Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Olivier Pagès

Les SUV ont le vent en poupe depuis maintenant de longs mois. Pas étonnant que certains constructeurs décident de lancer des versions hybrides. C’est le cas de Toyota et Kia qui s’affrontent aujourd’hui avec leur C-HR et Niro.

Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux

Est-il besoin de rappeler encore que Toyota est le constructeur généraliste de référence en matière véhicules hybrides? Ceux qui en doutent encore n’ont qu’à se pencher sur la success-story de la Prius pour en être convaincus. Après avoir investi le segment des berlines (Prius et Auris), des citadines (Yaris) et des breaks (Prius +), Toyota s’attaque à celui des SUV, qui rencontre un très gros succès actuellement. Mais attention, si la firme japonaise a été pionnière auparavant, ce n’est pas le cas ici où elle va retrouver sur son chemin le constructeur coréen Kia qui commercialise depuis le mois de juillet dernier son Niro, lui aussi hybride. Alors lequel est le meilleur ?

 

Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux

Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux

 

 

Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux

Au-delà de la simple confrontation entre ces deux modèles, nos deux rivaux du jour se distinguent avant tout par des designs très différents. Celui que l’on remarque immédiatement est bien évidemment le C-HR. Avec ses lignes anguleuses, le nouveau SUV de Toyota se démarque. Il ne plaira pas à tout le monde, c’est une certitude, mais bénéficie d’un vrai dynamisme notamment au niveau de l'arrière, proche d’un coupé à l’image de ce que peuvent proposer Mercedes et BMW avec leur GLC coupé et X4.

 

Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux

Face à lui, le Kia Niro propose un design beaucoup plus traditionnel et consensuel. Il est, reconnaissons-le, assez éloigné de l’image que l’on se fait d’un SUV. Il ressemble plutôt à une sorte de break surélevé. Deux philosophies bien distinctes donc qui ont des conséquences directes sur les aspects pratiques.

 

 

  • Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux
    Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux

     Même si cela n'y parait pas, le coffre du Kia Niro (à gauche) est plus volumineux

Comme on pouvait s’en douter lors d’un simple coup d’œil, nos deux véhicules ne jouent pas dans la même catégorie. Avec son style plus cubique, le Niro propose un meilleur volume de chargement (421 contre 373 litres), un seuil de chargement nettement plus bas (72 cm contre 80 cm) et un plancher plat quand on rabat la banquette. Des arguments qui facilitent l’utilisation du coffre au quotidien.

Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux
Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux

 Aux places arrière, le Kia Niro est clairement plus accueillant

Le coréen fait également mieux que le japonais en matière de largeur et de hauteur habitable. Ce n’est pas une surprise vu le profil du C-HR. À son bord, les occupants auront une impression d'enfermement en raison de la forme du pavillon mais également de la faible surface vitrée. Claustrophobe s'abstenir. Attention également pour les manœuvres, avec une rétrovision 3/4 déplorable.

Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux
Comparatif vidéo - Kia Niro vs Toyota C-HR : les petits nouveaux

Deux philosophies bien distinctes s'affrontent au niveau de la présentation intérieure

Heureusement, le C-HR se rattrape avec une présentation nettement plus valorisante que celle du Niro. Cela passe tout d’abord par un dessin de planche de bord nettement plus moderne, pour ne pas dire futuriste. À côté, celle du Niro au design classique semble avoir des années de retard. Précisons toutefois que l’intérieur du C-HR est clivant, donc pas sûr que tout le monde apprécie. En revanche, on ne peut que saluer les efforts du constructeur japonais en matière de qualité des matériaux. C’est franchement probant et l’impression qualitative à l’intérieur du C-HR est supérieure à celle qui se dégage dans le Niro.

 

Classement pratique:

1re : Kia Niro

2e: Toyota C-HR

Économie

Concernant le budget, le premier changement d’importance de cette année 2017 concerne la fin du bonus pour les véhicules hybrides. Finie l’aide gouvernementale pour nos deux modèles. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, "voitures hybrides" ne veut pas forcément dire "voitures économiques", du moins à l’achat. Ici, nous dépassons pour chaque modèle les 30 000 €.

De quoi ensuite avoir envie de rester raisonnable sur les coûts d’utilisation. Et à ce jeu, c’est le Toyota qui est en tête. Il consomme en effet bien moins que le Niro, qui ne bénéficie pas de l’expérience Toyota en la matière. Certes plus puissant, son bloc-moteur accouplé à une boîte à double embrayage est moins efficient que l’ensemble hybride du C-HR. Ce dernier est également un peu moins cher à l’achat et beaucoup moins onéreux en entrée de gamme puisque, contrairement au Niro, il dispose d’une offre de moteur essence non hybride, qui permet d’offrir un modèle d’entrée à prix d’appel très bas.

Le Kia se rattrape avec une durée de garantie de 7 ans, comme pour tous les modèles du constructeur. Mais vu que les décotes seront a priori semblables et que les niveaux de fiabilité attendus sont équivalents, cela ne suffit pas. C’est donc le C-HR qui remporte ce duel au chapitre économie.

Classement économie

1re : Toyota C-HR

2e : Kia Niro

Équipement

Le Toyota prend une légère avance de 1 390 € avec son tarif à 31 600 € en finition Distinctive contre 32 990 € en finition Premium pour le Kia. Mais dans la grande tradition sud-coréenne, ce dernier embarque un équipement des plus complets, avec pour seules options le toit ouvrant et les sièges ventilés à 800 €. Il réduit donc son retard en ayant de série la navigation, la sellerie 100 % cuir, les projecteurs Xénon et la sono JBL, pour lesquels il faudra rajouter 3 000 € avec le pack Premium pour en équiper le C-HR. Le japonais garde cependant quelques spécificités, comme l'aide au parking active, la gestion automatique des feux de route et la lecture des panneaux de signalisation, mais ce n'est pas suffisant pour combler son retard sur le Niro qui dispose aussi de quelques atouts dans sa manche, comme le siège conducteur à réglages électriques ou encore le chargement du smartphone par induction. Victoire donc ici du Kia.

Classement équipement :

1re : Kia Niro

2e: Toyota C-HR

 

Photos (42)

SPONSORISE

Comparatifs 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire