Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Renault : l'ancien directeur peut rejoindre la concurrenceRenault vient de renoncer à la clause de non-concurrence de Thierry Bolloré, son ancien directeur général, poussé vers la sortie le mois dernier. 

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Attention à la concurrence . C'est lui aussi qui a amené Renault dans le mur ...

Par

bah oui faudrait pas mettre à la tête à un haut poste un bonhomme qui s'est démené pour sa marque pendant des années, mieux vaut prendre des gens de la concurrence en leur promettant un salaire juteux.

Par

Comme quoi PDG, il n'y a aucune connaissance secrète de la boîte à avoir finalement. Il a bossé combien de temps dans le groupe déjà ?

En 7 ans le mec n'a aucune connaissance sensible sur Renault. Il était monteur de pneus sur les chaînes d'assemblage ou quoi?

Par

trop marrant chez le CRIC ...

Par

De toute facon il faut travailler. Il va pas rester les bras ballants...

Par

Vu son profil et les transferts récents ça m'étonnerais pas qu'il passe chez PSA surtout si il avait de bonnes relations avec Tavares et en plus d'après les rumeurs il y a un poste de libre chez Citroën..

Par

L'ancien numéro 2 (Tavares) faisait de l'ombre à Ghosn. Ce dernier a donc placé quelqu'un qui ne lui faisait pas d'ombre.

Je ne ois pas comment Bollore irait chez PSA prendre un sous-poste.

Pelata n'a jamais rejoint PSA, il a refait sa vie dans la silicon vallée...

Par

"Renault : l'ancien directeur peut rejoindre la concurrence..."

C'est un non évènement, cet homme peut même postuler pour le FMI ou la BCE....:violon:

Par

Ca doit être la clause de non-concurrence la plus courte de l'histoire.

A peine le temps de changer de slip que le voilà reparti en vadrouille.

Par

Monteur de pneus :lol:

Par

En réponse à Etolemytho

Attention à la concurrence . C'est lui aussi qui a amené Renault dans le mur ...

Heu.. Quel mur ?

Le Groupe Renault se porte mal ? :confused:

Par

Bolloré chez PSAFCA du coup ??? :buzz:

Par

En réponse à Etolemytho

Attention à la concurrence . C'est lui aussi qui a amené Renault dans le mur ...

C'est plutôt Ghosn ça, et si le cric devait continuer de le prendre ce mur ce serait Sénart :violon:

Par

Il est vrai que Pijo recrute beaucoup chez les gens dont Renault ne veut plus, ce qui explique la stratégie de passage en premioume de Tavares, perdante à moyen terme comme on le constate aujourd'hui et dont Ghosn ne voulait pas.

Par

C'est humiliant de finir une carrière comme ça, il murmure à l'oreille de Carlos Goshn, est assuré d'avoir une retraite chapeau et du jour au lendemain il apprend dans la presse qu'il est viré, n'a plus accès à rien et sa clause de non concurrence n'est même pas activée

Par

et pendant ce temps de querelles intestines les cotations boursières de Renault et Nissan plongent ,ils vont bientôt tous crier "Au secours Carlos"

Par

En réponse à mynameisfedo

Heu.. Quel mur ?

Le Groupe Renault se porte mal ? :confused:

Oui, si on rapporte aux chiffres, et très mal si on analyse la situation globale.

Par

"Thierry Bolloré peut donc dès à présent rejoindre un autre constructeur automobile, avec ses compétences et… ses connaissances sur le Losange".

Thierry Bolloré n'a pas la carrure, ni le charisme d'un grand dirigeant, de plus "ses connaissances" sur Renault vont intéresser quel constructeur ?

Aujourd'hui tous les grands groupes sont au même niveau, même concernant l'électrique (hormis pour FCA, il n'y a pas de fossé technologique).

A mon avis, s'il va rebondir ce sera grâce à ses contacts (politiques ou familiaux), je le vois bien être recruté par une ville ou une région pour y gérer les projets liés au transport : autopartage, etc.

Reste aussi la possibilité qu'il soit recruté par un petit constructeur (fortuné) qui souhaite utiliser ses compétences pour percer dans l'électrique.

Un constructeur comme Venturi ou un autre, avec des capitaux étrangers

Par

En réponse à Etolemytho

Attention à la concurrence . C'est lui aussi qui a amené Renault dans le mur ...

Oui, et visiblement, Renault n'a pas peur de ce qu'il sait.... C'est qu'il ne doit plus savoir grand chose et ne peut nuire. Bref, ils ont bien fait de s'en séparer.

Par

En réponse à republika

Oui, si on rapporte aux chiffres, et très mal si on analyse la situation globale.

Renault n'a plus de sous en ce moment. Mais ils sauront rebondir.

Par

En réponse à TDPeugeot

C'est plutôt Ghosn ça, et si le cric devait continuer de le prendre ce mur ce serait Sénart :violon:

les rats quittent le navire...

çà pue chez renault en ce moment pis bollorré savait trop de choses sur les" magouilles" de ghosn..

là je doute qu'il rebondissse chez psa..

fallait quitter le navire à temps comme tavares!!!

sinon oui le mur c'est maitenant pour reanult..

- 8% de vente en europe quand le marché c'est- 4%

une dépendance à 2 modéles le captur et la clio..

et grosse erreur de renault de ne pas les avoir renouvellés!!

juste un restylage..

leur 2 modéles phares vont morfler...

renault sera obligé pour les fourguer de faire comme les autres modéles de la marque invendables..

de la remise à 40%???

les ventes plongent..!

meme malgré mes méga remises!!

çà va pas le faire..

le mur se rapproche!!!

Par

En réponse à feed-the-troll

C'est humiliant de finir une carrière comme ça, il murmure à l'oreille de Carlos Goshn, est assuré d'avoir une retraite chapeau et du jour au lendemain il apprend dans la presse qu'il est viré, n'a plus accès à rien et sa clause de non concurrence n'est même pas activée

si le pouvoir politique ne lui file pas rapidement un emploi fictif bien payé...

n'oubliez pas l'état actionnaire!!

viré comme un malpropre sans gloden parachute..

il se vengera avec un petit bouquin croustillant...lol..

sur les méthodes "renault goshn.".

par contre çà sera pas dans l'industrie auto..

eh oui c'est un fusible bollorré.. faut couper les branches qui se rattachaient à goshn...!!

en meme temps ses "collaborateurs" proches ont compris..

il vont devoir raser les murs.. et se taire!!

jamais renault a viré un dirigeant sans indemnités!!

c'est un exemple bollorré!!

Par

Zut !!!!

Il veut pas rester et continuer son œuvre magistral chez Renault ?

Par

En réponse à gignac31

si le pouvoir politique ne lui file pas rapidement un emploi fictif bien payé...

n'oubliez pas l'état actionnaire!!

viré comme un malpropre sans gloden parachute..

il se vengera avec un petit bouquin croustillant...lol..

sur les méthodes "renault goshn.".

par contre çà sera pas dans l'industrie auto..

eh oui c'est un fusible bollorré.. faut couper les branches qui se rattachaient à goshn...!!

en meme temps ses "collaborateurs" proches ont compris..

il vont devoir raser les murs.. et se taire!!

jamais renault a viré un dirigeant sans indemnités!!

c'est un exemple bollorré!!

"viré comme un malpropre sans gloden parachute.."

C'est faux tu ments. as usual...

Par

En réponse à mynameisfedo

Heu.. Quel mur ?

Le Groupe Renault se porte mal ? :confused:

non non Renault va super bien.. un cash flow de dingue et une capa de R&D au dela de 5milliards d'€..

Sinon t'as acces aux actualités ?

Par

il part avec 2,4millions env..

Thierry Bolloré, toucherait des "actions de performance" après son éviction en octobre, pour un montant maximum d'environ 2,4 millions d'euros au cours actuel selon un calcul de l'AFP.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire