Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif - Seat Leon VS Volkswagen Golf : conflit interne

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Elles n’ont jamais été aussi proches. Et ce rapprochement profite bien évidemment à la Seat Leon, qui a toujours vécu dans l’ombre de sa cousine plus renommée, la Volkswagen Golf. Deux nouvelles générations qui s’affrontent aujourd’hui pour savoir si l’élève réussi enfin à dépasser le maître.

Comparatif - Seat Leon VS Volkswagen Golf : conflit interne

D’un côté, une huitième génération de Volkswagen Golf qui, comme à son habitude, préfère l’évolution en douceur, sauf peut-être à bord. De l’autre, une Seat Leon qui change plus radicalement. Pariant sur une ligne plus sexy et un intérieur fleurant bon le premium. Nos deux protagonistes usent des mêmes arguments, mais ils ne résonnent pas de la même manière. La référence allemande se doit de maintenir son statut tout en gardant ses concurrentes à bonne distance.

Plus grande, profitant d'empattement rallongé, la Leon se veut aussi plus aguichante.
Plus grande, profitant d'empattement rallongé, la Leon se veut aussi plus aguichante.
La Golf conserve une personnalité discrète, et préfère toujours l'évolution en douceur.
La Golf conserve une personnalité discrète, et préfère toujours l'évolution en douceur.

Mais sa rivale la plus menaçante est finalement cette ambitieuse espagnole qui met les petits plats dans les grands pour ne plus jouer les outsiders. Ce qui les différencie finalement le plus, c’est le prix. À l’avantage de la Seat évidemment… Pour le prix d’une belle finition FR toute équipée, il faudra se contenter d’une Golf en finition intermédiaire Style, qui reste toujours plus chère. Que lui reste-t-il ? Réponses dans ce comparatif opposant leur version essence de 150 ch et boîte automatique. 

Comparatif - Seat Leon VS Volkswagen Golf : conflit interne

Aspects pratiques : une Golf spacieuse, mais pas autant que la Leon

Techniquement très proches, Golf et Leon reposent toutes deux sur la même plateforme MQB Evo. Mais cette unité modulaire est exploitée différemment par les deux cousines. Si la Golf a préservé son gabarit compact (4,28 m), la Seat Leon s’efforce d’améliorer son habitabilité en rallongeant son empattement (7 cm). À bord, cet écart se fait sensiblement sentir avec un espace aux jambes franchement plus généreux.

Les quelques centimètres gagnés grâce à l'empattement rallongé se font sensiblement sentir. L'espace pour les jambes est très généreux.
Les quelques centimètres gagnés grâce à l'empattement rallongé se font sensiblement sentir. L'espace pour les jambes est très généreux.
La Golf reste spacieuse, et son habitacle fait partie des plus accueillant. Mais elle ne peut battre sa rivale espagnole. Du moins dans cette version 5 portes.
La Golf reste spacieuse, et son habitacle fait partie des plus accueillant. Mais elle ne peut battre sa rivale espagnole. Du moins dans cette version 5 portes.

 

Un très bon point pour l’espagnole qui garde une longueur moyenne pour la catégorie (4,37 m). Pour le reste (largeur aux coudes, garde au toit…), les cotes sont similaires. La Golf reste une bonne élève en la matière, mais elle doit rendre les armes face à une Leon faisant office de nouvelle référence chez les compactes. Côté coffre, nos deux rivales offrent 380 litres de chargement. Un volume moyen pour le segment.

Avec 380 l, le coffre de la Leon ne fait pas de miracle. Le seuil de chargement est un peu haut.
Avec 380 l, le coffre de la Leon ne fait pas de miracle. Le seuil de chargement est un peu haut.
La Golf ne fait pas mieux, avec un volume de chargement identique, moyen dans la catégorie des compactes
La Golf ne fait pas mieux, avec un volume de chargement identique, moyen dans la catégorie des compactes

 

Les similitudes entre les deux modèles se poursuivent au premier rang avec une ambiance intérieure très proche, et une qualité de fabrication qui n’appelle aucune critique. Là encore, l’espagnole comble l’écart avec des efforts visibles face à la une Golf qui stagne dans ce domaine. En revanche, elles pèchent toutes les deux par une ergonomie qui laisse franchement à désirer. L’atmosphère épurée qui résulte de la chasse aux commandes physiques rend certaines manipulations hasardeuses. Climatisation et réglages audio par exemple nécessitent de quitter la route des yeux plus longtemps.

C'est high-tech et épuré en même temps. La qualité de fabrication progresse encore...
C'est high-tech et épuré en même temps. La qualité de fabrication progresse encore...
... contrairement à bord de la Golf. Dans les deux cas, l'ergonomie est raté. Dommage, cela faisait partie des points forts de la Golf.
... contrairement à bord de la Golf. Dans les deux cas, l'ergonomie est raté. Dommage, cela faisait partie des points forts de la Golf.

 

Pratique Seat Leon 1.5 eTSI 150 DSG7 FR Volkswagen Golf 1.5 eTSI 150 DSG7 Style
Qualité de la finition
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Rangements
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Modularité
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Coffre (volume, seuil, facilité de chargement)
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Longueur maxi de chargement
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Places AR : longueur aux jambes
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Places AR : largeur aux coudes
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Places AR : garde au toit
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Plancher plat
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
Note : 13,3 /20 13,8 /20

Équipement : des options plus nombreuses et plus chères chez Volkswagen

Pour notre essai, nous avons tenté de garder un tarif proche entre ces deux compactes. Dans la gamme Seat, nous avons opté pour la finition la plus haute, FR, à la présentation plus sportive. Elle est affichée à 32 940 €. Chez Volkswagen, la Golf ne propose que trois niveaux de finitions (quatre pour la Leon), et nous avons choisi le pallier intermédiaire Style, facturé 35 365 €.

La nouvelle interface commandée par cet écran tactile n'est pas très intuitive.
La nouvelle interface commandée par cet écran tactile n'est pas très intuitive.
Les commandes sensitives (peu lisibles) installées sous l'écran font partie des rares commandes physiques. Peu pratique.
Les commandes sensitives (peu lisibles) installées sous l'écran font partie des rares commandes physiques. Peu pratique.

 

 

 

 

 

Dans les deux cas, l’équipement est généreux puisqu’elles « offrent » le freinage automatique d’urgence, l’aide au maintien de voie active, les feux LED, la recharge smartphone par induction, le tableau de bord digital de 10,25 pouces, la climatisation automatique à trois zones. Déjà 2 500 € plus chère dans cette finition moins huppée, la Golf facture en sus l’accès et démarrage mains libres (470 €), la caméra de recul (315 €) ou l’assistant au créneau (230 €). Des équipements fournis d’office sur la Leon. Quant aux options de l’espagnole, elles sont systématiquement moins chères que dans le catalogue Volkswagen : 1 080 € pour le toit ouvrant (contre 1 140 €), 395 € pour les sièges avant chauffants (contre 590 €), 665 € pour l’amortissement piloté (contre 1 100 €).

De série, dès le deuxième niveau de finition, le tableau de bord digital de 10,25 pouces donne facilement accès à toutes les fonctionnalités.
De série, dès le deuxième niveau de finition, le tableau de bord digital de 10,25 pouces donne facilement accès à toutes les fonctionnalités.
À bord de la Golf, les deux écrans jouent l'illusion en étant reliés par un cache en plastique noir brillant.
À bord de la Golf, les deux écrans jouent l'illusion en étant reliés par un cache en plastique noir brillant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi richement dotées, l’écart de prix dépasse les 4 000 €. La Golf se rattrape – un peu – en proposant le régulateur de vitesse adaptatif, la reconnaissance des panneaux et le centrage dans la voie en série alors qu’ils sont facturés dans un pack à 690 € pour la Leon. L’allemande garde aussi pour elle quelques exclusivités comme l’affichage tête haute ou le Car2X (un système permettant aux véhicules connectés de communiquer entre eux. Peu utile pour le moment).

Rapport prix/équipements Seat Leon 1.5 eTSI 150 DSG7 FR Volkswagen Golf 1.5 eTSI 150 DSG7 Style
Aides à la conduite
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Conduite (liaisons au sol)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Confort
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Multimédia
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Style intérieur
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Style extérieur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Note : 17 /20 16,7 /20

Budget : meilleure valeur résiduelle pour la Golf

Avec un budget d’achat plus costaud que la Volkswagen Golf peine à justifier par ses prestations, l’allemande devra convaincre autrement. La cote soutenue en occasion du modèle phare de Wolfsburg sera un petit plus à la revente, même si la réputation de la Leon tend à réduire l’écart. Les offres de leasing permettront également de « noyer » cette différence dans des mensualités qui rembourseront une dépréciation moins rapide. Pour le reste, qu’il s’agisse de la garantie, du malus (neutre dans les deux cas), ou des tarifs ateliers (un poil plus élevés chez Volkswagen), les deux cousines affichent les mêmes arguments.

Comparatif - Seat Leon VS Volkswagen Golf : conflit interne
Budget Seat Leon 1.5 eTSI 150 DSG7 FR Volkswagen Golf 1.5 eTSI 150 DSG7 Style
Coût d'achat
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Bonus/malus
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation : données constructeur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation : relevés Caradisiac
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Courroie de distribution/chaîne
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Cote attendue
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Durée de la garantie
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Fiabilité attendue/coût de réparations
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Note : 12,5 /20 12,5 /20

 

Portfolio (115 photos)

En savoir plus sur : Seat Leon 4

SPONSORISE

Comparatifs Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires (156)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Moralité la leon est la meilleure compacte chez vag. La Golf facture bien trop chère ses prestations à peine meilleure.

Quant à la décote estimée, quid d'ici quelques années vu la baisse de qualité en finition et assemblage des dernières productions vw? Pas sur que la golf décote aussi lentement qu'auparavant.

Par

La Léon est quand même beaucoup plus attirante ! Quelle tristesse cette bolf

Par

En espérant que beaucoup de gens se rabattent sur la Leon (on peut toujours rêver) ce qui aura peut-être un effet sur les responsables VAG pour faire un peu remonter VW en gamme, que Seat reste à ce niveau de gamme et VW remonte d'un cran pour que finalement Audi repasse sur du vrai premium (pour les petites du style A1, A3...)

Bien évidemment je sais que ça se produira pas mais le rêve est autorisé:biggrin::biggrin::biggrin:

Par

J'aimerai vraiment savoir qu'il trouve cette nouvelle Golf vraiment belle...?

Par

En réponse à SKERD

J'aimerai vraiment savoir qu'il trouve cette nouvelle Golf vraiment belle...?

A défaut de la trouver belle, je ne la trouve pas moche pour autant :bah:

Par

En réponse à Mathieu975

Moralité la leon est la meilleure compacte chez vag. La Golf facture bien trop chère ses prestations à peine meilleure.

Quant à la décote estimée, quid d'ici quelques années vu la baisse de qualité en finition et assemblage des dernières productions vw? Pas sur que la golf décote aussi lentement qu'auparavant.

y a plus que 3000 balles d'écart voir moins.. et la décote rattrappe ce cout..

autre chose ne croyez pas que vous avez la meme qualité au niveau pieces..

la PPMP est pas la meme chez seat que vw!!

la PPMP est plus proche de celle de Renault que chez celle de Audi..!!!

aujourd'hui les seat voir skoda sont devenus trop cher eh oui ils ont trop progressé en qualité perçue..

c'est plus du low cost..

surtout qu'il faut savoir que personne payera le prix catalogue sur une golf.. aujourd'hui..

ce qui était pas le cas avant le diesel gate..

Par

La golf était traditionnellement une voiture rationnelle sans défaut. Avec une qualité que j'ai appréciée sur les 2 golf 7 de fonction que j'ai eues : l'ergonomie couplée à une voiture facile à prendre en mains. La 8e génération n'apporte aucun progrès fondamental et régresse sur ce critère. Avec un tarif devenu très prétentieux. La Léon sera sûrement un meilleur choux au vu du prix

Par

"Dans l’immense famille Volkswagen, les progrès réalisés par ceux qui se contentent habituellement d’être au second plan changent la donne. Seat le prouve avec un renouvellement pertinent et ambitieux de son best-seller. Certes, la Volkswagen Golf conserve une homogénéité qui la place toujours parmi les références"

La golf toujours parmis les références? Par rapport à quoi?

Par rapport à la Leon? Qui a de meilleures notes partout dans votre essais?

Ou par rapport a la concurrence? Qui sont aussi bien construire et plus ergonomique?

Par

La LEON est donc plus grande, moins chère et un peu plus sympa à conduire que la GOLF.

Plus subjectivement, elle est aussi joliment dessinée.

A mon avis, VAG joue un jeu dangereux à faire monter en gamme de façon continue ses deux marques que sont SEAT et SKODA.

Surtout si VW ne progresse pas significativement (qualité perçue, technologie…) et laisse ces deux marques faire des voitures, non seulement jolies mais très proches en style de ses propres produits.

La gestion des différentes marques doit être un vrai casse tête pour les services marketing.

Les positionnements d'autres constructeurs sont peut-être plus cohérents :

- PSA : Peugeot avec un style dynamique, Citroën plus ronde, DS plus stylée.

- Renault : Renault clairement positionné plus haut de gamme que DACIA (même si cette dernière ne cesse de progresser), Alpine en sport, Nissan (ben , là, je ne sais pas !)

- FCA : FIAT en moyen de gamme, ALFA en sportive stylée, LANCIA en luxe (ben non en fait mais c'est bien dommage), Maserati en sport et luxe.

Bref, pas facile de gérer des groupes multi marques et de différencier sur le style quand les plateformes techniques sont identiques.

Par

En réponse à gignac31

y a plus que 3000 balles d'écart voir moins.. et la décote rattrappe ce cout..

autre chose ne croyez pas que vous avez la meme qualité au niveau pieces..

la PPMP est pas la meme chez seat que vw!!

la PPMP est plus proche de celle de Renault que chez celle de Audi..!!!

aujourd'hui les seat voir skoda sont devenus trop cher eh oui ils ont trop progressé en qualité perçue..

c'est plus du low cost..

surtout qu'il faut savoir que personne payera le prix catalogue sur une golf.. aujourd'hui..

ce qui était pas le cas avant le diesel gate..

Tiens, de retour. Tu ne nous avais pas manqué.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire