Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif - Seat Arona VS Seat Ibiza : histoire de famille

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Si les SUV ont su faire les yeux doux auprès d’une clientèle avide de changement, ils n’ont pas toujours été tendres avec leurs frères de gamme, allant même jusqu’à sonner le glas de certains modèles qu’ils ont avidement remplacé. Si les breaks et monospaces s’en souviennent encore, berlines et citadines ont appris à cohabiter avec ces nouvelles coqueluches. Ont-ils vraiment tout pour plaire ? C’est ce que nous avons décidé de vérifier en opposant une berline polyvalente à son pendant SUV.

Comparatif - Seat Arona VS Seat Ibiza : histoire de famille

Tous les constructeurs généralistes ont aujourd'hui dans leur gamme une citadine mais également un crossover urbain. A titre d'exemple si on se limite aux marques nationales, on peut citer chez Renault, la Clio et le Captur; chez Citroën, la C3 et le C3 Aircross tandis que Peugeot propose la 208 et le 2008. Et il en est de même des firmes étrangères. Sans surprise Seat a suivi cette tendance et ces deux modèles s’appellent Ibiza et Arona. Nous les avons opposés dans leur version essence haut de gamme à tendance sportive. Dynamisme pour l’une, aspects pratiques pour l’autre, l’approche diffère quelque peu malgré une conception très proche. Et si le valorisant SUV séduit, ce n’est pas à n’importe quel prix.

Aspects pratiques : l’avantage au SUV

Si les SUV ont fait de leurs airs de faux aventuriers une arme de séduction, cette allure leur permet également d’en offrir davantage dès qu’on aborde le chapitre des aspects pratiques. L’Arona, plus long de 8 cm que sa petite sœur l’Ibiza, est aussi plus large et plus haut. Un gabarit plus généreux offrant ainsi un meilleur espace habitable.

Comparatif - Seat Arona VS Seat Ibiza : histoire de famille
Comparatif - Seat Arona VS Seat Ibiza : histoire de famille

L'espace aux jambes est identiques mais la garde au toit et la largeur sont à l'avantage de l'Arona.

L’empattement identique des deux modèles ne donne pas d’avantage particulier quant à l’espace aux jambes qu’il propose aux passagers arrière. En revanche, garde au toit supérieure et largeur aux coudes plus confortables permettent à des adultes de prendre plus facilement place au deuxième rang. L’Ibiza n’est pas un mauvais élève dans ce domaine, bien au contraire, mais la petite polyvalente ne peut lutter.

Comparatif - Seat Arona VS Seat Ibiza : histoire de famille
Comparatif - Seat Arona VS Seat Ibiza : histoire de famille

 

Avantage également à l'Arona pour le coffre

Un constat qui vaut également pour le volume de coffre. Déjà très bien placée dans sa catégorie avec 355 l de chargement proposés, l’Ibiza est là encore devancée par un Arona plus généreux (400 l) et plus facile à charger grâce à une ouverture de coffre plus grande. En revanche, côté modularité, l’Arona ne fait aucun effort supplémentaire et propose la même simple banquette rabattable 2/3-1/3, quand chez certains rivaux, notamment Citroën, elle est coulissante. Les économies d’échelle ayant fait leur œuvre, les différences à bord des Ibiza et Arona s’arrêtent là.

Comparatif - Seat Arona VS Seat Ibiza : histoire de famille

Les deux modèles utilisent une planche de bord strictement identique, et l’Arona, supposé plus familial, ne disposent pas de plus de rangements. La qualité d’assemblage est digne du groupe Volkswagen et une vraie impression de qualité se dégage de cet intérieur, tant qu’on ne passe pas la main sur les plastiques, exclusivement durs. L’ergonomie tombe sous le sens, l’écran tactile intuitif et réactif gagnerait à être posé quelques centimètres plus haut mais son utilisation reste très accessible.

Classement aspects pratiques:

1re : Seat Arona

2e : Seat Ibiza

 Equipement : gammes identiques et pourtant

Comparatif - Seat Arona VS Seat Ibiza : histoire de famille
Comparatif - Seat Arona VS Seat Ibiza : histoire de famille

Nous aurions pu penser qu’Arona et Ibiza, évoluant au sein d’une même gamme opteraient pour des dotations identiques à un tarif tout aussi similaire. Pourtant, il suffit de plonger dans le programme de commande des deux modèles pour voir apparaître des différences plutôt significatives. Dans ces versions essayées en finition FR, l’équipement est déjà plutôt généreux avec les projecteurs Full LED, la navigation sur écran tactile de 8 pouces, la climatisation automatique bizone et le radar de recul de série. Cette finition plutôt sportive fait écho à l’autre version haut de gamme Xcellence, plutôt accès sur le confort. Et c’est ici que l’Ibiza prend l’avantage. Premièrement parce qu’elle propose des équipements indisponibles sur son frère l’Arona comme la sellerie similicuir (450 euros), les différents modes de conduite (120 euros) ou même le toit ouvrant (790 euros). De son côté, le SUV se rattrape avec un détecteur d’angles morts à 350 euros dont ne dispose pas l’Ibiza. Mais dès qu’il s’agit de comparer les options proposées, elles sont quasiment systématiquement plus abordables sur l’Ibiza comme les projecteurs à LED (100 euros de différence), la caméra de recul (+ 400 euros sur l’Arona !), le système audio Beats (+ 50 euros). Doté d’un catalogue plus large et d’options plus accessibles, l’Ibiza prend l’avantage dans le chapitre de l’équipement.

Classement équipement:

1re: Seat Ibiza

 2e: Seat Arona

 Budget : l’aventure à un prix

Si l’Arona en offre plus avec son gabarit plus généreux et son intérieur plus spacieux, il fait payer cet avantage au prix fort. Pareillement motorisées avec l’excellent 1.0 TSI 115 couplé à la transmission automatique DSG7, ces deux Seat affichent tout de même plus de 3 000 d’écart à l’achat. L’Arona débute à 24 320 euros en finition FR, quand l’Ibiza s’échange contre 21 250 euros dans cette même finition. Côté consommations, Seat annonce en moyenne un avantage de 0,3 l/100 km pour l’Ibiza, quel que soit le terrain ou elle évolue. Un avantage que l’on retrouve côté bonus/malus. Si les deux se trouvent aujourd’hui dans la zone neutre (108 contre 114 g de CO2), la future norme WLTP qui entrera en vigueur à la rentrée, sera d’abord un désavantage pour l’Arona, plus lourd et moins aérodynamique.

Classement budget

1re: Seat Ibiza

 2e: Seat Arona

Photos (45)

SPONSORISE

Comparatifs Citadine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire