Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

DESIGNbyBELLU - La nouvelle Chevrolet Corvette Stingray satisfait enfin le désir des modernistes

Dans Rétro / Autres actu rétro

Chevrolet est en train de prouver que l’on peut faire la révolution sans renier (toutes) ses convictions : la Corvette 2020 passe au moteur central tout en conservant son style singulier.

DESIGNbyBELLU - La nouvelle Chevrolet Corvette Stingray satisfait enfin le désir des modernistes

On l’attendait depuis des décennies ! La Corvette à moteur central a enfin été présentée le 18 juillet pour une commercialisation programmée pour le millésime 2020.

La Corvette ne jouit pas d’une réputation exceptionnelle en Europe. Aux yeux des puristes, elle reste aussi fruste qu’une Harley-Davidson ou un Stetson. Pourtant vendue à peine plus de 80 000 euros sur le marché français, elle mériterait quelques égards et quelques regards.

Une BMW 850 démarre à 124 750 € (avec un vrai cœur de sportive, c’est-à-dire pas un diesel). Une Porsche 911 Carrera S se négocie à partir de 122 255 €, une Aston Martin Vantage ne s’obtient pas à moins de 155 000 €. Pour ne citer que quelques-unes des rivales que rencontre la Corvette autant sur la route que sur les pistes du championnat du monde d’endurance. Bref, il y aurait matière à s’interroger.

DESIGNbyBELLU - La nouvelle Chevrolet Corvette Stingray satisfait enfin le désir des modernistes

Mais il n’est plus temps de se poser des questions, puisque la Corvette Stingray de la génération C7 a vécu ; la Corvette de demain repose sur une architecture radicalement nouvelle avec le moteur placé au centre. Les intégristes ne manqueront pas de crier au scandale, alors que Chevrolet s’est appliqué à ne pas brader la personnalité de la Corvette. Elle est toujours mue par un énorme V8 de 6,2 litres qui développe 495 ch à 6 450 tr/mn, avec un couple de 637 Nm. Il est accouplé à une inédite boîte à huit rapports et double embrayage.

DESIGNbyBELLU - La nouvelle Chevrolet Corvette Stingray satisfait enfin le désir des modernistes

Sur le plan du style, la transition s’opère avec habileté. Bien sur les proportions changent du tout au tout. Fini le capot interminable et l’habitacle rejeté sur le train arrière. Place à des volumes trapus, ramassés, compactés. Cependant la nouvelle Stingray continue de se démarquer des autres berlinettes par des lignes aiguisées et des arêtes tranchantes qui appartiennent au vocabulaire de la Corvette et à elle seule. Le poste de pilotage donne clairement la priorité au pilote. Il estbien calé dans son siège, abrité derrière une épaisse console qui l’isole du passager et qui est bordée d’un muret comportant de multiples commandes sur la tranche ! La Corvette reste une stricte berlinette réservée à un couple, mais on peut ranger des clubs de golf dans un espace aménagé derrière les sièges. Le compartiment à bagages n’est pas très généreux, mais il serait assez grand pour loger un bagage avion. C’est bon à savoir tant que les Boeing 737 Max ne volent pas.

DESIGNbyBELLU - La nouvelle Chevrolet Corvette Stingray satisfait enfin le désir des modernistes

Pour la petite histoire - pas si petite, d’ailleurs - rappelons que dès les années 1960 alors que la lignée des Corvette était née sept ans auparavant, Chevrolet dévoila un premier prototype sur ce thème. Le programme « Chevrolet Experimental Research Vehicle » osa des investigations sur l’architecture des véhicules. Tout a commencé avec la monoplace « CERV » en septembre 1960.

Le deuxième volet se présentait sous la forme d’un prototype à moteur central qui effectua sa première sortie en mars 1964 avec l’objectif avoué était de concevoir une machine capable de gagner les 24 Heures du Mans. Mais la direction de la GM refusa de s’engager dans la compétition contre Ford et bloque le développement du projet. Officieusement, c’est la firme Chaparral qui allait représenter la GM dans les courses d’endurance.

DESIGNbyBELLU - La nouvelle Chevrolet Corvette Stingray satisfait enfin le désir des modernistes

Dès lors, les designers ont périodiquement planché sur des concept-cars à moteur central. Et à chaque fois, les commentateurs se sont emballés en croyant apercevoir la Corvette futur. À chaque fois il fallut déchanter : l’Astro II (type XP 880) en mars 1968, les Corvette Two-Rotor (XP-887) et Four Rotor, équipées de moteurs rotatifs, présentées au Salon de Paris 1973, la CERV-III en janvier 1990, la magnifique Corvette Indy, révélée en février 1986, développée avec le concours de Lotus.

Cette fois, avec la nouvelle Corvette Stingray satisfait enfin le désir des modernistes.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On verra ça, pas sur qu’elle cartonne.

Chevrolet reviendra au source sur la prochaine génération

Une Corvette a un moteur avant point

Par

Aileron degeulasse

Par

ce qui est intéressant avec la corvette est que son prix à très peux augmenter de génération en génération, on ne peut pas en dire autant des constructeurs européens, un flat6 devenu flat 4 pour 60 000€, un L6 pour 50 000€, une 997 turbo a 120 000€ >>> 195 000€, une simple 997 carrera a l'époque 77000€ maintenant a 106 000€ avec toujours une longue liste d'options ...

Par

Pas très belle...

Par

Bon je roule Corvette C7 , n'étant pas intégriste de la marque , je commence à "aimer" cette nouvelle version , même si comme dit ça aurait été sympa de voir la C7 actuelle cohabité avec la C8 quelques temps histoire de , après dommage de rentrée "dans le rang" malgré tout .

Quoi qu'il en soit 60000$ pour la version de "base" qui sort 495ch et claque un 0/96 klm/h en 3s , c'est tout juste imbattable au niveau du ratio prix/perf , chose qui était déjà établi avec les C6/C7 également .

En tout cas hâte de voir les versions R et le Mans en action .

Par

En réponse à axoxyxous

ce qui est intéressant avec la corvette est que son prix à très peux augmenter de génération en génération, on ne peut pas en dire autant des constructeurs européens, un flat6 devenu flat 4 pour 60 000€, un L6 pour 50 000€, une 997 turbo a 120 000€ >>> 195 000€, une simple 997 carrera a l'époque 77000€ maintenant a 106 000€ avec toujours une longue liste d'options ...

Deux Turbos pour la 911 et les performance sont hors norme

Par

En réponse à axoxyxous

ce qui est intéressant avec la corvette est que son prix à très peux augmenter de génération en génération, on ne peut pas en dire autant des constructeurs européens, un flat6 devenu flat 4 pour 60 000€, un L6 pour 50 000€, une 997 turbo a 120 000€ >>> 195 000€, une simple 997 carrera a l'époque 77000€ maintenant a 106 000€ avec toujours une longue liste d'options ...

Une 508 1.6 4 cylindre toute option coute plus de 50 milles Euros

Par

Y'a pas à dire : sans être vraiment moche, on peut se poser la question de savoir ce qu'elle apporte sur le strict plan esthétique. Après tant d'années d'attente, d'errement et de tergiversation, franchement, quelle déception ! Boursoufflée, tarabiscotée, avec un aileron AR de pacotille et sans aucun trait de liaison, il ne reste après l'avoir vue, aucune émotion. Son dessin me fait penser à une phrase de Leonard de Vinci : "La simplicité est la sophistication suprême".....

Par

En réponse à frank656

Deux Turbos pour la 911 et les performance sont hors norme

Porsche c'est Porsche avec un choix pléthorique au niveau des modèles et puissance moteur , ici une caisse un moteur , même si la C8R à venir devrait abandonner le compresseur sur cette versio au profil de Turbos .

En tout cas pour 120000€ tu as un 911 de 385 ch , en face c'est 60000$ pour 495ch , du coup aucune réel concurrence , car un Porsche Turbo ça sera proche de 200000€ , soit 3 C8 , ça ne joue pas dans la même cours.

Sinon pour moins cher qu'une Turbo , tu as des C7 ZR1 de 765 ch disponible , le dernier monstre de la gamme à moteur central avant .

Par

En réponse à LePassionné

On verra ça, pas sur qu’elle cartonne.

Chevrolet reviendra au source sur la prochaine génération

Une Corvette a un moteur avant point

t'es le genre de passionné au nez creux:brosse:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire