Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Peugeot 308 Puretech 110 (2021) : que vaut la moins chère des 308 ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Dans la famille 308, je voudrais la moins chère, celle facturée 24 800 €. La nouvelle compacte du Lion, équipée du 3 cylindres essence de 110 ch, se libère du superflu pour venir challenger ses concurrentes originelles du segment généraliste. 

Essai - Peugeot 308 Puretech 110 (2021) : que vaut la moins chère des 308 ?

En bref

Berline compacte


Puissance : 110 ch


Prix : 24 800 € 

Au sein du géant Stellantis, Peugeot a le statut de marque « access premium » aux côtés d’Opel. Le constructeur français a entamé sa montée en gamme il y a déjà quelques années et cette troisième génération de 308 compte bien enfoncer le clou avec des versions plus huppées que jamais. Toutefois, Peugeot garde un pied sur son cœur de métier, celui d’une marque généraliste proposant un produit au rapport prix/équipement abordable.

La nouvelle 308 Active Pack est l’élue. Pour rappel, cette finition assurait autrefois le cœur de gamme. Peugeot a réorganisé son catalogue et fait disparaître la finition « Access », trop dépouillée en équipements.

Essai - Peugeot 308 Puretech 110 (2021) : que vaut la moins chère des 308 ?
Essai - Peugeot 308 Puretech 110 (2021) : que vaut la moins chère des 308 ?

Cette version de base n'a pas droit à la calandre 3D, ni aux jantes aluminium...

Cette version Active Pack est donc facturée 24 800 € en berline. Elle propose un 3 cylindres essence suralimenté de 110 ch associé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. A ce prix, il faudra faire l’impasse sur quelques éléments de style comme la calandre « 3D » décorée de motifs gris, les sabres lumineux « pleins » (ici en forme de pointillés), l’habillage de sortie d’échappement chromé et les jantes alliage. Un compromis jusqu’ici facilement surmontable car la compacte française conserve ses principaux signes distinctifs comme son museau vertical, son capot bombé et le bandeau noir sur la partie arrière reliant les feux. Notez que la teinte de lancement « vert Olivine » métallisé est comprise de série tout comme les enjoliveurs de 16’’.

Malgré son statut d'accès, cette version présente bien avec des matériaux de qualité et une sellerie mixte.
Malgré son statut d'accès, cette version présente bien avec des matériaux de qualité et une sellerie mixte.

A bord, Peugeot ne la joue pas petit bras et c’est une excellente surprise. Pour le prix, la 308 conserve son instrumentation numérique, toujours masquée par la jante du volant, et son nouvel écran tactile de 10’’ dont les performances atteignent désormais la moyenne du marché. Ses graphismes ont été améliorés et sa réactivité aussi. Notez qu’il est compatible Android auto et CarPlay sans fil.

Le principal changement par rapport aux finitions supérieures est le remplacement des raccourcis tactiles appelés « i-toggles » (Médias, climatisation, navigation, etc.) au profit de commandes physiques qui offrent les mêmes fonctionnalités. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose pour l’ergonomie. A l’œil, en revanche l’intégration dénote avec le reste de la console centrale.

Cette version d'accès ne dispose pas de raccourcis tactiles. Elle est équipée de commandes physiques rotatives.
Cette version d'accès ne dispose pas de raccourcis tactiles. Elle est équipée de commandes physiques rotatives.
La planche de bord est recouverte de matériaux souples de bonne qualité.
La planche de bord est recouverte de matériaux souples de bonne qualité.

Face à la concurrence et notamment la Golf 8, cette 308 d’accès peut se targuer d’offrir un univers soigné et un dessin résolument moderne. Les plastiques de la planche de bord sont moussés et les habillages de portes sont recouverts d’un matériau « soft ». Seul le placage en plastique clair qui court sur la partie supérieure du cockpit se reflète sur le pare-brise. On aime également la bonne qualité des sièges mixtes (tissu/cuir). Les rangements à disposition sont nombreux et pratiques. Vous trouverez par exemple, plusieurs logements au pied de la console, un porte-gobelet, une prise USB-C et un allume cigare.

Avec 412 litres le coffre offre un volume dans la bonne moyenne du marché.
Avec 412 litres le coffre offre un volume dans la bonne moyenne du marché.
L'espace aux jambes à l'arrière est décevant.
L'espace aux jambes à l'arrière est décevant.

Pourtant 11 cm plus longue que sa devancière, cette nouvelle 308 déçoit par son espace à vivre. L’espace aux jambes aux places arrière y est passable. Deux adultes voyageront avec un niveau de confort correct à condition de ne pas dépasser 1, 80m. Si vous êtes amenés à transporter régulièrement des passagers, la version break (SW) à l’empattement allongé s’avère plus recommandable. Elle est facturée 1 000 € supplémentaires.

Peugeot a reconduit le trois cylindres suralimenté « Puretech » de 110 ch dans cette version d’accès. Il est exclusivement disponible avec la boîte mécanique à 6 rapports. Vif et souple à bas régime, ce petit moteur est parfaitement à l’aise sous le capot de la compacte. Il profite du poids contenu (1 254 kg) pour délivrer des accélérations et des reprises très proches de la version Puretech 130 ch (dont le principal intérêt est de proposer la boîte automatique). Ici, la boîte manuelle privilégie l’efficience avec des rapports longs qui obligent parfois le conducteur à tomber un rapport pour trouver du couple. Le plus gros défaut de ce moteur est son appétit démesuré pour le sans plomb. Durant notre essai réalisé sur un parcours mixte nous avons relevé une moyenne de 6,9 l/100 km. C’est trop.

Ici, la boîte mécanique à 6 rapports est imposée.
Ici, la boîte mécanique à 6 rapports est imposée.
Comme on peut le constater, le volant masque toujours le compteur.
Comme on peut le constater, le volant masque toujours le compteur.

Le comportement routier privilégie ici le confort. Chaussée de pneus « ballons », cette 308 d’entrée de gamme absorbe sans broncher les imperfections de la route et se porte garante d’un agrément de conduite vraiment bon au quotidien. Elle a beau être premier prix, cette 308 n’affiche pas pour autant des prestations au rabais. Le maintien de caisse est excellent et l’agilité toujours au top de la catégorie. C’est d’ailleurs l’un de ses points forts. En ville par exemple, on prend plaisir à se faufiler quand la circulation n’est pas à l’arrêt.

Si le dynamisme fait partie de vos priorités, visez une finition supérieure équipée de jantes larges et de pneus adéquats qui amélioreront l’adhérence. Si votre usage, est celui d’un automobiliste lambda, cette version s’avère amplement suffisante pour répondre aux besoins du quotidien.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,36 m
  • Largeur : 1,85 m
  • Hauteur : 1,44 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 412 l / NC
  • Boite de vitesse : Méca. à 6 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Malus :
  • Date de commercialisation du modèle : --

* pour la version III 1.2 PURETECH 110 S&S ACTIVE PACK.

Photos (29)

En savoir plus sur : Peugeot 308 (3e Generation)

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire