famille Agnelli qui peut en tant qu'actionnaire principale faire valser le DG ?

Par

Bon j' ai pas trop le temps mais je repasse tout à l' heure vous expliquer comment vous aller pouvoir faire fortune avec cette nouvelle. çà va changer votre vie..

Par

En réponse à parlons-en

économie et la possibilité de se battre contre les groupes Renault et VAG pour la première place en terme de vente

Oui !

C'est un concours de kika la plus grosse.. ou qui pisse le plus loin.. çà dure généralement le temps que çà dure..

Par

Excellente nouvelle ! Passez votre chemin les trolls incultes :biggrin:

Par

Ah oui.. est-ce que Cara peut ouvrir un pari avec un bookmaker sérieux permettant de jouer sur les disparitions des constructeurs et entre autre sur ce projet ?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

"..se couche " ,t as une vision bien simpliste de l'entreprise.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Sauf si on regarde qui est président du CA et si l'on sait que le CEO doit rendre des comptes au CA.

Par

C'est sure que pour négocier les batteries à l'achat et les autres matières premières, le nombre va bien aider à faire baisser les prix de production.

Je suis quand même curieux d'entendre quelle stratégie va être mise en place pour différencier toutes les marques généralistes du groupe qui aspirent les mêmes clients sur les mêmes marchés.

Par

J'attends avec impatience le commentaire de n1cool qui va renommer le groupe en PSJCA et nous expliquer comment il digère le fait que (selon sa logique imparable) Peugeot et Citroën vont aussi devenir des marques anglo-néerlandaises.

Par

vivement un coupé 508 avec V6 alfa ou pourquoi pas V8 ou V12 Ferrari ,

Par

Hé ben triste nouvelle, tavares va sauter dans 5 ans, et le ca dirigé par elkann fera ce que souhaite les Italiens... Bravo et adios DS et Citroën...

Par

On leur souhaite du succès, à ces "deux là ", du courage ils semblent en avoir.

Par

La fusion est faite, ca vient de tomber :

https://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/fiat-chrysler-et-psa-veulent-fusionner-pour-creer-le-4eme-constructeur-automobile-mondial-1144376

Par

Un des plus grand groupe de looser est en train de se créer.

Si PSA pense percer le marché américain avec peugeot et ds suite à cette fusion, ils vont je l'espère vite retomber les pieds sur terre

Par

https://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/peugeot/automobile-les-constructeurs-psa-et-fiat-chrysler-s-accordent-pour-fusionner-sans-fermeture-d-usine-6590114

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Voila un commentaire qui méconnaît (sciemment ?) Le rôle, l'influence, et le pouvoir du président du conseil d'administration.

Équilibré on vous dit.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Excellent :ptèdr:

Merci pour la barre de rire.:bien:

Par

Ce serait fait. Maintenant, il faut considérer les actions du nouveau groupe comme un bon placement, les dividendes vont pleuvoir pendant au minimum 5 à 8 ans. Que devient la famille Peugeot?

Contrairement aux apparences, Fiat est mal habillée (un comble pour des italiens) mais ses dessous sont plus attrayant que ceux de PSA. Je n'ai plus la possibilité de dire que PSA est a la rue avec seulement 2 moteurs essence.

Entre la stratégie erratique de PSA et l'attrition permanente chez FCA, je reste pessimiste sur les chances de voir une stratégie industrielle efficace de reconquête en Europe. Une certitude, nous ne verrons pas renaître Panhard & Levassor.

.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

« Le Conseil d’Administration serait composé de onze membres. Cinq seraient nommés par FCA et cinq par PSA (dont l’Administrateur Référent et le Vice-Président). John Elkann, chef de la famille Agnelli, premier actionnaire de FCA, serait le président. »

6 personnes pour Fiat, 5 pour Peugeot mais c'est M. Tavares qui dirigera... :voyons:

Par

En réponse à al7785

« Le Conseil d’Administration serait composé de onze membres. Cinq seraient nommés par FCA et cinq par PSA (dont l’Administrateur Référent et le Vice-Président). John Elkann, chef de la famille Agnelli, premier actionnaire de FCA, serait le président. »

6 personnes pour Fiat, 5 pour Peugeot mais c'est M. Tavares qui dirigera... :voyons:

Tout à fait, et donc au premier faut pas ou premier coup de sang, Tavares gicle et Elkann place qui il veut à la tête du groupe.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Ni l'un ni l'autre. Visiblement, les base modulaires PSA devraient rapidement être intégrées aux nouvelles générations de FCA pour surtout faire baisser les émissions moyenne du groupe.

Ensuite, faut pas rêver, même si la fusion est annoncé à 50/50, comme dit plus haut, FCA aura 6 personnes au conseille d'administration, PSA 5, donc on voit bien ou penche la parité.

Par

sauve qui peut, FCA va detruire ce qui reste de PSA comme l'a fait avec GM Europe :ddr:

Par

bientôt une Punto/208 a 25000€, c'est le pricing power selon Tavares :ddr:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

bla bla bla ....

C'est juste que les 2 parties ont trouvé un accord acceptable win/win selon leur propres attentes :

FCA et plus particulièrement Elkann, il veut de l'argent. PSA veut vendre des autos et gagner de l'argent.

L'un ne se couche pas par rapport à l'autre. FCA est le boss du financier en restant le Président du Conseil d'administration soit 6 représentants FCA pour 5 PSA mais PSA reste le boss de l'opérationnel.

C'est plutôt une bonne chose quand on voit que FCA n'est pas super bon en gestion industrielle par rapport à PSA mais bien meilleur financier.

Par

Splendide ! Ils vont pouvoir nous refaire le coup de la Citroën à moteur Maserati !

Par

La constitution d'un nouveau VW multi marques.

Par

En matière des véhicules utilitaires légers, à forte marge, ils ne seront intouchables.

Par

Bonjour le casse tête pour différentier les marques les unes des autres. J'espère que certaines marques ne vont pas en pâtir (comme Alfa ou Mazerati). Enfin une chance de voir des moteurs premium dans une DS ?

Il ne leurs manque qu'une marques bien implanté en Asie et ils auront de quoi vendre sur le monde entier. Bonne chance à eux...

Par

arrêtez avec vos gros moteurs, c'est quasiment fini pour L'Europe.

c'est bien de rêver.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

je te lis avec passion :chut: superbe branlette cérébrale en tout cas :tourne:

Par

En réponse à jroule75

bla bla bla ....

C'est juste que les 2 parties ont trouvé un accord acceptable win/win selon leur propres attentes :

FCA et plus particulièrement Elkann, il veut de l'argent. PSA veut vendre des autos et gagner de l'argent.

L'un ne se couche pas par rapport à l'autre. FCA est le boss du financier en restant le Président du Conseil d'administration soit 6 représentants FCA pour 5 PSA mais PSA reste le boss de l'opérationnel.

C'est plutôt une bonne chose quand on voit que FCA n'est pas super bon en gestion industrielle par rapport à PSA mais bien meilleur financier.

voilà une bonne vision d'ensemble, tu as très bien résumé le tout :bien:

Par

Cette fusion risque d'entrainer un mouvement de fond dans le secteur.

Le nouveau groupe passe devant H&K, Ford, Honda, GM recule tous d'un cran.

L'Alliance est menacée, Toy et VW voient un nouveau concurrent dans leur rétro.

Mine de rien cela pourrait permettre une intégration plus poussée chez Renault/Nissan, l'un comme l'autre ayant encore moins de raison de se retrouver esseulé.

On sait que Ford et VAG fricote ensemble sur les VU et sur les VE....peut-être plus ?

Et GM qui a tout perdu du temps de sa splendeur et qui ne cesse de reculer pourrait bien s'allier à un autre.

Intéressant ce qui suivra...

Par

En réponse à caffellatte

bientôt une Punto/208 a 25000€, c'est le pricing power selon Tavares :ddr:

Mouais c'est triste... 25000 euros c'était le prix de la punto evo abarth edition limitée scorpione 180cv ...

Mais. Si FIAT utilise la plate-forme Peugeot pour faire la punto logiquement ce sera la 208.

Si Abarth devait disparaître, ça serait pas cool quand on voit comment FIAT a réussi a refaire la marque abarth en 10 ans: seulement 3 modèles mais qui se vendent comme des petits pains chauds.

Mais vu que PSA ne veut plus faire de la gti, ce serait logique qu'il ne continue pas abarth. Ah si, ils vont nous pondre une merde de abarth-line comme ils ont fait avec OPC qui est maintenant la opc-line...?

Par

Sur la partie répartition mondiale et éventail produit l'équation semble intéressante.

A voir sur leur capacité de synergie et optimisation des plateformes et moteurs segment par segment.

PSA aura enfin accès a de gros blocs italiens ou yankee.

Fiat aura enfin accès a des solutions de dépollution pour plaire aux autorités Européennes en particulier.

Je pense que Lancia sera officiellement enterré.

Question compliqué pour DS et Alfa mais je pense que le choix sera vite fait et Alfa aura enfin des moyens pour s'attaquer avec ce qu'il faut un premium germanique ou japonais.

Pas mal de monde pour l'offre généraliste : Peugeot, Citroen, Opel et Fiat: comment se répartir les offres? Je pense en particulier à Fiat et Citroen?

Chrysler: un futur Lancia?

Est il réellement intéressant de faire venir Peugeot aux USA pour le coup? Et pourquoi pas Opel? (sauf clause limitante venant de la cession par GM?)

Opel se vendait là-bas dans les années 70...

Bref, si cela se fait, il va falloir être très efficient sur la répartition des marques...GM et VW sont là pour attester de la difficulté de la chose et éviter le cannibalisme.

Par

En réponse à Pavlof

En matière des véhicules utilitaires légers, à forte marge, ils ne seront intouchables.

tellement de marge que tu trouve des offres a -45% dans les concessions.

Par

Tavares rêvait de l'Amérique, c'est fait, Chrysler, Jeep, Dodge, RAM et le riche marché nord américain :)) manque plus qu'un Japonais dans l'ensemble !

Par

Pourquoi PSA a-t-il voulu se suicider en perdant le contrôle de son avenir ? ( réf le conseil d'administration décisionnaire à 6 FCA et 5 PSA )

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Cette fusion risque d'entrainer un mouvement de fond dans le secteur.

Le nouveau groupe passe devant H&K, Ford, Honda, GM recule tous d'un cran.

L'Alliance est menacée, Toy et VW voient un nouveau concurrent dans leur rétro.

Mine de rien cela pourrait permettre une intégration plus poussée chez Renault/Nissan, l'un comme l'autre ayant encore moins de raison de se retrouver esseulé.

On sait que Ford et VAG fricote ensemble sur les VU et sur les VE....peut-être plus ?

Et GM qui a tout perdu du temps de sa splendeur et qui ne cesse de reculer pourrait bien s'allier à un autre.

Intéressant ce qui suivra...

J'ai un vision opposée a la tienne. Le nouvel ensemble n'est pas dans une position de développement, l'insistance de FCA n'est que le fruit de l'impasse où ils se sont mis, la fusion repousse de 20 ans la catastrophe finale, c'est tout. La partie américaine est tout aussi a la ramasse que la partie européenne et peu armée pour l'avenir. Il faudrait une révolution vertueuse du monde de la finance pour qu'il en soit autrement.

Penses-tu que le mode de gestion va être bouleversé, avec plus d'investissements et moins de dividendes?

Par

En réponse à Jeremy Tsubishi

Sur la partie répartition mondiale et éventail produit l'équation semble intéressante.

A voir sur leur capacité de synergie et optimisation des plateformes et moteurs segment par segment.

PSA aura enfin accès a de gros blocs italiens ou yankee.

Fiat aura enfin accès a des solutions de dépollution pour plaire aux autorités Européennes en particulier.

Je pense que Lancia sera officiellement enterré.

Question compliqué pour DS et Alfa mais je pense que le choix sera vite fait et Alfa aura enfin des moyens pour s'attaquer avec ce qu'il faut un premium germanique ou japonais.

Pas mal de monde pour l'offre généraliste : Peugeot, Citroen, Opel et Fiat: comment se répartir les offres? Je pense en particulier à Fiat et Citroen?

Chrysler: un futur Lancia?

Est il réellement intéressant de faire venir Peugeot aux USA pour le coup? Et pourquoi pas Opel? (sauf clause limitante venant de la cession par GM?)

Opel se vendait là-bas dans les années 70...

Bref, si cela se fait, il va falloir être très efficient sur la répartition des marques...GM et VW sont là pour attester de la difficulté de la chose et éviter le cannibalisme.

Mouais enfin l'âme de Alfa Roméo avant de viser le premium, c'est le sport....

Et vu que PSA semble vouloir mettre ce thème au placard, si Alfa ne résonne plus avec sport, alors Alfa ne sera plus que l'ombre d'elle-même...

Par

J'ai une question: la partie agricole et travaux publics de Fiat est-elle dans le panier de la fusion ou bien est-ce une entreprise indépendante de l'automobile (au niveau du capital bien sur)

Par

En réponse à VidaLoca

Mouais enfin l'âme de Alfa Roméo avant de viser le premium, c'est le sport....

Et vu que PSA semble vouloir mettre ce thème au placard, si Alfa ne résonne plus avec sport, alors Alfa ne sera plus que l'ombre d'elle-même...

L'idée même de sport n'a plus sa place dans l'automobile de 2020 qui gère aujourd'hui des contraintes alors même que les rapports poids/puissance sont meilleurs aujourd'hui.

Par

Un rapprochement qui ne se fera pas sans licenciements d'après Mike Manley (homme d'affaire de FCA)

« le coût social risque d'être plus important qu'avec Renault du fait de la reprise d'Opel par PSA en Allemagne »

Par

En réponse à traam

vivement un coupé 508 avec V6 alfa ou pourquoi pas V8 ou V12 Ferrari ,

Comment veux tu mettre un V6 90° dans un châssis uniquement traction conçu pour recevoir maximum un 4 cylindres en ligne?

Par

En réponse à GY201

J'ai une question: la partie agricole et travaux publics de Fiat est-elle dans le panier de la fusion ou bien est-ce une entreprise indépendante de l'automobile (au niveau du capital bien sur)

Tu parles de CNH Industrial ?? Case, New Holland, Steyr, Iveco, Iveco Bus, Iveco Astra, Magirus, Heuliez Bus, FPT Industrial

pour les ignares, les pros du bashing, nous avions oublié de leur lister ça aussi :)

Par

En réponse à tointoin2

Un rapprochement qui ne se fera pas sans licenciements d'après Mike Manley (homme d'affaire de FCA)

« le coût social risque d'être plus important qu'avec Renault du fait de la reprise d'Opel par PSA en Allemagne »

effectif de PSA : 211 000 (2018)

effectif de FCA : 237 150 (2017)

qui va dégraisser en premier ?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

pas vraiment.

en fait, c'est simplement que le patron de FCA a vu le potentiel de Tavares à redresser PSA puis Opel.

il lui donne donc en charge l'ensemble du nouveau Groupe pour le faire fructifier et redresser au passage les marques italiennes qui en ont bien besoin.

au final, c'est du gagnant-gagnant.

maintenant, il est clair que Tavares visera à terme la première place.

pour ça, il devra démontrer ses compétences sur l'ensemble du Groupe, avec comme premier objectif, redresser les marques italiennes. ce qu'il devrait pouvoir faire sans gros problème, selon moi.

Par

En réponse à Corvintetö

C'est sure que pour négocier les batteries à l'achat et les autres matières premières, le nombre va bien aider à faire baisser les prix de production.

Je suis quand même curieux d'entendre quelle stratégie va être mise en place pour différencier toutes les marques généralistes du groupe qui aspirent les mêmes clients sur les mêmes marchés.

la même que ce qui se passe à l'échelle de PSA: DS, Citroën, Peugeot et Opel: Distinction au niveau de ce qui se voit uniquement.

mais chassis, moteurs, batteries... seront fortement mutualisés.

donc, le puretech dans une 500, c'est désormais une quasi évidence par exemple.

Par

CNH Industrial a beau avoir Exor (la holding de la famille Agnelli/Elkann) pour actionnaire principal, elle ne fait pas partie de FCA. Il n'y a donc pas de raison pour qu'elle soit incluse dans la fusion (même chose pour Ferrari).

Par

En réponse à Doc Manhattan

CNH Industrial a beau avoir Exor (la holding de la famille Agnelli/Elkann) pour actionnaire principal, elle ne fait pas partie de FCA. Il n'y a donc pas de raison pour qu'elle soit incluse dans la fusion (même chose pour Ferrari).

ils sont à part..... ils ne seront pas la porté du groupe PSA.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

c'est ce qu'on disait aussi d'Opel. on voit le résultat.

avec Tavares à la tête de l'ensemble, je suis quasi certain au contraire que toutes les marques subsisteront et feront assez rapidement de nouveau des bénéfices.

en revanche, on peut s'attendre à la suppression de certains modèles qui seront jugés pas assez rentables.

Par

Pourquoi PSA perd 12% ce matin à la bourse de Paris ? :beuh:

C'est quand même assez monumental comme chute.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

FCA étant plus gros que PSA, il me semble normal que le grand patron reste celui de FCA.

mais c'est bien Tavares qui pilotera vraiment l'ensemble.

et s'il fait bien le taf, il est fort possible qu'il prenne un jour la place de grand patron.

Par

En réponse à Corvintetö

C'est sure que pour négocier les batteries à l'achat et les autres matières premières, le nombre va bien aider à faire baisser les prix de production.

Je suis quand même curieux d'entendre quelle stratégie va être mise en place pour différencier toutes les marques généralistes du groupe qui aspirent les mêmes clients sur les mêmes marchés.

Aaaaaaah !!! ça c'est pertinent :bien:

Ils ont du boulot et de la réflexion à mener pour savoir quelle marque sera sur quel segment :

- Luxe : Maserati ?

- Premium : Alfa (et sport) / DS / Lancia / 500 ?

- Généraliste : Peugeot / Citroën / Opel / Fiat / Jeep / Chrysler / Dodge ???

- Low cost : Fiat ?

Par

En réponse à niakola

Hé ben triste nouvelle, tavares va sauter dans 5 ans, et le ca dirigé par elkann fera ce que souhaite les Italiens... Bravo et adios DS et Citroën...

Tavares est un bon gestionnaire et dirigeant. Il va faire ce qu'il faut pour que Elkann le CA soit satisfait, c'est à dire ce qu'attendait les Peugeot du temps de PSA : des dividendes !!

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

n1cool ---->>Vous répondez tjrs en ne regardant la situation de PSA en France et en Europe. FCA est présent presque partout … mais peine en Europe. Par contre sur le continent Américain dans sa globalité, FCA a des gammes complémentaires et renouvelle ses produits très régulièrement … donc dire que FCA est derrière PSA c’est vite dit. Il y a des pourparlers et si la famille Agnelli n’y trouve pas son compte la fusion ne se fera pas. De plus, FCA a bcp plus de cash que PSA et c’est ce que Tavares cherche car le rachat d’Opel/Vauhall n’est tjrs pas définitivement payé!! N’allez pas trop vite dans vos conclusions et ayez une vue globale et Non Franco/Française comme vous faites tous habituellement

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

En même, c'est bien Carlos Tavares qui a sauvé PSA en 2014, c'est un top-manager de grande qualité et il bien normal qu'il prenne les commandes.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Vous répondez tjrs en ne regardant la situation de PSA en France et en Europe. FCA est présent presque partout … mais peine en Europe. Par contre sur le continent Américain dans sa globalité, FCA a des gammes complémentaires et renouvelle ses produits très régulièrement … donc dire que FCA est derrière PSA c’est vite dit. Il y a des pourparlers et si la famille Agnelli n’y trouve pas son compte la fusion ne se fera pas. De plus, FCA a bcp plus de cash que PSA et c’est ce que Tvares cherche car le rachat d’Opel/Vauhall n’est tjrs pas définitivement payé!! N’allez pas trop vite dans vos conclusions et ayez une vue globale et Non Franco/Française comme vous faites tous habituellement

Par

En réponse à VidaLoca

Mouais enfin l'âme de Alfa Roméo avant de viser le premium, c'est le sport....

Et vu que PSA semble vouloir mettre ce thème au placard, si Alfa ne résonne plus avec sport, alors Alfa ne sera plus que l'ombre d'elle-même...

Tavares est l'un des rares patrons automobiles passionné par l'automobile.

donc, je doute fort qu'il décide de produire des Alfa et maserati 100cv.

pour rappel, c'ets lui qui a relancé la marque Alpine, alors que Carlos Ghosn n'y voyait aucun intérêt.:bah:

Par

En réponse à pdumoulin

La constitution d'un nouveau VW multi marques.

Avec un Tavares à l'opérationnel, c'est plus rassurant et du coup il y a vraiment une possibilité pour qu'industriellement cela fonctionne. Même si il a quelques cadavres sur son passage (DS qui a du mal, le marché chinois qui ne décolle pas et les US qui sont toujours fermés) il a redonné des couleurs à Peugeot avec une bien jolie gamme et plutôt efficiente au global et Opel est sur de bonnes bases avec le peu de temps qu'il a eu.

Par

En réponse à tointoin2

Un rapprochement qui ne se fera pas sans licenciements d'après Mike Manley (homme d'affaire de FCA)

« le coût social risque d'être plus important qu'avec Renault du fait de la reprise d'Opel par PSA en Allemagne »

ça, ça dépendra des pays.

en France, j'en doute fort: ça se fera plus par des départs volontaires ou le non renouvellement de départs à la retraite: un moyen simple d'éviter les grèves et autres emmerdes.

en plus, je suppose que l'état français conservera une part de l'ensemble, avec donc son mot à dire.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

qu'est-ce vient faire GEELY dans l'histoire ?? :blague:

Par

En réponse à -Nicolas-

Pourquoi PSA perd 12% ce matin à la bourse de Paris ? :beuh:

C'est quand même assez monumental comme chute.

ça fait longtemps que la bourse ne reflète plus rien de la réalité d'une entreprise. :bah:

de toute façon, l'action PSA joue aux montagnes russes depuis pas mal de temps maintenant.

elle est actuellement à 23€ alors qu'elle était il y a peu à moins de 20€.

Par

En réponse à mynameisfedo

c'est ce qu'on disait aussi d'Opel. on voit le résultat.

avec Tavares à la tête de l'ensemble, je suis quasi certain au contraire que toutes les marques subsisteront et feront assez rapidement de nouveau des bénéfices.

en revanche, on peut s'attendre à la suppression de certains modèles qui seront jugés pas assez rentables.

Pour ma part, je reste dubitatif sur Lancia...

Par

En réponse à anneaux nîmes.

50/50....et un actionnaire principale qui est la famille Agnelli....

Un Président chef de la famille qui est le premier actionnaire et un directeur générale membre du CA mais élu que pour 5 ans et vous dites que c'est lui le patron ?

Le Patron c'est celui qui peut faire valser les autres....

Croyez-vous que c'est Tavares qui peut faire valser la famille Agnelli ou est-ce que c'est la famille Agnelli qui peut en tant qu'actionnaire principale faire valser le DG ?

Actionnaire principal ? Pas plus puissant que l'état français dans psa finalement...

Agnelli détient 52% d'exor qui détient 30% de fca. Alors bien sûr, cette structuration le met en position dominante malgré le fait que ça ne représente pas beaucoup d'actions... mais la fusion va diluer son pouvoir (tout comme celui de l'état français)!

Par

En réponse à jroule75

Pour ma part, je reste dubitatif sur Lancia...

oui, difficile à dire... en l'état.

heureusement, Tavares connait parfaitement l'histoire de cette marque. il y a donc des chances qu'il fasse en sorte qu'elle perdure.

Par

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/10/31/psa-et-fiat-chrystler-annoncent-officiellement-leur-projet-de-fusion_6017546_3234.html

D'après cet article du Monde, le CA serait constitué de 6 membres PSA et 5 membres FCA (le contraire de ce qui est dit dans l'article de Caradisiac, donc), ce qui changerait évidemment tout...

Qui a raison, du coup ?

Par

En réponse à largos92

n1cool ---->>Vous répondez tjrs en ne regardant la situation de PSA en France et en Europe. FCA est présent presque partout … mais peine en Europe. Par contre sur le continent Américain dans sa globalité, FCA a des gammes complémentaires et renouvelle ses produits très régulièrement … donc dire que FCA est derrière PSA c’est vite dit. Il y a des pourparlers et si la famille Agnelli n’y trouve pas son compte la fusion ne se fera pas. De plus, FCA a bcp plus de cash que PSA et c’est ce que Tavares cherche car le rachat d’Opel/Vauhall n’est tjrs pas définitivement payé!! N’allez pas trop vite dans vos conclusions et ayez une vue globale et Non Franco/Française comme vous faites tous habituellement

FCA plu de cash car FCA met tout son fric dans le benefices net et tres peu en investissements, du coup ca fait un benefice net supérieur à psa pour faire plaisir au cours de bourse.

Mais en réalité PSA investit beaucoup plus que FCA et c'est PSA qui fait de bien meileurs profits sauf qu'il en laisse moins en résultat net qui est à partager avec tous les actionnaires.

Ensuite FCA est présent globalement, plus que PSA mais FCA ne vit que sur les USA, tout le reste du monde FCA est archi à la ramasse.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

ah.. le schizo raciste national.. :blague:

C est ballot hein ?

Peugeot qui dévisse à la bourse... Renault qui dévisse à la bourse.. et FCA qui s envole..

T as pas investi sur FCA ? grand maître de la finance ? T aurais pu te payer une belle giulia QV avec les dividendes.. :biggrin: et lâcher ta chtite Renault qui vaut plus grand chose :bah:

ben t as pas encore fini d entendre parler des italiens :bien:

Et fais gaffe quand tu sortiras de chez toi.. pas qu une fiente te tombe dessus..

Et concernant les italiens .. va te renseigner sur leurs placements et patrimoine.. tu verras s ils ont pas de sous... gros ignorant !!

allez.. va te manger une pizza :biggrin:

Par

En réponse à jroule75

Aaaaaaah !!! ça c'est pertinent :bien:

Ils ont du boulot et de la réflexion à mener pour savoir quelle marque sera sur quel segment :

- Luxe : Maserati ?

- Premium : Alfa (et sport) / DS / Lancia / 500 ?

- Généraliste : Peugeot / Citroën / Opel / Fiat / Jeep / Chrysler / Dodge ???

- Low cost : Fiat ?

Message intéressant:

- Maserati : oui, seule marque HdG du groupe, donc forcément.

- Premium: Lancia, c'est mort, 500 n'a aucun intérêt, sauf... (voir plus bas). Alfa et DS conjointement, avec les mêmes voitures, mais des carrosseries et finitions différentes?

- Access premium: Peugeot. Peut-être également Lancia, avec des voitures sur la même base?

- Généraliste : là, il y a pléthore. Garder les badges pour certains pays avec les mêmes modèles (comme Vauxhall pour Opel en GB)? Différentier les styles d'un même modèle pour chaque marque, comme ce que font Peugeot et Opel pour la 208?

Aux USA, là je ne sais pas: Dodge c'est la marque "sportive", les "Muscles cars", Jeep, le SUV à la mode avec un look baroudeur, ou le vrai 4x4. Chrysler c'est le généraliste, mais la gamme est limitée.

Quant à Fiat aux USA, je ne vois pas trop l'intérêt: la 500 est trop petite pour le pays, les autres modèles se vendent plus sous les marques US ci dessus (500X et Jeep Renegade). L'image de mauvaise fiabilité des voitures Italiennes (comme Françaises d'ailleurs) colle à la peau.

Une 500 renouvelée et vendue sous un badge commun "à la Smart" aux USA et en Europe, peut-être?

Par

En réponse à chef chaudart

Message intéressant:

- Maserati : oui, seule marque HdG du groupe, donc forcément.

- Premium: Lancia, c'est mort, 500 n'a aucun intérêt, sauf... (voir plus bas). Alfa et DS conjointement, avec les mêmes voitures, mais des carrosseries et finitions différentes?

- Access premium: Peugeot. Peut-être également Lancia, avec des voitures sur la même base?

- Généraliste : là, il y a pléthore. Garder les badges pour certains pays avec les mêmes modèles (comme Vauxhall pour Opel en GB)? Différentier les styles d'un même modèle pour chaque marque, comme ce que font Peugeot et Opel pour la 208?

Aux USA, là je ne sais pas: Dodge c'est la marque "sportive", les "Muscles cars", Jeep, le SUV à la mode avec un look baroudeur, ou le vrai 4x4. Chrysler c'est le généraliste, mais la gamme est limitée.

Quant à Fiat aux USA, je ne vois pas trop l'intérêt: la 500 est trop petite pour le pays, les autres modèles se vendent plus sous les marques US ci dessus (500X et Jeep Renegade). L'image de mauvaise fiabilité des voitures Italiennes (comme Françaises d'ailleurs) colle à la peau.

Une 500 renouvelée et vendue sous un badge commun "à la Smart" aux USA et en Europe, peut-être?

Et j'y pense: manque le Low Cost à la Dacia. Pourquoi pas FIAT?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

oui, ils viennent de le confirmer à la télé.

avec 11 personnes, il n'y aura pas d'ambiguité sur les votes.

Par

Bon première décision du conseil d'administration: réunir d'urgence le conseil des rémunérations !

On va rigoler.. Carlos Ghosn va passer pour petit joueur à coté..

Pour rappel à Carlos Tavares ( je doute qu'il ne sois pas au courant ) record à battre: 72 millions € / 79 millions $

Vas-y frankie vas-y.. vas-y franckie c'est bon bonbon..

Par

En réponse à chef chaudart

Et j'y pense: manque le Low Cost à la Dacia. Pourquoi pas FIAT?

Y a pas à dire, Carlos aime ramasser des poubelles: Opel et FCA, pour augmenter son salaire et ses primes sur le dos des salariés.

Opel redressé ? Vous rêvez!!! Leur voiture ne sont que des Peugeot rebadgées sans âme.

FCA n'est qu'une coquille vide qui n'a investi que sur alfa Roméo et jeep.

Les temps sont déjà dur pour les salariés malgré les bénéfices, ça va être pire.

Par

En réponse à GY201

J'ai un vision opposée a la tienne. Le nouvel ensemble n'est pas dans une position de développement, l'insistance de FCA n'est que le fruit de l'impasse où ils se sont mis, la fusion repousse de 20 ans la catastrophe finale, c'est tout. La partie américaine est tout aussi a la ramasse que la partie européenne et peu armée pour l'avenir. Il faudrait une révolution vertueuse du monde de la finance pour qu'il en soit autrement.

Penses-tu que le mode de gestion va être bouleversé, avec plus d'investissements et moins de dividendes?

Ce serait hasardeux de le prédire.

Les investissements....PSA en a fait pas mal dans le VE en rachetant Opel et la techno de l'Ampera.

FCA avait un planning aussi pour ses VE, preuve qu'ils se roulent pas les pouces non plus.

Après si PSA se fourvoie ce sera malheureux car depuis près de 5 - 6 ans ils avaient vraiment une stratégie de reconquête.

Mais en attendant de savoir si les investissements seront fait, il n'empèche que dans l'ordre mondiale des constructeurs ça remue. Je doute que certains rapprochement n'ai pas lieu.

Or, pour rester Français, si Renault ne finalise pas vite fait une prise totale de contrôle à 100% de Nissan ils risquent de voir des opportunité leur passer sous le nez.

Avoir virer Saikawa, placer des dirigeant favorable à un rapprochement....je crois qu'en sous main on est en train de reprendre les rênes. Il le faudra bien....

Quoi qu'on puisse en penser, erreur ou pas et ce sera l'avenir qui le dira, le nouvel ensemble PSA+FIAT pèse lourd.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Ce serait hasardeux de le prédire.

Les investissements....PSA en a fait pas mal dans le VE en rachetant Opel et la techno de l'Ampera.

FCA avait un planning aussi pour ses VE, preuve qu'ils se roulent pas les pouces non plus.

Après si PSA se fourvoie ce sera malheureux car depuis près de 5 - 6 ans ils avaient vraiment une stratégie de reconquête.

Mais en attendant de savoir si les investissements seront fait, il n'empèche que dans l'ordre mondiale des constructeurs ça remue. Je doute que certains rapprochement n'ai pas lieu.

Or, pour rester Français, si Renault ne finalise pas vite fait une prise totale de contrôle à 100% de Nissan ils risquent de voir des opportunité leur passer sous le nez.

Avoir virer Saikawa, placer des dirigeant favorable à un rapprochement....je crois qu'en sous main on est en train de reprendre les rênes. Il le faudra bien....

Quoi qu'on puisse en penser, erreur ou pas et ce sera l'avenir qui le dira, le nouvel ensemble PSA+FIAT pèse lourd.

Peugeot n'a pas la techno de l'Ampera: il paye des royalties à GM sur chaque véhicule produit.

Saikawa a été débarqué de Nissan depuis le 9 septembre passé, l'équipe renouvelée.

Par

En réponse à damkit

En même, c'est bien Carlos Tavares qui a sauvé PSA en 2014, c'est un top-manager de grande qualité et il bien normal qu'il prenne les commandes.

ah tiens j' ai déjà entendu çà quelque part mais je me demande bien ou..

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

tu es chiant.

Par

En réponse à mynameisfedo

ça, ça dépendra des pays.

en France, j'en doute fort: ça se fera plus par des départs volontaires ou le non renouvellement de départs à la retraite: un moyen simple d'éviter les grèves et autres emmerdes.

en plus, je suppose que l'état français conservera une part de l'ensemble, avec donc son mot à dire.

L' état a décidé de se barrer de toutes ses participations, dans 6 mois, 1 ans l' état n' a plus un cent dans la boite.

Par

En réponse à kesskidit

Hallo,

Comment çà va finir ?

En faillite pourquoi cette interrogation..

C' est marrant d'ailleurs de constater la régularité de métronome qu'à Chrysler de faire faillite tout les 10 ans..

Oui, ils sont d'une régularité, au moins on ne peut pas leur enlever ça.

Achetez français, cette bonne blague !

Maison mère aux Pays-Bas, capital internationale et à l'avenir les mêmes caisses maquillés pour faire croire à la différence.

Faut espérer pour les malheureux acquéreurs qu' ils auront la courtoisie de ne pas cumuler les défauts, mais on en doute, recherche du plus haut profit dans le temps le plus court oblige.

Tout étant relatif, cela aurait peut être le mérite de redonner un peu d'intérêt à Renault, on y croit...

Par

Je me demande bien de quoi on peut se réjouir dans ce regroupement.

Le siège de la nouvelle entité sera aux Pays Bas, (normal, pays neutre, ni France ni Italie dirons certains...)

Je répondrai qui dit sociétés de capitaux dit "avantage fiscal dans certains pays ....environ 15% aux Pays Bas pour 38% en France ."

Le capital de cette nouvelle entreprise, avec une maison mère basée aux Pays-Bas

Bruno le Maire, ministre de l'Economie, a salué "le travail de redressement et de développement réalisé par Carlos Tavares à la direction de PSA et le rôle qu’il serait amené à jouer en tant que CEO du nouvel ensemble". Rappelons de quoi il est Ministre M Bruno.

"Les deux parties s'engagent à ne fermer aucune usine, de quoi satisfaire le gouvernement français."

Comme l'ont fait précédemment d'autres entreprises avec la "garantie" du gouvernement pour 1 an, 2 ans ...après on verra ...(Arcelor, General Electric, Continental, Good Year...et les autres...)

Tout ça m'écoeure et laparole de PSA... Le nouveau 2008 n'est plus fabriqué à Mulhouse ça fait à terme 2300 véhicules /jour fabriqués ailleurs ...C'est pas ce que je souhaite pour mon pays....

A voir les différents avis , en particulier sur ce bloc, il y a ce que l'on voit en premier.....et le reste qui vient après....la casse....de l'industrie et de l'économie...C'est ainsi...:bah:

Par

En réponse à kesskidit

Oui !

C'est un concours de kika la plus grosse.. ou qui pisse le plus loin.. çà dure généralement le temps que çà dure..

"çà dure généralement le temps que çà dure..

wow c'est du haut niveau intellectuel !:bien:

Par

En réponse à Debian

Oui, ils sont d'une régularité, au moins on ne peut pas leur enlever ça.

Achetez français, cette bonne blague !

Maison mère aux Pays-Bas, capital internationale et à l'avenir les mêmes caisses maquillés pour faire croire à la différence.

Faut espérer pour les malheureux acquéreurs qu' ils auront la courtoisie de ne pas cumuler les défauts, mais on en doute, recherche du plus haut profit dans le temps le plus court oblige.

Tout étant relatif, cela aurait peut être le mérite de redonner un peu d'intérêt à Renault, on y croit...

Hélas, on ne peut que constater ce qui augure plus d'un massacre que d'une réussite.

Même si Renault / Nissan a son siège aux Pays Bas on ne peut que souhaiter que la Zoë et le prochain V.E restent en France....:bien:

Par

Eeeeeet ben !

Ça en fait, des marques à boycotter ! :lol:

Par

Je vois des gains de coûts de production possibles pour PSA, mais guère plus.

Je vois des gains de transfert de technologie sur moteur essence, électrification, plateforme modulable, coûts de production, et en plus la possibilité stratégique de prise de contrôle de l'ensemble pour FCA.

L'échec du marché chinois et le contexte US actuel écarte la piste de l'externalisation des ventes pour PSA.

Mais dans quelle galère s'est embarqué le groupe PSA ?

Par

En réponse à TeamGreen74

"çà dure généralement le temps que çà dure..

wow c'est du haut niveau intellectuel !:bien:

J' ai une histoire de toto mais c' est pas tout le monde qui peut la comprendre..

La maitresse: bon nous allons voir si vous avez bien comprit a priori..

Charles-Edouard une phrase avec a priori ?

Charles-Edouard: mon père a prit son fusil a priori il va à la chasse.

La maitresse: bien ! Gonzague une phrase avec a priori ?

Gonzague: ma mère à prit son sac a priori elle va faire les courses.

La maitresse: bien !

Toto ?

Toto: Ma grande soeur apprend le violon. Quand son professeur vient à la maison le mercredi après-midi pour ses cours particulier. Ils montent au premier étage au salon de musique. Le professeur ferme alors la porte à clé pour ne pas être importuné. Moi alors je regarde dans le petit trou de la serrure. Le professeur enlève son pantalon. Ma soeur enlève sa robe, Le professeur baisse son slip. Ma soeur enlève sa culotte.

A priori ils vont chier dans le piano.

Par

En réponse à Debian

Oui, ils sont d'une régularité, au moins on ne peut pas leur enlever ça.

Achetez français, cette bonne blague !

Maison mère aux Pays-Bas, capital internationale et à l'avenir les mêmes caisses maquillés pour faire croire à la différence.

Faut espérer pour les malheureux acquéreurs qu' ils auront la courtoisie de ne pas cumuler les défauts, mais on en doute, recherche du plus haut profit dans le temps le plus court oblige.

Tout étant relatif, cela aurait peut être le mérite de redonner un peu d'intérêt à Renault, on y croit...

C' est déjà écrit: 3 milliards que Psa doit reverser, 6 pour Fca.

9 milliards qui s'envolent... de suite.. pour selon les benêts qui les écoutent bénéficier de 6 milliards de synergie à 4 ans...

Au moins il n'y a pas de surprise.

Par

En réponse à kesskidit

https://fr.wikiversity.org/wiki/N%C3%A9erlandais/Vocabulaire/Se_pr%C3%A9senter

https://www.youtube.com/watch?v=lsfwoQQq4MI

les banques hollandais ne prennent plus l'argent de la drogue par valise sans etre regardant, je crois.. ca a changé les pays bas...

Par

En réponse à caffellatte

sauve qui peut, FCA va detruire ce qui reste de PSA comme l'a fait avec GM Europe :ddr:

Plutôt le contraire.Il va détruire quoi FCA,?: Citroen?,les quelques modèles qui ne se vendent qu'en Europe et surtout en France?.T'as vu le catalogue de FCA et de Peugeot?

Par

En réponse à Debian

Oui, ils sont d'une régularité, au moins on ne peut pas leur enlever ça.

Achetez français, cette bonne blague !

Maison mère aux Pays-Bas, capital internationale et à l'avenir les mêmes caisses maquillés pour faire croire à la différence.

Faut espérer pour les malheureux acquéreurs qu' ils auront la courtoisie de ne pas cumuler les défauts, mais on en doute, recherche du plus haut profit dans le temps le plus court oblige.

Tout étant relatif, cela aurait peut être le mérite de redonner un peu d'intérêt à Renault, on y croit...

oui t'as raison en effet, Renault/Nissan sont basés aux pays bas.

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/enquete/les-societes-opaques-de-renault-nissan-aux-pays-bas_2050628.html

Par

En réponse à kesskidit

J' ai une histoire de toto mais c' est pas tout le monde qui peut la comprendre..

La maitresse: bon nous allons voir si vous avez bien comprit a priori..

Charles-Edouard une phrase avec a priori ?

Charles-Edouard: mon père a prit son fusil a priori il va à la chasse.

La maitresse: bien ! Gonzague une phrase avec a priori ?

Gonzague: ma mère à prit son sac a priori elle va faire les courses.

La maitresse: bien !

Toto ?

Toto: Ma grande soeur apprend le violon. Quand son professeur vient à la maison le mercredi après-midi pour ses cours particulier. Ils montent au premier étage au salon de musique. Le professeur ferme alors la porte à clé pour ne pas être importuné. Moi alors je regarde dans le petit trou de la serrure. Le professeur enlève son pantalon. Ma soeur enlève sa robe, Le professeur baisse son slip. Ma soeur enlève sa culotte.

A priori ils vont chier dans le piano.

On doit rire, avant ou après la virgule?

Par

En réponse à caffellatte

sauve qui peut, FCA va detruire ce qui reste de PSA comme l'a fait avec GM Europe :ddr:

whaouu donc tu connais rien a lhistoire GM / FIAT..

GM les gentils et tres doux americians (ahahah la blague) ont voulu la faire a l'envers a FIAT... pas de chance, les italiens ont renvoyé GM.. et GM a du lacher un cheque de 1,4milliards...

Tu vois GE l'a fait a l'envers a Alstom...et GE a gagné..

GM a voulu la faire a FIAT... mais raté... et FIAT a en plus pris un cheque de 1,4milliards... bye bye GM..

Par

En réponse à largos92

tu es chiant.

Lui répond pas, tu perds ton temps.

Par

En réponse à Debian

Oui, ils sont d'une régularité, au moins on ne peut pas leur enlever ça.

Achetez français, cette bonne blague !

Maison mère aux Pays-Bas, capital internationale et à l'avenir les mêmes caisses maquillés pour faire croire à la différence.

Faut espérer pour les malheureux acquéreurs qu' ils auront la courtoisie de ne pas cumuler les défauts, mais on en doute, recherche du plus haut profit dans le temps le plus court oblige.

Tout étant relatif, cela aurait peut être le mérite de redonner un peu d'intérêt à Renault, on y croit...

Tu parles de VW pour les mêmes caisses remaquillées ?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

ah notre raciste de retour..

donc "Alfanus", "rital", "Ritalie".

Et tjs Renautl/Nissan au pays bas...

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/enquete/les-societes-opaques-de-renault-nissan-aux-pays-bas_2050628.html

Par

En réponse à nilofleis

Je vois des gains de coûts de production possibles pour PSA, mais guère plus.

Je vois des gains de transfert de technologie sur moteur essence, électrification, plateforme modulable, coûts de production, et en plus la possibilité stratégique de prise de contrôle de l'ensemble pour FCA.

L'échec du marché chinois et le contexte US actuel écarte la piste de l'externalisation des ventes pour PSA.

Mais dans quelle galère s'est embarqué le groupe PSA ?

Chez PSA c'est tous des neu-neu.Savent pas faire leurs comptes,connaissent rien à l'industrie automobile.Laisser PSA aux mains d'incapables,alors qu'il y a tant d'experts,de sommités de l'entreprise sur Caradisiac.Quel gâchis!

Par

En réponse à ZZTOP60

Je me demande bien de quoi on peut se réjouir dans ce regroupement.

Le siège de la nouvelle entité sera aux Pays Bas, (normal, pays neutre, ni France ni Italie dirons certains...)

Je répondrai qui dit sociétés de capitaux dit "avantage fiscal dans certains pays ....environ 15% aux Pays Bas pour 38% en France ."

Le capital de cette nouvelle entreprise, avec une maison mère basée aux Pays-Bas

Bruno le Maire, ministre de l'Economie, a salué "le travail de redressement et de développement réalisé par Carlos Tavares à la direction de PSA et le rôle qu’il serait amené à jouer en tant que CEO du nouvel ensemble". Rappelons de quoi il est Ministre M Bruno.

"Les deux parties s'engagent à ne fermer aucune usine, de quoi satisfaire le gouvernement français."

Comme l'ont fait précédemment d'autres entreprises avec la "garantie" du gouvernement pour 1 an, 2 ans ...après on verra ...(Arcelor, General Electric, Continental, Good Year...et les autres...)

Tout ça m'écoeure et laparole de PSA... Le nouveau 2008 n'est plus fabriqué à Mulhouse ça fait à terme 2300 véhicules /jour fabriqués ailleurs ...C'est pas ce que je souhaite pour mon pays....

A voir les différents avis , en particulier sur ce bloc, il y a ce que l'on voit en premier.....et le reste qui vient après....la casse....de l'industrie et de l'économie...C'est ainsi...:bah:

PSA n'a pas attendu FCA pour fermer des usines.En 2012 il a été sauvé de la faillite par l'Etat et les Chinois et après le sauvetage il a quand même fermé des usines.Mémoire courte?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

... Et il n'est toujours pas banni !

Par

Et à chaque fois les groupes sont basés dans aucun des pays d origine des boîtes. A mon avis les états français et italiens vont perdre de l impot

Par

En réponse à ZZTOP60

Je me demande bien de quoi on peut se réjouir dans ce regroupement.

Le siège de la nouvelle entité sera aux Pays Bas, (normal, pays neutre, ni France ni Italie dirons certains...)

Je répondrai qui dit sociétés de capitaux dit "avantage fiscal dans certains pays ....environ 15% aux Pays Bas pour 38% en France ."

Le capital de cette nouvelle entreprise, avec une maison mère basée aux Pays-Bas

Bruno le Maire, ministre de l'Economie, a salué "le travail de redressement et de développement réalisé par Carlos Tavares à la direction de PSA et le rôle qu’il serait amené à jouer en tant que CEO du nouvel ensemble". Rappelons de quoi il est Ministre M Bruno.

"Les deux parties s'engagent à ne fermer aucune usine, de quoi satisfaire le gouvernement français."

Comme l'ont fait précédemment d'autres entreprises avec la "garantie" du gouvernement pour 1 an, 2 ans ...après on verra ...(Arcelor, General Electric, Continental, Good Year...et les autres...)

Tout ça m'écoeure et laparole de PSA... Le nouveau 2008 n'est plus fabriqué à Mulhouse ça fait à terme 2300 véhicules /jour fabriqués ailleurs ...C'est pas ce que je souhaite pour mon pays....

A voir les différents avis , en particulier sur ce bloc, il y a ce que l'on voit en premier.....et le reste qui vient après....la casse....de l'industrie et de l'économie...C'est ainsi...:bah:

Le fait même que tous ces costards cravates qui n'ont jamais rien bosse de leur vie se réjouissent est en soit inquiétant pour les autres, ceux qui bossent. Tout le monde le sait, on est à la veille de vague de licenciement comme les allemands en ce moment. Faut juste espérer que ça ne sera pas un tsunami.

Par

Ben Renault a vraiment loupé le coche en tous cas ! Bravo à Peugeot !

Par

En réponse à GY201

J'ai un vision opposée a la tienne. Le nouvel ensemble n'est pas dans une position de développement, l'insistance de FCA n'est que le fruit de l'impasse où ils se sont mis, la fusion repousse de 20 ans la catastrophe finale, c'est tout. La partie américaine est tout aussi a la ramasse que la partie européenne et peu armée pour l'avenir. Il faudrait une révolution vertueuse du monde de la finance pour qu'il en soit autrement.

Penses-tu que le mode de gestion va être bouleversé, avec plus d'investissements et moins de dividendes?

La catastrophe finale dans 20 ans?.On nous l'avait annoncée pour 2009.Et notre expert n1cool,nous l'annonce tous les ans depuis au moins 5 ans???.La partie américaine à la ramasse?:tu prend des désirs pour des réalités.

Par

En réponse à jroule75

bla bla bla ....

C'est juste que les 2 parties ont trouvé un accord acceptable win/win selon leur propres attentes :

FCA et plus particulièrement Elkann, il veut de l'argent. PSA veut vendre des autos et gagner de l'argent.

L'un ne se couche pas par rapport à l'autre. FCA est le boss du financier en restant le Président du Conseil d'administration soit 6 représentants FCA pour 5 PSA mais PSA reste le boss de l'opérationnel.

C'est plutôt une bonne chose quand on voit que FCA n'est pas super bon en gestion industrielle par rapport à PSA mais bien meilleur financier.

J'espère que la vision "financière" de PSA ne va pas foutre en l'air certaines marque qui ont des produits images qui sont par nature pas rentable.

Sur le partage des couts de production et sur le réseau international, ça peut faire sens. Mais au vue du nombre de marques, soit certaines devrons disparaître pour éviter tout cannibalisme (fiat/citroen, Alfa/DS) soit certaines marques seront juste spécifique à certains pays et ne seront au final exactement les même véhicules au logo près.

On voit que VAG a se problème de cannibalisme entre 3 marques. Ici ça risque d’être encore plus le cas vue le nombre de marque généraliste.

Pour le bon coté, j'espère voir enfin arrivé le 4 roues motrices sur les françaises. Avec Jeep dans le groupe, ils auront les ingénieurs pour pouvoir le faire.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Rien car aucun rapport...

Tu voulais dire Dongfeng ??

Par

En réponse à Debian

Le fait même que tous ces costards cravates qui n'ont jamais rien bosse de leur vie se réjouissent est en soit inquiétant pour les autres, ceux qui bossent. Tout le monde le sait, on est à la veille de vague de licenciement comme les allemands en ce moment. Faut juste espérer que ça ne sera pas un tsunami.

Si on fait des alliances c'est pas par plaisir,c'est par nécessité.Tous les constructeurs aimeraient se débrouiller seuls.Cela n'est plus possible vu les coûts en R&D. et investissements.Ceux qui veulent se débrouiller seuls,c'est la fermeture à terme et des types à la rue bien plus nombreux.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Bah voir les messages des participants donne le ton:

Ou L'automobile n'a plus lieu d'être sportive.

Ou Abarth n'existe tout simplement pas/plus.

La seconde assertion devenant une conséquence de la première.

Bon en attendant Abarth c'est une marque qu'a fait renaître Fiat il y a 10 ans, et qui avec 3 modèles, aujourd'hui 2 vend comme des petits pains chauds en Europe comme aux USA...

J'ai plus peur d'une manière générale que l'automobile italienne ne disparaisse pour de bon là. Peugeot ayant choisi de faire copier/coller sur les allemands, il n'y aura finalement que Renault qui aura son design propre a lui...

Déjà que la nouvelle opel corsa est fade et sans charme, ca donne le ton pour une éventuelle next punto...

Par

En réponse à GY201

J'ai une question: la partie agricole et travaux publics de Fiat est-elle dans le panier de la fusion ou bien est-ce une entreprise indépendante de l'automobile (au niveau du capital bien sur)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Exor

aucun rapport, CNH, IVECO, etc.. tous ca c'est dans CNH indus. et la maison "maman" c'est exor.

Par

Ironie de l'histoire : SIMCA créée par FIAT avait été rachetée par CHRYSLER pour finir dans las mains de PSA. Le chainon manquant en quelques sortes.

Par

En réponse à GY201

J'ai un vision opposée a la tienne. Le nouvel ensemble n'est pas dans une position de développement, l'insistance de FCA n'est que le fruit de l'impasse où ils se sont mis, la fusion repousse de 20 ans la catastrophe finale, c'est tout. La partie américaine est tout aussi a la ramasse que la partie européenne et peu armée pour l'avenir. Il faudrait une révolution vertueuse du monde de la finance pour qu'il en soit autrement.

Penses-tu que le mode de gestion va être bouleversé, avec plus d'investissements et moins de dividendes?

2008 Subprimes... argent des narcos pour que le système ne plante pas...

ca fait un bout de temps que seul le dividende interesse.. d'ou le fait que le monde asiatique reprend la main car ils ont encore l'esprit "usine/industrie" comme en Europe jusque dans les années 90...

En france on fait des start-up in house ! Nous Choose France ! ahahahahah lol

Par

Ce grand groupe peut-il performer sur le marché chinois ?

Par

En réponse à clefdedouze

J'espère que la vision "financière" de PSA ne va pas foutre en l'air certaines marque qui ont des produits images qui sont par nature pas rentable.

Sur le partage des couts de production et sur le réseau international, ça peut faire sens. Mais au vue du nombre de marques, soit certaines devrons disparaître pour éviter tout cannibalisme (fiat/citroen, Alfa/DS) soit certaines marques seront juste spécifique à certains pays et ne seront au final exactement les même véhicules au logo près.

On voit que VAG a se problème de cannibalisme entre 3 marques. Ici ça risque d’être encore plus le cas vue le nombre de marque généraliste.

Pour le bon coté, j'espère voir enfin arrivé le 4 roues motrices sur les françaises. Avec Jeep dans le groupe, ils auront les ingénieurs pour pouvoir le faire.

Fiat et Citroën ne sont pas vraiment des marques qui se cannibalisent. L'un étant principalement basé sur le segment des citadines et SUV compact, l'autre est en train de recréer son catalogue avec quand même l'orientation hyper confort et techno.

Quand à Alfa et DS, l'un est sportif et l'autre "luxe". Encore une fois, ce sont deux visions et stratégie de communication différente.

Concernant les 4 roues motrices chez PSA, c'est pas une question d'ingénieur, c'est un choix stratégique. Mes si les 3008/5008 existaient en 4x4, ils ne représenterai qu'environ 10 à 20 % des ventes (estimation PSA). L'investissement n'en vaut pas la peine.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Pourquoi ils appelleraient ça "508" à ce moment là ? :lol:

Par

En réponse à mynameisfedo

oui, difficile à dire... en l'état.

heureusement, Tavares connait parfaitement l'histoire de cette marque. il y a donc des chances qu'il fasse en sorte qu'elle perdure.

Lancia pourrait avantageusement remplacer DS en manque d'historique et serait plus représentatif aux yeux des connaisseurs que cette marque inventé de toutes pièces et qui n’a pour l’instant pas vraiment percé, pour autant que cela soit possible une fois.

Par

Pourquoi, quand je vois des news PSA, je peux pas m'empêcher d'avoir un déjà vu d'une autre marque ?

Non sérieusement, c'est complètement une Renault-Nissan Eco+.

Bref, à voir où ça va aller.

Entre les Giulia powered by Puretech et les Hellcat powered Insignia...

Par

une fusion 50/50...

c'est de la connerie...

c'est comme rino qui a 40% de nissan et nissan 15% de rino..

pas de patron...

bref le foutoir...

et un truc ingérable!!

Par

Renault doit regretter amèrement que CT ne soit plus dans les murs, et tout le monde sait pourquoi. PSA peut dire merci à RENAULT, c'est un pur "produit Renault" qui a appliqué les bonnes recettes à son arrivée chez PSA.

Maintenant, avec des si on ne refait pas l'histoire. Comme FCA et PSA se sont marier, ça va forcer l'alliance RENAULT/NISSAN à accélérer la reconstruction. De toutes les façons, ils n'ont pas le choix. L'alliance a assez de ressources pour rebondir rapidement. N'importe quel constructeur a connu des hauts et des bas.

Par

En réponse à p.martin.pm

Si on fait des alliances c'est pas par plaisir,c'est par nécessité.Tous les constructeurs aimeraient se débrouiller seuls.Cela n'est plus possible vu les coûts en R&D. et investissements.Ceux qui veulent se débrouiller seuls,c'est la fermeture à terme et des types à la rue bien plus nombreux.

Certes, mais la guerre interne qui va venir entre FCA et PSA ne va pas empêcher cela. Ce que l'on assiste n'est juste qu'une modalité de la liquidation en demeure.

Le point du vue de Maxime Perrotin:

https://fr.sputniknews.com/economie/201910311042353317-fusion-peugeot-fiat-premisse-enieme-suicide-francais/

Par

Je vois que N1cool est toujours là pour nous faire rire

Par

En réponse à p.martin.pm

La catastrophe finale dans 20 ans?.On nous l'avait annoncée pour 2009.Et notre expert n1cool,nous l'annonce tous les ans depuis au moins 5 ans???.La partie américaine à la ramasse?:tu prend des désirs pour des réalités.

FIAT était n°1 en Europe en 1980, bon d'accord, c'est 40 ans la descente vers le fond du trou mais comme tout va plus vite, 20 ans ce n'est pas délirant. Chrysler en pleine forme, mais alors pourquoi cette insistance a se regrouper avec un autre constructeur? Vu le passé des Agnelli, demain PSA chemine vers la même misère que Fiat, Lancia, Alfa mais effectivement ce ne sera pas immédiat, il va y avoir 5 à 8 ans de rideau de fumée avec plein de dividendes. Achetez des actions, ceux qui veulent faire un bon placement a échéance 2030 au plus tard. Il est malheureusement trop tard pour l'ensemble des salariés PSA.

Le rêve du vieux parrain (Giovanni Agnelli (1921-2003)) est réalisé.

Par

En réponse à parlons-en

économie et la possibilité de se battre contre les groupes Renault et VAG pour la première place en terme de vente

Et aussi Toyota...et GM :oui: :jap:

Par

En réponse à kesskidit

Ah oui.. est-ce que Cara peut ouvrir un pari avec un bookmaker sérieux permettant de jouer sur les disparitions des constructeurs et entre autre sur ce projet ?

Qui va disparaître après la fusion PSA/FCA ??? Le cric :chut:

Par

En réponse à p.martin.pm

PSA n'a pas attendu FCA pour fermer des usines.En 2012 il a été sauvé de la faillite par l'Etat et les Chinois et après le sauvetage il a quand même fermé des usines.Mémoire courte?

"PSA n'a pas attendu FCA pour fermer des usines."

Ai- je dis le contraire?

Beaucoup se réjouissent de la place mondiale de constructeur automobile...Que ce soit le 4éme groupe constructeur mondial ou le Premier, qu'est-ce que ça change ?

Moins d'emplois en France et des voitures de plus en plus chères et maintenant des impôts payés aux Pays Bas... Moins de recettes!:buzz:

Par

En réponse à Debian

Le fait même que tous ces costards cravates qui n'ont jamais rien bosse de leur vie se réjouissent est en soit inquiétant pour les autres, ceux qui bossent. Tout le monde le sait, on est à la veille de vague de licenciement comme les allemands en ce moment. Faut juste espérer que ça ne sera pas un tsunami.

+1:bien:

Mais pourquoi ne sommes nous pas plus nombreux à voir ce qui se prépare et va nous tomber sur la g.....:bah:

Par

En réponse à p.martin.pm

Si on fait des alliances c'est pas par plaisir,c'est par nécessité.Tous les constructeurs aimeraient se débrouiller seuls.Cela n'est plus possible vu les coûts en R&D. et investissements.Ceux qui veulent se débrouiller seuls,c'est la fermeture à terme et des types à la rue bien plus nombreux.

ça c'est le discours qu'on nous sert depuis 10 ans et avec la bénédiction de l'U.E. L' excuse des politiques et dse investisseurs (ce sont souvent les mêmes....) Mme Lagarde au FMI puis à la BCE en est un exemple , faciliter le travail de la finance ....

Mais alors pourquoi maintenant qu'on a tout bazardé en France (plus d'acier, de textile, de pneus, d'électroménager....) on entends (il y a quelques mois à demi-mot mais après des "problèmes sociaux et un "grand débat", notre cher Président a t-il lâché "il faut penser à réindustrialiser le pays?????"

Perso, je ne crois pas le Ministre de l'Economie lorsqu'il dit que tout se fera sans fermeture d'usine....Mais ce n'est que mon avis.

Par

En réponse à kesskidit

Ah oui.. est-ce que Cara peut ouvrir un pari avec un bookmaker sérieux permettant de jouer sur les disparitions des constructeurs et entre autre sur ce projet ?

Il est plus pertinent de se demander quel sera le nombre d'années pour passer de 4° groupe a 8° groupe pour prendre un objectif simple. Les marques devraient rester ou presque.

Par

"Le capital de cette nouvelle entreprise, avec une maison mère basée aux Pays-Bas, serait détenu à 50 % par les actionnaires du Groupe PSA et à 50 % par les actionnaires de FCA"

Donc pas de leadership affirmé....

La gestion du groupe promait d'etre un poli compliqué.

Par

En réponse à nous75again

"Le capital de cette nouvelle entreprise, avec une maison mère basée aux Pays-Bas, serait détenu à 50 % par les actionnaires du Groupe PSA et à 50 % par les actionnaires de FCA"

Donc pas de leadership affirmé....

La gestion du groupe promait d'etre un poli compliqué.

De façon honnête ou malhonnête, dans 5 ans, les Agnelli seront les patrons. Ils on du cash en réserve pour ça (les dividendes versé lors de la vente de Magneti Marelli).

Par

Bientôt des 5008 Quadrifoglio Puretech 0.8L 2 cylindres turbo 150ch, garantis 3 ans ou 50 000 km.

Par

En réponse à GY201

De façon honnête ou malhonnête, dans 5 ans, les Agnelli seront les patrons. Ils on du cash en réserve pour ça (les dividendes versé lors de la vente de Magneti Marelli).

Probable dans la perspective où, la fusion entre égaux n'existe pas dans ce milieu.

Donc il y aura à terme un perdant.

Par

En réponse à parlons-en

économie et la possibilité de se battre contre les groupes Renault et VAG pour la première place en terme de vente

Ah zut vous avez oublié Toyota, et puis pour vos délires comptez au moins 10 à 20 ans parce que les autres avancent aussi ! Là ils vont perdre 5 ans à tout mettre en place parce que PSA a trop tardé à se bouger.

Par

En réponse à pierrepaul

Un des plus grand groupe de looser est en train de se créer.

Si PSA pense percer le marché américain avec peugeot et ds suite à cette fusion, ils vont je l'espère vite retomber les pieds sur terre

Disons que maintenant dans le nouveau groupe, Peugeot n'a plus besoin de percer aux States car ils ont quelques marques sur place, qu'est-ce qu'ils vont s'emmerder à avoir une présence chez l'oncle Sam ? ! Qu'il garde (Peugeot) son fric pour la Russie, l'Inde ou la Chine, ou des avancées technologiques.

Par

En réponse à bzep

Disons que maintenant dans le nouveau groupe, Peugeot n'a plus besoin de percer aux States car ils ont quelques marques sur place, qu'est-ce qu'ils vont s'emmerder à avoir une présence chez l'oncle Sam ? ! Qu'il garde (Peugeot) son fric pour la Russie, l'Inde ou la Chine, ou des avancées technologiques.

que tu le veuille ou non, PSA passe d'un coup d'un grand européen, à un grand du monde, et de deux, pour avoir un membre de ma famille qui bosse au technocentre , la direction de renault faisait une sacrée sale gueule aujourd'hui, comme quoi ce mariage doit pas etre une si grosse connerie que ça

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Cette fusion risque d'entrainer un mouvement de fond dans le secteur.

Le nouveau groupe passe devant H&K, Ford, Honda, GM recule tous d'un cran.

L'Alliance est menacée, Toy et VW voient un nouveau concurrent dans leur rétro.

Mine de rien cela pourrait permettre une intégration plus poussée chez Renault/Nissan, l'un comme l'autre ayant encore moins de raison de se retrouver esseulé.

On sait que Ford et VAG fricote ensemble sur les VU et sur les VE....peut-être plus ?

Et GM qui a tout perdu du temps de sa splendeur et qui ne cesse de reculer pourrait bien s'allier à un autre.

Intéressant ce qui suivra...

Je ne pense pas que l'Alliance Renault/Nissan/Mitsu soit menacée car il faudra du temps à PSA/FCA pour mettre toute cette fusion en place. Renault a 20 ans d'avance sur PSA qui aurait dû se bouger bien avant. Là où vous avez raison c'est que Nissan va peut-être se bouger pour moins freiner mais dans cette Alliance le plus gros est déjà mis en place et les synergies existent déjà depuis belle lurette.

Par

Seul l'avenir pourra nous dire si cette fusion sera pérenne pour tous les partis concernés !

Les méga-fusions dans le secteur automobile ont toujours été des patates chaudes.

L'échec spectaculaire du groupe Daimler-Chrysler n'en est qu'un exemple.

On peut également citer les difficultés actuelles d'entente et de gouvernance de l'alliance Renault / Nissan.

Une fusion PSA / FCA, pourrait fonctionner, cela dit malheureusement pas sans fermeture d'usines et licenciements. Les usines FCA en Italie tournent à moitié régime, c'est aussi le cas des usines Opel / Vauxhall, marque qui est encore loin d'un retour retentissant sur les marchés.

Les perspectives économiques s'assombrissent (ralentissements des économies, futur Brexit, taxes douanières, protectionnisme, etc.), cela va plutôt compliquer les modalités de cette fusion.

Les sites de production et de recherche-développement du nouveau groupe automobile n'en sortiront pas tous gagnant, loin de là même selon mon avis.

Actuellement PSA est le fabricant généraliste le plus rentable (premier semestre 2019) avec une marge bénéficiaire de près de 9 %. FCA atteint actuellement une marge moyenne de 5 %. Mais ce n'est qu'un statu quo.

Le fait que FCA se trouve maintenant devant l'autel du groupe PSA, démontre que les dirigeants de FCA comprennent la situation précaire dans laquelle se trouve FCA pour arriver à atteindre les futurs objectifs.

La flotte FCA connaît un réel problème d’émission en raison des nombreux SUV et pick-up lourds. L'électrification de la gamme de modèles est quasiment absente.

Le groupe est menacé par de coûteuse amendes par l'UE, étant donné que les directives sur le CO2 augmenteront encore de manière significative à partir de 2020. PSA sera-t-il près à payer pour l'autre ?

Aussi le nombre de marques va devoir être revu à la baisse avec une rationalisation des modèles et des marques peu performantes (DS, Lancia, Alfa-Romeo, voire même Maserati ou Opel).

Vouloir faire renaître des marques disparues ou à l'agonie est un leurre, cela ne marche pas. (Les clients ont par exemple délaissé en grands nombres Nokia au profit de Samsung, Apple et Huawei).

Créer une nouvelle histoire pour une (ancienne ) marque ne suffit pas. Le client doit se voir offrir une valeur ajoutée évidente pour qu'il puisse se décider à acheter. Croire à l'effet nostalgie ne suffit pas à la survie ou renaissance d'une marque. L'effet de reconnaissance à lui seul n'est pas assez durable dans la compétition mondiale.

Croire de ce fait à un "mariage entre égaux"? Certainement pas !

FCA doit fusionner pour rester compétitif, non seulement en Europe.

PSA veut fusionner, car Carlos Tavares veut développer son entreprise à l'international. Et pour cela, il doit avoir accès au marché américain.

Reste aussi le grands tracas avec la Chine. Même après la fusion, le marché incontournable chinois va rester le grand chantier où les deux partenaires perdent actuellement les manettes de contrôle. FCA a tenté en vain de percer le marché avec Alfa-Romeo et FIAT.

Et chez PSA, les activités stagnent désespérément malgré le co-partenaire Dongfeng.

Par

En réponse à jroule75

Aaaaaaah !!! ça c'est pertinent :bien:

Ils ont du boulot et de la réflexion à mener pour savoir quelle marque sera sur quel segment :

- Luxe : Maserati ?

- Premium : Alfa (et sport) / DS / Lancia / 500 ?

- Généraliste : Peugeot / Citroën / Opel / Fiat / Jeep / Chrysler / Dodge ???

- Low cost : Fiat ?

ça fait un paquet de généralistes mais Jeep ne doit pas être considéré comme tel.

Par

En réponse à GY201

De façon honnête ou malhonnête, dans 5 ans, les Agnelli seront les patrons. Ils on du cash en réserve pour ça (les dividendes versé lors de la vente de Magneti Marelli).

Je ne parierait pas la dessus non plus...

Par

RIP PSA ... Moi qui pensais racheter Peugeot et sa 208 et bien non jamais ...

Par

En réponse à ZZTOP60

ça c'est le discours qu'on nous sert depuis 10 ans et avec la bénédiction de l'U.E. L' excuse des politiques et dse investisseurs (ce sont souvent les mêmes....) Mme Lagarde au FMI puis à la BCE en est un exemple , faciliter le travail de la finance ....

Mais alors pourquoi maintenant qu'on a tout bazardé en France (plus d'acier, de textile, de pneus, d'électroménager....) on entends (il y a quelques mois à demi-mot mais après des "problèmes sociaux et un "grand débat", notre cher Président a t-il lâché "il faut penser à réindustrialiser le pays?????"

Perso, je ne crois pas le Ministre de l'Economie lorsqu'il dit que tout se fera sans fermeture d'usine....Mais ce n'est que mon avis.

Il va y avoir de la casse, c'est certain.Manley a dit qu'il y en aura plus que dans le projet avec Renault.Je pense plus hors de France,qu'en France.Et puis on discute comme si c'était fait.La fusion,c'est pas encore écrit dans le marbre.Le Maire vient de dire que l'état sera "vigilant",demain il parlera d'"exigences" et après demain de "droit de vote"....et tout peut capoter.

Jeu concours:Si ça se fait,on l'appellera comment le nouveau groupe?

Par

En réponse à titeuf380

que tu le veuille ou non, PSA passe d'un coup d'un grand européen, à un grand du monde, et de deux, pour avoir un membre de ma famille qui bosse au technocentre , la direction de renault faisait une sacrée sale gueule aujourd'hui, comme quoi ce mariage doit pas etre une si grosse connerie que ça

Je n'ai pas dit que cette fusion était une mauvaise chose, au contraire. J'ai simplement fait observer qu'il est moins pressant voire plus du tout utile que Peugeot veuille aller sur le marché de l'Amérique du nord. Pour ce qui est de Renault la priorité est et reste la consolidation de l'Alliance et je ne vois pas ce qui change pour le losange. Au contraire ça va booster l'Alliance et faire bouger les choses, je pense que chez Nissan ça va dans le bon sens maintenant qu'ils ont une nouvelle direction.

Par

En réponse à ZZTOP60

ça c'est le discours qu'on nous sert depuis 10 ans et avec la bénédiction de l'U.E. L' excuse des politiques et dse investisseurs (ce sont souvent les mêmes....) Mme Lagarde au FMI puis à la BCE en est un exemple , faciliter le travail de la finance ....

Mais alors pourquoi maintenant qu'on a tout bazardé en France (plus d'acier, de textile, de pneus, d'électroménager....) on entends (il y a quelques mois à demi-mot mais après des "problèmes sociaux et un "grand débat", notre cher Président a t-il lâché "il faut penser à réindustrialiser le pays?????"

Perso, je ne crois pas le Ministre de l'Economie lorsqu'il dit que tout se fera sans fermeture d'usine....Mais ce n'est que mon avis.

On n'a pas tout bazardé en France, les pans d'industrie qui ont disparu en partie seulement c'est surtout parce qu'on ne pouvait plus financer des pertes. La France reste un pays puissant qui a d'énormes atouts pour continuer à rester dans le peloton de tête. On ne doit pas cesser d'avoir confiance en nos capacités, on rebondit toujours. Ma région a connu la crise du charbon, de la sidérurgie et du textile aujourd'hui on a rebondit et les emplois sont revenus avec bien entendu un handicap de départ mais le Nord Pas de Calais n'est plus sinistré parce qu'on y a cru.

Par

En réponse à titeuf380

que tu le veuille ou non, PSA passe d'un coup d'un grand européen, à un grand du monde, et de deux, pour avoir un membre de ma famille qui bosse au technocentre , la direction de renault faisait une sacrée sale gueule aujourd'hui, comme quoi ce mariage doit pas etre une si grosse connerie que ça

C'est fini PSA. Cela sera FCA/PSA ou PSA/FCA selon le résultat des guerres internes, nous verrons.

Le capitalisme s'est un peu comme le poker aux usa (c'est un peu eux qui ont fait les règles) "the winner take all" .

Par

En réponse à titeuf380

que tu le veuille ou non, PSA passe d'un coup d'un grand européen, à un grand du monde, et de deux, pour avoir un membre de ma famille qui bosse au technocentre , la direction de renault faisait une sacrée sale gueule aujourd'hui, comme quoi ce mariage doit pas etre une si grosse connerie que ça

...."comme quoi ce mariage doit pas etre une si grosse connerie que ça..."

Là-dessus rien à dire, si on est du bon côté du manche, du côté des actionnaires de PSA c'est sûr, il va y avoir du rendement et des facilités pour le constructeur de négociation pour les achats de matières premières entr'autres.

Mais ça sera forcément au détriment des salariés (restructuration nécéssaire quoi qu'en dise Bruno... aujourdhui.

Et l'avantage ne sera surtout pas au niveau des acheteurs de véhicules....:bah:

Par

En réponse à bzep

On n'a pas tout bazardé en France, les pans d'industrie qui ont disparu en partie seulement c'est surtout parce qu'on ne pouvait plus financer des pertes. La France reste un pays puissant qui a d'énormes atouts pour continuer à rester dans le peloton de tête. On ne doit pas cesser d'avoir confiance en nos capacités, on rebondit toujours. Ma région a connu la crise du charbon, de la sidérurgie et du textile aujourd'hui on a rebondit et les emplois sont revenus avec bien entendu un handicap de départ mais le Nord Pas de Calais n'est plus sinistré parce qu'on y a cru.

Le Pas de Calais se situe au même niveau que plusieurs autres régions de France malgré , en effet un fort impact de la crise de 2008.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2128952

Néanmoins croire que la France est un pays "à la pointe" "puissant" comme vous le dites avec un aussi fort taux de chômage a de quoi en inquiéter plus d'un.Beaucoup de jeunes ont du mal à trouver une place en alternance, un emploi même avec un certain niveau d'études.

Il y a des emplois précaires, de l'intérim dans la construction automobile aussi, dire qu'on va rebondir même s'il y a toujours des fermetures d'usines me semble relever d'un optimiste démesuré.:bah:

Par

Hahaha ha..... Tu n auras pas un peu la mort là ?

Par

En réponse à slickfab

Hahaha ha..... Tu n auras pas un peu la mort là ?

C est pour n0 coul.... :buzz::buzz:

Par

En réponse à bzep

Disons que maintenant dans le nouveau groupe, Peugeot n'a plus besoin de percer aux States car ils ont quelques marques sur place, qu'est-ce qu'ils vont s'emmerder à avoir une présence chez l'oncle Sam ? ! Qu'il garde (Peugeot) son fric pour la Russie, l'Inde ou la Chine, ou des avancées technologiques.

Tu as raison sur pas mal de point...

Accessoirement n'oublions pas qu'il me semble que Psa s'est visiblement acheter des danseuses en Inde et Malaisie l'an dernier ou il y a 2 ans qui n'ont pas l'air d'avoir une grande charge de travail ou d'intérêt pour Tavares..

Vu plus loin dans les coms avec raison là encore d'un intervenant que le parcours d'Opel n' est pas très brillant contrairement à ce que l'on voudrait faire croire, mais là ou çà interpelle c' est quand tu parle de Peugeot gardant son pognon..

C'est un contrat de mariage en communauté de biens.. vu le deal de départ, redistribution de 9 milliards pour ensuite " espérer " dans ce rapprochement des économies d'échelle de 6 milliards futurs qui couteront 3 milliards ( pour ceux ayant suivit les pérégrinations des milliards de milliards de synergie imminente promise par Carlos Ghosn concernant l' alliance çà devrait parler )...

Si ils étaient dans une approche positive, ils pouvaient parfaitement partir non sur une redistribution mais sur une augmentation de capital versé en action. l' actionnaire ou les investisseurs actuels ( autres que ceux actuellement portevoix ) qui n'ont jusqu'à maintenant rien demandés ( çà c'est pour les gens hurlant systématiquement au loup quand on parle investisseurs ) ne l' auraient pas mal prit, d'autant plus qu'ils n'auraient pas su ou mettre leurs oseilles si tant est à vouloir quitter le navire..

Là le message est très clair: eux même ne croit pas une seconde à cette construction, ils partent pour ramassés tout ce qu'ils pourront et ensuite... atchâo !

Par

En réponse à ZZTOP60

...."comme quoi ce mariage doit pas etre une si grosse connerie que ça..."

Là-dessus rien à dire, si on est du bon côté du manche, du côté des actionnaires de PSA c'est sûr, il va y avoir du rendement et des facilités pour le constructeur de négociation pour les achats de matières premières entr'autres.

Mais ça sera forcément au détriment des salariés (restructuration nécéssaire quoi qu'en dise Bruno... aujourdhui.

Et l'avantage ne sera surtout pas au niveau des acheteurs de véhicules....:bah:

faut quand meme pas perdre de vue que PSA et Fiat font un mariage de raison , alors que si PSA était resté seul comme il l'était jusqu'à hier, hé bien ils n'étaient pas du tout à l'abris d'une OPA hostile et de se faire racheter par une plus grosse boite qui aurait pu avoir juste envie de récupérer les brevets, et de tout boucler 6 mois plus tard. entre choisir un avenir à 2 ou il faudra certes faire des concessions mais avoir donc un avenir, ou rester seul mais sous une menace pesante qui aurait possiblement mal finie, le choix avec Fiat est finalement peut etre bien le bon.

Par

En réponse à GY201

Il est plus pertinent de se demander quel sera le nombre d'années pour passer de 4° groupe a 8° groupe pour prendre un objectif simple. Les marques devraient rester ou presque.

çà c'est parce que tu es un gentil ! un romantique !

Moi je suis pragmatique et de sang froid. Dans les faits j'envisage tout et comme c'est une déformation professionnelle je sais que le pire n' est jamais atteint et qu'on parvient toujours à aller racler plus profond.

Par

En réponse à F18Hornet

Seul l'avenir pourra nous dire si cette fusion sera pérenne pour tous les partis concernés !

Les méga-fusions dans le secteur automobile ont toujours été des patates chaudes.

L'échec spectaculaire du groupe Daimler-Chrysler n'en est qu'un exemple.

On peut également citer les difficultés actuelles d'entente et de gouvernance de l'alliance Renault / Nissan.

Une fusion PSA / FCA, pourrait fonctionner, cela dit malheureusement pas sans fermeture d'usines et licenciements. Les usines FCA en Italie tournent à moitié régime, c'est aussi le cas des usines Opel / Vauxhall, marque qui est encore loin d'un retour retentissant sur les marchés.

Les perspectives économiques s'assombrissent (ralentissements des économies, futur Brexit, taxes douanières, protectionnisme, etc.), cela va plutôt compliquer les modalités de cette fusion.

Les sites de production et de recherche-développement du nouveau groupe automobile n'en sortiront pas tous gagnant, loin de là même selon mon avis.

Actuellement PSA est le fabricant généraliste le plus rentable (premier semestre 2019) avec une marge bénéficiaire de près de 9 %. FCA atteint actuellement une marge moyenne de 5 %. Mais ce n'est qu'un statu quo.

Le fait que FCA se trouve maintenant devant l'autel du groupe PSA, démontre que les dirigeants de FCA comprennent la situation précaire dans laquelle se trouve FCA pour arriver à atteindre les futurs objectifs.

La flotte FCA connaît un réel problème d’émission en raison des nombreux SUV et pick-up lourds. L'électrification de la gamme de modèles est quasiment absente.

Le groupe est menacé par de coûteuse amendes par l'UE, étant donné que les directives sur le CO2 augmenteront encore de manière significative à partir de 2020. PSA sera-t-il près à payer pour l'autre ?

Aussi le nombre de marques va devoir être revu à la baisse avec une rationalisation des modèles et des marques peu performantes (DS, Lancia, Alfa-Romeo, voire même Maserati ou Opel).

Vouloir faire renaître des marques disparues ou à l'agonie est un leurre, cela ne marche pas. (Les clients ont par exemple délaissé en grands nombres Nokia au profit de Samsung, Apple et Huawei).

Créer une nouvelle histoire pour une (ancienne ) marque ne suffit pas. Le client doit se voir offrir une valeur ajoutée évidente pour qu'il puisse se décider à acheter. Croire à l'effet nostalgie ne suffit pas à la survie ou renaissance d'une marque. L'effet de reconnaissance à lui seul n'est pas assez durable dans la compétition mondiale.

Croire de ce fait à un "mariage entre égaux"? Certainement pas !

FCA doit fusionner pour rester compétitif, non seulement en Europe.

PSA veut fusionner, car Carlos Tavares veut développer son entreprise à l'international. Et pour cela, il doit avoir accès au marché américain.

Reste aussi le grands tracas avec la Chine. Même après la fusion, le marché incontournable chinois va rester le grand chantier où les deux partenaires perdent actuellement les manettes de contrôle. FCA a tenté en vain de percer le marché avec Alfa-Romeo et FIAT.

Et chez PSA, les activités stagnent désespérément malgré le co-partenaire Dongfeng.

Cette analyse me paraît la plus vraisemblable. Laissons les faire et voyons ce qu'il se passe plutôt que de nous perdre en conjectures diverses.

Par

En réponse à titeuf380

faut quand meme pas perdre de vue que PSA et Fiat font un mariage de raison , alors que si PSA était resté seul comme il l'était jusqu'à hier, hé bien ils n'étaient pas du tout à l'abris d'une OPA hostile et de se faire racheter par une plus grosse boite qui aurait pu avoir juste envie de récupérer les brevets, et de tout boucler 6 mois plus tard. entre choisir un avenir à 2 ou il faudra certes faire des concessions mais avoir donc un avenir, ou rester seul mais sous une menace pesante qui aurait possiblement mal finie, le choix avec Fiat est finalement peut etre bien le bon.

La procédure d'une OPA hostile sur PSA était peu envisageable en l'état des répartitions du capital mais argumenter ce risque pour cautionner une alliance qui de toutes les façons amènera des restructurations et fermetures de sites me semble déplacée. Toute entreprise cotée en Bourse , selon vous, serait soumise au risque d'OPA?

Mais bon, si vous êtes persuadés que l'alliance de PSA (aujourd'hui en bonne santé) avec FCA est une bonne chose...:bah:

Par

En réponse à Debian

Oui, ils sont d'une régularité, au moins on ne peut pas leur enlever ça.

Achetez français, cette bonne blague !

Maison mère aux Pays-Bas, capital internationale et à l'avenir les mêmes caisses maquillés pour faire croire à la différence.

Faut espérer pour les malheureux acquéreurs qu' ils auront la courtoisie de ne pas cumuler les défauts, mais on en doute, recherche du plus haut profit dans le temps le plus court oblige.

Tout étant relatif, cela aurait peut être le mérite de redonner un peu d'intérêt à Renault, on y croit...

Renault et sa Clio made in Turquie ? :blague:

Par

en tout cas, les collaborateurs du nouveau Groupe auront l'embarras du choix pour acheter une nouvelle voiture.:bien:

Par

Moi admirateur et pratiquant le du haut de gamme allemand, je me mets à rêver de l’âge d‘or retrouvé de la Peugeot de années 80 et de la Citroën des années 70.

Des roues arrières motrices, de beaux moteurs en guise de tête de gondole, une technologie à jour, la voiture émotion en quelque sorte! Tavares est un passionné et un visionnaire, comme l’étaient des Piëch ou Winterkorn.

Il va y avoir des surprises et je m‘en réjouis d‘avance

Par

Une maison mère basée aux Pays-Bas (on se demande pourquoi...) et le ministre de l'économie qui applaudi des deux mains...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Le 4 nov,toutes les concessions PSA en Italie fermées.Tous les concessionnaires à Milan pour fêter l'évènement.

Par

Bon toujours est-il que je n'aurais pas eu les mêmes craintes pour psa si ce dernier avait fusionné avec un Honda par exemple. Je ne peux pas m'empêcher de penser que FCA était très pressé (trop) de faire une alliance.

Par

En réponse à mynameisfedo

Renault et sa Clio made in Turquie ? :blague:

Surtout que la maison mère de cricmobile/Nissan est aussi aux Pays-Bas :blague:

Par

En réponse à ZZTOP60

...."comme quoi ce mariage doit pas etre une si grosse connerie que ça..."

Là-dessus rien à dire, si on est du bon côté du manche, du côté des actionnaires de PSA c'est sûr, il va y avoir du rendement et des facilités pour le constructeur de négociation pour les achats de matières premières entr'autres.

Mais ça sera forcément au détriment des salariés (restructuration nécéssaire quoi qu'en dise Bruno... aujourdhui.

Et l'avantage ne sera surtout pas au niveau des acheteurs de véhicules....:bah:

Et pourquoi pas ???? Les acheteurs auront un paquet de choix de marques et modèles à disposition en additionnant PSA et FCA... :roll:

Par

En réponse à gronholm65

RIP PSA ... Moi qui pensais racheter Peugeot et sa 208 et bien non jamais ...

Toi acheter Peugeot avec ou sans fusion FCA ???? C'est une blague… :blague:

Par

En réponse à bzep

Je ne pense pas que l'Alliance Renault/Nissan/Mitsu soit menacée car il faudra du temps à PSA/FCA pour mettre toute cette fusion en place. Renault a 20 ans d'avance sur PSA qui aurait dû se bouger bien avant. Là où vous avez raison c'est que Nissan va peut-être se bouger pour moins freiner mais dans cette Alliance le plus gros est déjà mis en place et les synergies existent déjà depuis belle lurette.

On parle de 80% des futures synergies PSA/FCA réalisées en 4 ans :oui:

Par

En réponse à bzep

Ah zut vous avez oublié Toyota, et puis pour vos délires comptez au moins 10 à 20 ans parce que les autres avancent aussi ! Là ils vont perdre 5 ans à tout mettre en place parce que PSA a trop tardé à se bouger.

Pourquoi c'est PSA seulement qui aurait tardé à se bouger ??? :roll:

Par

Des Maserati purtech 1.6 pour passer les normes :coucou:

Par

En réponse à TDPeugeot

Surtout que la maison mère de cricmobile/Nissan est aussi aux Pays-Bas :blague:

C'est sûr, Renault et PSA les deux derniers constructeurs "français", ça coince un peu.

Ceci dit, on ne voit ni Hollande ni Macron se poser les questions qui se posent ici concernant la Hollande.

Bientôt, on pourra dire, en France on n'a pas de pétrole, ni d'industrie de voiture, mais on a des idées.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Je t'informe,au cas ou tu voudrais y aller.

Par

c'est fou comme les gens sont stupides. Ils comprennent rien à rien. Ils peuvent pas comprendre, tout les dépasse. Juste bon à manger boire et dormir.

Par

Une vision interesante

My Take on the PSA and FCA merger

https://youtu.be/ckTRgghhS2o

Avec, à mon avis, un peu d'optimisme sur le CN

Par

En réponse à n1cool

c'est fou comme les gens sont stupides. Ils comprennent rien à rien. Ils peuvent pas comprendre, tout les dépasse. Juste bon à manger boire et dormir.

Ne soit pas si dur avec toi-même, ce n'est pas si grave, on a l'habitude.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Chez WV groupe ?

Chacun ses goûts hein ?

La merde à le sien....

Par

FCA, groupe en lambo. Les marques Lancia, Maserati, Alfa-Roméo et surtout Chrysler sont des marques à l’agonie et qui survivent que par perfusion à coup de millions d’€. Tout ça pour démntrer que FCA est un grand groupe automobile Multi marques solide ou au pied d’argile ?

PSA lui est dans l’impasse avec ses pauvres motorisations disponibles, seul le PureTech 1.2 doit assurer la transition électrique bien peu face à VAG lourdement armée et qui ne se préoccupe point des nouvelles normes €uropéennes qui limitent la moyenne de CO2 à 95g.

La marque DS mort-né après la sortie de la DS3, très beau modèle qui s’est avéré très peu fiable en motorisation essence ou diesel, un vrai désastre.

Les DS7 et DS3 Crossback sont déjà des échecs commerciaux, DS n’a plus sa place dans ce nouveau groupe

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Opel svt ct pire...

Par

En réponse à fastroad

FCA, groupe en lambo. Les marques Lancia, Maserati, Alfa-Roméo et surtout Chrysler sont des marques à l’agonie et qui survivent que par perfusion à coup de millions d’€. Tout ça pour démntrer que FCA est un grand groupe automobile Multi marques solide ou au pied d’argile ?

PSA lui est dans l’impasse avec ses pauvres motorisations disponibles, seul le PureTech 1.2 doit assurer la transition électrique bien peu face à VAG lourdement armée et qui ne se préoccupe point des nouvelles normes €uropéennes qui limitent la moyenne de CO2 à 95g.

La marque DS mort-né après la sortie de la DS3, très beau modèle qui s’est avéré très peu fiable en motorisation essence ou diesel, un vrai désastre.

Les DS7 et DS3 Crossback sont déjà des échecs commerciaux, DS n’a plus sa place dans ce nouveau groupe

La DS3 n'était pas fiable!?

A priori elle etait très bien.

Le pbm c qu'après ils ont accumulé des autos incohérentes.

Dommage car la DS3 était un vrai véhicule a fort potentiel.

Par

En réponse à fabriziod

La DS3 n'était pas fiable!?

A priori elle etait très bien.

Le pbm c qu'après ils ont accumulé des autos incohérentes.

Dommage car la DS3 était un vrai véhicule a fort potentiel.

c'est surtout vendre du citron au prix d'audi ou de mini.. çà le fait pas...

et une caisse presque 15 ans au catalogue non plus...

DS c'est du citron amélioré c'est au bas mot >30% trop cher!!!

et avec des moteurs de trop petite cylindrée...

echec assurré..!!

j'espere qu'ils vont récuperer les moteurs alfa.. pour DS..!!

çà sera un peu plus credible!!!

Par

En réponse à gignac31

c'est surtout vendre du citron au prix d'audi ou de mini.. çà le fait pas...

et une caisse presque 15 ans au catalogue non plus...

DS c'est du citron amélioré c'est au bas mot >30% trop cher!!!

et avec des moteurs de trop petite cylindrée...

echec assurré..!!

j'espere qu'ils vont récuperer les moteurs alfa.. pour DS..!!

çà sera un peu plus credible!!!

Perso quand je vois l'actuel A1 ou meme certaines Mini,

je trouve que la DS3 est ultra premium pour son segment...

idem d'ailleurs pour l'ancienne Opel Adam

qui etait aussi moche dehors que valoristante dedans.

Par

Tant que Donald Trump reste président des USA , PSA et FCA n' auront rien à craindre sur les normes anti pollution mais son successeur sera bien moins clément et ce jour là ça va faire mal .Maintenant des questions se pose : qui va diriger le groupe et où sera le siège social ? y a t'il une stratégie industrielle et financière commune ?

Par

Si c'est la Famille Agnelli qui dirige le CEO alors c'est que Tavarès et ses copains se sont bien fait avoir sur le coup .C'est le CEO qui peut virer le président du conseil d' administration qui serait Carlos Tavarès par contre le contraire n'est pas possible personne ne peut toucher au CEO qui est l' administateur général , la famille Agnelli a finement bien joué par contre côté PSA ils se sont fait avoir comme des bleus.Pour virer l' administrateur général c'est impossible juridiquement encore moins si celui-ci est actionnaire du groupe et c'est le cas de la famille Agnelli , par contre Carlos Tavarès président du conseil d' administration ce n'est rien du tout , on peut le virer lors d' une assemblée générale c'est ce qui s'est passé chez Renault pour Carlos Ghosn et pour Martin Winterkorn ancien président du directoire de VAG viré lui aussi.Ils sont trop fort les italiens par contre les français ont l' art de se faire avoir

Par

On parle de la bénédiction des gouvernements des des cotés des Alpes mais tout n'est pas encore jouer...

Les américains se méfient de la présence du chinois Dongfeng au capital de PSA et de ses 19,5% de droits de vote dans PSA...

Larry Kudlow, le conseiller économique de la Maison Blanche a déclaré qu'en ce qui concerne l'histoire chinoise, ils étaient vigilants et sur leurs gardes et qu'ils allaient évidemment examiner avec beaucoup, beaucoup d'attention le projet de rapprochement entre le français PSA et l'italo-américain FCA.

Par

En réponse à nous75again

Perso quand je vois l'actuel A1 ou meme certaines Mini,

je trouve que la DS3 est ultra premium pour son segment...

idem d'ailleurs pour l'ancienne Opel Adam

qui etait aussi moche dehors que valoristante dedans.

Si l'ultra premium c'est d'être dépassé techniquement alors oui la Citroën 3 est ultra Premium .

Sans parler de la finition de chiotte :brosse:

Par

La signature officielle de la fusion devrait intervenir entre le début du mois prochain et Noël(donné comme au plus tard) :jap:

Par

J ai pas tous les éléments de la fameuse fusion, mais j ai du mal à comprendre que PSA soit l acheteur de fca.. PSA met 20 millards et FCA seulement 12 et ils auront chacun 5 membres au conseil basé en Hollande...

Et tavares president pour 5 ans. Mais après ? Tavares sera remplacé par un PSA ou le onzième membre disparaît avec tavares ?

Vraiment bizarre cette fusion ! Pourquoi tant de cadeaux à FCA ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Fiat

Toute l'actualité

Forum Fiat