Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai - Kia XCeed hybride rechargeable : sans tambour ni trompette

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Constructeur déjà parmi les mieux lotis en la matière, Kia ajoute une corde électrifiée à son arc avec une version hybride rechargeable, cette fois pour son crossover urbain et très stylé XCeed. Un véhicule qui ne fait pas de trop belles promesses, mais qui les tient.

Essai - Kia XCeed hybride rechargeable : sans tambour ni trompette

 EN BREF

SUV compact

Version hybride rechargeable

À partir de 36 490 €

 Kia et sa marque sœur Hyundai ont été les premiers sur la balle de l'électrification. Alors que d'autres lançaient timidement l'une ou l'autre version et que Toyota restait sur ses acquis de l'hybride classique, les Coréens ouvraient grand l'éventail, lançant en rafale des déclinaisons hybrides, hybrides rechargeables et 100% électriques de différents modèles. Chez Kia, il y avait déjà quatre voitures électrifiées au catalogue au début de cette année (le e-Soul et trois versions du Niro), auxquelles s'ajoutent aujourd'hui les Ceed SW et XCeed plug-in, prochainement rejointes par le grand SUV Sorento, lui aussi en version hybride rechargeable. À part peut-être dans les concessions des marques premiums, il n’y a pas plus complet ! 

Essai - Kia XCeed hybride rechargeable : sans tambour ni trompette
Essai - Kia XCeed hybride rechargeable : sans tambour ni trompette

C'est donc au crossover coupé XCeed que nous nous intéressons aujourd'hui. Le quatrième rejeton de la famille compacte Ceed est peut-être le plus réussi avec le « break de chasse » Proceed, dont nous avons déjà parlé en détail.

Kia a bien raison de miser gros sur le XCeed dans cette catégorie (objectif : 50% des ventes de Ceed), puisqu'il coche à peu près toutes les cases : un look extérieur qui plait, un look intérieur peut-être trop sobre par rapport au design mais qui brille par sa qualité et la richesse de son équipement, une habitabilité suffisante pour une famille, un coffre plus généreux que celui de la berline 5 portes (quoique dans le cas du PHEV, c'est moins vrai), et un comportement routier non dénué de dynamisme. Que demande le peuple ? Ah ben oui, bien sûr : de l'électricité !

Essai - Kia XCeed hybride rechargeable : sans tambour ni trompette

Voici donc le XCeed PHEV, dont le système hybride se compose d'un bloc 4 cylindres essence 1,6 litre 105 ch, et d'un moteur électrique de 60,5 chevaux. L'ensemble envoie un maximum de 141 chevaux et 265 Nm aux roues avant, via une boîte auto double-embrayage 7 rapports. Un début de fiche technique déjà plus modeste que ce que proposent en général les hybrides rechargeables, flirtant volontiers avec les 200 chevaux. Et ce n'est pas tout. Les batteries annoncent une capacité de 8,9 kWh, pour une autonomie maximale de 48 km selon les normes WLTP. Là encore, pas de surenchère. Et ça se confirme enfin avec un chargeur intégré d'à peine 3,3 kW, et pas de possibilité de charge rapide. Comptez donc un peu plus de deux heures pour une charge complète sur secteur, ce qui est raisonnable. Notez enfin que l'hybridation du modèle a un petit impact sur ses qualités familiales, puisque le coffre passe à 291 litres, contre 426 dans un XCeed classique. 

Essai - Kia XCeed hybride rechargeable : sans tambour ni trompette
Essai - Kia XCeed hybride rechargeable : sans tambour ni trompette

Sur la route, toute cette « modestie » est palpable. Quand ils travaillent seuls, le moteur essence ou le moteur électrique font un boulot honorable pour mouvoir la voiture, mais sans plus. On n'a donc pas, en mode électrique, cette impression de poussée profonde et instantanée, même si on a évidemment largement de quoi s'inclure dans la circulation sans le moindre problème. Si en revanche on engage le mode Sport (ou si on enfonce le pied droit dans la moquette, mais il y a alors un petit temps de latence), c'est une autre histoire. La totalité du couple est délivrée dès 1.000 tr/min et vraiment, ça envoie plus que raisonnablement. C'est là qu'on retrouve les qualités dynamiques évoquées lors de nos précédents essais, avec une petite nuance : on sent aussi que l'hybridation a mis près de 200 kg dans la vue du Xceed. Mais rien de rédhibitoire.

Essai - Kia XCeed hybride rechargeable : sans tambour ni trompette

Bref, on voit que les données techniques très raisonnables donnent des performances raisonnables. La bonne nouvelle dans l'histoire, c'est qu'elles donnent surtout des consommations TRES raisonnables. Admettons qu'en mode électrique (EV), nous aurions espéré atteindre les 48 km annoncés, plutôt qu'à peu près 35. La faute, à notre avis, à une régénération en phase de décélération trop peu prononcée… et peut-être au fait que tous ces kilomètres n'ont pas été réalisés en ville. Mais c'est dans notre troisième partie de test que se révèle le XCeed PHEV, un test composé de quelque 300 km dont 200 d'autoroute, réalisé sur le mode Hybrid. Après ces 300 bornes, verdict de l'ordinateur de bord : 4,4l/100 km. Deux conclusions s'imposent : le fonctionnement hybride est très efficace lorsqu'il est disponible, et le moteur essence, lorsqu’il est livré à lui-même à hautes vitesses, est vraiment très économe.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 (NEDC) :

35 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Juin 2020

A titre d'exemple pour la version 1.6 GDI ISG ISG PHEV PREMIUM DCT7.

1,48 m1,82 m
4,39 m
  •  5 places
  •  426 l / 1378 l

  •  Auto. à 7 rapports
  •  NC

Portfolio (30 photos)

En savoir plus sur : Kia Xceed

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (97)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le captur n’a rien à faire là dedans. Il est d’une catégorie inférieure ! Basé sur la clio. Alors que le Xceed est basé sur la ceed (catégorie de la megane).

Sinon, ça reste un suv tres sexy et avec une motorisation pile dans l’air du temps. Moins de 35000€ bonus déduit, c’est un prix très compétitif pour un véhicule comme ça.

Par

Belle voiture, avec une fiabilité KIA qui n'a plus rien à prouver. Dommage pour le coffre, le système de batterie prend vraiment de la place, vivement que ces batteries maigrissent un peu.

Par

Oh le bel essai à charge pour préserver le Captur:violon:

C’est le même plug in que le Niro qui fait une bonne cinquantaine de kms en VE, hors autoroute (25kms).

Le plug in Hyundai/Kia est le plus réussi avec celui de Ford pour le Kuga! Renault est sur le même niveau de puissance mais moins d’autonomie en VE et consomme plus.

Pour Psa, c’est encore mieux, c’est puissant mais autonomie réduite et grosse conso.

Par

"Notez enfin que l'hybridation du modèle a un petit impact sur ses qualités familiales, puisque le coffre passe à 291 litres, contre 426 dans un XCeed classique."

Une telle réduction, c'est plus qu'un "petit" impact et c'est rédhibitoire pour une utilisation familiale. Comme d'habitude, le break Ceed sera alors plus pertinent que le SUV.

Bien vu en tout cas chez Kia que de continuer à dépoloyer son efficiente technologie hybride (rechargeable ou non), à ne pas confondre avec les technos PHEV allemandes / suédoises / PSA qui se contentent d'additionner des puissances thermique et électrique sans travailler le mode hybride qui est pourtant le plus important.

Par

elle est superbe mais le coffre devient redibitoire.. c'est autant que ma polo de 2011

Par

Oser vendre a plus de 35000€ un SUV compact avec un petit coffre de citadine, faut arrêter de prendre le client pour des buses !

Par

dommage pour le volume de coffre, qui a rétrécit au delà du "raisonnable".

Pour le reste, excellente proposition pour convertir les conducteurs de mazout accro aux économies avec de très bonnes qualités générales et un design réussi.

Par

et 11 seconde le 0/100 c'est un veau sur pattes

Par

En réponse à SaxoVTS99

Oser vendre a plus de 35000€ un SUV compact avec un petit coffre de citadine, faut arrêter de prendre le client pour des buses !

Il n'y a pas de buse ... C'est une offre pertinente.

La cible du Xceed n'est pas une famille avec plein de mioches à l'arrière, et ceux qui dépensent 35000€ ou plus dans une auto ont la plupart du temps l'âge d'avoir des enfants sortis du système scolaire.

Donc pour 2, aucun soucis, il y aura toujours plus de place que nécessaire... et si par hasard on a encore un mioche de 30 ans incapable de s'assumer, en rabattant une partie de banquette on peut même l'emmener en vacances avec sa prochaine PS5 et son Mac, en plus des bagages pour la famille.

Personnellement une proposition qui pourrait me séduire si j'avais besoin de changer de voiture. Le tarif de location est intéressant pour qui - comme moi - ne roule pas trop et est soigneux. :bien:

Par

c'est amusant quand cara essaie une thermique essence classique comme le captur il annonnce 7l8 en mixte et a le pied lourd...

la 4l4 à l'ordi de bord donc non verifé..

un petit 5l réel..

mais attention que sur 300 kms avec que 200 d'autoroute...

dans les meme conditions un diesel sera aussi à 5l réel...

et un essence à 6;5..

dans la vrai vie cette hybride fera 5l effectivement si vous la rechargez tous les soirs et surtout pas trop d'autoroute...

dans la vrai vie elle fera ses 7l...dés qu'elle aura vidé ses batteries.sur long trajet. hors ville....eh oui 200 kgs de batteries à trainer tout le temps...

le surcout sera jamais amorti...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire