Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Comparatif - Volkswagen Golf 8 vs BMW Série 1 :  bousculer l'ordre établi

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

La BMW Série 1 a le statut de voiture premium, la Volkswagen Golf, celui de généraliste. Le renouvellement simultané des deux compactes a engendré de nombreux bouleversements, si bien qu'elles s'affichent désormais quasiment au même prix. En est-il de même pour les prestations ?

Comparatif - Volkswagen Golf 8 vs BMW Série 1 :  bousculer l'ordre établi

A cette époque où la raison prime sur la passion, BMW a fait le choix de bouleverser la conception de sa berline compacte. La troisième génération de Série 1 met au placard ses 6 cylindres en ligne et n’offre désormais que des 4 cylindres. Ce sont dorénavant les roues avant qui animeront la compacte de Munich, puisqu’elle abandonne aussi la propulsion. Autant d’éléments qui la rapprochent étroitement de sa compatriote, la Volkswagen Golf. Cette dernière n’a pas officiellement le statut « premium », mais elle s’en rapproche, dans les prestations comme dans les prix. Pour preuve, elle est ici plus chère que la BMW : Série 118 d BVA Edition Sport (37 300 €)/Volkswagen Golf 8 (37 800 €).

La Golf 2.0 TDI 150 ch DSG7 Style First est facturée 37 800 €.
La Golf 2.0 TDI 150 ch DSG7 Style First est facturée 37 800 €.
Le prix de la BMW Série 1 18d 15ch BVA8 Edition Sport est fixé à 37 300 €.
Le prix de la BMW Série 1 18d 15ch BVA8 Edition Sport est fixé à 37 300 €.

Le changement de plateforme de la Série 1 a transformé sa silhouette. Elle perd ses cotes de berline pour lorgner sur celles d’un monospace avec un capot très court, une ceinture de caisse très élevée et une hauteur plus importante. Elle ne fait pas l’unanimité chez les amoureux de la marque, surtout avec ses haricots XXL et ses galbes, mais ses ventes se portent plutôt bien. Il est encore tôt pour parler de succès, car elle est arrivée en concession il y a seulement quelques mois, mais elle semble répondre aux attentes de la marque avec une moyenne de 10 000 exemplaires vendus par mois sur le Vieux Continent. Face à elle, la Golf est une cash machine. Elle se vend trois fois plus (30 000 exemplaires en moyenne/mois) et domine non seulement sa catégorie mais le continent entier ! La 8 génération est lancée ce printemps et comme à son habitude elle reste prudente en matière de design. La silhouette cubique avec des montants arrière XXL et un hayon coupé au cordeau demeurent. Les principaux changements esthétiques concernent le capot davantage plongeant, les optiques affinées intégrant des projecteurs full LED et sur la partie arrière des feux redessinés. C’est très léger.

L'intérieur de la Golf 8 passe au tout numérique avec les inconvénients qui vont avec.
L'intérieur de la Golf 8 passe au tout numérique avec les inconvénients qui vont avec.
La Série 1 également mais conserve bon nombre de commandes physiques.
La Série 1 également mais conserve bon nombre de commandes physiques.

La Série 1 donne un petit coup de jeune à son intérieur en reprenant le cockpit de la nouvelle Série 3. Il se compose d’une instrumentation numérique (analogique sur les versions de base) et d’une tablette tactile grand format parfaitement implantée dans le paysage. L’ensemble est toujours très orienté vers le conducteur, spécialité de BMW et surtout ergonomique. Volkswagen a en revanche tout bouleversé. La planche de bord est désormais horizontale et elle intègre de série deux écrans numériques. Le premier de 10’’ se situe derrière le volant, et le second (8,25’’ de base et 10’’ sur les finitions hautes) en enfilade. Ce dernier est le centre névralgique de la Golf. Il commande la température, le multimédia et les assistances à la conduite. Le conducteur est en revanche contraint d’effectuer plusieurs commandes détournant ainsi l’attention de la route alors que la Série 1 a conservé des boutons, moins esthétiques, mais bien plus pratiques.

Pratique : une Golf indétrônable

On pensait que le changement d’architecture de la Série 1 profiterait essentiellement à l’espace à bord, malheureusement le gain pour les occupants est minime. Seul le rapport encombrement/habitabilité progresse car malgré une longueur plus contenue et un empattement plus court que l’ancienne génération, BMW est parvenue à améliorer de quelques millimètres l’espace aux places arrière, notamment aux jambes et à la tête. Face à la Golf, cela ne suffit pas.

La banquette est large et moelleuse et il y a de l'espace aux jambes dans la Golf.
La banquette est large et moelleuse et il y a de l'espace aux jambes dans la Golf.
Le changement d'architecture apporte un petit supplément de confort aux passagers.
Le changement d'architecture apporte un petit supplément de confort aux passagers.

La compacte de Wolfsburg domine sa compatriote offrant à ses passagers davantage d’espace aux jambes, aux épaules et à la tête. Il en va de même pour son volume de coffre.Sur le papier la Golf et la Série 1 affichent une égalité parfaite (380 litres) mais précisons que sur ce volume global BMW prend en compte le compartiment situé sous le plancher de coffre (environ 60 l), qu’il est impossible de moduler. Au final, la soute cube 320 litres + 60 litres sous plancher alors que la Golf, elle, propose 380 litres de base avec un logement additionnel pour une roue de secours (non pris en compte dans le volume). Du côté des rangements, les deux compactes se rendent coup pour coup. Et pour ce qui est de la présentation, c’est la même chose.

Les coffres deux compactes offrent des volumes similaires de 380 litres.
Les coffres deux compactes offrent des volumes similaires de 380 litres.
A la différence, la Série 1 englobe le logement sous plancher pour atteindre ce score (320 + 60 litres).
A la différence, la Série 1 englobe le logement sous plancher pour atteindre ce score (320 + 60 litres).

 L’environnement de la Série 1 est sobre et habillé de matériaux valorisants comme le cuir, le carbone ou encore l’aluminium. Qualité de fabrication et ergonomie y gagnent, avec un éclairage d’ambiance très travaillé et personnalisable et, pour la première fois, un large toit vitré panoramique. La Golf alterne le très bon avec des plastiques moussés et de l’aluminium mais aussi le moins bon comme les pastiques durs sur les parties basses et des plastiques laqués sur les entourages d’écrans.

Au décompte des points, la Golf remporte la partie pratique

Pratique Volkswagen Golf 2.0 TDi 150 DSG Style First BMW Série 1 18d Edition Sport BVA
Qualité de la finition
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Rangements
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Modularité
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Coffre (volume, seuil, facilité de chargement)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Longueur maxi de chargement
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Places AR : longueur aux jambes
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Places AR : largeur aux coudes
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Places AR : garde au toit
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Plancher plat
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Note : 15,1 /20 11,8 /20

 

 Budget : deux gros investissements

Voici deux mauvais élèves en matière de budget. Les prix d’achat de nos deux protagonistes sont loin d’être abordables, puisqu’il tourne autour de 35 000 €. Cependant, la Golf est encore un peu plus chère, étonnamment, que la BMW. La Golf se détache grâce à sa consommation mixte homologuée (cycle WLTP) plus basse de 3,9 l/100 km contre 5 l/100 km pour la Série 1. Les deux concurrentes passent outre le malus écologique avec des rejets de CO2 contenus (130 g de CO2/km pour la Série 18d et 114 g de CO2/km pour la Golf 2.0 TDi). Ensuite, toutes les deux bénéficient d’une garantie très basique, soit deux ans. La Série 1 se rattrape en se dotant d’un moteur équipé d’une chaîne de distribution, tandis que celui de la Golf est équipé d’une courroie, destinée à être remplacée en cours de vie. Précision : la préconisation de remplacement est éloignée (environ 150 000 km). Pour finir, si les deux marques sont au coude à coude en termes de décote, la Golf étant avantagée par son image de marque en béton, la Série 1 perd un point sur l’item fiabilité/coûts de réparation, essentiellement à cause de tarifs d’entretien très élevés dans le réseau BMW.

Au final, la Golf remporte le chapitre budget.

 

Budget Volkswagen Golf 2.0 TDi 150 DSG Style First BMW Série 1 18d Edition Sport BVA
Coût d'achat
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Bonus/malus
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Consommation : données constructeur
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation : relevés Caradisiac
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Courroie de distribution/chaîne
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Cote attendue
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Durée de la garantie
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Fiabilité attendue/coût de réparations
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Note : 14,5 /20 12,3 /20

 

Equipement : trop d'options, dans les deux cas

On n'est pas habitués à comparer une Volkswagen Golf à une BMW Série 1 et encore moins que cette première s'affiche à un tarif plus élevé que la seconde à finitions proches, à 37 800 € en Style First contre 37 300 € en Edition Sport. Surtout que l'équipement de série de la compacte de Wolfsburg présente quelques petites lacunes par rapport à la bavaroise qu'il faut aller combler dans le catalogue des options : le système d’assistance aux manœuvres de stationnement en créneau et en bataille « Park Assist » à 230 € et la caméra de recul à 315 €, soit 545 € supplémentaires à régler.

A ce niveau de finition, le digital cockpit est de série sur le Golf.
A ce niveau de finition, le digital cockpit est de série sur le Golf.
L'instrumentation numérique est ici proposée dans un pack à 1 450 €.
L'instrumentation numérique est ici proposée dans un pack à 1 450 €.

Mais attention, côté BMW, le fossé est bien plus grand pour égaler la dotation de sa compatriote puisqu'il faudra notamment ajouter le Drive Assist à 760 € pour l'alerte d'angles morts, le pack Connected Drive à 1 450 € pour obtenir l'instrumentation et l'écran central de 10,25 pouces, la recharge de smartphone par induction et les services connectés, le pack Advanced Full LED à 510 € pour les projecteurs intelligents et l'éclairage d'intersection, la climatisation automatique bizone à 560 € et enfin le régulateur de vitesse adaptatif ACC Plus à 460 €. Soit un total de 3 740 € !

Pas besoin de sortir la calculatrice pour annoncer alors la victoire haut la main de la Volkswagen Golf dans cette partie prix/équipements, avec un avantage supérieur à 2 000 €.

Rapport prix/équipements Volkswagen Golf 2.0 TDi 150 DSG Style First BMW Série 1 18d Edition Sport BVA
Aides à la conduite
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Conduite (liaisons au sol)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Confort
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Multimédia
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Style intérieur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Style extérieur
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Note : 15,7 /20 14,3 /20

 

Portfolio (46 photos)

En savoir plus sur : Volkswagen Golf 8

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Comparatifs Moyenne Berline

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Commentaires (176)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quand je vois les prix de vente, après avoir lorgné sur la Corolla, je me demande quels éléments objectifs peuvent faire accepter de dépenser ce qui est demandé là. Que BMW s'abaisse a aller concurrencer la Golf n'est que marginal dans ce cadre là.

Après, pour impressionner dans les rues du village, ça vaut peut être les euros en plus.

Par

bientot 40 000 balles pour une compacte allemande diesel?

çà commence a taper fort..

vw au prix bmw..

ils vont vendre l 'audi a3 plus cher que la bmw serie 1?

Par

Sinon ils ont le même fournisseur de tablettes ?

Par

Purée l'intérieur de la Golf :peur: et tu as des personnes qui te disent que c'est premium :biggrin: :fresh:

Par

38k€ pour une Golf TDI de 150cv ... comment faire gonfler les prix de vente pour pousser les consommateurs vers des LDD.

Faut arrêter le délire.

Par

En réponse à Breaking bad

Commentaire supprimé.

audi c'est nul et skoda aussi achetez chez ds automobiles une ds3 crossbacj c'est beaucoup plus beau et aussi moins cher :bien:

Par

40k la voiture du peuple... plus c'est gros plus ça passe.

Par

Je choisis...

La mazda 3 :biggrin:

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Purée l'intérieur de la Golf :peur: et tu as des personnes qui te disent que c'est premium :biggrin: :fresh:

Encore une fois on reste dans le domaine de la cuisine avec la tagliatelle de plastique sert de compteur et de tablette :ange::ange::ange:

Mais franchement je la trouverais pas mal si elle avait pas cet avant.. parce que l'arrière j'aime bien elle a du caractère.. mais l'avant c'est une au(ris)toire :fresh:

Par

En réponse à inzeflesh

40k la voiture du peuple... plus c'est gros plus ça passe.

j'ai ma petite idée sur le gonflement des prix..

tu l'a payera moins de 30 000 la golf avec la grosse remise covid...

ils vont tous brader..

et certains vont faire comme pour les soldes augmenter le prix avant!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire