Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

DS et Opel ne seront pas au Salon de Genève 2018

Dans Salons / Salon de Genève

Florent Ferrière

DS et Opel ne seront pas au Salon de Genève 2018

Ces deux marques du groupe PSA ne figurent pas sur le plan du Salon de Genève (8 au 18 mars 2018). Deux raisons peuvent l'expliquer : l'absence de nouveauté et la nécessité de faire des économies.

Un salon de portée internationale avec la présence de tous les grands constructeurs, cela n'existe plus. Plus de dix marques n'étaient pas venues au dernier Mondial de l'Automobile, en octobre 2016. La situation n'a guère été meilleure au Salon de Francfort 2017.

Pour l'instant, le show de Genève est celui qui résiste le mieux à cette crise en Europe, profitant notamment d'une situation géographique idéale pour attirer le public de plusieurs pays du Vieux Continent. L'année dernière, seul Mini manquait à l'appel parmi les grands noms. Mais le salon suisse commence à être contaminé !

En regardant un premier plan communiqué par les organisateurs, on découvre que DS et Opel ne sont pas mentionnés ! Alors que l'on pensait voir la marque allemande quitter symboliquement le pavillon 2 pour se rapprocher des autres marques du groupe PSA réunies dans le pavillon 6, elle ne fera pas du tout le déplacement. Nous avons contacté la firme à l'éclair, qui nous a confirmé l'absence.

Ces absences ne surprennent au final guère. PSA avait clairement remis en question la présence de ses marques aux grands salons, ne cachant pas que l'investissement n'était plus rentable. S'il n'est pas encore question de supprimer toutes les participations, la volonté est dans un premier temps de se concentrer sur les rendez-vous importants, en prenant en compte l'intérêt du pays et le calendrier des nouveautés. Peugeot n'était pas allé à Francfort car il n'avait rien de neuf à dévoiler. En revanche, à Genève, il exposera en première mondiale une toute nouvelle 508.

Le manque de nouveauté peut être une explication pour Opel, qui n'aura qu'un nouveau Combo à montrer en 2018. Mais il y a sûrement une volonté de faire des économies. La marque est en pleine relance et surtout son acquisition a réservé une mauvaise surprise à PSA, avec un futur bilan CO2 qui pourrait lui coûter très cher.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Du côté de DS, après l'arrivée du DS7 Crossback dans les concessions, on ne verra donc pas le DS3 Crossback à Genève. Le SUV compact de la firme sera dévoilé plus tard, soit en Chine en avril, soit à la rentrée au Mondial de l'Automobile.

Pour Genève, signalons que Mini sera à nouveau absent. En revanche, il y aura du nouveau dans la liste des constructeurs avec un stand Polestar, la nouvelle marque de Volvo, dédiée aux véhicules haut de gamme hybrides et sportifs.

SPONSORISE

Actualité Ds

Toute l'actualité

Forum Ds

Commentaires ()

Déposer un commentaire